Vous êtes ici : Actualités et brèves > Actualités > Parents divorcés : Les nouveaux systèmes D - France Soir du 22 février 2011

Parents divorcés : Les nouveaux systèmes D - France Soir du 22 février 2011

France Soir du 22 février 2011 consacre un article aux nouveaux systèmes D que trouvent les parents solos, écrit par Matthieu Delacharlery : "Parents divorcés : Les nouveaux systèmes D".

Les parents divorcés développent de nouveaux réseaux d'entraide pour économiser sur le logement et les transports, mais aussi pour organiser des vacances ou leurs loisirs.

Près d'une famille monoparentale sur trois vit sous le seuil de pauvreté en France. Au sein de ces familles "éclatées", la vie quotidienne est loin d'être un long fleuve tranquille. De nouveaux réseaux d'entraide se constituent un peu partout, facilités par Internet, pour mettre en relation les 2,3 millions de papas et de mamans séparés. "Du jour au lendemain, plus rien n'est pareil. La perte d'une partie des biens communs acquis. Les dépenses habituelles ne reposent plus que sur un seul salaire. Et de nouvelles dépenses interviennent : abonnements divers, assurances, achat d'un véhicule... On voit très rapidement son pouvoir d'achat décliner", témoigne Magali Le Carrérès, 37 ans, mère de deux enfants et divorcée.

Echange de logement et covoiturage

Plus de 400.000 parents divorcés vivent loin de leur enfant. "L'éloignement des foyers est presque inévitable. Au moment de la séparation, l'un des deux parents conserve le logement ou bien celui-ci est mis en vente. Parfois, c'est la mobilité professionnelle qui est en cause ou encore la hausse des loyers en ville", affirme Magali Le Carrérès. Elle a donc décidé, il y a an, de créer une plate-forme d'entraide en ligne, exclusivement dédiée aux parents séparés. Le site, Astuces-Parents, propose un service gratuit d'entraide : échanges de logement, mais aussi covoiturage. "L'idée est de faciliter les visites en réduisant les coûts et les complications liées à la distance."

Jaques Larran, 45 ans, séparé depuis huit ans a récemment tenté l'expérience : "Rapidement après mon inscription, j'ai rencontré un papa qui habite Paris, et dont la fille réside à Mérignac chez sa mère. On a donc décidé d'échanger nos appartements une fois par mois, et de poursuivre l'expérience pendant les vacances scolaires. C'est beaucoup plus agréable que de voir son enfant dans une chambre d'hôtel. On retrouve une intimité. D'autre part, cela me permet de faire des économies non négligeables, de l'ordre de 300 € chaque mois."

Entraide pour les loisirs et les vacances

De nombreux parents se retrouvent également isolés suite à leur séparation. « D'un côté, il y a les enfants et, en même temps, il faut aussi se reconstruire une vie », confie Jean-François, 45 ans, divorcé depuis six ans. L'association Française des Solos (ASF) met en relation des parents séparés pour organiser des activités de loisirs, financièrement accessibles aux plus démunis. « Pour adhérer, une cotisation de 36 € est demandée, explique Denis Schaffner, président de l'association. On s'organise par le biais du forum sur Internet pour répertorier les bons plans, organiser des activités, ou encore négocier des prix de groupe dans le cadre de séjours pour les vacances. » Elle compte aujourd'hui près de 8.000 adhérents répartis dans 70 villes.

Dominique Bach, 45 ans s'est décidé à entrer dans l'association, et pas une semaine ne passe désormais sans qu'il ne retrouve sa nouvelle "bande de copains". "On se voit dans un restaurant ou pour une soirée dansante dans une salle municipale louée par le biais de l'association. Le but est de pousser les parents divorcés à sortir de chez eux", explique, enthousiaste, ce père divorcé. D'ailleurs, il envisage de participer avec son fils à l'un des séjours organisés par l'association dès l'été prochain.

Près de 3 millions d'enfants vivent avec un seul de leur parent, le plus souvent la mère. Pour eux, les vacances ne riment pas forcément avec plaisir. Nathalie Guellier en a également fait l'amère expérience à la suite de son divorce. "Lasse de partir en vacances avec l'une de mes sœurs et sa petite famille, j'ai cherché s'il n'existait pas des formules de vacances adaptées aux mamans ou papas solos... en vain", rapporte-t-elle. Elle a donc décidé de cocréer le site www.parent-solo.fr. Aujourd'hui, plus de 25.000 membres s'y retrouvent pour s'échanger des bons plans, des idées et apporter des conseils aux jeunes parents séparés.

Lire l'article complet sur France Soir.

Écrit par Nathalie le 22/02/2011
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : SZQdTh

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir