Vous êtes ici : Actualités et brèves > Actualités > Le site Parent-solo.fr répond à Mme Dati sur les droits du beau-parent

Le site Parent-solo.fr répond à Mme Dati sur les droits du beau-parent

Le site www.parent-solo.fr répond à Rachida Dati suite à sa tribune sur les droits du beau-parent parue dans Le Monde du 10 avril 2008 : Certes, il existe des nouvelles formes de la famille, avec les familles monoparentales et les familles recomposées. Certes, le beau-parent ne doit pas être nié juridiquement.

Cependant, pour les familles qui pratiquent la garde alternée comme pour celles dont l’un des parents n’a qu’un droit de visite et d’hébergement, il est essentiel et primordial que l’autorité parentale reste acquise et partagée exclusivement entre le père et la mère.

Pourquoi compliquer les choses et surtout, envenimer, les relations, souvent difficiles, sinon conflictuelles entre les parents séparés ?

En lisant les propos de Madame Dati, comment peut réagir une maman ou un papa qui n’a pas la garde de son enfant, mais qui n’a qu’un droit de visite et d’hébergement ? Elle ou il va se sentir encore plus dépossédé de son rôle de parent. Pour reprendre les termes de Madame Dati, en les appliquant au parent qui n’a pas la garde : les mesures qu’elle propose « sont blessantes pour le parent qui est dépossédé de son rôle auprès de l'enfant. »

On ne peut pas prendre à l’un pour donner à l’autre, même si le beau-parent a tissé des liens affectifs étroits avec l’enfant. Doit-on légiférer sur les liens affectifs ? La vie du beau-parent au quotidien avec l’enfant résulte exclusivement du choix et de la décision d’un seul parent. Bien des enfants sont en conflit ouvert ou non avec leur beau-parent. Le beau-parent ne peut pas obliger l’enfant à l’aimer.

Comment Rachida Dati peut-elle parler de « présomption d’accord », lorsque de nombreux parents ne sont pas régulièrement informés du quotidien de leur enfant par manque de communication souvent volontaire entre les ex ?

Ne pourrait-on pas déjà commencer par adapter la loi actuelle de sorte qu’une réelle prise en compte des 2 parents, soit effective au quotidien.

« Le droit ne doit pas être un facteur de complication et de division. Il doit être une aide et une source d'apaisement », selon Madame Dati. Dans ce cas, je l’invite à rencontrer et solliciter l’avis des familles monoparentales et recomposées, à travers les associations, clubs, et communautés telles que celle de www.parent-solo.fr

Écrit par Nathalie le 10/04/2008
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : XMwNqa

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir

  • Etude Insee sur les familles monoparentales en 2011 Etude Insee sur les familles monoparentales en 2011 Insee Première n°1539 de mars 2015 publie une étude conduite par Guillemette Buisson, Vianney Costemalle et Fabienne Daguet de la division Enquêtes et études démographiques de l'Insee, qui... Écrit par Nathalie le 03/03/2015 dans Actualités - 1 commentaire
  • Les contentieux post-divorce se multiplient Les contentieux "post-divorce" se multiplient Le quotidien "La Croix" du 5 janvier 2012 publie un article intitulé "Les « divorces express » montrent leurs limites".Selon l'auteur de l'article, Marie Boëton, la simplification du divorce par... Écrit par Nathalie le 05/01/2012 dans Actualités - 0 commentaire
  • Le budget enfant dans les familles monoparentales Le budget "enfant" dans les familles monoparentales A partir d'une étude de l'Insee de 2011, Rozenn HOTTE et Henri MARTIN de la Direction de la recherche des études de l'évaluation et des statistiques (DREES) ont calculé le coût d'un enfant en... Écrit par Nathalie le 05/06/2015 dans Actualités - 0 commentaire
  • Enlèvement d'enfants vers la Tunisie : soutien Enlèvement d'enfants vers la Tunisie : soutien Trois enfants ont été kidnappés par leur père et sont retenus en tunisie depuis le 8 avril. Leur maman n'en a plus de nouvelles. La convention franco-tunisienne et la convention des droits de... Écrit par Nathalie le 20/09/2005 dans Actualités - 0 commentaire