Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Discussion: Soupçons de scarification

  1. #1
    Primo Solo Avatar de chouppette
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    44

    Soupçons de scarification

    bonjour à tous,

    Le professeur principal de mon ado de 16 ans m'ayant alerté concernant des marques sur son avant bras, j'ai vérifié discrétement et lui ais demandé de quoi il s'agissait.
    Il m'a répondu être tombé dans les escaliers, sauf que ce sont des marques genre griffures, et aucuns bleus apparent.
    Pour l'instant je ne lui en parle plus, mais je surveille afin de vérifier si d'autres blessures aparaissent.

    Certains d'entre vous ont ils été confronté à cela ? j'aurais besoin d'aide pour déjà bien vérifier la provenance de ces blessures et par la suite, s'il s'avère que ce sont des scarifications, comment gérer ?

    Merci à vous

  2. #2
    Supra Solo Avatar de zeliedou
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    10 340
    Prendre contact avec l'infirmière de son lycée (son prof principal aurait du lui en parler) pour qu'elle le convoque et qu'elle ait un entretien avec lui, elles sont formées à identifier ce genre de marques bien spécifiques.
    + RDV avec le CPE et le PP pour savoir comment ça se passe, s'ils ont noté un comportement particulier chez lui.
    Et avec ton ado, sans parler de scarifications, essayer d'ouvrir le dialogue sur comment il va, s'il y a des choses qui le soucient en ce moment.
    Est-ce que toi tu as remarqué un comportement particulier ces derniers temps ?
    L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre (Wolinski)

  3. #3
    Supra Solo
    Date d'inscription
    avril 2011
    Messages
    5 970
    tu peux aussi prendre rendez-vous avec votre médecin qui l'examinera sous le prétexte de la visite des 16 ans (elle existe peut-être pas mais l'ado ne sait pas). tu informe discrètement le médecin et tu les laisses tous les deux.
    ça fait bizarre de s'effacer

  4. #4
    Grand Solo Avatar de lalynwolf
    Date d'inscription
    décembre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    75
    Messages
    751
    Moi j'y ai été confrontée avec F18 (phobie scolaire que personne n'a nommée. J'ai eu de grands moments de solitudes alors qu'il y avait plein de monde -professionnel- autour de nous. Bref). Ses scarifications étaient loin, très loin de l'ordre de la griffure. Elle a commencé alors qu'elle était en internat -qu'elle avait réclamé- et je m'en suis aperçue durant les vacances. Bref.
    Tu as la solution préconisée par Zeliedou ou l'option médecin de famille. Le plus difficile c'est de savoir lequel est le plus sécurisant. Comme elle te l'a dit, observe-le bien. Les indices scolaires ne sont pas les seuls. Parfois certains ados portent atteinte à leur corps pour relâcher la pression scolaire et demeurent, dans ce cadre, quasiment identiques. J'ai eu le temps d'avoir quelques discussions avec des parents, depuis... C'est difficile de rester discrète quand on s'inquiète mais les changements dans sa vie sociale et/ou amoureuse sont importants aussi. Bref, tout ce qui peut le soucier, comme dit Zeliedou et la palette est assez large.
    @Zeliedou: je trouve parfois, le personnel des établissements manque d'à propos face à ce genre de situation soit par manque de temps, de formation ou même d'intérêt pour la question. Bien sûr je dis ça au regard de ma situation personnelle.

    Si ce sont effectivement des scarifications et que cela s'installe dans la durée, je te conseille un soutien personnel en plus de son propre suivi. Mais si ça se trouve, c'est juste anecdotique. Ça arrive aussi. Le meilleur indice, c'est la récurrence. S'il est là-dedans et qu'il n'arrive pas à s'arrêter, il les cachera. Tout le corps est scarifiable.

    Bon courage à toi!

    Edit: bon courage à vous.
    Dernière modification par lalynwolf ; 08/05/2015 à 09h58.
    "La victoire sur soi est la plus belle des victoires" Platon

  5. #5
    Supra Solo Avatar de zeliedou
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    10 340
    Citation Envoyé par lalynwolf Voir le message
    @Zeliedou: je trouve parfois, le personnel des établissements manque d'à propos face à ce genre de situation soit par manque de temps, de formation ou même d'intérêt pour la question. Bien sûr je dis ça au regard de ma situation personnelle.
    Ben oui, c'est encore mal connu - et surtout quand t'es infirmière dans un bahut de 1000 ou 2000 élèves, tu fais la course au plus urgent...
    Les structures comme la Maison des Ados, si ce sont bien des scarifications, peuvent être un bon relais aussi, tant pour l'ado que pour les parents.
    L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre (Wolinski)

  6. #6
    Grand Solo Avatar de lalynwolf
    Date d'inscription
    décembre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    75
    Messages
    751
    Citation Envoyé par zeliedou Voir le message
    Ben oui, c'est encore mal connu - et surtout quand t'es infirmière dans un bahut de 1000 ou 2000 élèves, tu fais la course au plus urgent...
    Les structures comme la Maison des Ados, si ce sont bien des scarifications, peuvent être un bon relais aussi, tant pour l'ado que pour les parents.
    Oui je sais bien.
    C'est vrai que la maison des ados est un endroit très bien. Je crois que ce sont les 1ers à avoir réagi, mais je les ai rencontrés trop tardivement et très brièvement sur notre parcours.
    "La victoire sur soi est la plus belle des victoires" Platon

  7. #7
    Primo Solo Avatar de chouppette
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    44
    Citation Envoyé par zeliedou Voir le message
    Prendre contact avec l'infirmière de son lycée (son prof principal aurait du lui en parler) pour qu'elle le convoque et qu'elle ait un entretien avec lui, elles sont formées à identifier ce genre de marques bien spécifiques.
    + RDV avec le CPE et le PP pour savoir comment ça se passe, s'ils ont noté un comportement particulier chez lui.
    Et avec ton ado, sans parler de scarifications, essayer d'ouvrir le dialogue sur comment il va, s'il y a des choses qui le soucient en ce moment.
    Est-ce que toi tu as remarqué un comportement particulier ces derniers temps ?
    Mon fils est en privé donc pas d'infirmière scolaire, ni de CPE.
    J'ai, depuis qu'il est tout petit, toujours instauré le dialogue entre nous. Il arrive toujours a me dire les chose, quand il le décide. 16 ans, ce n'est pas simple et je veux bien réfléchir, sans perdre trop de temps, sur la manière d'aborder le sujet de manière claire, et sans comettre d'erreur.

  8. #8
    Supra Solo Avatar de zeliedou
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    10 340
    Alors la piste médecin de famille (s'il a un bon contact avec) me parait intéressante - et peut-être toi te renseigner du côté de la Maison des Ados de ton département (ne serait ce que pour avoir des conseils sur comment aborder les choses avec lui)
    En sachant que ça peut être ponctuel aussi, pas forcément une pratique régulière
    L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre (Wolinski)

  9. #9
    Primo Solo Avatar de chouppette
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    44
    Pour faire court, mon fils n'a pas eu une enfance facile et son innocence n'a pas duré bien longtemps.
    Il a été confronté à un "père" violent avec qui il n'a jamais tissé de liens, si ce n'est cette violence que mon fils rejetait sans cesse.
    Suite à ma séparation, mon fils avait 10 ans, nous avions, au début instauré un droit de visites normal avec le "père" et cela s'est vite soldé par une interdiction pour le "père" de les voir seul, donc droit de visites médiatisées qui ont duré des années et qui, aujourd'hui, ont été stoppé par mon fils (et ma fille) car ils n'en pouvaient plus.
    Quand je me suis séparée de leur "père" j'ai demandé un suivi psy pour mon fils car je craignais que cette violence n'aparaisse un jour. Pour le moment ce n'est pas le cas.
    La famille est toujours suivie par le cmp. Ma fille a un suivi régulier, mon fils n'en a plus, mais la pédopsychiatre fait tout de même un point avec lui 2 fois par an.
    En parallèle, suite aux violences, nous bénéficions d'une aemo.

