Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Vie Pratique > Vivre en Parent Solo > Maman solo, un déni de justice selon Nathalie Bourrus

Maman solo, un déni de justice selon Nathalie Bourrus

Le livre que signe Nathalie Bourrus "Maman solo. Les oubliées de la République" sent le vécu, comme on dit de façon triviale. Et pour cause, elle peut témoigner personnellement de la situation de maman solo, malgré sa situation culturelle et sociale privilégiée qu'elle reconnait, les difficultés du quotidien sont là et c'est cela qu'elle dénonce dans ce livre enquête qui vise aussi à pousser les pouvoirs publics à agir puisqu'en France, une famille sur cinq est monoparentale !

Maman solo, Les oubliées de la République de Nathalie Bourrus

Maman solo, Les oubliées de la République

Force est de constater que Nathalie Bourrus parvient, dans son livre, à faire la synthèse de tous les combats qui ont motivé la création de notre site www.parent-solo.fr en 2005 : on peut s'en réjouir…mais aussi s'en attrister car cela montre que peu de choses ont changé en 15 ans dans la façon qu'ont les pouvoirs publics de prendre en compte ces 20% de familles.

En effet, elle dénonce tout : les situations de détresse financière et psychologique, le déclassement et l'isolement social, le plafond de verre au travail quand ce n'est pas le temps partiel, les horaires décalés ou le chômage pour les moins diplômées, la charge mentale décuplée, le non-paiement des pensions alimentaires, le DVH des pères qui ont trop souvent bien compris que le D n'était pas celui de Devoir mais de Droit, la culpabilité des mères solos renvoyée par le regard des autres, les problèmes de garde au quotidien, etc. Sans oublier, tout récemment, le huis-clos imposé du confinement rendant parfois impossible le télétravail avec un enfant à la maison.

Nathalie Bourrus dénonce des "mères réduites au silence" et rêve (à défaut d'y croire vraiment vu le peu de volonté politique sur ce sujet) d'un projet de loi "qui dirait que les mères solos sont une catégorie de parent à part entière, et à part", qui ne ferait pas d'elles un "parent isolé" uniquement via la case à cocher de la déclaration de revenus car "notre vie de mère solo, c'est partout et tout le temps et toute la vie", sauf dans les situations où le papa est présent, cela existe, il faut le reconnaitre.

"Célibataire, isolée, solo… Tu es une énigme que personne ne veut résoudre. Tu es un coupe-gorge. Tu es une grande dépressive qui flippe constamment pour son enfant. Tu es un danger pour les couples. Tu es une menace pour la société car tu es une femme en colère qui crie fort. Tu es une cible parfaite qui doit faire face à une violence sourde. Le manque, le père absent ou défectueux. De nombreuses mères solos ont à faire face à cette violence. Qui en parle ? Mon fils, je le porte, je le nourris, je le chéris. Plus je l’aime, plus il s’accroche à moi, comme une sangsue magnifique et redoutable. Et ça, cette corrida de mère et d’enfant, personne au monde ne m’avait dit que ce serait si difficile. Beaucoup plus âpre et vertigineux, bien plus risqué que d’aller à la guerre."

Nathalie Bourrus, l'auteure

Nathalie Bourrus est journaliste : chroniqueuse à France Info depuis 26 ans et grand reporter, notamment sur des terrains de guerre.

(Editions Pygmalion - 2 septembre 2020 - 296 pages - 19,90 euros)

Acheter le livre

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : uVYWg9

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires