Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Dossiers sur la famille > Enfants, Education & Famille > Comment gérer l'arrivée d'un bébé dans une famille recomposée ?

Comment gérer l'arrivée d'un bébé dans une famille recomposée ?

grossesse en famille recomposée

Alors que c’est toujours assez difficile pour un enfant d’apprendre à vivre du jour au lendemain avec les enfants du nouveau compagnon ou de la nouvelle compagne de leur maman ou de leur papa, comment accepteront-il l’arrivée d’un bébé ? Quel comportement adopter ?

Que peut ressentir l’enfant ?

Lorsqu'un bébé arrive dans une famille recomposée, comme dans toute famille quelle qu'elle soit, tout le monde est content pour les futurs parents, la naissance s'annonce par un faire-part aux amis, aux proches et à l'entourage. Toutefois, pour les familles recomposées, la tâche sera un peu plus difficile car les enfants issus de la première union de chacun des nouveau parents risquent surtout de mal vivre cette situation.

Lorsqu'il s'agit d'une même fratrie, c’est déjà parfois compliqué pour les frères et les sœurs d'accepter l'arrivée d'un nouveau bébé avec qui partager l'amour de ses parents, alors la pilule risque de ne pas bien passer pour les enfants d’une famille récompensée. Pourquoi autant de hostilité et d’animosité ? Tout simplement parce que la naissance d’un bébé est la confirmation que toute possibilité de réconciliation entre les parents séparés est dorénavant nulle, voire même impossible. En effet, lorsqu’il y a divorce, les enfants espèrent toujours secrètement que leur papa et leur maman se remettront ensemble un jour.

Pour eux, cette phase n’est que provisoire mais elle et tout à fait normale. Après une séparation, la vie d'un enfant a généralement été totalement chamboulée avec souvent le déménagement dans une autre ville ou dans un nouvel appartement, par exemple, mais surtout aussi l’obligation de cohabiter et de partager son quotidien avec des personnes qui lui sont étrangères, telles que le nouvel amoureux ou la nouvelle amoureuse de sa mère ou de son père. L’enfant peut alors perdre ses repères et ne plus bien savoir quelle place il occupe réellement au sein de sa nouvelle famille. On constate que ce sont surtout les aînés qui sont les plus concernés.

Comment faire ?

arrivée d'un bébé en famille recomposée

Il y a aussi ce sentiment d’abandon. L’enfant a peur de ne plus avoir entièrement l’attention du parent concerné, surtout si c’est sa maman qui est enceinte. Et attention ! Ce n’est pas parce que l'enfant a "adopté" le nouveau conjoint qu’il fera de même avec le bébé. Qui plus est, un nourrisson prend beaucoup de temps et d’énergie. Il n'est pas rare alors que l'enfant qui se sent lésé demande à partir vivre avec son papa.

Pourtant, si les parents savent bien s’y prendre, cette naissance peut consolider les liens entre beaux-parents, demi-frères, ou encore demi-sœurs. Pour cela, la meilleure chose à faire est d’informer les principaux intéressés dès que la grossesse est confirmée. Le faire même avant de mettre au courant les amis et la famille. Comme cela, l’enfant se sentira impliqué dès le départ dans ce projet.

D’ailleurs, ne surtout pas hésiter à le faire participer dans le choix du prénom du bébé, par exemple. Ou encore dans l’aménagement et la décoration de la chambre du nouveau-né. Parlez-lui régulièrement de l’évolution de la grossesse. Enfin, il est aussi essentiel de rassurer l’enfant sur vos sentiments à son égard. L'arrivée du bébé ne changera rien pour ce qui est de votre amour vis-à-vis de lui. Que vous êtes toujours son papa et sa maman, même si vous êtes séparés, et qu’il peut toujours entièrement compter sur vous et votre amour.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : agKyhK

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires