Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Dossiers sur la famille > Droit, Finances & Assurance > L'action à des fins de subsides : en savoir plus

L'action à des fins de subsides : en savoir plus

L'enfant naturel dont la filiation naturelle n'est pas établie peut réclamer une aide matérielle sous forme de pension à celui qui a eu des relations intimes avec sa mère pendant la période légale de la conception. Même si le père ou la mère étaient mariés par ailleurs, à l’époque, l’action est recevable. La preuve des relations intimes peut être apportée par des témoignages, des lettres ou une recherche d’ADN (que le père supposé peut refuser).

La Procédure

Cette action est indépendante de l'action en recherche de paternité. En effet, elle ne crée aucun lien de filiation entre cet homme et l'enfant.

L'action à fins de subsides est exercée par la mère durant la minorité de l'enfant, ou par l’enfant dans les deux ans qui suivent sa majorité si elle n'a pas été exercée auparavant.

La demande de subsides est formée devant le tribunal de grande instance du lieu où demeure le demandeur ou celui du lieu où demeure le défendeur.

L'action est exercée contre le père prétendu ou contre ses héritiers. Si les héritiers ont renoncé à la succession, la demande de subsides est engagée contre l'Etat.

Le Versement

Lorsque l'action aboutit, l'enfant reçoit une pension pour son entretien et son éducation, dont le montant est déterminé selon ses besoins et les ressources du débiteur, sans qu’il soit tenu compte de la situation matérielle de la mère. Le montant peut être révisé si les besoins de l’enfant s’accroissent. La pension peut être versée au-delà de la majorité de l'enfant, par exemple, jusqu'à la fin de ses études. En cas de décès du débiteur, le paiement de la pension est assuré par ses héritiers.

Lire les textes juridiques : Article 342 du Code Civil

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : gB5NGM

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • La protection de l'enfance La protection de l'enfance La protection de l’enfance est basée sur l’article 375 du code civil qui nomme la notion de « danger » : Si la santé, la sécurité ou la moralité d’un mineur non émancipé sont en...
  • Réévaluations tarifaires au 1er Janvier 2011 Réévaluations tarifaires au 1er Janvier 2011 Les principales prestations sociales (RSA et allocations familiales) vont augmenter de 1,5% dès le 1er janvier 2011.Ainsi, le revenu de solidarité active (RSA) passera de 460,09 euros à 466,99...
  • Quotient familial CAF : comment ça marche ? Quotient familial CAF : comment ça marche ? Le quotient familial (QF) fait partie du jargon communément utilisé par tous les acteurs des services fiscaux et des services de l'aide sociale au sein des CAF (Caisse d'Allocations Familiales)...
  • Nom d'usage et nom de jeune fille Nom d'usage et nom de jeune fille Selon le Code Civil, à la suite d’un divorce, chaque époux perd le nom de son conjoint (article 264 alinéa 1).Cependant, après son divorce, la femme peut conserver le nom d’usage de son...