Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Discussion: Et votre avenir professionnel ?

  1. #1
    Super Solo Avatar de mamandeparis
    Date d'inscription
    février 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    78
    Messages
    4 258

    Et votre avenir professionnel ?

    Parce que notre vie sociale ne se résume pas qu'aux rencontres post-séparation, qu'en est-il de votre avenir professionnel?

    Avez-vous du modifier ou mettre votre carrière en suspend durant votre vie de couple (congé parental, mi-temps, au foyer etc)?
    La séparation vous a t-elle poussé à reprendre une activité professionnelle?

    La séparation vous a t-elle aussi, peut-être, donné le déclic pour une orientation complètement différente, une reconversion?

    Et pour celles et ceux qui travaillent mais qui continuent de préparer des diplômes ou des concours, comment faites-vous pour concilier tout cela avec votre vie de famille (enfants, recomposition etc.)?

    En ce qui me concerne, je fais un métier qui ne me passionne pas beaucoup mais qui a le mérite de me garantir la sécurité de l'emploi.
    J'ai pris mon parti d'essayer d'évoluer et de gravir les échelons en passant des examens professionnels.
    Mais je fais face à la difficulté de me remettre au bachotage alors que j'ai déjà une activité professionnelle qui occupe mes journées et une recomposition qui occupe le reste de mon temps.
    Mais on va s'y mettre!

    Dans l'ensemble, êtes-vous satisfaits de ce que vous avez fait de votre vie professionnelle ou bien avez-vous quelques regrets, peut-être liés aux aléas de la vie?
    Dernière modification par mamandeparis ; 25/03/2015 à 16h36.
    Vous ne pouvez pas forcer quelqu'un à vous aimer. Mais vous pouvez l'enfermer au sous-sol et attendre qu'il développe le syndrome de Stockholm. :D

  2. #2
    Super Solo Avatar de stef2
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Sexe
    Femme
    Localisation
    92
    Messages
    4 055
    C'est moi qui faisais bouillir la marmite quand j'étais avec ex: la question d'un éventuel congé parental ne s'est donc jamais posée...
    J'ai continué à assurer les dépenses liées à l'éducation et à l'"entretien" de nos enfants après la séparation (lépasbôcemot ).

    J'ai la sécurité de l'emploi, et j'exerce un métier qui me plaît, même si les conditions d'exercice peuvent varier d'une année à l'autre.
    J'ai assuré financièrement mon couple recomposé pendant trois ans. La situation s'est améliorée de ce côté-là, mais mon conjoint n'a aucune garantie sur le long terme.
    Les enfants grandissent, il va falloir songer au financement de leurs études.

    Garder mon travail, c'est une question de bon sens.
    En revanche, j'avoue que je ne cracherais pas sur une année sabbatique si les conditions étaient réunies (mais elles ne le sont pas )
    Notre âme est transitive. Il lui faut un objet qui l'affecte, comme son complément direct, aussitôt. (Francis Ponge)

  3. #3
    Supra Solo Avatar de zeliedou
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    10 340
    Dans le cas inverse de toi, mamandeparis, c'est la recomposition qui m'a permis de me remettre aux études et d'être en pleine reconversion

    Je n'ai jamais arrêté de travailler, sauf 6 mois de congé parental à la naissance de mon fils. Il aura 11 ans dans un mois et il a une maman étudiante qui s'éclate, et qui risque bien de rentrer dans le secondaire en même temps que lui (mais de l'autre côté de la barrière )

    Après la séparation, j'ai juste réorganisé mon boulot, surtout mon temps de travail, en restant à 100% mais en ne faisant plus d'heures supp que quand mon fils était chez son père. ça permet aussi de réorganiser ses priorités et d'être plus efficace au taf (quand on a la chance de pouvoir gérer ses heures de manière assez souple)
    L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre (Wolinski)

  4. #4
    Super Solo Avatar de mamandeparis
    Date d'inscription
    février 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    78
    Messages
    4 258
    Citation Envoyé par zeliedou Voir le message
    Dans le cas inverse de toi, mamandeparis, c'est la recomposition qui m'a permis de me remettre aux études et d'être en pleine reconversion
    Eh bien il faudra que tu me dises quel est ton secret!
    Vous ne pouvez pas forcer quelqu'un à vous aimer. Mais vous pouvez l'enfermer au sous-sol et attendre qu'il développe le syndrome de Stockholm. :D

  5. #5
    Supra Solo Avatar de carine38
    Date d'inscription
    juin 2008
    Sexe
    Femme
    Localisation
    Isère
    Messages
    9 729
    Ici, la reconversion, j'y pense.

    Mon boulot m'offre une certaine sécurité mais peu d'épanouissement donc, pour le moment, je le garde.

    Après, j'ai un bac+4 qui ne m'a servi à rien. Un peu obligée d'arrêter mes études en cours alors que j'aurais rêvé d'aller jusqu'au doctorat. Je n'avais pas trop confiance en moi pour réussir et je n'ai pas été encouragée.... Même pas pour essayer !

    Du coup, un boulot assez planplan.
    J'ai pris des temps partiels, pas le choix pour assurer les mercredis et , vu mon salaire, tout serait reparti en centre aéré.
    Puis séparation.
    Puis recomposition.... Et là, je n'ai pas bossé depuis quasi 5 ans. Pas du tout envie d'y retourner mais financièrement pas le choix.

    Ce qui me freine pour la reconversion, c'est que je sais aujourd'hui que je veux changer de boulot mais que je ne sais absolument pas quoi faire.... Ou alors des trucs tellement "farfelus" (selon les fameuses normes de la société) que je me censure toute seule.

  6. #6
    Supra Solo Avatar de carine38
    Date d'inscription
    juin 2008
    Sexe
    Femme
    Localisation
    Isère
    Messages
    9 729
    Citation Envoyé par mamandeparis Voir le message
    Eh bien il faudra que tu me dises quel est ton secret!
    Elle n'a pas eu d'autre(s) enfant(s) issus de cette recompo....
    Ca aide !

  7. #7
    Super Solo Avatar de mamandeparis
    Date d'inscription
    février 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    78
    Messages
    4 258
    Citation Envoyé par carine38 Voir le message

    Ce qui me freine pour la reconversion, c'est que je sais aujourd'hui que je veux changer de boulot mais que je ne sais absolument pas quoi faire.... Ou alors des trucs tellement "farfelus" (selon les fameuses normes de la société) que je me censure toute seule.
    Rien qui soit en adéquation avec tes études?
    Vous ne pouvez pas forcer quelqu'un à vous aimer. Mais vous pouvez l'enfermer au sous-sol et attendre qu'il développe le syndrome de Stockholm. :D

  8. #8
    Super Solo Avatar de Pétronille
    Date d'inscription
    mai 2013
    Sexe
    Femme
    Localisation
    72
    Messages
    1 957
    Moi la séparation m'a fait changé d'emploi, mais j'ai toujours bougé à ce niveau là (ex militaire ça aide).

    Du coup nouveau boulot, moins stressant, avec des horaires plus cool et pas de boulot le WE.
    Pas envie de changer pour l'instant, ni d'évoluer (de toutes façons pas de possibilité dans ma boite actuelle).
    Einstein "Il y deux choses infinies dans ce monde, l'univers et la connerie... mais pour l'univers, je ne suis pas sur"

  9. #9
    Supra Solo Avatar de zeliedou
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    10 340
    Citation Envoyé par mamandeparis Voir le message
    Eh bien il faudra que tu me dises quel est ton secret!
    Carine t'a répondu, mon fils est exemplaire unique, la fille de mon homme est une jeune adulte, et on n'a pas eu envie de remettre le couvert (trop vieux pour les bibs, les couches et les nuits blanches )
    Dernière modification par zeliedou ; 25/03/2015 à 17h24.
    L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre (Wolinski)

  10. #10
    Supra Solo Avatar de carine38
    Date d'inscription
    juin 2008
    Sexe
    Femme
    Localisation
    Isère
    Messages
    9 729
    Citation Envoyé par mamandeparis Voir le message
    Rien qui soit en adéquation avec tes études?
    Non, ça serait (trop) simple !

  11. #11
    Supra Solo
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Sexe
    Femme
    Messages
    20 554
    pour moi c'est mort...et je le regrette..
    après son départ j'ai vendu mon affaire, et suis venue ici, j'ai bossé pour les autres..je gagnais bien moins, mais j'étais plus disponible pour les puces..

  12. #12
    Super Solo Avatar de vedi
    Date d'inscription
    février 2010
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 749
    Pas trop envie d'en parler, sauf que oui, depuis ma séparation et divorce, j'étais vraiment plus libre dans mes choix de métier sans critiques...tout en étant présente autant que possible pour le benjamin puisque les dvh n'ont pas été effectués.
    Donc beaucoup de temps partiels.
    Pas facile d'expliquer que oui, j'étais obligée de travailler, d'accepter les horaires...

    En quelques années, j'ai obtenu 2 diplômes, de l'expérience malgré une, dont vraiment une plainte aurait été nécessaire.

    Heureusement, j'ai pu travailler dans de meilleures ambiances, me permettant de reprendre confiance.

    Mais je constate que souvent, à chaque reprise pro, un problème surgissait vis à vis de mes enfants.
    A croire que ma place est au domicile à être présente, malgré leurs âges et le fait que mamie n'a pas à se balader comme ça, même pour travailler.

  13. #13
    Grand Solo
    Date d'inscription
    décembre 2014
    Messages
    724
    La vie de couple a été un enfer, j'étais en train de perdre mon entrain, mes centres d'intérêt et j'avais abandonné toute idée d'épanouissement professionnel. Quelques années après la séparation, alors que je suis à temps plein à tous les niveaux, professionnel et maternel, j'ai repris mes études là où je les avais laissées, ... je ne te dirais qu'une chose Mamandeparis, les études, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas au début, il faut se dégripper un peu et puis, ça roule tout seul ! Les épreuves donnent un avantage : la détermination ! mais il faut être motivé !

  14. #14
    Super Solo Avatar de Lineloki
    Date d'inscription
    juin 2013
    Messages
    2 200
    Pas change et malgré boss plus que mysogine il a juste été super après separation

    Et depuis je gere mes horaires comme je veux selon enfant ou pas
    Donc je n'ai pas de sécurité de l'emploi mais 15 ans d'ancienneté m'aide deja vraiment ! Et un climat de confiance aussi
    Un jour j'irai vivre en théorie car en théorie tout se passe bien.

  15. #15
    Super Solo Avatar de jaliro
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    54
    Messages
    2 528
    de moi côté j'ai un parcours pro assez atypique ... à la fois j'ai un haut niveau d'études universitaire qui professionnellement ne me sert pas à grand chose car j'aurais dû aller jusqu'à min bac +5 ou 7 pour bosser dans le domaine de l'art. Mais ça me donne une validité intellectuelle on va dire. En gros si je parle de ça la personne en face ne va pas chercher à tester ma culture G ou mon niveau littéraire ^^ .

    en même temps un cap fleuriste ... j'aime mon métier de fleuriste mais je ne veux plus bosser tout les week ends, jours fériés et être payée une misère jusqu'à la fin de ma vie. Mais ça me manque terriblement !

    En fait à postériori, je regrette de ne pas avoir faire les arts déco plutôt que histoire de l'art, mon côté créatif s'était réveillé/assumé trop tard. Aujourd'hui je n'ai plus envie d'aller dans une école, tout ça.

    Là mon nouveau taf va être en mode formation pendant les 2 premières années si tout s'y passe bien, mais je serai en entreprise et la formation se fait "sur le tas" aussi, je préfère ça.

    Et peut être que ça m'offrira aussi une validité pour retourner dans mon domaine initial, l'art, pour bosser dans une conservation de musée ou en bibliothèque ou archives ... on verra.

    mon engagement en asso est gratuit mais ptete qu'un jour je pourrai me professionnaliser de ce côté là aussi , à voir ?

    à côté de ça, je veux me mettre à mon compte côté créatif. j'ai commencé, là faut que je retrouve mon rythme aussi pour gérer avec mon taf, les enfants, tout ça ...

    Globalement, la séparation a été un bien énorme bien pour tout ça vu que mon ex était très dénigrant face à tout ce que faisait mes passions et envies dans ma vie, il n'en avait rien à foutre, et aussi quand j'en parlais il me montrait clairement que ça le faisait chier, et que c'était nul à ses yeux. Pendant des années comme une couillonne je me suis retenue dans trop de choses, je regrette énormement de m'être retenue en créatif juste à cause de lui, d'avoir eu besoin de son regard pour assumer ce que j'étais ... bref, c'est la vie, autant en tirer un enseignement. Mais bon, on ne devrait pas attendre l'aval de son compagnon pour vivre sa vie, clairement. Et on ne devrait pas dénigrer son compagnon qui a des rèves.




    Carine : c'est quoi tes idées farfelues ??????
    Il faut cultiver son grain de folie !:diable:

  16. #16
    Super Solo Avatar de Topaze55
    Date d'inscription
    avril 2010
    Sexe
    Homme
    Localisation
    Meuse - Lorraine
    Messages
    4 018
    Quand Madame est partie, j'avais un job plutôt compatible avec le rythme des enfants : instit'. Bon, côté finances, c'était plutôt Madame qui avait le bon salaire.
    J'ai donc cherché un autre job et dirigé une association pendant 10 ans : je gagnais mieux, mais le rythme était plutôt intense.
    Depuis 6 ans, débauché par une collectivité pour occuper un poste de direction.
    Parcours atypique, les enfants n'ont pas été un frein plutôt un moteur pour ces différents changements.
    Aujourd'hui, je bosse pour préparer un dossier de VAE histoire de me mettre un peu en danger...
    "Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue." Albert EINSTEIN

  17. #17
    Petit Solo
    Date d'inscription
    mars 2014
    Sexe
    Femme
    Messages
    142
    Et bien, moi...
    Je suis en plein je veux changer.
    Je bosse depuis 12ans dans la même boite... Horaire de la restauration oblige, horaire n'importe quoi...
    Ex me disais que j'avais le temps... Blablabla ... Que j'avais de la chance d'être dans une grosse boite ... Bref... Peu a peu ma motivation est partie car a la base, je ne voulais pas rester qu'une simple employee... Mais quand on est pas soutenue...

    Puis, février dernier, un evenement soudain est arrivé sur mon lieu de travail, juste a l'ouverture de notre nouveau concept. Un evenement qui me freine et a tuer la plus infime motivation a aller travailler dans nos locaux, avec mes collègues stationnaires qui se plaignent constamment au lieu de prendre leurs avenir en main... Et il y a eu l'arrivé de mon nouveau chéri, il y a quelques mois...

    Bref, je vais faire un bilan de compétence pour entrevoir dans quel domaine je pourrais être compatible, et ce que je souhaite... Car maintenant j'ai des exigences que j'avais perdu...
    Et je compte bien me donner a fond pour le bilan et trouver une formation, et un emploi par la suite. Je n'ai pas caché a mon directeur adjoint que je ne souhaite plus faire aucuns efforts , tout comme lui cherche un autre emploi, il me comprends et ne m'en veux pas.

    Cet evenement soudain a permi d'ouvrir les yeux a quelques personnes.. Et j'aime cette niaque que j'ai!

  18. #18
    Super Solo Avatar de mamandeparis
    Date d'inscription
    février 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    78
    Messages
    4 258
    Citation Envoyé par Crac Voir le message
    La vie de couple a été un enfer, j'étais en train de perdre mon entrain, mes centres d'intérêt et j'avais abandonné toute idée d'épanouissement professionnel. Quelques années après la séparation, alors que je suis à temps plein à tous les niveaux, professionnel et maternel, j'ai repris mes études là où je les avais laissées, ... je ne te dirais qu'une chose Mamandeparis, les études, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas au début, il faut se dégripper un peu et puis, ça roule tout seul ! Les épreuves donnent un avantage : la détermination ! mais il faut être motivé !
    Je suis admirative: 100% maman et travailleuse, et tu reprends tes études. Je dis juste bravo!!
    Oui, il faut de la motivation et ça roule mieux quand on étudie quelque chose que l'on aime.
    Pour ma part, étant dans l'administration, je ne m’épanouis pas des masses.
    J'avais passé des concours à l'époque où je cherchais encore ma voie professionnelle que j'avais fini par trouver dans le domaine de l'hôtellerie: formation de réceptionniste hôtelier puis en management.
    J'ai quitté ma petite île de la Réunion pour effectuer mon stage de fin de formation de management dans un grand hôtel parisien qui m'a embauchée à l'issu du stage en tant que gouvernante.
    Cela a été une expérience réellement extraordinaire et je me rêvais déjà en gouvernante générale ou en directrice de palace.
    Puis, j'ai appris que j'avais réussi un des concours de la fonction publique que j'avais passé et, au même moment, il courait le bruit que l'hôtel où je travaillais allait être racheté par des personnes qui avaient l'intention d'installer leur propre équipe.
    J'ai pris peur et ai donc choisi la sécurité de l'emploi.

    J'adorerais retourner dans l'hôtellerie mais avec des horaires de soir, de weekend et de jours fériés, cela n'est plus très compatible avec la vie que j'ai maintenant.
    Vous ne pouvez pas forcer quelqu'un à vous aimer. Mais vous pouvez l'enfermer au sous-sol et attendre qu'il développe le syndrome de Stockholm. :D

  19. #19
    Grand Solo Avatar de Leelou95
    Date d'inscription
    mai 2012
    Sexe
    Femme
    Messages
    803
    Lors de ma séparation, j'ai changé de poste, toujours dans la même entreprise, mais avec des horaires plus souples me permettant de concilier vie pro et perso.
    Je ne regrette pas, je sais que je ne peux pour le moment me consacrer pleinement à ma vie professionnelle, car cela impliquerait automatiquement des horaires plus conséquents, et avec les enfants, je ne le souhaite pas.
    Par contre, j'en profite pour monter un dossier VAE
    Le bonheur est un voyage et non une destination

  20. #20
    Supra Solo
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Localisation
    Ayé! du 77!! (et un bout d'coeur dans l'05)
    Messages
    9 185
    LE topic qu'il ne fallait ptet pas que j'ouvre ce soir... quoi que, si je m'amuse à dérouler certaines idées que j'ai en tête, autant dans 10mn je me paie ma poire comme rarement parce que l'absurde peut venir s'y glisser (j'essaie du borriquita dans le texte).

    Ma vie professionnelle et ma première vie de couple? hummmmm déjà là...
    si la séparation a été un déclic? bien plus que ça....
    et là...ben, joker. Je patauge. Y'a eu d'autres trucs aussi entre temps. Mais ça "mérite" pas pour autant... bref... j'vais lire le reste, mais plus tard...
    Assainir le passé et profiter du présent pour préparer l'avenir. Allez, avenir, bouge-toi encore un peu... J'ai enfin dans les mains aujourd'hui, mon avenir d'hier. Je continue.

Discussions similaires

  1. Déménagement professionnel à 200 km
    Par Hbaran64 dans le forum Droit Finances
    Réponses: 14
    Dernier message: 27/11/2014, 22h44
  2. Amateur ou professionnel?
    Par ymir dans le forum Des Hauts et Débats
    Réponses: 27
    Dernier message: 30/05/2014, 22h58
  3. Optimistes sur votre avenir affectif ?
    Par miss choco dans le forum Vie Sociale
    Réponses: 140
    Dernier message: 22/02/2014, 18h58
  4. c'est quoi votre avenir
    Par vonvon22 dans le forum Vie Sociale
    Réponses: 45
    Dernier message: 27/01/2009, 16h30
  5. comment voyez-vous l'avenir avec votre ex ?
    Par bibi35 dans le forum Vie Sociale
    Réponses: 17
    Dernier message: 05/12/2008, 11h38

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •