Vous êtes ici : Les dossiers de Parent Solo > Dossiers juridiques sur la famille > Enfants, Education & Famille > La famille et les candidats à la présidentielle 2012 ?

La famille et les candidats à la présidentielle 2012 ?

Selon un récent sondage (mars 2012) Opinion Way-Fondation K d'Urgences, 69 % des français pensent que le fait que les familles monoparentales soient plus souvent que les autres familles victimes de la pauvreté en France, est une situation insuffisamment prise en compte par les candidats à la présidentielle. 76 % des français et 86% des personnes seules avec enfant pensent que la situation des familles monoparentales doit davantage être prise en compte par les candidats à la présidentielle.

Partis de la présidentielle 2012

Malheureusement, après avoir passé en revue l'ensemble des programmes des candidats à l'élection présidentielle dont les scrutins auront lieu les 22 avril et 6 mai 2012, le désenchantement est grand car il n'est pas facile de trouver des intentions et des attentions pour les familles monoparentales... Extraits relatifs à la famille :

François Hollande - Parti Socialiste

  • - maintien de toutes les ressources affectées à la politique familiale.
  • - augmentation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire dès la prochaine rentrée.
  • - baisse du plafond du quotient familial pour les ménages les plus aisés afin de le rendre plus juste,
  • - droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels.
  • - augmentation des cotisations chômage sur les entreprises qui abusent des emplois précaires qui touchent essentiellement les femmes
  • - défense de l’égalité des carrières professionnelles et des rémunérations entre les femmes et les hommes ;
  • - création d'un ministère des droits des femmes
  • - accueil des enfants de moins de trois ans en maternelle.

Nicolas Sarkozy - UMP

A moins de 3 semaines des élections, le Président-candidat n'a toujours pas publié son programme.

[Edit 5 avril 2012 - conférence de presse de Nicolas Sarkozy présentant les 32 mesures de son programme"] : la seule mesure qui concerne les familles est la création de 200.000 places de garde d'enfants supplémentaires.

D'après ses différentes interventions, il est possible de préciser, en outre :

François Bayrou - MODEM

  • loi-cadre sur la violence conjugale,
  • égalité salariale entre hommes et femmes (pénalisation financière des entreprises, lutte contre la multiplication des CDD à temps partiel qui frappent particulièrement les femmes,
  • renforcer la règle de la parité hommes-femmes dans les institutions,
  • création d'un contrat de vie partagée, sans connotation de vie de couple, pour sécuriser et encourager la vie commune,
  • reconnaître le lien parental avec le deuxième parent pour préserver les droits de l’enfant adopté par un célibataire homosexuel. Pour les couples désirant un engagement, reconnaître l’égalité de droits sous forme d’une union reçue en mairie et inscrite à l’état-civil.
  • contre le mariage homosexuel
  • reconnaissance des droits des enfants nés d'une mère porteuse
  • écoles associatives de parents, pour aider ceux qui ont des difficultés à accompagner leur enfant ;

Eva Joly - Europe Ecologie Les Verts

  • augmentation de 50 % de tous les minima sociaux
  • suppression de tous les dispositifs incitant au travail précaire et au temps partiel subi, qui affectent essentiellement les femmes.
  • remplacement du quotient familial par un crédit d’impôt forfaitaire et prélèvement à la source.
  • création de 400 000 places d’accueil de jeunes enfants pendant le quinquennat et mise en place d’un service public local de la petite enfance
  • lutte contre le mal-logement qui touche d’abord les familles monoparentales.
  • création d'un ministère de l'Égalité entre les femmes et les hommes
  • augmentation du nombre de logements d'urgence pour les femmes victimes de violence et loi-cadre contre les violences faites aux femmes.
  • mariage et tous les droits attenants seront ouverts aux couples de même sexe, et les droits du PACS seront alignés sur ceux du mariage.
  • accès garanti pour toutes et tous à l’adoption et aux techniques d’assistance à la procréation
  • création d'un statut de co-parent.

