Vous êtes ici : Actualités et brèves > Actualités > 9 % des enfants mineurs vivent dans une famille recomposée

9 % des enfants mineurs vivent dans une famille recomposée

Selon une étude de l'Insee publiée aujourd'hui, en 2006, près de 1,2 million de jeunes de moins de 18 ans, soit près de 9% de cette tranche d'âge, vivaient dans 600.000 familles recomposées en France métropolitaine. Toujours en 2006, 3,3 millions d'enfants de moins de 18 ans ne vivent plus avec leurs deux parents, dans la plupart des cas à la suite d'une séparation des parents. Le plus souvent, ils vivent avec un seul parent qui n'a pas de nouveau conjoint, poursuit l'Insee : 2,2 millions d'enfants vivent ainsi au sein d'une famille monoparentale, dont 1,9 million vivent avec leur mère et 300.000 avec leur père.

Mais quand le parent se remet en couple, l'enfant peut habiter avec le nouveau compagnon, qui devient alors son beau-parent. En 2006, 780.000 enfants vivaient avec un parent et un beau-parent.

Au total, en ajoutant les 380.000 enfants issus des couples recomposés, 1,16 million d'enfants vivaient au sein d'une famille recomposée, soit 8,8% des mineurs.

En 2006, la France comptait 580.000 familles recomposées, soit 7,7% des familles avec au moins un enfant mineur.

L'étude recense aussi d'autres particularités au sein des familles recomposées.

Les parents de familles recomposées ont notamment des diplômes moins élevés que dans les familles traditionnelles : 20% des mères de familles recomposées ont un diplôme supérieur ou égal à un niveau bac +2, contre 32% des mères de familles traditionnelles.

De même, 19% des pères de familles recomposées ont un diplôme de niveau bac +2 ou plus, contre 27% des pères de familles traditionnelles. Du coup, les mères et les pères de familles recomposées sont plus souvent en difficulté sur le marché du travail, notamment plus souvent inactifs et au chômage. Mais "il est fort probable que leur histoire familiale et leur situation sur le marché du travail aient interagi", ajoute l'Insee.

De l'aveu même de l'Insee, les comparaisons avec les années antérieures sont difficiles. Le dernière étude, portant sur 1999, concernait non pas les moins de 18 ans mais les moins de 25 ans. L'Insee en dénombrait alors 1,6 million vivant dans une famille recomposée.

L'Insee est passée du seuil de 25 à 18 ans après avoir observé, d'une part, la difficulté à déterminer exactement le lieu de résidence des 18-25 ans et d'autre part, que les enfants des familles recomposées quittaient le foyer parental plus tôt que les autres, "ce qui faussait les comparaisons", a expliqué à l'AFP Pascale Breuil, chef des études démographiques et sociales.

Écrit par Nathalie le 09/10/2009
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : jXRchb

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir