Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Les lectures « détente » > Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan

Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan

"La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire.

La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence.

Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti."

Dans cette enquête éblouissante au cœur de la mémoire familiale, où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis, ce sont toutes nos vies, nos failles et nos propres blessures que Delphine de Vigan déroule avec force.

(Editions JC Lattès - 17 août 2011)

Delphine de Vigan est notamment l’auteur du best seller No et moi, plus de 400.000 exemplaires vendus toutes éditions, Prix des Libraires 2008, adapté au cinéma par Zabou Breitman, et des Heures souterraines (2009), près de 100 000 exemplaires vendus en édition première et traduit dans le monde entier. Elle faisait partie de la dernière sélection du Goncourt, et a obtenu le Prix Renaudot des lycéens.

Acheter le livre

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : CSvFzF

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • J'aimais mieux quand c'était toi de Véronique Olmi J'aimais mieux quand c'était toi de Véronique Olmi Une femme sur un banc de la gare de l'Est en pleine nuit revoit les dernières 24 heures qui l'ont amenée là. Nelly est comédienne de théâtre, sa journée est entièrement aimantée vers le ...
  • La nuit en vérité de Véronique Olmi La nuit en vérité de Véronique Olmi Enzo et Liouba Popov vivent dans un grand appartement dont ils ont la jouissance près du jardin du Palais Royal. Les propriétaires ne sont jamais là, Liouba y est femme de ménage. Enzo est en...
  • D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan "Plus tard, alors que je prenais un stylo dans mon sac pour noter quelque chose sur un papier, une adresse sans doute, ou le nom d'une boutique, L. m'a souri.- Moi aussi je suis gauchère. Tu sais...
  • Paradis conjugal de Alice FERNEY Paradis conjugal de Alice FERNEY Pour la énième fois, Elsa, mère de famille, 4 enfants, regarde le DVD de Chaînes conjugales, le classique de Mankiewicz. La veille, son mari l’a prévenue qu’il ne rentrerait pas dans une...