Vous êtes ici : Actualités et brèves > Actualités > Mes amis, mes amours : le roman de Marc Lévy sort au cinéma

Mes amis, mes amours : le roman de Marc Lévy sort au cinéma

Mes amis, mes amours, film

"Mes amis, mes amours" sort au cinéma aujourd'hui : une histoires de colocation entre deux pères célibataires... Le film est réalisé par Lorraine Lévy, la soeur du romancier Marc Lévy qui a écrit le best-seller. Avec Vincent Lindon dans le rôle de Mathias, Pascal Elbé dans celui d'Antoine, Virginie Ledoyen, l'amoureuse, Bernadette Laffont, la patronne de bistrot, Florence Foresti, la fleuriste... Le pitch, pour ceux qui n'ont pas lu le livre ?...

Mathias et Antoine, pères divorcés ayant la garde de leur enfant, décident de faire toit commun dans le quartier français de Londres. La vie s’organise, désordonnée, joyeuse, avec les enfants, mais aussi Sophie, la jolie fleuriste secrètement amoureuse d’Antoine, Yvonne, la patronne fantasque du "bistrot français" qui couve son petit monde d’un regard maternel, et Mac Enzie, le chef d’agence d’Antoine, obstinément amoureux d’Yvonne en dépit de leur grande différence d’age…

Entre Antoine, qui a appris à verrouiller ses émotions pour ne plus avoir à souffrir de personne, et Mathias, qui se laisse très vite submerger par les siennes, le quotidien n’est pas une sinécure. Et quand Mathias rencontre Audrey, une ravissante journaliste de passage à Londres, ce bel arrangement de pères célibataires vole en éclats.

Ce ne sont plus deux amis qui cohabitent, c’est un couple qui se déchire. Qui triche. Qui se réconcilie. Mais Audrey n’est pas une femme à qui l’on ment. En essayant maladroitement de protéger sa vie de couple avec Antoine, Mathias ne comprend pas que ne pas faire de choix, c’est prendre le risque de tout perdre. L’amitié de l’un, et l’amour de l’autre…

La cinéaste a su reconstituer l'atmosphère romantique du récit en y apportant des plans toujours différents, un art de capter la lumière et une belle direction d'acteur. Le duo Lindon-Elbé fonctionne parfaitement. Florence Foresti, toute en retenue, est aussi surprenante qu'épatante, et Virginie Ledoyen ferait fondre l'écran. Quant à Bernadette Lafont, sans en faire jamais trop, elle est l'émotion même. Bref, tout ceci a un charme fou et chacun sait que le charme se situe à mi-chemin entre l'amitié et l'amour. (Le Parisien)

Écrit par Nathalie le 02/07/2008
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : e6PwY3

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir