Vous êtes ici : Les dossiers de Parent Solo > Dossiers juridiques sur la famille > Enfants, Education & Famille > Gérer l'argent de poche des enfants

Gérer l'argent de poche des enfants

L'argent de poche : somme destinée aux petites dépenses personnelles … (définition du Dictionnaire Larousse).

Faut-il donner de l'argent de poche à son enfant ? A quel âge ? Quelle somme ?

Autant de questions que l'on se pose à un moment ou à un autre lorsqu'on est parent.

D'une manière générale, il semble que la tradition de l'argent de poche perdure dans de nombreuses familles et c'est, d'avis de sociologues et autres pédopsychiatres, une bonne pratique qui entre dans l'apprentissage et l'éducation des enfants.

De l'argent de poche, oui mais …

… en se souciant de savoir comment il est utilisé et en évitant certaines maladresses.

argent de poche

Les spécialistes recommandent de ne pas associer argent de poche et résultats scolaires. D'une part, les problèmes scolaires peuvent être indépendants de la volonté de l'enfant, il vaut donc mieux l'aider que le punir par ce biais. D'autre part, mieux vaut faire comprendre à l'enfant qu'il travaille pour lui, pour son avenir, mais pas pour alimenter sa tirelire.

S'oppose aussi le pour et le contre la rémunération des tâches effectuées à la maison. Doit-on lui donner la "pièce" pour avoir nettoyé sa chambre, tondu la pelouse ou sorti la poubelle ?

Les avis et les pratiques divergent. Pour les uns il faut dissocier argent de poche et tâches ménagères considérant que chaque membre du foyer doit participer a minima au bien-être de la maisonnée. Pour d'autres, sans systématiser toutefois, lui promettre une petite somme pour "service rendu", c'est une façon de lui montrer que l'argent se gagne par le travail accompli. Dans tous les cas, à chacun de s'interroger sur la valeur qu'il entend ainsi inculquer à son enfant.

Assez grand pour cela …

Quand commencer à donner de l'argent à son enfant ? A priori lorsqu'il en fait la demande et dans un cadre qui aura été bien établi entre parent et enfant.

En général, avant 6 ans, il n'a pas pris conscience de la valeur de l'argent : le "brillant" d'une jolie pièce l'attirera plus que sa valeur marchande. A partir de 6 ans, il est possible de lui donner chaque semaine 1 ou 2 euros. Cela le responsabilisera, lui donnera le sentiment d'entrer dans la cour des grands. Tans pis si l'euro passe dans un achat futile, cela fait partie de l'apprentissage. Vers 12 ans, l'adolescent est plus autonome. Son argent de poche peut augmenter, environ 15 euros par mois.

A partir de 15 ans, on pourra lui confier la gestion d'un mini-budget. Avec 50 euros ou un peu plus selon le budget parental, il pourra faire ses achats vêtements, fournitures scolaires et sorties. C'est aussi à cet âge, qu'on peut lui suggérer d'arrondir ses fins de mois en assurant quelques de heures de baby-sitting par exemple.

Trouver la somme juste est important, trop donner lui donne une image "d'argent facile". Il faut lui faire comprendre que l'argent ne pousse pas dans les arbres et n'est pas cultivé dans les guichets automatiques.

L'argent de poche ne doit pas non plus être pour l'enfant le simple moyen d'accéder à ses désirs. Cela doit avant tout être un moyen de donner un sens à l'argent, apprendre la valeur des choses, s'interroger sur les finalités de l'argent.

C'est un apprentissage à part entière et sans doute un des sujets qui doit ouvrir la voie du dialogue parent-enfant(s).

A savoir :

  • 1 enfant sur 2 reçoit de l'argent de poche avant 10 ans
  • 75 % entre 11 et 12 ans
  • 80 % vers 14 ans
  • 85 % vers 17 ans

* Données Insee 2001 - Etude "L'argent de poche versé aux jeunes : l'apprentissage de l'autonomie financière" de Christine BARNET-VERZAT et François-Charles WOLFF - INSEE - Economie et Statistiques n°343 - septembre 2001.

A lire :

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : C9txfw

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

Apprivoiser la télévision pour nos enfants. Apprivoiser la télévision pour nos enfants.
La télévision est devenue un des référents des enfants et des ados. Rien de vraiment surprenant puisque le petit écran fait partie de...
Fête des pères : n’oublions pas ces papas divorcés campeurs, par Eric Donfu Fête des pères : n’oublions pas ces papas "divorcés campeurs", par Eric Donfu
Vous les voyez souvent au restaurant à table avec un enfant. Leur table semble isolée du reste du restaurant. Souvent, même, l’enfant...
Enfants nés sous X : retrouver ses origines Enfants nés sous X : retrouver ses origines
La Loi de 1941La loi de 1941 autorise les femmes à accoucher dans le secret, ne laissant aucune trace de son passé à l'enfant qui se...
Les tests de paternité et leurs conséquences sur la famille Les tests de paternité et leurs conséquences sur la famille
Le marché des tests de paternité est en pleine expansion sur internet, malgré le fait qu’en France, la réglementation reste très...
Une démarche singulière pour des parents singuliers par le sociologue Eric Donfu Une démarche singulière pour des parents singuliers par le sociologue Eric Donfu
Une dignité reprise Venant de l’anglais « one parent family » ce terme a remplacé les expressions de "familles à risques" ou de...
Les ados et la première cigarette Les ados et la première cigarette
Alors que la consommation globale de tabac diminue en France depuis 10 ans, le nombre de jeunes fumeurs est en hausse. Au lycée, voire...