Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Les lectures « détente » > Le guide du mauvais père (tome 3) de Guy Delisle

Le guide du mauvais père (tome 3) de Guy Delisle

Guide du mauvais père de Guy Delisle

Le tome 1 du "Guide du mauvais père" avait été vendu à plus de 60.000 exemplaires depuis janvier 2013. Un an après, le tome 2 sortait, et maintenant voici le tome 3, toujours aussi parentalement incorect avec un auteur qui retrouve avec délectation son rôle préféré, celui de meilleur (mauvais) papa du monde ! Pour y parvenir, il utilise une bonne dose de mauvaise foi, des colère importunes, un tas de gamineries, et surtout, un ton léger et beaucoup d'humour !

Transformer la lecture du soir en cours de grammaire ou en usine à cauchemars, rivaliser de puérilité avec ses enfants, leur apprendre les pires bêtises, gagner en trichant, et les mettre au défi de faire pire... Guy Delisle, un mauvais père ? Non, un auteur de bande dessinée qui sait puiser l'imagination là où elle se trouve, avec un sens aigu de l'observation et une bonne dose d'autodérision.

(Editions Delcourt - 7 janvier 2015)

Guy Delisle est né en 1966 à Québec (Canada) et se passionne très tôt pour les classiques de la bande dessinée franco-belge (Astérix, Tintin, Blake et Mortimer, etc.) avec une prédilection particulière pour Lucky Luke de Morris et Goscinny qu’il conservera à l’âge adulte. C’est décidé, il sera donc auteur de bande dessinée ! Mais aucune école ne forme les dessinateurs en herbe aux subtilités de l’art séquentiel au Québec... Il fait donc un détour par le cinéma d’animation, avant de s’embarquer pour l’Europe en 1988, en quête de débouchés professionnels. C’est le début d’une carrière dans le film d'animation d’une dizaine d’année. C’est son expérience de superviseur de l’animation en Chine sur la série tirée de la BD Papyrus qui lui fournit la matière de Shenzhen, qui lui redonne le virus de la bande dessinée. L’auteur publie en 2002 Pyongyang, un nouveau récit de voyage qui se déroule, cette fois, en Corée du nord. En 2012, ses Chroniques de Jérusalem lui valent le Fauve d'or du meilleur album, 200.000 exemplaires et traduction dans 13 langues.

Acheter le livre

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : pdpfkJ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • De fils à fils de Bernardo TORO De fils à fils de Bernardo TORO "Si l'enfant que tu es me juge, je veux croire que l'homme que tu seras me comprendra. C'est à lui que je m'adresse, en lui que je trouve la force de pousser jusqu'au bout mon récit. Une...
  • Les papas du dimanche de François Epernoux Les papas du dimanche de François Epernoux "Je suis un papa du dimanche. Du dimanche, comme on dit d'un pêcheur qu'il est un pêcheur du dimanche, avec tout ce que l'expression peut revêtir d'amateurisme, de tendresse, de passionné aussi....
  • Une semaine en octobre de Elizabeth SUBERCASEAUX Une semaine en octobre de Elizabeth SUBERCASEAUX Clara écrit régulièrement dans un cahier que son mari, Clemente, lit en cachette. Dès les premières pages, elle se représente en compagnie d'un amant, liaison interrompue par la mort de ce...
  • La nuit en vérité de Véronique Olmi La nuit en vérité de Véronique Olmi Enzo et Liouba Popov vivent dans un grand appartement dont ils ont la jouissance près du jardin du Palais Royal. Les propriétaires ne sont jamais là, Liouba y est femme de ménage. Enzo est en...