    Nous sommes bien entouré par les mêmes personnes depuis des années, ces personnes seront mises au courant. Toutefois, nous sommes sur un week end de 3 jours et la semaine prochaine, ayant un grand pont, je ne sais pas s'ils travailleront.
    C'est pour cela qu'en attendant de pouvoir les joindre, la vie continue et je me dois de rester vigilente et avoir les bonnes réactions vis à vis de lui.

    J'espère que, comme le dit lalynwolf que ce ne sera qu'un épisode anecdotique, un accident comme il le prétend, mais je sais que cela n'arrive pas qu'aux autres et je préfère "m'alarmer" pour rien plutôt que de passer à côté de quelque chose, sachant qu'il y a environ 2 ans, il avait parlé de suicide. Il n'y a pas eu d'actes, mais ses mots ont été pris au sérieux. A l'époque, l'école a réagit très vite et nous avons pu réagir sans perdre de temps.

    merci à tous pour vos interventions

  10. #10
    Grand Solo Avatar de lalynwolf
    Date d'inscription
    décembre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    75
    Messages
    751
    Ok, je comprends mieux. Normalement les maisons des ados ont à minima une permanence téléphonique. Avec tout ce qui a été mis en place, ça devrait bien se passer. Je sais que je l'ai déjà dit à plein de PS, mais je me rends compte à quel point cela m'aurait été utile de connaître ce site dans les périodes difficiles.
    Si tu as besoin de discuter n'hésite pas à me MP.
    "La victoire sur soi est la plus belle des victoires" Platon

  11. #11
    Supra Solo
    Date d'inscription
    avril 2010
    Sexe
    Femme
    Messages
    14 222
    Citation Envoyé par chouppette Voir le message
    Certains d'entre vous ont ils été confronté à cela ? j'aurais besoin d'aide pour déjà bien vérifier la provenance de ces blessures et par la suite, s'il s'avère que ce sont des scarifications, comment gérer ?
    oui
    alors il y a surement des traces ailleurs, souvent haut des cuisses côté extérieur...
    est ce qu'il y a des marques sur les deux avant bras ? ou juste un ?
    la seule solution est la consultation avec un psy, il y a des psy spécialisés ds ce type de souffrance car c'est une souffrance
    les griffures sont en apparence assez légères mais laissent des cicatrices car elles sont profondes

    je te conseille déjà de vérifier s'il y a des traces sur les 2 avant bras, si oui alors il est fort probable qu'il y en ai aussi sur les cuisses

    pour info, la souffrance n'est pas forcément liée au scolaire.. elle est souvent familiale et en rapport avec qlqu'un

    bon courage
    Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie... pas leur différence

  12. #12
    Moyen Solo Avatar de Sonic
    Date d'inscription
    janvier 2015
    Sexe
    Homme
    Localisation
    13 (ca va peut être me porter chance =D )
    Messages
    524
    Je renchéris sur bri64 et lalynwolf.
    Pas mes enfants mais une ado très très proche.

    La meilleure vérification c'est la répétition de l'acte et couramment aux avant-bras et aux cuisses, par ici, c'était plutôt l'intérieur des cuisses.
    Puis tout signes suspects de maladresse "involontaire" devenant un peu trop courante... : je me suis brûlé, je suis tombé... etc etc...

    Certaines scarification sont parfois des brulures aussi, pas que des entailles...

