Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Société - Sociologie > Une approche positive de la rupture amoureuse

Une approche positive de la rupture amoureuse

Voici un livre, Rupture(s) de Claire Marin, qui offre une approche positive de la rupture, quelle qu'elle soit : amoureuse, ou issue de la naissance, de la maladie, du deuil, ainsi que de la trahison, de l’abandon, de l’exil, de la guerre, etc. L'expérience de la perte est finalement relativement fréquente. Avec un regard de philosophe, l'auteur offre une approche réconfortante de la rupture, qui pourra intéresser bien des parents en procédure de divorce ou ayant fait l'expérience de la séparation.

Rupture(s) de Claire Marin

Rupture(s)

Notre vie commence par une rupture lors de la naissance, puis d'autres se succèderont parfois heureuses, d'autres fois donnant lieu à un chagrin d'amour ou à un fait tragique, sans oublier les heurts dans la carrière professionnelle, les amitiés qui se fissurent ainsi que les deuils et bien d'autres accrocs encore : les ruptures de toutes natures rythment notre existence, et à chaque fois, elles nous obligent à nous remettre profondément en question, et nous transforment toujours.

Dans un monde qui va vite, les relations qui durent deviennent plus rares et ne laissent parfois pas le temps aux enfants de trouver leurs repères : les parents qui se séparent doivent donc redoubler de vigilance pour que leurs enfants ne soient pas privés de leurs liens fondamentaux et déterminants.

Comme l'a écrit Nietzsche, "Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort", ou comme il est de bon ton de lancer "bouges toi !" en référence aux bienfaits de la résilience, l'auteur nous amène à nous interroger sur les dégâts - bien plus profonds qu'on veut bien le dire - que les ruptures entrainent. Par exemple, lors d'une rupture amoureuse, nous perdons non seulement la personne aimée mais également l'estime de nous-même puisque nous ne sommes plus dignes de son amour, nous nous sentons dévalorisé. Cette difficulté existentielle face à soi-même nécessite une force insoupçonnée pour refaire surface. On passera du vide à une re-naissance en découvrant des atouts cachés que nous ne soupçonnions pas et c'est en cela que la rupture peut avoir des vertus positives.

Heureusement, les liens durables existent toujours et toutes les relations ne sont pas vouées à échouer. Mais ces "bifurcations" de nos vies peuvent nous révéler la multiplicité de nos identités possibles…

L'auteure, Claire Marin

Claire Marin est philosophe et enseigne sa discipline en classes préparatoires aux grandes écoles, tout en étant membre associé de l’ENS-Ulm. Les épreuves de la vie sont le creuset de ses recherches qui ont déjà donné lieu à des publications puisqu'elle est notamment l’auteure de Hors de moi (2008), L’homme sans fièvre (2013), La maladie, catastrophe intime (2014), La Relève, Portraits d’une jeunesse de banlieue (2018).

(Editions de l’Observatoire - 160 pages - 27 mars 2019 - 16 €)

Acheter le livre

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : qGE38N

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Le couple face au temps de Pascal DURET Le couple face au temps de Pascal DURET Vivre bien ensemble, cela se peut. Vivre durablement ensemble, aussi. Mais vivre ensemble bien et durablement ? N’est-ce pas trop demander, et aller à l’encontre d’une fatalité, celle de...
  • Pratique de l'amour de Michel Bozon Pratique de l'amour de Michel Bozon Si vous êtes un peu perdu dans vos sentiments, ce livre peut vous aider à y voir plus clair. Il n'est pas forcément obligatoire de se séparer ou de divorcer : l'amour a parfois besoin d'être...