Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Les lectures « détente » > Les papas du dimanche de François Epernoux

Les papas du dimanche de François Epernoux

"Je suis un papa du dimanche. Du dimanche, comme on dit d'un pêcheur qu'il est un pêcheur du dimanche, avec tout ce que l'expression peut revêtir d'amateurisme, de tendresse, de passionné aussi. Papa de l'impro, papa des cours de rattrapage, papa au long cours et au petit matériel. Papa qui rame, qui rit, qui pleure." Du petit déjeuner à la douloureuse séparation du dimanche soir, des fous rires incontrôlés au silence pesant du retour en voiture, ce roman nous propose de suivre un père séparé le temps d'une journée d'hiver. Entre matelas installés dans le salon et souvenirs mal digérés, mots d'enfants et maux d'adultes, une chronique tendre et ironique, fataliste et amusée, qui jette un éclairage nouveau sur un véritable phénomène desociété.

(mars 2005)

François d'Epenoux est concepteur-rédacteur publicitaire. Il a déjà publié quatre romans et un essai aux éditions Anne Carrière.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : NtkDkS

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Que nos vies aient l'air d'un film parfait de Carole Fives Que nos vies aient l'air d'un film parfait de Carole Fives Certains pensent que le divorce, ça ne sépare que les adultes. Années 80. Déferlante rose sur la France. Première grosse vague de divorces aussi. A la télé, Gainsbourg, Benny Hill et le Top...
  • L'origine de nos amours de Erik Orsenna L'origine de nos amours de Erik Orsenna A la fin du mois de juin 1975, il a 28 ans et il divorce. La situation pourrait être banale mais elle est incongrue car cette même semaine, son père âgé de 50 ans divorce également. Une...
  • La liste de mes envies de Grégoire DELACOURT La liste de mes envies de Grégoire DELACOURT Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit...
  • Une semaine en octobre de Elizabeth SUBERCASEAUX Une semaine en octobre de Elizabeth SUBERCASEAUX Clara écrit régulièrement dans un cahier que son mari, Clemente, lit en cachette. Dès les premières pages, elle se représente en compagnie d'un amant, liaison interrompue par la mort de ce...