    Après faut voir à instaurer le dialogue, je pense. Mais il faut aussi savoir où est le problème. Si c'est l'école, le dialogue avec le parent peut se mettre en place plus facilement que si le problème vient de l'environnement parental.
    « Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes. » Oscar Wilde :love:

  13. #13
    Grand Solo Avatar de rineva
    Date d'inscription
    février 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    917
    Prendre le temps de vérifier que cela se répète, en effet cela peut être juste "une expérience", à l'adolescence les bouleversements liés au corps et à l'identité font que parfois les ados ont besoin de ressentir un éprouvé corporel qui leur montre qu'il sont bien là! cela peut aussi être des conduites ordaliques, des prises de risque avec un enjeu corporel, c'est une façon d'éprouver les limites...
    Alors pas de branle bas de combat, ni d'affolement, surtout si par ailleurs les choses vont plutôt bien...sommeil, études, relation avec les pairs...
    Je déconseille comme laly les intervenants dans le lycée, pas formés et risque de stigmatisation par la suite, dire au prof que tu fais ce qu'il faut pour calmer ses inquiétudes à lui.
    Puis observer tranquillement, prendre le temps d'échanger sur comment ça va en ce moment régulièrement...
    Si il s'avère que ce sont des scarifications et qu'elles se répètent, alors rendez-vous avec un psychiatre dans une unité d'adolescents, de secteur (voir hôpital le plus proche pour adresse)et passer par les urgences si il y a plusieurs mois d'attente, je ne te recommande pas le libéral car les unités pour adolescent proposent à mon avis ce qu'il faut, en plus du suivi psy, relaxation, arthérapie...c'est une prise en charge complète.
    Bon, la scarification, en elle même, à l'adolescence cela peut être passager mais il faut savoir ce qu'elle cache, car cela ne doit pas se prendre à la légère!
    Bon courage et bonne observation!
    Professionnellement, je connais bien les problématiques ado, si tu as besoin M.P...
    Dernière modification par rineva ; 08/05/2015 à 14h20.

  14. #14
    Primo Solo Avatar de chouppette
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    44
    bonjour à tous

    donc il faut que je vérifie également les cuisses. Sauf que ce sera moins facile que les avant bras puisqu'il porte sans cesse un bas. Mais je trouverais une solution pour vérifier. Quoi qu'il en soit, je pense que je trouverais des marques de sang soit sur ses vétements ou un mouchoir ou drap....?

    quand ce ne sont pas des Scarifications occasionnelles, savez vous s'il y a une fréquence générale ? tous les jours ou non ?

    Lalynwolf, oui un site de parent solo peut être super utile surtout quand on se retrouve vraiment seul parent a devoir gérer et prendre les décisions finales. Dans mon cas, je suis bien entourée par ma famille et les pro, mais en finalité, je suis seule face aux décisions. Par moment, on ressent vraiment un énorme poid sur nos épaules.

    Rineva, je ne cède pas à la panique, cela me tracasse, savoir ce qu'il en est, avoir les bonnes réactions..... ET SURTOUT,agir correctement pour ne jamais rompre le dialogue entre nous.
    S'il s'avère que ce sont bien des scarifications, j'ai le cmp qui le connait déjà, fais un point avec lui deux fois par an et qui m'a dit de ne pas hésiter s'il y avait un souci.

    connaitre ses limites, oui notre éducateur m'en a déjà parlé, passage en quelque sorte obligatoire pour un ado. Toutefois, c'est super difficile de savoir, en temps que parent, quand on doit dire stop car nous ne savons pas tout.

    Apprendre a les laisser faire, devenir adulte tout en apportant des limites, pas simple

    encore merci à tous pour votre aide

  15. #15
    Grand Solo Avatar de rineva
    Date d'inscription
    février 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    917
    "Ne pas s'affoler" était une façon de parler, mais on pourrait le comprendre dans cette situation...En effet si il a un suivi antérieur dans un C.M.P. et qu'il continue à ëtre en lien, il est sûrement le moment de reprendre un suivi plus rapproché. Les professionnels qui connaissent ton fils sont les mieux placés pour te conseiller...et pour l'aider.
    Bon courage!
    Citation Envoyé par chouppette Voir le message
    bonjour à tous

    donc il faut que je vérifie également les cuisses. Sauf que ce sera moins facile que les avant bras puisqu'il porte sans cesse un bas. Mais je trouverais une solution pour vérifier. Quoi qu'il en soit, je pense que je trouverais des marques de sang soit sur ses vétements ou un mouchoir ou drap....?

    quand ce ne sont pas des Scarifications occasionnelles, savez vous s'il y a une fréquence générale ? tous les jours ou non ?

