Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Dossiers sur la famille > Enfants, Education & Famille > La famille dans les programmes des candidats à la présidentielle 2017 ?

La famille dans les programmes des candidats à la présidentielle 2017 ?

Ils seront 11 candidats à s'affronter lors de l'élection présidentielle qui désignera le successeur de François Hollande. Les cinq principaux candidats participaient à un premier débat télévisé, lundi 20 mars 2017, qui lançait la campagne. Mais il n'est pas facile d'appréhender l'ensemble des sujets qui intéressent les français. Alors quels sont les ambitions des candidats pour la famille, et plus particulièrement pour les familles monoparentales, plus souvent que les autres familles victimes de la pauvreté en France ?

Présidentielles 2017

Après avoir passé en revue l'ensemble des programmes des candidats à l'élection présidentielle dont les scrutins auront lieu les 23 avril et 7 mai 2017, il n'est pas facile de trouver des intentions et des attentions spécifiques pour les familles monoparentales... Extraits relatifs à la famille :

Benoît Hamon - Parti Socialiste & EELV

Une République bienveillante et humaniste, c’est une République qui ne tolère pas les discriminations en raison de son sexe, de sa religion, de sa couleur de peau, de son handicap ou de son orientation sexuelle. C’est une République qui qui fait confiance à sa jeunesse, qui prend soin des familles et de ses aînés.

  • Pour que les jeunes parents, notamment les mères isolées, puissent mener de front vie parentale et vie professionnelle, création d’un service public de la petite enfance, avec 250 000 nouvelles places d’accueil à horaires adaptés en 5 ans.
  • Création d’un statut du beau-parent pour assurer la reconnaissance de la filiation de tous les enfants, et élargissement des possibilités de reconnaissance en parenté d’un enfant.
  • Ouverture de l’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes seules et aux couples de femmes.
  • Ouverture du droit aux allocations familiales dès le premier enfant.
  • Allongement du congé paternité à six semaines, dont 11 jours obligatoires.
  • Lutte contre les violences faites aux femmes avec poursuites systématiques et création de 4 500 places d’hébergement spécialisé, lutte contre le sexisme, réduction des inégalités salariales entre les femmes et les hommes, avec contrôle, sanctions et publication des noms des entreprises qui ne respectent pas leurs obligations, revalorisation salariale des métiers majoritairement occupés par des femmes.
  • Augmentation du nombre de centres de planification familiale.
  • Instruction obligatoire dès l’âge de 3 ans, et droit à la scolarisation dès 2 ans dans les écoles en éducation prioritaire et en outre-mer.
  • Sacralisation du financement de places d’accueil en établissements sociaux, ou médico-sociaux, notamment pour les enfants en situation de polyhandicap.

François Fillon - Les Républicains

  • Soutenir la famille, premier pilier de notre société, en garantissant l’universalité des allocations familiales et en relevant progressivement le quotient familial à 3000 €
  • Faciliter la conciliation vie familiale-vie professionnelle, en développant tous les modes d’accueil de la petite enfance
  • Dans le cadre des négociations dans les entreprises, faciliter les aménagements flexibles du temps de travail pour les hommes et les femmes qui le souhaitent
  • Redonner de la liberté aux parents pour l’utilisation du congé parental
  • Défendre les valeurs familiales dans l’intérêt de l’enfant, en protégeant la filiation, en préservant l’interdiction de la PMA non médicale et en luttant contre la GPA
  • Donner à chaque enfant les meilleures chances de réussir, en recentrant l’enseignement sur les fondamentaux et en rendant l’école obligatoire dès 5 ans
  • Demander à l’assurance maladie de rembourser la totalité du coût des lunettes de qualité pour tous les enfants de France
  • Améliorer l’accueil des enfants en situation de handicap, en crèche et à l’école avec un plan de qualification des personnels

Emmanuel Macron - En Marche !

Toutes les configurations familiales (couples mariés, pacsés et concubins, parents unis et parents séparés, familles monoparentales, recomposées, homoparentales) ont droit à une égale considération, toutes ont la même mission : les soins et l’éducation de l’enfant, le guidage et l’accompagnement du jeune dans son apprentissage progressif de l’autonomie.

  • Défense du mariage pour tous, qui est un acquis fondamental.
  • Lutte contre l’homophobie du quotidien, notamment dans le milieu du travail.
  • Lutte contre les trafics et la marchandisation des femmes liés au développement de la GPA dans le monde.
  • Ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) pour les femmes seules et les couples de femmes.
  • Pas d’autorisation de la gestation pour autrui (GPA) en France, mais les enfants issus de la GPA nés à l’étranger verront leur filiation reconnue à l’état-civil français, selon la jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme.
  • Aider les femmes à concilier vie familiale et vie professionnelle, permettre aux femmes de vivre de leur travail, lutter sans relâche contre le harcèlement et les agressions qui touchent les femmes.
  • Faire de la crèche un instrument de lutte contre les inégalités.
  • Accès à un(e) auxiliaire de vie scolaire à tous les enfants en situation de handicap qui en ont besoin pour avoir une scolarité comme les autres.

