Vous êtes ici : La documentation de Parent Solo > Bibliothèque de Parent-Solo > Société - Sociologie > Avis de tempête sur la famille de Christian FLAVIGNY

Avis de tempête sur la famille de Christian FLAVIGNY

Faut-il instaurer un statut du beau-parent ? accorder aux homosexuels le droit de se marier et d’adopter ? légaliser la gestation pour autrui ? donner un statut juridique à l’embryon ?…

Christian Flavigny, pédopsychiatre et psychanalyste, s’inquiète de projets de loi supposés répondre aux exigences de la modernité. Un, deux parents, ou plusieurs, de sexe différent ou du même sexe, peuvent mener à bien l’éducation d’un enfant. Mais il ne faut pas prendre le risque de réduire à cela le rôle de la famille : sa mission principale à l’égard de l’enfant est de transmettre la filiation. Or qu’en sera-t-il dans ces nouvelles configurations ? Ne vont-elles pas avoir un retentissement sur l’équilibre de toutes les familles ?

Christian Flavigny nous invite à dépasser une modernité de façade pour réfléchir sur le fond, sans passion ni détour à ce que risquerait d’être la famille de demain.

(janvier 2009 – Albin Michel)

Christian Flavigny est psychiatre, psychanalyste à Paris, et l’auteur de Parents d’aujourd’hui, enfants de toujours (Armand Colin).

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : DuBUBV

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

  • Les Politiques Familiales de Julien DAMON Les Politiques Familiales de Julien DAMON Les politiques publiques en faveur des familles recouvrent une grande diversité de prestations, de mécanismes, d'équipements, d'acteurs, de financements. Elles reposent sur des conceptions de la...
  • Celle que vous croyez de Camille Laurens Celle que vous croyez de Camille Laurens Ce roman évoque les histoires d'amour qui se trament à l'époque des réseaux sociaux ainsi que l'inégalité entre les hommes et les femmes devant l'âge qui avance... Une femme vieillit, un homme...