    Lalynwolf, oui un site de parent solo peut être super utile surtout quand on se retrouve vraiment seul parent a devoir gérer et prendre les décisions finales. Dans mon cas, je suis bien entourée par ma famille et les pro, mais en finalité, je suis seule face aux décisions. Par moment, on ressent vraiment un énorme poid sur nos épaules.

    Rineva, je ne cède pas à la panique, cela me tracasse, savoir ce qu'il en est, avoir les bonnes réactions..... ET SURTOUT,agir correctement pour ne jamais rompre le dialogue entre nous.
    S'il s'avère que ce sont bien des scarifications, j'ai le cmp qui le connait déjà, fais un point avec lui deux fois par an et qui m'a dit de ne pas hésiter s'il y avait un souci.

    connaitre ses limites, oui notre éducateur m'en a déjà parlé, passage en quelque sorte obligatoire pour un ado. Toutefois, c'est super difficile de savoir, en temps que parent, quand on doit dire stop car nous ne savons pas tout.

    Apprendre a les laisser faire, devenir adulte tout en apportant des limites, pas simple

    encore merci à tous pour votre aide

  16. #16
    Grand Solo Avatar de lalynwolf
    Date d'inscription
    décembre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    75
    Messages
    751
    Concernant la fréquence, je ne peux te parler que de mon expérience. Ma fille le faisait suite à un gros stress: contrôle, rencontre avec ses persécuteurs (je l'ai su 2 ans après), dispute familiale... il n'y avait pas de sang sur les vêtements, la scarification étant travaillée dans les moments où elle était seule et de manière à ce que cela ne saigne pas en abondance. À cette époque elle est devenue maîtresse dans l'art de dissimuler. Lors de la dernière crise, elle ne les a pas cachées suffisamment et a voulu me faire croire que ce n'était pas son oeuvre. On a lutté mais je n'ai jamais rompu le dialogue. Je pense que c'est essentiel.
    J'espère que ça va de votre côté.
    "La victoire sur soi est la plus belle des victoires" Platon

  17. #17
    Primo Solo Avatar de chouppette
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    44
    bonjour

    je surveille toujours. Hier mon fils était torse nu, ce qui m'a permis d'inspecter discrétement. Il n'avait aucunes autres marques, ni même sur l'autre avant bras. Je n'ai pas encore pu vérifier les jambes.
    Concernant son avant bras gauche, j'ai prétexté qu'il faudrait désinfecter pour vérifier. Les marques datent de quelques jours en voie de cicatrisations et pas de nouvelles.
    Je ne lui en parle toujours pas, je reste vigilente.
    Je vais envoyer un mail au collège pour leur demander de faire attention quand il est en cours et surtout demander à son professeur principal de relancer mon fils car il lui a dit qu'il voulait lui parler seuls. Elle lui avait dit d'accord et de venir dans son bureau, sauf qu'il n'est jamais venu.

Discussions similaires

  1. Soupçons arnaque à la CAF de mon ex et sa nouvelle compagne....
    Par pepite0404 dans le forum Droit Finances
    Réponses: 85
    Dernier message: 30/12/2014, 21h07
  2. scarification chez un enfant ?
    Par rosie201 dans le forum Enfants Education
    Réponses: 7
    Dernier message: 29/01/2013, 12h42
  3. soupçons d'abus sexuels
    Par NOEMIE93 dans le forum Enfants Education
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/12/2009, 21h53
  4. que faire si soupçons de maltraitance sur mon fils ?
    Par ptilou dans le forum Enfants Education
    Réponses: 32
    Dernier message: 30/06/2008, 17h11
  5. Scarification : message ? en tout cas ça m 'inquiète
    Par Gmgema dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/04/2007, 00h34

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •