Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Les lectures « détente » > Se résoudre aux adieux de Philippe BESSON

Se résoudre aux adieux de Philippe BESSON

Lorsque l’homme qu’elle aime la quitte pour une autre femme, Louise décide de fuir Paris. Mais ni le voyage ni l’exotisme de Cuba ne suffisent à dissiper son chagrin, à détourner ses pensées de son amant. Afin de garder un contact avec lui, aussi dérisoire et masochiste soit-il, Louise décide alors de lui écrire une série de lettres, comme on lance des bouteilles à la mer.

Depuis La Havane, New York, Venise, l’Orient Express et même Paris où s’achève son exil, naît une correspondance à une voix, implacablement honnête et poignante. S’y succèdent souvenirs des temps heureux, prémisses de la rupture, déchirement de l’abandon, désespoir de la solitude. Bientôt, l’évidence s’impose à Louise : la véritable destinataire de ces lettres n’est autre qu’elle-même. Tout au long de ce processus, se dessine alors la possibilité d’une guérison…

Philippe Besson aime à s’imposer des contraintes formelles pour donner un cadre à ses fictions. En se réappropriant le genre du roman épistolaire, il fait de chaque lettre une méditation sur l’amour, le couple, le manque de l’absent, la solitude nécessaire à la reconstruction de soi… Et démontre que tout travail de deuil passe nécessairement par les mots. Au style singulier de Besson, tout à la fois dense et lyrique, s’ajoute l’admirable capacité à épouser une sensibilité féminine. Par ce roman optimiste, l’auteur d’Un instant d’abandon rompt volontairement avec la noirceur de ses derniers écrits.

(janvier 2007)

Philippe Besson est l’auteur aux Éditions Julliard de En l’Absence des hommes , Son frère (porté à l’écran par Patrice Chéreau), L’Arrière-Saison (grand prix RTL-Lire), Un garçon d’Italie, Les Jours fragiles (en cours d’adaptation au cinéma), Un instant d’abandon . Ses romans sont traduits dans seize langues.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : M2HHBX

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Scènes de mon âge d'Agnès ABECASSIS Scènes de mon âge d'Agnès ABECASSIS Dans cet album à la fois hilarant et tendre, la romancière Agnès Abécassis revient à ses premières amours, le dessin.Elle illustre avec brio les petits tracas et les grands bonheurs de la vie...
  • Sélection de livres pour la rentrée littéraire 2017 Sélection de livres pour la rentrée littéraire 2017 Comme chaque année, la rentrée littéraire est particulièrement riche. Après les romans de plage et les lectures estivales, voici quelques romans que nous avons sélectionnés, pensant qu'ils...
  • Allegro Solo de Simone Bibal Allegro Solo de Simone Bibal La cinquantaine vous guette ? Plus ? Pas d'homme dans votre vie ? Vous n'êtes pas la seule ! Ce livre est fait pour vous. Vous y apprendrez, entre autres, " qu'un seul être vous manque et tout se...
  • Ensemble séparés de Dermot Bolger Ensemble séparés de Dermot Bolger Delmot Bolger propose dans ce roman une vision un peu décalée du couple et du mariage, où les besoins d'indépendance de chacun se heurtent aussi à la dépendance réciproque propre à la vie...
  • Le roman d'Isabelle Saporta Le roman d'Isabelle Saporta Vous la connaissez sans doute pour ses livres d'enquêtes sur des sujets de société connexes à l'agriculture comme l'alimentation ou le vin, dans lesquels elle pointe les incohérences et les...
  • Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine PANCOL Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine PANCOL Souvent la vie s’amuse. Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau. Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud. Il faut faire attention...