Vous êtes ici : Actualités et brèves > Actualités > Suppression de la semaine de 4 jours à l'école : et les enfants de parents divorcés ?

Suppression de la semaine de 4 jours à l'école : et les enfants de parents divorcés ?

Voici la semaine de quatre jours en primaire remise en cause, après 2 ans de fonctionnement généralisé... Une mission parlementaire sur les rythmes scolaires veut donc les supprimer pour "alléger les journées", et réduire les vacances d'été "de deux ou trois semaines".

Cette mission d'information de l'Assemblée nationale (quinze députés) indique que la semaine de quatre jours "a été choisie par les seuls adultes". Les chronobiologistes entendus par la mission auraient qualifié de "délirant" et "aberrant" les ryhtmes en semaine de 4 jours. Je rappelle qu'il y a deux ans, nos dirigeants trouvaient que la semaine de 4 jours était la mieux pour nos enfants...

La mission ne tranche pas entre quatre jours et demi ou cinq jours, ni entre le mercredi ou le retour au samedi matin, chacune des solutions ayant ses défenseurs. Les maires des grandes villes ont "demandé unanimement que le gouvernement revienne à la semaine de quatre jours et demi".

La mission ajoute que L'impact de ces mesures sur le tourisme "pourra être compensé par la définition d'un nouveau zonage, en deux zones", contre trois aujourd'hui : visiblement le lobbying des professionnels du tourisme a fonctionné.

En revanche, visiblement la mission ne s'intéresse pas du tout au fait que les familles monoparentales et les familles recomposées constituent une forte proportion des familles : remettre en cause la semaine de 4 jours va aussi empêcher certains enfants de voir leur autre parent durant le WE, notamment lorsqu'il y a une distance qui les sépare. On note déjà qu'une part non négligeable d'enfants dont les parents sont séparés voient rarement leur autre parent -souvent le père - et on va encore aggraver cela : ce ne sera pas dans "l'intérêt de l'enfant"...

En 2005, alors que la semaine de 4 jours était expérimentée ici et là, nous avions déjà évoqué cette problématique.

Le rapport, voté à l'unanimité des députés de la mission va alimenter la "Conférence nationale sur les rythmes scolaires" qui doit aboutir à des annonces en mai-juin 2011.

Écrit par Nathalie le 09/12/2010
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : bWVw8m

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir