Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Les lectures « détente » > Idées lecture de la rentrée littéraire 2019

Idées lecture de la rentrée littéraire 2019

Chaque année, la rentrée des classes rime avec la rentrée littéraire, et septembre 2019 n'échappe pas à la règle avec 524 romans, dont 336 français et 188 étrangers qui vont venir garnir les étagères des librairies jusqu'en octobre. Pas facile de s'y retrouver dans la quantité, mais voici quelques ouvrages que nous avons sélectionnés, pour l'écriture, pour les récits si proches des vies ordinaires avec des esprits tourmentés... Vous trouverez peut-être des lectures pour vous changer les idées !

Idées lecture de la rentrée littéraire 2019

Le ciel par-dessus le toit de Nathacha Appanah

Le titre "Le ciel par-dessus le toit" fait référence à un poème de Verlaine à la fois mélancolique et lyrique, et ce roman en emprunte l'esprit. Court (128 pages) mais particulièrement bien construit, avec une écriture juste et délicate, le roman de Nathacha Appanah alterne entre noirceur et lumière, entre drame et amour...celui d'une mère pour ses enfants malgré les différences, la violence, les crises, le passé, etc. Au delà des drames et des accidents de la vie, les liens familiaux l'emportent.

"Sa mère et sa sœur savent que Loup dort en prison, même si le mot juste c’est maison d’arrêt mais qu’est-ce que ça peut faire les mots justes quand il y a des barreaux aux fenêtres, une porte en métal avec œilleton et toutes ces choses qui ne se trouvent qu’entre les murs. Elles imaginent ce que c’est que de dormir en taule à dix-sept ans mais personne, vraiment, ne peut imaginer les soirs dans ces endroits-là."

Nathacha Appanah est une journaliste et romancière mauricienne qui vit en France. Son roman Tropique de la violence (2016) a reçu le prix Femina des lycéens, le Prix du roman métis des lycéens 2017 et le Prix des lycéens Folio 2019. Avec Le ciel par-dessus le toit, elle signe son dixième roman.

(Editions Gallimard - 22 août 2019)

Une partie de badminton de Olivier Adam

Ici, le titre du livre fait référence à une chanson d'Alain Chamfort que, Manon, la fille de Paul Lerner sert en réplique complice à son père "Sûr, c'est pas du badminton" ! Paul Lerner est un écrivain breton, qui s'est mué en bobo parisien lorsque ses livres étaient en tête des ventes, avant de retourner en Bretagne avec femme (Sarah) et enfants (Manon et Clément) quand les lecteurs ont boudé ses romans.

Rien n'est alors simple. Au-delà de l'argent qui a fondu comme neige au soleil, malgré un poste de journaliste pour l’hebdomadaire local qui le met face aux agissements intéressés du maire et aux actions racistes de quelques individus opposés aux migrants, les ennuis s'accumulent autour de sa vie conjugale et familiale. On se demande jusqu'où cet écrivain un peu loser serait l'ombre d'Olivier Adam lui-même, dans une forme d'autodérision bien vue !

Olivier Adam, né au milieu des années 1970, est l'auteur de nombreux livres qui ont connu de beaux succès de librairie, régulièrement récompensés, parfois adaptés au cinéma comme Je vais bien, ne t'en fais pas (2000). Ensuite, Passer l'hiver (2004) obtient le Goncourt de la nouvelle, puis Falaises (2005) sortira, et plus tard À l'abri de rien (2007) qui recevra le prix France Télévisions et le prix Jean-Amila-Meckert, avant Des vents contraires (2009) couronné par le Prix RTL/Lire, Le Cœur régulier (2010), Les Lisières (2012), Peine perdue (2014), La Renverse (2016) et Chanson de la ville silencieuse (2018).