Jean-Luc Mélenchon - Front de Gauche

  • aucun revenu fixé sous le seuil de pauvreté (environ 800 euros par mois pour une personne seule) en tenant compte de la composition familiale.
  • abolition de la précarité et égalité femmes-hommes dans l’entreprise avec lourdes pénalités pour les entreprises qui ne respecteront pas cette égalité.
  • nouveaux services publics créés et développés dans le domaine de la petite enfance.
  • prise en charge des périodes de non-emploi, de formation et de retrait d’activité, notamment pour les femmes ou les hommes élevant leurs enfants.
  • création du ministère des Droits des femmes et de l’Égalité chargé(e)s de la mise en oeuvre de l’égalité sociale et économique.
  • loi-cadre de lutte contre les violences faites aux femmes ( propositions des associations du mouvement féministe).
  • loi de lutte contre le sexisme
  • renforcement des droits du PACS
  • droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels ; accès à la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes.

Marine Le Pen - Front National

  • création d'un revenu parental équivalent à 80% du SMIC, pendant 3 ans à partir du 2nd enfant, renouvelable 4 ans pour le 3eme enfant, associé à un statut juridique et social,
  • abaissement de l’âge de la retraite pour les mères ayant élevé au moins trois enfants ou ayant élevé un enfant handicapé,
  • aide à la garde des enfants, développement des crèches dans le budget des collectivités locales
  • lutte contre la vulnérabilité et l’accroissement de la pauvreté des familles monoparentales françaises en les accompagnant dans leur recherche de logement et en mobilisant les grandes entreprises sur leurs conditions de travail (flexibilité des horaires),
  • revalorisation des allocations familiales, réservées aux familles dont un parent au moins est français ; suppression en cas de manquement des parents.
  • l’école maternelle doit être préservée.
  • contre la création d’un mariage homosexuel et/ou d’une adoption par des couples homosexuels.
  • maintien du PACS
  • défense de l’enfant contre toutes les formes de violence : pornographique, morale via internet, maltraitance, pédophilie.

Autres candidats

Le candidat anticapitaliste, Philippe Poutou, envisage la suppression du quotient familial et le développement et la gratuité des services publics d’aide à l’enfance, un même mariage pour tous les couples.

Nicolas Dupont-Aignant de Debout la République propose une "politique globale en faveur de la famille" avec notamment la création de places en crèche et des tarifs "famille nombreuse". L’égalité salariale doit être l’objectif du quinquennat ainsi que la lutte contre les violences conjugales et toutes les violences faites aux femmes.

Nathalie Arthaud, candidate de Lutte Ouvrière, prévoit l’ouverture massive de crèches, elle entend imposer l’alignement des salaires et des conditions de travail des femmes sur ceux des hommes.

La politique familiale que Jacques Cheminade propose est "une politique de service des générations futures, qui s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle valorisation de la femme dans la société à venir".

Elections "en pratique"

Rappel des dates des scrutins :

  • 1er tour : 22 avril 2012
  • 2d tour : 6 mai 2012.

Contre l'abstention : les procurations

Le vote par procuration permet à un électeur absent, de se faire représenter, le jour de l'élection, par un électeur de son choix.

Tout savoir sur le vote par procuration.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : h46XXN

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires

Fête des pères : n’oublions pas ces papas divorcés campeurs, par Eric Donfu Fête des pères : n’oublions pas ces papas "divorcés campeurs", par Eric Donfu
Vous les voyez souvent au restaurant à table avec un enfant. Leur table semble isolée du reste du restaurant. Souvent, même, l’enfant...
Vive la rentrée pour les beaux-parents ! par le psychiatre Serge Hefez Vive la rentrée pour les beaux-parents ! par le psychiatre Serge Hefez
Psychiatre et psychanalyste, Serge Hefez est responsable de l'unité de thérapie familiale dans le service de psychiatrie de l'enfant et...
Apprivoiser la télévision pour nos enfants. Apprivoiser la télévision pour nos enfants.
La télévision est devenue un des référents des enfants et des ados. Rien de vraiment surprenant puisque le petit écran fait partie de...
Premier départ en vacances des enfants, première séparation Premier départ en vacances des enfants, première séparation
Si l'arrivée des vacances réjouit les enfants, elle suscite surtout de l'angoisse chez le parent pour qui se pose la fameuse question...
La Résidence Alternée pour les enfants La Résidence Alternée pour les enfants
Un peu d'histoire…Contrairement à une idée reçue, il ne s'agit pas d'une prérogative intemporelle des mères puisque la garde...
Choisir le moyen de transport pour aller à l'école Choisir le moyen de transport pour aller à l'école
1 - Aller à l'école à vélo… ou en roller ? Le vélo a le vent en poupe et fait l'objet d'une promotion accrue. C'est un moyen de...