Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Les lectures « détente » > Une semaine en octobre de Elizabeth SUBERCASEAUX

Une semaine en octobre de Elizabeth SUBERCASEAUX

Clara écrit régulièrement dans un cahier que son mari, Clemente, lit en cachette. Dès les premières pages, elle se représente en compagnie d'un amant, liaison interrompue par la mort de ce dernier. Fiction ou réalité ? Un sentiment de malaise s'installe, plus encore lorsque Clemente réalise que Clara est au courant de l'existence d'Eliana, sa maîtresse depuis sept ans. Plus il avance dans sa lecture et moins il a le sentiment de connaître la femme avec qui il vit depuis vingt ans. Autopsie d'un couple en perdition ? Subtile vengeance d'une femme délaissée ? Une semaine en octobre est avant tout une étonnante réflexion sur le rôle de la fiction, l'urgence de l'écriture, les multiples facettes du désir et de l'imaginaire féminin.

(Août 2008 – Flammarion)

Elizabeth Subercaseaux, née au Chili en 1945, est l'arrière-petite-fille de Robert et Clara Schumann. À 22 ans, elle part pour l'Espagne, où elle entame une carrière journalistique quelle poursuivra en tant que correspondante de la BBC. Elle rentre au Chili en 1975 et continue d'exercer son activité de journaliste dans la clandestinité sous la dictature de Pinochet. « Une semaine en octobre » est son premier roman traduit en français par Anne Plantagenet.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : eM4BZZ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Soirée sushi de Agnès ABECASSIS Soirée sushi de Agnès ABECASSIS L'une s'est fait larguer, l'autre s'est séparée, la troisième vient de divorcer ... quand le coeur est à nu, rien ne vaut le poisson cru !Sushi (n. m.) : spécialité japonaise à base de...
  • J'aimais mieux quand c'était toi de Véronique Olmi J'aimais mieux quand c'était toi de Véronique Olmi Une femme sur un banc de la gare de l'Est en pleine nuit revoit les dernières 24 heures qui l'ont amenée là. Nelly est comédienne de théâtre, sa journée est entièrement aimantée vers le ...
  • Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan "La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative...
  • La nuit en vérité de Véronique Olmi La nuit en vérité de Véronique Olmi Enzo et Liouba Popov vivent dans un grand appartement dont ils ont la jouissance près du jardin du Palais Royal. Les propriétaires ne sont jamais là, Liouba y est femme de ménage. Enzo est en...