Vous êtes ici : Actualités et brèves > Actualités > Rapport du Secours Catholique : les familles monoparentales toujours vulnérables

Rapport du Secours Catholique : les familles monoparentales toujours vulnérables

Le Rapport statistique annuel "État de la pauvreté en France 2018" publié par le Secours Catholique-Caritas France sort ce jeudi 8 novembre 2018. Pour contrer cette précarité qui s'enracine, la réforme de la protection sociale doit améliorer sa performance notamment auprès des personnes les plus précaires. Parmi celles-ci, les familles monoparentales et les femmes sont en première ligne.

Rapport statistique annuel "État de la pauvreté en France 2018" publié par le Secours Catholique-Caritas France

Les familles monoparentales toujours vulnérables

En 2017, la majorité (51%) des ménages rencontrés sont des familles avec enfants. Il s’agit pour un peu plus de la moitié de familles monoparentales (en quasi-totalité des mères isolées), qui restent le type de ménage le plus fréquemment soutenu par l’association. Cela s’explique par la grande fragilité de ces familles : leur proportion dans les accueils (28%) est trois fois plus élevée que dans la population générale (9%). Les familles biparentales apparaissent comparativement moins vulnérables : bien que leur proportion se maintienne à un niveau élevé (23%), elles demeurent sous-représentées par rapport à la population générale, où leur part (26 %) a toutefois tendance à diminuer.

Cette vulnérabilité persistante des familles monoparentales, et croissante des familles biparentales, met en lumière la précarité des enfants qui vivent en leur sein. Les mineurs de moins de 18 ans accompagnés par le Secours Catholique représentent en effet près de 42% de l’ensemble des personnes rencontrées par l'association (à travers l’adulte de référence de leur ménage), alors qu’ils ne représentent que 22% de la population générale. Cette forte proportion de mineurs s’explique d’une part par la surreprésentation des familles monoparentales dans les accueils (46% de ces mineurs vivent au sein de familles monoparentales, contre 20% environ dans la population générale), d’autre part par un nombre d’enfants par famille plus élevé (67% des familles rencontrées ont deux enfants mineurs ou plus, contre 55% environ dans la population générale). Les situations de pauvreté observées dans les accueils du Secours Catholique touchent ainsi de façon disproportionnée plus de familles monoparentales, plus souvent françaises, ou des familles biparentales plus nombreuses et plus souvent étrangères.

Télécharger le Rapport statistique annuel État de la pauvreté en France 2018.

Écrit par Nathalie le 08/11/2018
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : nSAtVQ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir

  • Etude sur les sites de rencontres en France Etude sur les sites de rencontres en France La sociologue Marie Bergström, spécialiste de la formation des couples, publie pour l’Institut national d’études démographiques (INED), mercredi 10 février 2016, une étude statistique sur... Écrit par Nathalie le 10/02/2016 dans Actualités - 0 commentaire
  • Des recettes de cuisine faciles ! Des recettes de cuisine faciles ! Les familles monoparentales ont souvent peu de temps à consacrer aux repas, du fait d'un emploi du temps chargé, alors nous vous suggérons de visiter le site Cuisiniers.pro !My Beautiful Company... Écrit par Nathalie le 08/04/2010 dans Actualités - 0 commentaire