Jean-Luc Mélenchon - La France Insoumise

Une société se juge à la place qu'elle accorde à ses enfants et aux efforts qu'elle consent pour eux. Accueil, protection, scolarisation, la France manque de moyens publics pour les enfants, laissant se propager les inégalités.

  • Versement d’une allocation familiale dès le premier enfant
  • Création d’un service public de la petite enfance et ouverture de 500 000 places en crèche et modes de garde adaptés dans les cinq ans
  • Renforcement des moyens de l'aide sociale à l'enfance et de la protection judiciaire de la jeunesse
  • Etablir la filiation par reconnaissance comme principe par défaut, reconnaître le droit à la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes, refuser la gestation pour autrui (GPA), faire prévaloir l'intérêt supérieur de l'enfant en toutes circonstances
  • Obligation d'adopter un plan d'entreprise contre les inégalités de salaires et de carrière entre hommes et femmes, avec sanctions financières et pénales, revalorisation des métiers occupés majoritairement par des femmes
  • Favoriser des congés parentaux de durée identique entre les parents
  • Lutte contre les inégalités à l'école maternelle et primaire, notamment avec un droit à la scolarisation dès 2 ans,
  • Titulariser les personnels d'accompagnement des élèves en situation de handicap et recruter pour renforcer les capacités d'accueil et d'accompagnement

Marine Le Pen - Front National

  • Rehausser progressivement le plafond du quotient familial, rétablir la demi-part des veuves et veufs et la défiscalisation de la majoration des pensions de retraite pour les parents de famille nombreuse.
  • Mettre en œuvre une vraie politique nataliste réservée aux familles françaises, en rétablissant l’universalité des allocations familiales et en maintenant leur indexation sur le coût de la vie. Rétablir la libre répartition du congé parental entre les deux parents.
  • Face aux pressions d’autorités supranationales, maintenir l’interdiction de la GPA et réserver la PMA comme réponse médicale aux problèmes de stérilité. Créer une union civile (PACS amélioré) qui viendra remplacer les dispositions de la loi Taubira, sans effet rétroactif.
  • Lancer un audit complet sur les structures d’accueil et de prise en charge des enfants afin de mettre un terme aux dérives constatées au sein de certaines d’entre elles. Réorganiser et améliorer les politiques d’aide sociale à l’enfance.
  • Développer une prise en charge digne de l’autisme et des troubles du spectre autistique.
  • Défendre les droits des femmes ; mettre en place un plan national pour l’égalité salariale femme/homme et lutter contre la précarité professionnelle et sociale.

Autres candidats

Philippe Poutou, le candidat anticapitaliste, défend les mêmes droits pour toutes et tous, femmes et hommes, homos et hétéros, notamment la procréation médicalement assistée pour toutes, une filiation directe pour les couples de même sexe, des moyens pour accueillir les femmes victimes de violences, une éducation non sexiste, le droit effectif à l’éducation et à la scolarisation des enfants handicapés, avec les structures et les accompagnantEs (AVS), titulariséEs, nécessaires.

Nathalie Arthaud, candidate de Lutte Ouvrière, pense que l’égalité parentale devrait exister, mais que cela implique d’aller contre le poids de la famille qui pèse toujours sur les femmes, par consentement social y compris des hommes ; elle entend se battre contre les tentatives de remise en cause du droit à l’avortement et contre toutes les violences faites aux femmes, garantir l’égalité salariale entre les femmes et les hommes.

Nicolas Dupont-Aignan de Debout la République propose de "préserver une certaine idée de la famille", de revenir sur les diminutions des prestations familiales, de créer 250.000 places en crèche et des tarifs "famille nombreuse". La lutte contre les violences physiques et psychologiques faites aux femmes font aussi partie du projet, comme l’égalité salariale.

Jacques Cheminade propose de créer 100 000 postes d’aides maternelles par an, en vue de remplacer les départs à la retraite et surtout d’accueillir 300 000 enfants dans les 10 000 crèches supplémentaires ; il prône l’égalité salariale homme/femme.

Jean Lassalle et François Asselineau ne font pas cas de la famille dans leur programme.

Elections "en pratique"

Rappel des dates des scrutins

  • 1er tour : 23 avril 2017
  • 2d tour : 7 mai 2017

Et n'oubliez pas que suivront les élections législatives les 11 et 18 juin 2017 !

Contre l'abstention : les procurations

Le vote par procuration permet à un électeur absent, de se faire représenter, le jour de l'élection, par un électeur de son choix.

Tout savoir sur le vote par procuration.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : bcJZUw

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires