Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Les lectures « détente » > Un couple qui vacille dans le livre de Jay McInerney

Un couple qui vacille dans le livre de Jay McInerney

Les Jours enfuis de Jay McInerney

Jay McInerney, écrivain américain, vient de sortir un nouveau roman "Les Jours enfuis" dans lequel on retrouve Corrine et Russell Calloway, le couple que l'auteur raconte depuis 1992 et quelques romans maintenant, où il les fait réapparaitre, comme pour nous faire suivre l'évolution de leur lien conjugal. Cette fois, le couple semble vaciller...

Les Jours enfuis

Toujours installés à New York, Corrine et Russell Calloway poursuivent leur vie professionnelle, elle, courtière en bourse devenue scénariste, lui comme éditeur. Ils ont deux enfants et font donc partie des privilégiés, du milieu intellectuel plutôt bourgeois, voire "bobo", new-yorkais. Tout va pour le mieux pour eux dans le meilleur des mondes, a priori.

L'auteur situe son roman il y a 10 ans, lorsque le couple atteint alors la cinquantaine, moment sans doute clé pour les mariages... Le contexte politico-économique ne sera pas là pour les aider avec la crise des subprimes. Le secteur de l'édition malmené, Russel ne va pas être épargné, et Corrine s'interrogera sur son mariage en renouant avec Luke, qui avait croisé son chemin le lendemain de l'effondrement des tours jumelles du 11 septembre 2001, le temps d'une relation extra-conjugale. A l'époque, elle avait privilégié son mari et sauvé son couple. Les années passant, elle s'interroge et la réponse n'est plus si évidente.

Jay McInerney parvient à faire une étude minutieuse du couple, avec tous les questionnements qu'il soulève et toutes les contradictions qu'il fait naitre, entre faiblesse et résistance, légèreté et stabilité, etc. L'auteur dépeint l’époque avec férocité, légèreté et toujours autant d’humour...

Jay McInerney

Jay McInerney est né aux Etats-Unis, dans le Connecticut en 1955. Il vit aujourd'hui à New York. Après un passage par le Japon, il a travaillé au New Yorker avant de se consacrer à l'écriture de romans : "Bright Lights, Big City", "Trente ans et des poussières", "Le Dernier des Savage", "Glamour Attitude", "La fin de tout", "La belle vie", "Moi tout craché".

(Editions de l'Olivier - 11 mai 2017)

Acheter le livre

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : K7SHUN

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • L'origine de nos amours de Erik Orsenna L'origine de nos amours de Erik Orsenna A la fin du mois de juin 1975, il a 28 ans et il divorce. La situation pourrait être banale mais elle est incongrue car cette même semaine, son père âgé de 50 ans divorce également. Une...
  • Muchachas 3 de Katherine Pancol Muchachas 3 de Katherine Pancol Voici le dernier tome de la trilogie de la saga imaginée par Katherine Pancol : après Muchachas, puis Muchachas 2, les destins des uns et des autres vont ici se nouer définitivement dans cet...
  • Les papas du dimanche de François Epernoux Les papas du dimanche de François Epernoux "Je suis un papa du dimanche. Du dimanche, comme on dit d'un pêcheur qu'il est un pêcheur du dimanche, avec tout ce que l'expression peut revêtir d'amateurisme, de tendresse, de passionné aussi....
  • Billie d'Anna Gavalda Billie d'Anna Gavalda Franck, il s'appelle Franck parce que sa mère et sa grand-mère adoraient Frank Alamo (Biche, oh ma biche, Da doo ron ron, Allô Maillot 38-37 et tout ça) (si, si, ça existe...) et moi, je...