Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Dossiers sur la famille > Droit, Finances & Assurance > Obtenir un prêt bancaire quand on est père ou mère célibataire

Obtenir un prêt bancaire quand on est père ou mère célibataire

Se retrouver seul(e) avec des enfants n’est pas toujours simple, il est parfois nécessaire d’avoir recours à des crédits pour financer des besoins personnels ou l’achat d’une voiture, simplement souscrire un crédit seul(e) avec des enfants à charge n’est pas toujours évident. Voici les solutions de financement et les conseils pour obtenir son emprunt.

Obtenir un prêt bancaire quand on est mère célibataire

La situation de parent célibataire

Une maman ou un papa célibataire doit supporter des charges importantes seul(e), ce parent peut bénéficier d’une pension alimentaire versée par l'ex-conjoint mais cela n’est pas toujours suffisant pour pouvoir financer des projets, qu’ils soient en lien avec les enfants ou dans le cadre de la vie de famille. Le changement de voiture, un remplacement de machine à laver ou encore l’achat d’une chambre d’enfant font partie des projets qui nécessitent de disposer d’une somme d’argent importante, ce que les parents célibataires n’ont pas toujours. Recourir au crédit peut permettre de financer son projet.

L’étude de prêt bancaire est donc indispensable, que ce soit un crédit auto, un prêt personnel ou un prêt renouvelable. La banque va tout d’abord étudier les revenus de la personne seule, il faut bien évidemment disposer d’un contrat pérenne (type CDI) et de revenus réguliers. Il faut savoir que tous les revenus sont pris en compte dans l’étude, y compris la pension alimentaire perçue. La capacité d’endettement s'impose comme le deuxième élément important, c’est-à-dire la part actuelle des charges de crédits et celles à venir avec le crédit.

Quel crédit choisir pour une mère ou un père célibataire ?

Suivant le projet et l’état des finances, certains crédits seront mieux adaptés au besoin d'un parent solo que d’autres. Il faut tout d’abord éviter les règlements en plusieurs fois sans frais, notamment ceux proposés par les cartes de grands magasins, il s’agit généralement de crédits renouvelables dont les taux sont systématiquement au dessus des 10%, ce qui peut coûter cher. Il faut privilégier des prêts personnels lorsqu’il s’agit de petits montants ou d’achats auprès de particuliers (voiture d’occasion par exemple). Le prêt à la consommation affecté est plutôt conseillé pour les achats aux montants substantiels, et notamment lorsque l’achat se fait via un professionnel.

Simplement, de nombreuses mamans ou pères seuls(es) ont souvent des crédits en cours, soit liés à la situation avant séparation, soit liés à la nouvelle installation avec le ou les enfants. Ainsi, l’emprunt n’est pas toujours envisageable avec des crédits en cours car les banques refusent de prêter à plus de 33% d’endettement, ce qui est logique compte tenu de la situation du demandeur. Il est plutôt conseillé de se tourner vers des solutions de financement qui permettent de réajuster ses mensualités à sa situation financière, c’est notamment le cas du regroupement de crédit.

Financer un projet et réduire ses mensualités

Le regroupement de crédit est un financement de plus en plus sollicité, notamment parce que les taux bas ont mis en avant cet emprunt mais aussi car l’emprunteur peut ajuster ses nouvelles mensualités et surtout financer son projet. Bien évidemment, ce type de crédit nécessite une étude bancaire de faisabilité mais c’est une option à envisager pour éviter l’accumulation de dettes tout en ayant la possibilité de concrétiser ses projets en tant que parent solo.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : jnMhCb

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • L'audience de conciliation L'audience de conciliation L'audience de conciliation est le passage obligé de toute procédure de divorce, hormis le cas de divorce par requête conjointe.Cette première étape, faisant suite au dépôt de la requête en...
  • L'aide juridictionnelle : comment en bénéficier ? L'aide juridictionnelle : comment en bénéficier ? L'aide juridictionnelle vous permet d'avoir une prise en charge par l'Etat de vos frais de procédure ou de transaction (honoraires d'avocat, rémunération d'huissier de justice, frais...