Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Société - Sociologie > Manifeste pour les hommes qui aiment les femmes de Laure Adler

Manifeste pour les hommes qui aiment les femmes de Laure Adler

Voici un essai sur les femmes et le féminisme à travers le regard d'intellectuels ou d'artistes masculins qui ont milité pour l'émancipation féminine.

"Ils sont penseurs, philosophes, écrivains, avocats, hommes politiques, médecins, couturiers, photographes, peintres... Ils sont fils, pères ou amoureux. Ils oeuvrent pour la cause des femmes, à leurs côtés. Elles les inspirent, nourrissent leurs écrits ou leurs créations. Droit de vote, révolution vestimentaire, accès à la contraception, parité en politique... Ils se sont battus et se battent pour l'émancipation des femmes. C'est à eux que j'ai souhaité donner la parole dans ce Manifeste : Pierre Michon, Maurice Godelier, Claude Garache, Edgar Morin, Pap Ndiaye, Stéphane Hessel, Lionel Jospin, Jacques Diouf, René Frydman, Christian Lacroix, Olivier Py, Xavier Lambours, Bertrand Bonello et Nikita." (Laure Adler)

(J'ai lu - 12 février 2014)

Laure Adler est journaliste, écrivain, éditrice et productrice. Elle anime régulièrement des émissions sur France Inter et France Culture.

Acheter le livre

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : tcPKpN

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Comprendre la politique familiale de Gilles SÉRAPHIN Comprendre la politique familiale de Gilles SÉRAPHIN Depuis une dizaine d’années, la politique familiale en France est soumise à une série de questionnements portant sur les valeurs fondatrices de l’identité, des statuts et des rôles au sein...
  • Dix ans en quarantaine de Pascale LEROY Dix ans en quarantaine de Pascale LEROY À 7 ans, on m’a dit que j’avais l’âge de raison et j’étais fière. À 18 ans, déclarée majeure, j’ai cru que j’étais adulte. À 33 ans, j’ai pensé que j’avais l’âge du...