Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Les lectures « détente » > Nouveau roman de Delphine de Vigan sur les enfants du divorce

Nouveau roman de Delphine de Vigan sur les enfants du divorce

Les loyautés de Delphine de Vigan

Chaque nouveau roman de Delphine de Vigan est un évènement, et c'est ce qui marque ce début d'année 2018 puisque vient de sortir en librairie, Les loyautés, neuvième roman de l’auteur, qui a connu un immense succès avec Rien ne s'oppose à la nuit (2011) couronné par le prix du roman Fnac, le prix Renaudot des lycéens, le prix France Télévisions et le Grand prix "roman" des lectrices de Elle. Son roman suivant D'après une histoire vraie (2015) a, lui, reçu le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens.

Les loyautés de Delphine de Vigan

Théo, enfant du divorce, entraine son ami Mathis sur des terrains dangereux. Hélène, professeur de collège à l'enfance violentée, s'inquiète pour Théo : serait-il en danger dans sa famille ? Quant à Cécile, la maman de Mathis, elle voit son équilibre familial vaciller au moment où elle aurait besoin de soutien pour protéger son fils.

Théo, Mathis, Hélène, Cécile : quatre personnages avec des liens invisibles qui les relient et les enchainent... Ce sont les complexités des familles éclatées qui sont ici explorées, sans complaisance pour l'institution scolaire, pointant également la difficulté des enfants à vivre entre deux maisons, et les excès inhérents à l'adolescence. Le livre est au coeur d'un phénomène de société que constituent les familles "décomposées".

L’auteur, Delphine de Vigan

Delphine de Vigan est une romancière française née en 1966. Diplômée en information et communication, son premier roman qui traite de l'anorexie, Jours sans faim, est publié en 2001 sous un pseudonyme (Lou Delvig). Par la suite, elle publiera toujours sous son vrai nom, en 2005, Les jolis garçons puis Un soir de décembre. Puis en 2007, la sortie de No et moi est remarquée : le livre reçoit le prix du Rotary et sera adapté au cinéma par Zabou Breitman. En 2008, Les heures souterraines, évoque le harcèlement moral au travail. Et puis, en 2011, Rien ne s’oppose à la nuit, crée l'évènement en racontant les difficultés d'avoir une mère atteinte de troubles bipolaires. En 2015, D'après une histoire vraie embarque le lecteur dans les tentacules de la manipulation : Roman Polanski l'adaptera au cinéma. Justement, à propos du cinéma, Delphine de Vigan réalise son premier film, À coup sûr, qui sort en janvier 2014.

(Editions Jean-Claude Lattès, 208 pages, 17 € - 3 janvier 2018)

Acheter le livre

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : QXYSP5

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • L'origine de nos amours de Erik Orsenna L'origine de nos amours de Erik Orsenna A la fin du mois de juin 1975, il a 28 ans et il divorce. La situation pourrait être banale mais elle est incongrue car cette même semaine, son père âgé de 50 ans divorce également. Une...
  • Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan "La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative...
  • Muchachas 3 de Katherine Pancol Muchachas 3 de Katherine Pancol Voici le dernier tome de la trilogie de la saga imaginée par Katherine Pancol : après Muchachas, puis Muchachas 2, les destins des uns et des autres vont ici se nouer définitivement dans cet...
  • Je veux Toujours le prince charmant (Tome 2) de Hélène BRULLER Je veux Toujours le prince charmant (Tome 2) de Hélène BRULLER "Je m'appelle Hélène Bruller. Je suis née en 1968 à Paris. Très vite, j'ai su que j'étais une fille et qu'eux, c'étaient des garçons. Très vite, j'ai su que la vie, c'était pas facile pour...