PDA

Voir la version complète : Divorce prononcé : nouvelle vie ?



dilfie
06/06/2011, 23h19
Ca y est, j'ai reçu aujourd'hui mon papier officiel, je suis divorcée !
Des amis m'ont dit qu'une nouvelle vie allait commencer, mais perso je pense que le jour de la séparation m'a permis de faire le pas vers cette nouvelle vie. Et puis, le hic, c'est que même dans cette nouvelle vie, il y aura toujours l'ex mari, le père de nos enfants qui en fera toujours partie ... pfffuuuttt !
Je ne pourrais jamais effacer celui que j'ai aimé, celui qui m'a fait tant pleurer, celui qui m'a fait souffrir des années, celui pour qui je me suis battue pour "sauver" notre famille, celui qui n'a rien vu, celui qui ne m'a pas entendu, pas cru, pas aimé.
Pourquoi après tout ce temps, ça fait parfois toujours aussi mal ?
Même si aujourd'hui je suis retombée sur mes pieds, bien dans ma peau, j'ai toujours ce sentiment d'être cassée à l'intérieur.
Je ne veux plus connaître ce que j'ai connu.

Nssy
06/06/2011, 23h40
L'essentiel est d'avancer !
La douleur reste présente je pense, et s'apaise au fur et à mesure, mais faut croire en l'avenir, avoir confiance ....
Le temps est parfois assassin, la cicatrisation longue, mais prendre les évènements produits comme une expérience de vie, ça aide...
c'est un nouveau départ à saisir, la vie continue, et on ne revient pas sur le passé, on vit avec
Plein de bonheur à toi

Stefdu78
06/06/2011, 23h49
Bienvenue dans le clan des divorcés :yes
Si seulement ce bout de papier pouvait effacer le passé douloureux et soigner les blessures !
Malheureusement non donc vois les bons côtés de ta nouvelle vie et une chose est positive, tu sais ce que tu ne veux plus ;)

Il parait que le divorce se fête ! Du coup moi j'ai ouvert le champagne :pint: après tout faut se faire plaisir, c'est apparemment une bonne thérapie dans notre cas :d

Poline
07/06/2011, 15h47
Dilfie

On n'efface pas le passe.

Je comprends ce sentiment d'avoir ete brise et de ne pas pouvoir l'oublier, mais malheuresement cela fait partie de nous.
Nous ne l'avons pas souhaite, nous en avons souffert, cela nous detruit mais cela fait partie de nous, de notre vecu, de notre experience... c'est dur mais je me le repete des fois...je ne le changerais pas...c'est dans ma vie et je dois faire avec.
Je ne peux lutter, je dois l'apprivoiser pour avancer.

Alors, je te souhaite bonne chance pour la suite. J'ai grandi avec cette experience, je n'en aurais pas voulu mais c'est la et je suis differente, en bien? en mal? peu importe...j'en suis changee et c'est ma vie...

Hélène22
07/06/2011, 19h30
Bonjour à tous,

Le divorce pour moi n'a rien changé, le 7 février dernier j'ai signé "l'échec" de ma vie de couple. Je me suis battue pour sauver notre couple mais l'ennemi d'en face était trop forte (sa famille et sa religion). Aujourd'hui je ne lui pardonne pas, je lui en veux énormément et à toute sa famille d'avoir gâché ma vie et celle de mon petit garçon.
J'ai plein de question sans réponse, que je lui rabache encore quand j'en ai vraiment trop sur le coeur, lui me dit que c'est le passé et que c'est comme ça!!! Il n'a pas l'air de souffrir plus que ça, je pense même qu'il envisage de refaire sa vie!
Moi j'ai rencontré quelqu'un mais je l'ai quitté, je pensais pouvoir oublier mon ex mari dans les bras d'un autre, mais non!!! Il était peut-être encore trop tôt et surement que ce n'était pas le bon. Mais y aura-t-il un jour "le bon"!!!
Je n'arrive pas à tourner la page de ce passé douloureux, en plus la vie de tous les jours ne nous y aide pas, il sera toujours gravé par tout que je suis l'ex-femme de..., quand on demande note statut familliale, il faut mettre "divorcée" et ça m'agace, pourquoi doit on trainer ce terme comme un boulet toute notre vie.

J'espère un jour pouvoir avancer, aujourd'hui quand je fais un pas en avant, j'en fait deux en arrière peu de temps après!!

Je vous souhaite à tous bon courage

benoit75
07/06/2011, 23h03
il y a une époque pas si lointaine où l'on restait à vie avec celui ou celle que l'on ne supportait plus et la souffrance était donc très longue et éteignait à petit feu les personnes. Regardons les séparations comme une libération, même s'il faut du temps pour de remettre d'une séparation.