Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Les lectures « détente » > Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine PANCOL

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine PANCOL

Souvent la vie s’amuse.

Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau. Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud.

Il faut faire attention aux détails. Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident. Les gens brutaux, les gens pressés, ceux qui portent des gants de boxe ou font gicler le gravier, ignorent les détails. Ils veulent du lourd, de l’imposant, du clinquant, ils ne veulent pas perdre une minute à se baisser pour un sou, une paille, la main d’un homme tremblant.

Mais si on se penche, si on arrête le temps, on découvre des diamants dans une main tendue… Et la vie n’est plus jamais triste. Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi…

"Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi" est le récit d'une quête. Chaque personnage est à la recherche de sa vérité, de sa place dans la vie. C'est, si l'on veut, un roman d'apprentissage qui touche toutes les générations qui traversent le livre...

(Editions Albin Michel - 1er avril 2010)

Katherine Pancol est née au Maroc et arrive en France à l'âge de cinq ans. Elle devient professeur de lettres classiques puis journaliste, collaborant à Paris-Match et Cosmopolitan. Un éditeur la remarque et lui demande d'écrire un roman : ce sera chose faite en 1979, avec la parution de Moi, d'abord. Depuis, ses romans sont des best sellers : après "Les yeux jaunes des crocodiles" (2006) et "La valse lente des tortues" (2008), Katherine Pancol publie ici le dernier volet de sa trilogie !

Acheter le livre

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : eHBR4y

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Une semaine en octobre de Elizabeth SUBERCASEAUX Une semaine en octobre de Elizabeth SUBERCASEAUX Clara écrit régulièrement dans un cahier que son mari, Clemente, lit en cachette. Dès les premières pages, elle se représente en compagnie d'un amant, liaison interrompue par la mort de ce...
  • Ensemble séparés de Dermot Bolger Ensemble séparés de Dermot Bolger Delmot Bolger propose dans ce roman une vision un peu décalée du couple et du mariage, où les besoins d'indépendance de chacun se heurtent aussi à la dépendance réciproque propre à la vie...
  • Soirée sushi de Agnès ABECASSIS Soirée sushi de Agnès ABECASSIS L'une s'est fait larguer, l'autre s'est séparée, la troisième vient de divorcer ... quand le coeur est à nu, rien ne vaut le poisson cru !Sushi (n. m.) : spécialité japonaise à base de...
  • La liste de mes envies de Grégoire DELACOURT La liste de mes envies de Grégoire DELACOURT Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit...
  • Divorces de Florence EMPTAZ Divorces de Florence EMPTAZ Lorsque sa mère quitte le foyer, Florence assiste, impuissante, à l’effondrement de la cellule familiale. Ses repères bouleversés, c’est un quotidien à trois qu’il faut rebâtir sur les...
  • Nouveau roman de Safran Foer sur la décomposition du couple Nouveau roman de Safran Foer sur la décomposition du couple Vient de sortir en librairie, Me voici, troisième roman de l’américain, Jonathan Safran Foer, qui traite de la décomposition du couple, du divorce, un thème douloureux mais brillamment traité...