Vous êtes ici : Actualités et brèves > Actualités > 63% des enfants de divorcés déclarent avoir souffert de cette séparation

63% des enfants de divorcés déclarent avoir souffert de cette séparation

Selon une étude de l'Union des famille en Europe (UFE), publiée ce mercredi, 63% des enfants de divorcés interrogés - entre 18 et 56 ans - déclarent avoir énormément souffert de la séparation de leurs géniteurs. Ils seraient 59% à ressentir un sentiment d'abandon durable et d'isolement. Cet épisode douloureux est vécu comme un "séisme" par 88% des sondés. Plus encore, 8 sondés sur 10 souhaitent que leurs parents se remettent en couple.

130 000 divorces sont enregistrés chaque année en France.

C'est la première fois que cette tranche de la population est interrogée sur son ressenti au travers d'une étude épidémiologique.

Du coup, l'image de la famille recomposée nageant dans le bonheur relèverait du mythe ?!...

Un point positif : les maux liés à la séparation de ses parents s'estompent avec le temps. En effet, plus les enfants de divorcés sont âgés, moins ils reprochent à leurs parents de s'être séparés (48% pour les 18-24 ans contre 15% pour les plus de 56 ans).

Écrit par Nathalie le 02/02/2011
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : uDGSGg

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir