Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Discussion: Susceptibilité, sensibilité et confiance en soi

  1. #1
    Supra Solo
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Localisation
    Ayé! du 77!! (et un bout d'coeur dans l'05)
    Messages
    9 185

    Susceptibilité, sensibilité et confiance en soi

    J'ai été très susceptible. Je le suis encore par période, ou sur certains sujets. Je me sens parfois remise en cause alors que ptet pas. (quelque chose me dit que ça reste un peu subjectif ça, aussi non?).

    Selon vous, quelles sont les causes de la susceptibilité? ce qu'on peut faire pour la modérer? parce que ça laisse un véritable mal-être parfois.
    Comment la lier à la confiance en soi et/ou en l'estime de soi (des fois je vois pas la différence entre les deux)?

    Je vous laisse le topic pour la journée, je n'aurai pas l'occasion de revenir dessus avant ce soir..
    Assainir le passé et profiter du présent pour préparer l'avenir. Allez, avenir, bouge-toi encore un peu... J'ai enfin dans les mains aujourd'hui, mon avenir d'hier. Je continue.

  2. #2
    Super Solo Avatar de -ju
    Date d'inscription
    mars 2013
    Sexe
    Femme
    Localisation
    92 - Bourg La Reine
    Messages
    3 743
    je suis.
    J'ai un avis personnel sur la question, mais je crois que j'ai autre chose à faire là tout de suite
    "L'esprit c'est comme un parachute: s'il reste fermé on s'écrase." ;)

  3. #3
    Supra Solo Avatar de zeliedou
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    10 334
    Tiens tu fais ressurgir plein de choses avec ton sujet...
    Déjà, pour moi il y a une différence entre sensibilité et susceptibilité : on peut être sensible aux belles choses, aux émotions, c'est aussi un sentiment positif ; en revanche, j'ai du mal à voir le côté positif de la susceptibilité.
    Le lien avec confiance/estime de soi (synonymes pour moi...) : la fragilité face au regard des autres, le sentiment d'être jugé, voire critiqué, dénigré, de prendre "tout pour soi". Psycho à la hache : par manque de confiance en soi, on a besoin d'être valorisé par le regard des autres, parce qu'on ne sait pas porter sur soi un regard positif, ou en tout cas, celui ci est remis en cause par la sensation d'être perçu négativement.

    L'hyper-susceptibilité d'un monsieur a été la cause il y a quelques années de notre séparation après quelques mois d'une belle histoire.
    Nous évoluions dans une bande de copains, où les vannes fusaient facilement. Pour moi, l'ironie, la dérision sont des choses qui peuvent être très amicales, signes d'une complicité. Je n'ai plus supporté à un moment que pour lui, ce soit systématiquement pris comme une attaque personnelle, y compris des divergences de vue, d'opinions différentes des siennes. Je crois qu'il n'a jamais réellement compris à quel point pour moi ses réactions étaient disproportionnées et insupportables...
    L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre (Wolinski)

  4. #4
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    380
    Perso avant j'étais hyper susceptible car j'avais l'impression qe tous maitrisaient tout sur tous les sujets alors que j'avais l'impression d'être nulle en tout, que tout le monde me jugeait. Je me fiais à l'apparence...

    Puis au fur et à mesure de pas mal de conversations je me suis rendue compte que nous sommes tous pareils, que nous doutons tous sur tous les sujets, que ce soit le boulot, l'éducation des enfants ou autre.
    J'ai également, comme tout le monde, eu l'occasion d'être jugée sur des décisions personnelles (comme quitter le père de mes enfants....). Et ce jugement facile pour des personnes qui ne savaient rien de la réalité du quotidien de notre couple m'a permis d'apprendre à ne pas juger les autres. L'effet secondaire est que du coup je n'accorde que peu d'intérêt à ce que les autres pensent de moi, seul le regard de ma famille et de mes ami(e)s très proches me touche, et en général ce regard est empreint de tendresse et de compréhension ce qui fait qu'il m'apporte des conseils ou des avis constructifs et non pas destructeurs.

    Enfin, j'ai appris que ceux qui s'empressent de juger sont surtout ceux qui n'ont rien à faire d'autre dans leur vie que d'épier les faits et gestes de ceux qui les entourent, qui essayent de détourner les regards vers les travers des autres afn de masquer les leurs, ou d'éviter de se regarder eux mêmes...

    L'essentiel donc aujourd'hui afin d'éviter une susceptibilité exacerbée me semble d'être en accord avec soi même car le regard que nous portons sur nous même est le seul qui se doit d'être pris en considération... Le tout est d'oser se regarder et d'accepter d'avoir des défauts. Nous ne sommes que des humains après tout!

  5. #5
    Super Solo Avatar de Topaze55
    Date d'inscription
    avril 2010
    Sexe
    Homme
    Localisation
    Meuse - Lorraine
    Messages
    4 018
    Le regard qu'on porte sur soi...
    Pour ma part, j'avais toujours tendance à me sous-évaluer, à me trouver moins bien que les autres... Ce regard s'est quelque peu amélioré lorsque j'ai compris celui que les autres portaient sur moi...
    Depuis, je me nourris de ce que me renvoient les autres et je me sens mieux.
    Dernière modification par Topaze55 ; 22/03/2015 à 18h09.
    "Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue." Albert EINSTEIN

  6. #6
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    380
    Quelle modestie... J'adore!

  7. #7
    Super Solo Avatar de Jihel86
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Sexe
    Homme
    Localisation
    86
    Messages
    1 299
    Citation Envoyé par ymir Voir le message
    J'ai été très susceptible. Je le suis encore par période, ou sur certains sujets. Je me sens parfois remise en cause alors que ptet pas. (quelque chose me dit que ça reste un peu subjectif ça, aussi non?).

    Selon vous, quelles sont les causes de la susceptibilité? ce qu'on peut faire pour la modérer? parce que ça laisse un véritable mal-être parfois.
    Comment la lier à la confiance en soi et/ou en l'estime de soi (des fois je vois pas la différence entre les deux)?

    Je vous laisse le topic pour la journée, je n'aurai pas l'occasion de revenir dessus avant ce soir..
    Je dirai que la susceptibilité ne vient pas tout à fait directement de la confiance en soi (la confiance que l'on se donne à réaliser pour l'avenir "être capable de") ni de l'estime de soi (l'image que tu as de toi-même par le passé et dans le présent).
    Je dirai que la susceptibilité vient d'une faiblesse dans la confiance que tu donnes à ton image.
    En période de reconstruction de son image (on en a tous), des attaques (ou supposées telles) de cette image sont d'autant plus perçues et difficile à "gérer".

    Le "J'ai été très susceptible. Je le suis encore par période, ou sur certains sujets." qui débute ton topic est très éloquent en ce sens qu'il montre bien que l'image que tu construis est de plus en plus forte, de plus en plus résistante aux "agressions" (réelles ou supposée).
    Bref tout va bien

    Pour en modérer les effets : l'humour, l'autodérision, et tu n'en manque pas.
    Dernière modification par Jihel86 ; 22/03/2015 à 11h53.
    Si vous me cherchez je suis (pour un temps au moins) sur famille-solo.fr :)

  8. #8
    Supra Solo Avatar de Terra
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    92
    Messages
    10 394
    Je me sens souvent décalée par rapport aux autres dans ma façon de voir ma vie et de la mener. Je suis trop entière, on me le reproche, très rigide parfois même sur mes idéos c'est à dire que même si je peux y déroger et que j'en ai besoin, je ne le fais pas. Un bon petit soldat ! Je suis parfois encore susceptible mais beaucoup moins que je ne l'ai été. Je sais que je pense tout ce que je dit (et je ne dis pas tout),quand je suis contre quelque chose (faire les magasins le dimanches), je ne le fais pas, ne pas trier ses déchets.... Voilà, ça choque souvent mais maintenant je ne le cache pas et j'assume sans me vexer quand on me le reproche parce que je pense que j'ai raison de le faire. Bien sûre, je préfère plutôt et je suis très contente qu'on me dise que je suis quelqu'un de bien plutôt que l'on me casse. J'accepte que l'on ait pas les mêmes idées que moi, que l'on ne puisse pas m'encadrer, qu'on pense ce que l'on veut de moi, bref, on n'est pas obligé de m'aimer. Après tout, je n'aime pas tout le monde moi non plus et je peux aussi juger les autres.
    Seuls les poissons morts vont avec le courant.

  9. #9
    Super Solo Avatar de lmbzh
    Date d'inscription
    avril 2012
    Sexe
    Femme
    Localisation
    chez moi
    Messages
    4 000
    Ymir, t'arrête de lancer des topics qui vont me scotcher à l'écran s'il te plaît!
    Je reviendrai, là, il est plus que nécessaire que je prenne ma douche...
    Tout ce que tu feras sera dérisoire mais il est essentiel que tu le fasses. (GANDHI)

  10. #10
    Super Solo Avatar de Elodie31
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    31
    Messages
    4 500
    Citation Envoyé par lmbzh Voir le message
    , là, il est plus que nécessaire que je prenne ma douche...
    A ce point ?!
    Il est vrai que la vie peut être une vraie garce parfois ... Fortunately i'm the Queen bitch ! :D

  11. #11
    Super Solo Avatar de lmbzh
    Date d'inscription
    avril 2012
    Sexe
    Femme
    Localisation
    chez moi
    Messages
    4 000
    Citation Envoyé par Elodie31 Voir le message
    A ce point ?!
    Alors est-ce que tu ne serais pas par hasard en train de tester ma susceptibilité?
    Tout ce que tu feras sera dérisoire mais il est essentiel que tu le fasses. (GANDHI)

  12. #12
    Super Solo Avatar de sweety
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    78
    Messages
    3 574
    Je peux, ou pouvais être très susceptible, prendre tout contre moi, au premier degré etc.
    Une lecture essentielle, primordiale, clef de ma remise en question fut " Les quatre accords toltèques" de Don Miguel Ruiz.
    Le B A BA de l'acceptation de soi, de la bienveillance, par rapport à soi, puis aux autres...

    C'est simple, tellement simple qu'on n'y pense pas...

    Pour répondre au sujet:

    Susceptible: moins
    Sensible: toujours et heureusement
    Confiante en moi: en progrès.

  13. #13
    Supra Solo
    Date d'inscription
    avril 2010
    Sexe
    Femme
    Messages
    14 220
    je pense que si on est susceptible c'est qu'il y a une faille quelque part, un truc non acquis sur soi
    çà ramène forcément à quelque chose

    la confiance en soi et l'estime de soi, oui deux choses différentes, certaines personnes font leurs jobs les yeux fermés mais n'ont pas forcément l'estime nécessaire pour eux même, pour leurs personnes (c'est un exemple)

    l'estime de soi, on s'aime comme on est, on est en accord avec soi
    la confiance en soi, pas d'hésitation dans nos choix, on ne cogite pas sur quelque chose pendant X temps, on sait ce qu'il faut faire, on agit et sans douter

    comment modérer ? repérer ses points faibles qui déclenchent la susceptibilité, pourquoi ils la déclenchent ? ça ramène à quoi ? un échec ? quelque chose de douloureux, dans tous les cas quelque chose qui n'est pas acquis, qui n'est pas soigné, qui est incompris puisqu'il atteint émotivement, psychologiquement ou physiquement
    Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie... pas leur différence

  14. #14
    Moyen Solo Avatar de Bulle38
    Date d'inscription
    juillet 2014
    Sexe
    Femme
    Messages
    533
    Citation Envoyé par Jihel86 Voir le message
    Je dirai que la susceptibilité ne vient pas tout à fait directement de la confiance en soi (la confiance que l'on se donne à réaliser pour l'avenir "être capable de") ni de l'estime de soi (l'image que tu as de toi-même par le passé et dans le présent).
    Je dirai que la susceptibilité vient d'une faiblesse dans la confiance que tu donnes à ton image.
    En période de reconstruction de son image (on en a tous), des attaques (ou supposées telles) de cette image sont d'autant plus perçues et difficile à "gérer".
    Bon si j'ai tout bien compris ce qui est écris là cela doit être sensiblement dans le même ordre d'idée que ce que je ressens...
    a savoir: je peu aussi me montrer extrêmement susceptible (d'après mon entourage hein parce que moi je trouve pas spécialement ) non pas par manque de confiance en moi mais parce que je suis très très très attachée à la notion de justesse. Je peux être dure parfois je le sais et je l'assume donc si on me le dit pas de problème sauf si on me trouve dure alors que non.. pour le coup ce n'est pas exact, pas complet, pas juste, là ça m'agace et je me peux me vexer ...
    so what?

  15. #15
    Supra Solo
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Localisation
    Ayé! du 77!! (et un bout d'coeur dans l'05)
    Messages
    9 185
    ah, vous avez pas mal bossé tiens durant la journée.

    L'idée de justesse, ça me parle bien ça bulle 38; et ça illustre parfaitement la situation qui m'a faite cogiter cette semaine, enfin, non qui en a encore rajouté une couche car ça tournicote un peu dans mon esprit. On m'a dit que j'étais susceptible sur ce coup-là. Oui, peut-être, mais en effet, je ressentais parfaitement ce manque de justesse, par rapport à une interprétation que le contexte ne permettait pas selon moi, et donc qu'elle soit faite ainsi, me dérangeait et quelque part remettait en question qlqch de moi (alors qu'en fait, oui, j'aurai pas dû en avoir grand'chose à faire de cette interprétation-là).

    Citation Envoyé par Jihel86 Voir le message

    Pour en modérer les effets : l'humour, l'autodérision, et tu n'en manque pas.
    ptet bien que j'en manque en ce moment, en effet. Ptet bien que c'est aussi un signe...
    Assainir le passé et profiter du présent pour préparer l'avenir. Allez, avenir, bouge-toi encore un peu... J'ai enfin dans les mains aujourd'hui, mon avenir d'hier. Je continue.

  16. #16
    Moyen Solo Avatar de Bulle38
    Date d'inscription
    juillet 2014
    Sexe
    Femme
    Messages
    533
    Citation Envoyé par ymir Voir le message
    ah, vous avez pas mal bossé tiens durant la journée.

    L'idée de justesse, ça me parle bien ça bulle 38; et ça illustre parfaitement la situation qui m'a faite cogiter cette semaine, enfin, non qui en a encore rajouté une couche car ça tournicote un peu dans mon esprit. On m'a dit que j'étais susceptible sur ce coup-là. Oui, peut-être, mais en effet, je ressentais parfaitement ce manque de justesse, par rapport à une interprétation que le contexte ne permettait pas selon moi, et donc qu'elle soit faite ainsi, me dérangeait et quelque part remettait en question qlqch de moi (alors qu'en fait, oui, j'aurai pas dû en avoir grand'chose à faire de cette interprétation-là).



    ptet bien que j'en manque en ce moment, en effet. Ptet bien que c'est aussi un signe...
    rhhooooo oui je comprends... et perso moi dans ces cas là je m'enferre dans des justifications, je replace l'ensemble dans son contexte, bref en règle général ça part en vrille parce que l’autre en face souvent répond: "mais en fait tu ne supportes d'avoir tord" et là ....:" hein quoi comment, qu'est ce, mais non je ne supporte que tu te fasses une idée fausse mais tu ne cooommmppreennnds pas la différence??!!!! "

    en fait tout dépend de la personne ... auto dérision ok si je m'en fous un peu mais pas ok du tout et sensibilité exacerbée si c'est quelqu'un "d'important" pour moi qui se méprend.....

    Donc je suis le post desfois que ça m'aide à gerer un peu mieux
    so what?

  17. #17
    Moyen Solo Avatar de armand
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Sexe
    Homme
    Localisation
    Nord Isère, sud de Vienne
    Messages
    462
    Et oui... Et c'est comme cela que l'on vous explique qu'il faut savoir respecter le "politiquement correct", mais aussi que la "raison d' état" a été inventée à un niveau plus élevé.
    Et on fait quoi si justement, on ne le supporte pas ? Vaut-il mieux mentir, ou se mentir ?
    Après, chacun voit en lui même le reflet du miroir qu'il renvoie.
    Bonne analyse !

  18. #18
    Super Solo Avatar de -ju
    Date d'inscription
    mars 2013
    Sexe
    Femme
    Localisation
    92 - Bourg La Reine
    Messages
    3 743
    Alors je reviens.

    Dans ma petite tête de "simplette", ce sujet me parle et je distingue très clairement estime de soi et confiance en soi (c'est pas la vérité hein, je suis pas allée voir les définitions, c'est dans ma tête à moi!).
    La confiance en soi, pour moi (bon je vais pas le répéter à chaque fois) concerne les actes et l'estime de soi concerne la personne. J'explique.
    La confiance en soi, quand on en manque, parfois ça empêche d'agir. Parfois aussi on peut en avoir trop. C'est quelque chose qui peut varier, assez rapidement, en fonction des autres, de leur réaction. Cela concerne l'interaction avec les autres, et est quelque part liée à l'image que l'on a du reflet que les autres nous renvoient (je vous ai perdu? moi aussi là). C'est quelque chose, qui se dose, qui se mesure.
    L'estime de soi, c'est plus binaire, et le manque est forcément pour moi négatif. C'est ce que l'on pense de sa propre valeur, et là oui pour moi chacun est estimable. La manque est plus profond, les raisons beaucoup moins facilement identifiables que le manque de confiance en soi, et les conséquences bien plus graves (je ne m'aime pas) et source de mal être.

    La susceptibilité? aucun lien avec la confiance en soi pour moi, un lien évident avec l'estime de soi. Mais aussi avec la confiance en l'autre.
    Si on a conscience de sa valeur, on ne prend pas mal ce que l'autre nous dit, dans le sens ou ça ne remet pas en cause notre image de nous même, qui oui dépend de l'estime de soi.
    Il faut aussi avoir suffisamment confiance en l'autre, pour savoir que ce qu'il exprime n'est pas une attaque personnelle contre notre personne, mais son avis sur nos paroles, nos idées ou nos actes, et que chacun est libre d'avoir son propre avis.
    Je ne suis pas susceptible, pas du tout, j'ai du mal du coup à gérer la susceptibilité des autres.
    Cela vient aussi de ma vision des relations humaines, pour moi chacun peut s'exprimer, ce n'est pas une atteinte à la personne, il y a un présupposé de bienveillance, qui fait que je suis une extrémiste du dialogue.
    Après je pense que je suis susceptible des non-dits. (lien avec le sujet sur le silence). Je pense que si quelqu'un se retient de me dire ce qu'il a à dire, et bien c'est qu'il ne m'estime pas assez pour se dire qu'il peut s'exprimer et que quoi qu'il dise je ne le prendrai pas pour une attaque contre ma personne.
    On peut me dire t'es conne, t'es moche,...cela ne me vexe pas, vraiment, non parce que et bien on ne peut pas plaire à tout le monde et ce n'est pas mon but. D'ailleurs souvent même ça rassure de savoir qu'on est la conne de ses cons.
    En revanche l'hypocrisie, oui là je suis susceptible, enfin c'est pas le terme ça me fait mal, pour moi et pour les autres.
    La seule attaque qui m'affecte, c'est sans doute quand on me dit que je suis intolérante ou plus généralement que je mens, car là oui on arrive sur la notion de justesse dont a parlé bulle.
    Pour la notion de justice, c'est autre chose, la question de l'universalité des valeurs, des aspirations humaines, sur mes "croyances", et la folie, du monde, de soi...et c'est pas le sujet, enfin pas directement.
    Dernière modification par -ju ; 22/03/2015 à 23h23.
    "L'esprit c'est comme un parachute: s'il reste fermé on s'écrase." ;)

  19. #19
    Supra Solo Avatar de borriquita
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    pas très loin d'une île
    Messages
    16 549
    Citation Envoyé par ymir Voir le message
    J'ai été très susceptible. Je le suis encore par période, ou sur certains sujets. Je me sens parfois remise en cause alors que ptet pas. (quelque chose me dit que ça reste un peu subjectif ça, aussi non?).

    Selon vous, quelles sont les causes de la susceptibilité? ce qu'on peut faire pour la modérer? parce que ça laisse un véritable mal-être parfois.
    Comment la lier à la confiance en soi et/ou en l'estime de soi (des fois je vois pas la différence entre les deux)?

    Je vous laisse le topic pour la journée, je n'aurai pas l'occasion de revenir dessus avant ce soir..
    Réponse à prendre à n'importe quel degré, mais surtout pas au premier :

    Comment ça, toi, une vraie femme, tu n'as pas confiance en toi, mais quel affront ! c'est comme si tu tenais de nous dire, que nous, les hommes, t'ont toujours négligée, mais que nenni !

    D'ailleurs es tu aller voter ce jour ci, ma Belle, mon inconséquente donzelle (mince, il s'appelle comment, ce film, avec "jour-nuit" ... déjà ... ah, oui, ça me revient : la sainte visitation, ou un truc du genre ... )


    Bref ... désolée, Ymir, je peux pas être sérieuse, là, tout de suite, j'en peux plus. Je rêve de revoir un Monthy Python, n'importe lequel.
    Une femme qui de respecte ne déploie pas son BZ pour le premier venu. (nan, j'ai pas le bourdon, mais je gère)

  20. #20
    Grand Solo Avatar de Olivdu31
    Date d'inscription
    février 2015
    Sexe
    Homme
    Localisation
    Sud-est toulousain
    Messages
    920
    En parlant de l'estime de soi, une collègue m'a donné le lien sur une petite expérience dur "l'impuissance acquise" qui montre que dans des conditions de frustration ou d'angoisse permanente, l'être humain tend à se résigner et à considérer comme insurmontables des difficultés même légères.
    C'est très édifiant de voir que l'estime de soi est bien conditionné par de la frustration et/ou l'échec programmé : -http://fr.sott.net/article/25126-Petite-demonstration-d-impuissance-acquise
    "Notre plus grande gloire n'est point de tomber, mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons." - Confucius

Discussions similaires

  1. La sensibilité
    Par HD-Dyna dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/07/2012, 13h04
  2. La sensibilité
    Par HD-Dyna dans le forum Créations littéraires
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/07/2012, 13h04
  3. Faire confiance, avoir confiance en soi
    Par tinanou dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 41
    Dernier message: 15/04/2012, 20h38
  4. de l'hyper sensibilité
    Par lilipop dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 16
    Dernier message: 12/09/2007, 13h42
  5. Sensibilité et susceptibilité....
    Par Helen dans le forum Des Hauts et Débats
    Réponses: 8
    Dernier message: 28/03/2007, 16h19

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •