Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Société - Sociologie > Avis de tempête sur la famille de Christian FLAVIGNY

Avis de tempête sur la famille de Christian FLAVIGNY

Faut-il instaurer un statut du beau-parent ? accorder aux homosexuels le droit de se marier et d’adopter ? légaliser la gestation pour autrui ? donner un statut juridique à l’embryon ?…

Christian Flavigny, pédopsychiatre et psychanalyste, s’inquiète de projets de loi supposés répondre aux exigences de la modernité. Un, deux parents, ou plusieurs, de sexe différent ou du même sexe, peuvent mener à bien l’éducation d’un enfant. Mais il ne faut pas prendre le risque de réduire à cela le rôle de la famille : sa mission principale à l’égard de l’enfant est de transmettre la filiation. Or qu’en sera-t-il dans ces nouvelles configurations ? Ne vont-elles pas avoir un retentissement sur l’équilibre de toutes les familles ?

Christian Flavigny nous invite à dépasser une modernité de façade pour réfléchir sur le fond, sans passion ni détour à ce que risquerait d’être la famille de demain.

(janvier 2009 – Albin Michel)

Christian Flavigny est psychiatre, psychanalyste à Paris, et l’auteur de Parents d’aujourd’hui, enfants de toujours (Armand Colin).

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : PRcADP

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Mariage de Jean-Claude KAUFMANN Mariage de Jean-Claude KAUFMANN Mariage, petites histoires du grand jour de 1940 à aujourd'hui... Comment se mariait-on autrefois ? Comment se marie-t-on aujourd'hui ? Plongée en images dans une journée exceptionnelle, ce livre...
  • Laissez-nous faire ! de Alexandre Jardin Laissez-nous faire ! de Alexandre Jardin Avec cet essai, l'auteur bien connu des lecteurs de romans, nous parle du mouvement Bleu Blanc Zèbre qu'il a créé pour tendre vers une société civile adulte et solidaire, qui se poserait en...