Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Les lectures « détente » > Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine PANCOL

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine PANCOL

Souvent la vie s’amuse.

Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau. Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud.

Il faut faire attention aux détails. Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident. Les gens brutaux, les gens pressés, ceux qui portent des gants de boxe ou font gicler le gravier, ignorent les détails. Ils veulent du lourd, de l’imposant, du clinquant, ils ne veulent pas perdre une minute à se baisser pour un sou, une paille, la main d’un homme tremblant.

Mais si on se penche, si on arrête le temps, on découvre des diamants dans une main tendue… Et la vie n’est plus jamais triste. Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi…

"Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi" est le récit d'une quête. Chaque personnage est à la recherche de sa vérité, de sa place dans la vie. C'est, si l'on veut, un roman d'apprentissage qui touche toutes les générations qui traversent le livre...

(Editions Albin Michel - 1er avril 2010)

Katherine Pancol est née au Maroc et arrive en France à l'âge de cinq ans. Elle devient professeur de lettres classiques puis journaliste, collaborant à Paris-Match et Cosmopolitan. Un éditeur la remarque et lui demande d'écrire un roman : ce sera chose faite en 1979, avec la parution de Moi, d'abord. Depuis, ses romans sont des best sellers : après "Les yeux jaunes des crocodiles" (2006) et "La valse lente des tortues" (2008), Katherine Pancol publie ici le dernier volet de sa trilogie !

Acheter le livre

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : 6dfLm4

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Le théorème de Cupidon d'Agnès ABECASSIS Le théorème de Cupidon d'Agnès ABECASSIS THEOREME DE CUPIDON (Déf) : deux lignes parallèles ne se croisent jamais. Sauf si elles sont faites l'une pour l'autre.Adélaïde est exubérante, directe, rigolote, mais fuit les histoires...
  • Muchachas de Katherine Pancol Muchachas de Katherine Pancol Les filles sont partout dans ce roman.Elles mènent la danse.De New York à Paris, de la Bourgogne à Londres ou à Miami.Des filles qui inventent, s’enflamment, aiment.Des filles qui se battent...
  • De fils à fils de Bernardo TORO De fils à fils de Bernardo TORO "Si l'enfant que tu es me juge, je veux croire que l'homme que tu seras me comprendra. C'est à lui que je m'adresse, en lui que je trouve la force de pousser jusqu'au bout mon récit. Une...
  • Que nos vies aient l'air d'un film parfait de Carole Fives Que nos vies aient l'air d'un film parfait de Carole Fives Certains pensent que le divorce, ça ne sépare que les adultes. Années 80. Déferlante rose sur la France. Première grosse vague de divorces aussi. A la télé, Gainsbourg, Benny Hill et le Top...