Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Dossiers sur la famille > Droit, Finances & Assurance > L'action à des fins de subsides : en savoir plus

L'action à des fins de subsides : en savoir plus

L'enfant naturel dont la filiation naturelle n'est pas établie peut réclamer une aide matérielle sous forme de pension à celui qui a eu des relations intimes avec sa mère pendant la période légale de la conception. Même si le père ou la mère étaient mariés par ailleurs, à l’époque, l’action est recevable. La preuve des relations intimes peut être apportée par des témoignages, des lettres ou une recherche d’ADN (que le père supposé peut refuser).

La Procédure

Cette action est indépendante de l'action en recherche de paternité. En effet, elle ne crée aucun lien de filiation entre cet homme et l'enfant.

L'action à fins de subsides est exercée par la mère durant la minorité de l'enfant, ou par l’enfant dans les deux ans qui suivent sa majorité si elle n'a pas été exercée auparavant.

La demande de subsides est formée devant le tribunal de grande instance du lieu où demeure le demandeur ou celui du lieu où demeure le défendeur.

L'action est exercée contre le père prétendu ou contre ses héritiers. Si les héritiers ont renoncé à la succession, la demande de subsides est engagée contre l'Etat.

Le Versement

Lorsque l'action aboutit, l'enfant reçoit une pension pour son entretien et son éducation, dont le montant est déterminé selon ses besoins et les ressources du débiteur, sans qu’il soit tenu compte de la situation matérielle de la mère. Le montant peut être révisé si les besoins de l’enfant s’accroissent. La pension peut être versée au-delà de la majorité de l'enfant, par exemple, jusqu'à la fin de ses études. En cas de décès du débiteur, le paiement de la pension est assuré par ses héritiers.

Lire les textes juridiques : Article 342 du Code Civil

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : nrnzAN

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Les droits des grands parents Les droits des grands parents L’article 371-4 alinéa premier du Code civil, issu de la loi du 04 mars 2002, dispose :L’enfant a le droit d’entretenir des relations personnelles avec ses ascendants. Seuls des motifs graves...
  • L'autorité parentale : évolution en quelques dates L'autorité parentale : évolution en quelques dates Depuis les années 1970, où une importante réforme de la famille avait été engagée, l’autorité parentale a beaucoup évolué, dans un souci d’adaptation aux réalités familiales.La loi du...
  • Aide aux victimes : adresses utiles Aide aux victimes : adresses utiles Aide aux victimesSi vous êtes victime d’une infraction et que vous souhaitez connaître le service d’aide aux victimes le plus proche de votre domicile, contactez le :08 842 846 37 (prix d’un...
  • Le divorce par consentement mutuel depuis le 1er janvier 2017 Le divorce par consentement mutuel depuis le 1er janvier 2017 Le dernier bouleversement des procédures de divorce remontait à la réforme du divorce de 2005. Depuis le 1er janvier 2017, la procédure de divorce par consentement mutuel a été réformée et ne...