Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Société - Sociologie > Familles monoparentales, le scandale du silence de Christine KELLY

Familles monoparentales, le scandale du silence de Christine KELLY

Ce livre donne un visage humain aux problèmes qui agitent les débats actuels, qu’il s’agisse de la pauvreté, de la précarité, du chômage, de l’insécurité, de la délinquance ou tout simplement du mal-être. La condition des familles monoparentales se trouve être au cœur de ces souffrances. Ces familles, issues de séparations souvent dramatiques, font l’objet d’un véritable tabou qui freine les possibilités de leur trouver des solutions économiques, juridiques ou sociales.

Christine Kelly a décidé de rompre avec ce qu’elle désigne comme "le scandale du silence", celui des décideurs et des responsables, mais aussi des intermédiaires qui entourent ces questions.

(Editions Léo Scheer - 14 mars 2012)

Christine Kelly est journaliste de télévision et écrivain, membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel depuis janvier 2009. En 2010, elle a créé la fondation K d’urgences, sous l’égide de la Fondation de France, qui vise à aider les familles monoparentales en France métropolitaine et en outre-mer.

Acheter le livre

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : YUYLkN

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Paternités imposées de Mary PLARD Paternités imposées de Mary PLARD Aucune voix raisonnable n'oserait s'élever contre le droit de la femme à renoncer à être mère. Les lois vont en ce sens, autorisant l'IVG ou l'abandon de l'enfant. Mais qu'en est-il des pères ?...
  • Réinventer la famille de C.BONVALET, C.CLEMENT et J.OGG Réinventer la famille de C.BONVALET, C.CLEMENT et J.OGG En 60 ans, la famille s’est radicalement métamorphosée : autrefois unique elle est devenue plurielle. À la fin des années 1960, les baby-boomers, élevés selon des normes familiales ancrées...