(Editions Flammarion - 21 août 2019)

rentrée littéraire 2019

Le maître des poupées de Joyce Carol Oates

A 81 ans, Joyce Carol Oates n'est pas tombée dans le roman à l'eau de rose, loin de là, elle nous offre un recueil de six nouvelles...terrifiantes dont le dénominateur commun s'ancre sur le macabre qui fait irruption dans des vies ordinaires. Et ce qui séduit à la lecture de ces récits, c'est que chacun peut reconnaitre dans chaque personnage un voisin, une camarade de classe, une parente lointaine ou son libraire de quartier.

Avec beaucoup de talent, l'auteur réveille la fascination pour l’horreur qui gît en chacun de nous, quoi qu'on en dise.

Joyce Carol Oates, née en 1938, est membre de l’Académie américaine des arts et des lettres, titulaire de multiples et prestigieuses récompenses littéraires, parmi lesquelles le National Book Award. Cette grande dame de la littérature américaine occupe depuis longtemps une place au tout premier rang des écrivains contemporains. Elle est l’auteure de recueils de nouvelles et de nombreux romans dont Les Chutes (prix Femina étranger en 2005), Mudwoman (meilleur livre étranger en 2013 pour le magazine Lire) et Sacrifice.

(Editions Philippe Rey - 5 septembre 2019)

Le chagrin des origines de Laurence Nobécourt

Ce récit est un brûlant hommage à l'écriture, cette "voie du verbe" qui a permis à l'auteur d'être sauvée, de se rapprocher d'elle-même et de donner sens à sa vie. Laurence Nobécourt partage ici les moments initiatiques sur cette voie escarpée : le corps exsudant la souffrance psychique, la quête perpétuelle du pourquoi de ce "chagrin des origines", les années douloureuses à vouloir se perdre dans l’addiction, l’aspiration de la mélancolie mais aussi les lectures, gages d’ouverture de la ligne d’horizon, une nuit fondatrice sous l’emprise d’un champignon hallucinogène, où lui est révélée la réalité d’un monde qui n’est qu’amour et qu’elle n’aura de cesse de retrouver dans l’écriture… Dans cette prospection intime qui ne nous épargne pas les aléas, les rêves meurtris, les illusions et les éblouissements, une âme se met à nu sans tricher, toujours guidée par une foi aussi libre que fervente et communicative.

Laurence Nobécourt est une écrivaine dont le livre La Conversation, a été remarqué en 1998 mais elle avait déjà écrit auparavant La Démangeaison. Le thème de la spiritualité est souvent présent dans ses ouvrages : En nous la vie des morts, La Clôture des merveilles sur Hildegarde de Bingen, La vie spirituelle... En publiant Lorette en 2016, elle raconte la réappropriation de son prénom d'origine, Laurence, et signe désormais de son vrai prénom.

(Editions Albin Michel - 5 septembre 2019)

Acheter les livres

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : ZgUQvg

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Au secours, il veut m’épouser ! de Agnès ABECASSIS Au secours, il veut m’épouser ! de Agnès ABECASSIS Toutes les filles rêvent-elles de se marier ? Oui? …Sauf celles qui l'ont déjà été ! Déborah vit avec Henri, son nouvel amoureux. De nature enjouée, elle a un caractère facile, si l'on...
  • Juste avant le bonheur d'Agnès Ledig Juste avant le bonheur d'Agnès Ledig Julie, 20 ans, qui élève seule son fils Lulu est caissière dans un supermarché. Elle attire l'attention d'un client, quinquagénaire aisé à nouveau célibataire. Généreux et désintéressé,...
  • D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan "Plus tard, alors que je prenais un stylo dans mon sac pour noter quelque chose sur un papier, une adresse sans doute, ou le nom d'une boutique, L. m'a souri.- Moi aussi je suis gauchère. Tu sais...
  • L'élixir d'amour de Eric-Emmanuel Schmitt L'élixir d'amour de Eric-Emmanuel Schmitt "L'amour relève-t-il d'un processus chimique ou d'un miracle spirituel ? Existe-t-il un moyen infaillible pour déclencher la passion, comme l'élixir qui jadis unit Tristan et Yseult ? Est-on, au...