Vous êtes ici : Actualités et brèves > Actualités > Les contentieux "post-divorce" se multiplient

Les contentieux "post-divorce" se multiplient

Le quotidien "La Croix" du 5 janvier 2012 publie un article intitulé "Les « divorces express » montrent leurs limites".

Selon l'auteur de l'article, Marie Boëton, la simplification du divorce par consentement mutuel, de même que la promotion sur Internet des "séparations rapides", expliquerait en partie l’émergence de ces nouveaux litiges. Une fois leur divorce prononcé, nombre d’ex-conjoints reviennent devant la justice pour régler de nouveaux litiges. "Près d’une rupture sur deux donne lieu, in fine, à un retour devant le juge" : 60 899 litiges "post-divorce" pour 132 594 divorces, en 2008.

Ces saisines portent le plus souvent sur le choix de la résidence de l’enfant, le montant de la pension alimentaire et l’exercice de l’autorité parentale conjointe, et coïncident fréquemment avec le fait que l’un des deux conjoints refait sa vie amoureuse.

Le divorce par consentement mutuel, réformé en ce sens en 2004, permet de divorcer, en moyenne, en moins de quatre mois.

Pour de nombreux avocats, cette réforme de "divorce rapide" était adaptée aux couples sans enfant et sans biens immobiliers. Du coup, dans l'urgence, les couples oublient de prendre en compte l’intérêt de l’enfant.

A fuir : les sites proposant des séparations en un temps et un prix record, dits "divorces éclair", ainsi que les sites proposant de remplir en ligne un dossier standard à partir duquel la convention de divorce sera rédigée !

Écrit par Nathalie le 05/01/2012
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : 7Yt4pa

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir