Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Page 3 sur 4 PremièrePremière ... 234 DernièreDernière
Affichage des résultats 41 à 60 sur 63

Discussion: Parler de sexualité avec les enfants, à chaque âge

  1. #41
    Grand Solo Avatar de Chataigne
    Date d'inscription
    novembre 2013
    Messages
    798
    Ma fille a 5 ans, si je l'écoutais elle me suivrait aux toilettes, d'ailleurs cela arrive encore par exemple en voyage car nous allions ensemble dans les toilettes publiques.

    Bea : encore une fois, j'aime bien ce que tu écris et je suis totalement d'accord. J'aimerais que la sexualité puisse être quelque chose de simple pour ma fille, mais aussi qu'elle soit avertie des "dangers". Or je pense qu'avant de parler des côtés négatifs, je veux lui transmettre ce qu'il y a de positif. Cependant je lui ai déjà expliqué qu'on ne devait sous aucun prétexte laisser quelqu'un nous toucher le corps d'une façon qui ne nous plaît pas ou si on en a pas envie. Et ne pas relier cela à tout prix avec les sentiments, le grand amour avec un grand A. J'ai le sentiment d'avoir galéré longtemps avant de me trouver vraiment sur ce plan-là, tellement on nous biberonne avec les princes charmants et la princesse qui attend, attend, attend... que ce fameux prince arrive un jour. La vie ne ressemble pas à cela, et il y a des choses bien plus amusantes et excitantes que d'attendre le prince, ma foi
    "Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adaptée à une société malade". Jiddu Krishnamurti

  2. #42
    Supra Solo Avatar de zeliedou
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    10 340
    Citation Envoyé par Chataigne Voir le message
    Ma fille a 5 ans, si je l'écoutais elle me suivrait aux toilettes, d'ailleurs cela arrive encore par exemple en voyage car nous allions ensemble dans les toilettes publiques.

    Bea : encore une fois, j'aime bien ce que tu écris et je suis totalement d'accord. J'aimerais que la sexualité puisse être quelque chose de simple pour ma fille, mais aussi qu'elle soit avertie des "dangers". Or je pense qu'avant de parler des côtés négatifs, je veux lui transmettre ce qu'il y a de positif. Cependant je lui ai déjà expliqué qu'on ne devait sous aucun prétexte laisser quelqu'un nous toucher le corps d'une façon qui ne nous plaît pas ou si on en a pas envie. Et ne pas relier cela à tout prix avec les sentiments, le grand amour avec un grand A. J'ai le sentiment d'avoir galéré longtemps avant de me trouver vraiment sur ce plan-là, tellement on nous biberonne avec les princes charmants et la princesse qui attend, attend, attend... que ce fameux prince arrive un jour. La vie ne ressemble pas à cela, et il y a des choses bien plus amusantes et excitantes que d'attendre le prince, ma foi
    Je trouve que c'est important, de parler de sexualité et de plaisir, pas juste sous forme de risques potentiels et de dangers, c'est un de mes grands désespoirs dans l'éducation à la sexualité dans le secondaire, bon sang, qu'on arrête de leur dire juste que c'est dangereux
    L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre (Wolinski)

  3. #43
    Supra Solo Avatar de borriquita
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    pas très loin d'une île
    Messages
    16 550
    Bon ... avant 6 ans, on peut se limiter à leur faire comprendre qu'il n'ai pas aisé d'arrêter de se bouffer les crottes de nez, sauf s"il/elle le fait en toute douceur par rapport à ses propres intrusions auto-induites, mais certain(e)s jugent que c'est une faute de goût ...

    Bon, sinon, parler de sexualité, c'est pas utile avant la puberté, vu ce qu'ils entendent à tort et à travers. ... sauf cas particulier, ils et elles n'ont rien à faire de la sexualité avant d'avoir du poil au p...s (lire : pattes)

    D'où la très célèbre réplique : tu comprendras mieux quand tu auras du poil aux pattes ... en attendant, va me faire cuire des pâtes, mon chéri.
    Une femme qui de respecte ne déploie pas son BZ pour le premier venu. (nan, j'ai pas le bourdon, mais je gère)

  4. #44
    Moyen Solo Avatar de jacadimo
    Date d'inscription
    juillet 2014
    Sexe
    Homme
    Localisation
    92
    Messages
    415
    Je pense que devant la banalisation et la surexposition de nos gamins non pas à la sexualité en elle même, mais plutôt à des formes d'érotisme et d'érotisation permanente (à la télé, sur internet...), je pense que les parents ont un rôle d'information cruciale ...Je pense que la sexualité se confond beaucoup trop souvent avec cette espèce dl'hypersollicitation que nous subissons en permanence....C'est peut là dessus qu'il serait intéressant qu'on puisse discuter de nos expériences et de notre rapport à tout cela, et de comment on gère cela vis à vis de nos gamins...

  5. #45
    Supra Solo Avatar de bibounette
    Date d'inscription
    mars 2012
    Sexe
    Femme
    Localisation
    taverny 95
    Messages
    6 620
    Cours de changement de cup a 14.30

    Viens cherie maman va changer sa cup

    C'est une blague non ???

    Serieux a 5 ans tu laisses ta fille voir quand tu vides ta cup ...
    Non parce que limite la gosse comprend qu'on peut donc introduire un objet dans le vagin alors que d'une part elle n'aura que ces regles dans des annees lumieres et d'autre part peut se rentrer n'importe quoi dans son vagin histoire de faire comme maman ...

    Non mais 5 ans chais pas niveau sexualité on leur apprend a la limite de comment on fait les bebes mais pas plus , chaque etape sexuelle va par rapport a l'evolution de l'age de l'enfant ...

    vers 5, 6 ans donc le comment on fait les bebes
    ver 9 11 ans les regles, vers 13 14 ans les rapport sexuels enfin bref coller sa cup en pleine tete a 5 ans pour lui expliquer son cycle menstruele c'est un peu gore quand meme

    Enfin bref on vis dans un monde parrallele ...
    Je suis responsable de ce que j'ecris mais je ne suis pas responsable de ce que tu comprends

  6. #46
    Grand Solo Avatar de rineva
    Date d'inscription
    février 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    917
    Bibounette, tu es extra!
    Voilà, pas besoin de grands discours pour parler de bon sens!
    j'adore!!!

  7. #47
    Supra Solo Avatar de blan-dine
    Date d'inscription
    août 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    pas de calais - dans mon ptit coin de paradis ....
    Messages
    7 730
    petit hs : un jour je disais en rigolant à mon 3eme que j'avais fait 2 brouillons avant lui si parfait, lui à table ce soir il se vante gentiment a son frere qu'il est un brouillon pour que papa m'aide à sortir un joli bébé de mon ventre apres. du coup je lui ai demandé comment on fait les bébés. il a 7ans et il a pouffé j'ai trouvé ca super adorable ... ca grandit trop vite .....bientot il pouffera sur ce sujet mais ce sera bien moins mignon !
    (Florence Nightingale) " Je crois que les mots gâchent les émotions. Il faut en faire des actions qui donnent des résultats. "....

  8. #48
    Grand Solo Avatar de Chataigne
    Date d'inscription
    novembre 2013
    Messages
    798
    Oula, vous êtes parties loin.

    Merci bibounette pour le mode d'emploi sur le parentage, précis et clair comme de l'eau de roche ! Depuis le temps que je le cherchais celui-là ! Merci, ça va servir à tout le monde, plus besoin de se poser de questions au moins.

    Sinon concernant la sur-érotisation constante, disons que déjà limiter la télé et les dessins animés débiles, ça limite la casse. Pour le reste, eh bien je ne vois pas d'autre solution qu'en discuter au coup par coup, en fonction des sujets abordés par l'enfant, ou de ce à quoi on est confronté, comme les pub dans les arrêts de bus.

    Pour ce qui est de l'adolescence, je me suis déjà dit que je laisserai "traîner négligeamment" des livres ou des brochures que je trouve intéressantes. Je n'avais pas trop apprécié que ma mère provoque la discussion autour de la contraception et du préservatif alors que j'avais 12 ans et que c'était à mille lieues de mes préoccupations.
    "Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adaptée à une société malade". Jiddu Krishnamurti

  9. #49
    Super Solo Avatar de Hermyone
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Sexe
    Femme
    Localisation
    46
    Messages
    2 417
    Citation Envoyé par Chataigne Voir le message
    Je n'avais pas trop apprécié que ma mère provoque la discussion autour de la contraception et du préservatif alors que j'avais 12 ans et que c'était à mille lieues de mes préoccupations.
    Je saisis l'occasion pour ajouter que selon moi, c'est plus toxique de devancer les questions que de ne pas y répondre complètement.
    Ca vaut pour le sexe, mais pour tous les autres sujets un peu sensibles (la mort, les origines, "pourquoi papa est parti", etc...)
    Créer un climat de confiance propice à toute question, OK.
    Répondre clairement aux questions, avec un contenu adapté au degré de maturité, OK.
    Mais devancer l'appel ou ajouter des précisions, ça ne me paraît pas opportun.

    Ainsi, répondre à "comment on fait les bébés", ne nécessite pas qu'on décrive une épisiotomie ou une césarienne, sauf à terroriser l'auteur de la question.
    Et puis je crois qu'un enfant peut entendre qu'on lui réponde "ça, c'est quelque chose que tu apprendras quand tu seras plus grand".
    "Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne"

  10. #50
    Supra Solo Avatar de bibounette
    Date d'inscription
    mars 2012
    Sexe
    Femme
    Localisation
    taverny 95
    Messages
    6 620
    Citation Envoyé par Chataigne Voir le message
    Oula, vous êtes parties loin.

    Merci bibounette pour le mode d'emploi sur le parentage, précis et clair comme de l'eau de roche ! Depuis le temps que je le cherchais celui-là ! Merci, ça va servir à tout le monde, plus besoin de se poser de questions au moins.

    Sinon concernant la sur-érotisation constante, disons que déjà limiter la télé et les dessins animés débiles, ça limite la casse. Pour le reste, eh bien je ne vois pas d'autre solution qu'en discuter au coup par coup, en fonction des sujets abordés par l'enfant, ou de ce à quoi on est confronté, comme les pub dans les arrêts de bus.

    Pour ce qui est de l'adolescence, je me suis déjà dit que je laisserai "traîner négligeamment" des livres ou des brochures que je trouve intéressantes. Je n'avais pas trop apprécié que ma mère provoque la discussion autour de la contraception et du préservatif alors que j'avais 12 ans et que c'était à mille lieues de mes préoccupations.
    Alors toi a 12 ans t as pas apprecie que ta mere provoque une discussion autour de la contraception et du preservatif mais tu trouve normal de changer ta cup devant ta fille de 5 ans ....

    Sinon de rien pour le mode d emploi si t a d autres questions n hesite pas .... ...
    Je suis responsable de ce que j'ecris mais je ne suis pas responsable de ce que tu comprends

  11. #51
    Grand Solo Avatar de rineva
    Date d'inscription
    février 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    917
    On fait "comme on peut" en terme d'éducation (y compris sexuelle), en fonction des modèles que l'on a eu que l'on reprends consciemment ou pas ou que l'on réfute consciemment ou pas...
    Si le modèle que l'on a eu a été "toxique" ou si l"on est sans modèle", on peut se chercher, tâtonner, prendre de ci ou de là et parfois être en "errance éducative".
    Ce qui est bien à ce moment là c'est d'accepter de se remettre en question quant à ses pratiques quand les autres s'étonnent ou critiquent, et éviter de se cramponner coût que coûte aux croyances que l'on s'est construite. Se questionner...
    Il existe des professionnels qui peuvent en quelques rendez vous, nous soutenir et nous éclairer.
    Psychologue de pmi dans la toute petite enfance, ou libéral ou CMP, planning familial à l'adolescence.
    Chataigne, j'espère que ce que tu retiendras de ces échanges t'aidera à te questionner, et non de te braquer, car cela reste toujours intéressant de réfléchir pourquoi on fait ceci ou cela...
    Ta fille est encore jeune, elle est dans l'âge où on veut faire plaisir à maman et où la question de la séparation psychique reste encore d'actualité, elle "donne le change" en répondant à ce que tu lui proposes,
    Bonne continuation!
    Dernière modification par rineva ; 17/04/2015 à 08h02. Motif: faute

  12. #52
    Super Solo Avatar de moietmoi
    Date d'inscription
    décembre 2013
    Sexe
    Femme
    Localisation
    86
    Messages
    2 859
    Citation Envoyé par tomix Voir le message
    La mienne a 4 ans et commence à me poser des questions sur les organes génitaux. C'est déjà arrivé qu'elle me grille à poil en sortant de la douche et qu'elle me demande qu'est-ce que ce truc qui pendouille entre les jambes. Je lui ai toujours répondu (un peu gêné quand même) avec des mots d'enfants.

    Tu as le livre "Tous à Poil" qui est recommandé à l'Education Nationale. Tout y est dedans : le bébé à poil, la nounou à poil, la maitresse à poil, les voisins à poil, les camarades à poil... De toute façon, l'éducation à la sexualité en milieu scolaire est devenue obligatoire. Tout est dans le programme : la reproduction, l'homosexualité en cours de SVT, la sodomie, la fellation... En tant que parents, Il n'y a rien plus rien à expliquer à nos enfants puisque la nudité et le sexe sont omniprésents dans notre société où la débauche sexuelle est mise en avant. C'est ça la France
    Tu connais bien les programmes de l' Education Nationale....., plus je te lis, plus je te trouve consternant et je ne dis pas le fond de ma pensée....
    Oser, être soi, exister, vivre.

  13. #53
    Grand Solo Avatar de Chataigne
    Date d'inscription
    novembre 2013
    Messages
    798
    rineva : Je suis d'accord avec toi sur le fait que certaines choses peuvent être "traumatisantes". Sauf qu'on ne peut pas savoir à l'avance ce qui peut être "traumatisant", en-dehors des choses évidentes comme les attouchements par exemple. L'exemple que tu cites sur l'accouchement, je ne sais trop quoi en penser. Je ne pense pas que je montrerais un film de ce genre, moi-même ce ne sont pas des images que j'aime voir. Ensuite ne connaissant pas les personnes, je ne peux pas savoir quel est leur degré de communication, est-ce qu'elle a pu exprimer à ce moment-là à quel point ces images la perturbaient, etc... est-ce que c'est arrivé comme un cheveu sur la soupe dans une famille où par ailleurs la nudité n'a pas sa place, etc... Je ne suis pas en train de dire qu'il "faut" se montrer nu aux enfants, pour moi ça dépend de la pudeur de chacun-e, mais que par contre, si l'on est pudique à ce niveau-là, effectivement il peut y avoir un grand décalage si d'un coup on montre des images de sexe adulte, de plus en train d'accoucher. Vous me suivez ?

    Par ailleurs, je fais la différence, pour ma part, entre les actes du quotidien, que l'enfant voit "en tant que tels", c'est à dire dans leur contexte. Et les images sorties d'un film, ou exceptionnelles, vues "par surprise", ou ce genre de chose.
    Merci de ne pas me "psychologiser". Je ne suis pas en errance éducative, je n'ai pas eu de modèle traumatisant. Mes parents sont des parents imparfaits, comme tous les parents, et je leur suis plutôt extrêmement reconnaissante de la façon dont ils m'ont éduquée. Ils ont fait des erreurs, comme tous les parents, et je n'en ai pas été traumatisée car par ailleurs le dialogue était très présent et une fois à l'âge adulte, nous avons rediscuté de toutes ces petites choses qu'en tant qu'enfant j'avais mal vécu. Vu ce que j'observe dans mon entourage, je ne suis pas sûre que beaucoup de familles ait une qualité de communication aussi grande, je m'estime chanceuse. Je n'ai pas eu de parents toxiques, plutôt j'essaie de continuer un peu dans la même lancée, à ma façon.

    Notre société n'est pas du tout à l'aise avec les sécrétions, qu'elles qu'elles soient. Je ne m'étonne pas que le sang des règles puissent paraître à certains comme "traumatisant". Le sang peut être traumatisant, il y a des personnes qui ont la phobie du sang et s'évanouissent dès qu'ils en voient, mais on ne peut pas le savoir à l'avance. Quant à l'argument disant qu'un jeune enfant pourrait vouloir tenter de faire la même chose et se mettre et retirer des choses du vagin, j'ai envie de dire, à ce moment-là il ne faut surtout pas qu'un enfant nous voit nous curer le nez car il pourrait vouloir s'introduire des choses dedans...

    Encore une fois, ce n'est pas parce que nous plaçons la pudeur à des endroits différents qu'il y aurait une chose traumatisante et l'autre pas. Je suis d'accord qu'il faut faire attention et tout ça, et je suis extrêmement consciente, pour ma part, d'à quel point les jeunes enfants cherchent à plaire à leurs parents, et je pense être quelqu'un qui se remet en question en permanence. Ici je pense plutôt que ceux qui donnent des leçons et invitent à se remettre en question sont justement celles et ceux qui ont des convictions érigées en norme et ne les remettent pas trop en question. Je ne parle pas forcément pour toi rineva car c'est la première fois qu'on interagit sur le forum, mais je te dirai de faire attention toi aussi au prisme professionel et à tes propres normes.

    Juste pour rappel, quand les enfants sont petits, ils nous suivent souvent dans la salle de bains, les toilettes. Je n'ai encore entendu personne dire que cela pouvait être traumatisant.

    Quant à se remettre en question sur un forum, je suis méfiante avec cela. Je suis plutôt encline à me remettre en question, mais je ne le fais plus avec des personnes qui en face ne sont nullement capables de la même chose. Donc pour le coup, je suis pudique à la remise en question ici, je le fais en privé...
    "Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adaptée à une société malade". Jiddu Krishnamurti

  14. #54
    Primo Solo Avatar de Luly74
    Date d'inscription
    avril 2015
    Sexe
    Femme
    Localisation
    74
    Messages
    17
    Pour ma part je pense qu'à partir d'un certain âge, le corps de l'adulte "même parent" représente son intimité et qu'il n'est pas nécessaire de l'exposer. Je m'explique, lorsque j'étais plus jeune, j'ai vu ma mère s'épiler le maillot devant moi et franchement avec mes yeux d'enfant cela m'a profondément choquée!!!

    Voir sa mère les jambes écartées ou la voir marcher rapidement de la salle de bain vers sa chambre par exemple est selon moi très différent.

    Beaucoup me trouveront vieux jeux pourtant je n'ai aucun problème avec la sexualité ou mon corps mais je pense juste qu'il faut aussi préserver ses enfants de certaines images qui a nos yeux sont normales mais au leurs pourraient être choquantes.

    Sur ce bonne journée j'espère d'avoir blessé personne je donne juste mon point de vue ;

  15. #55
    Super Solo Avatar de Hermyone
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Sexe
    Femme
    Localisation
    46
    Messages
    2 417
    Citation Envoyé par Chataigne Voir le message
    Juste pour rappel, quand les enfants sont petits, ils nous suivent souvent dans la salle de bains, les toilettes. Je n'ai encore entendu personne dire que cela pouvait être traumatisant.
    Moi non plus.
    Au même âge, certains apprécient également de prendre un bain avec papa/maman, dormir avec papa/maman, sans paraître traumatisés.

    Et pourtant, je pense que le boulot de parent, c'est d'y mettre un terme dès qu'on décèle que cette demande de proximité physique est formulée soit continuer à faire plaisir à papa/maman, soit a pour effet de faire sortir l'enfant de sa place d'enfant, ou est en contradiction avec un choix éducatif (chacun son corps, chacun son lit et chacun son tour aux toilettes/salle de bain).

    Pour moi, conserver une proximité physique "parce que ça lui fait plaisir", s'apparente dans certains cas à une carence éducative.
    (Exactement comme répondre favorablement à un enfant qui voudrait arrêter l'école/ne plus se laver les cheveux/se nourrir de Pepito, etc...)
    "Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne"

  16. #56
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    mai 2014
    Sexe
    Femme
    Messages
    376
    Pour ma part, je n'ai pas de problème avec la nudité face à mon enfant mais je reste discrète.
    Je me souviens qu'enfant je n'aimais pas du tout voir ma mère nue. Cela me mettait très mal à l'aise.
    Il faut aussi savoir respecter cela

  17. #57
    Super Solo Avatar de Hermyone
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Sexe
    Femme
    Localisation
    46
    Messages
    2 417
    Moi, je me souviens avoir décidé en 4ème, après avoir visionné le film d'un accouchement cadré serré (soit le contenu exhaustif du cours sur la reproduction humaine au collège), que jamais je n'aurais d'enfant tellement j'avais trouvé ça deg.

    (Alors qu'aujourd'hui, quand je me remémore ce film, c'est l'absence d'épilation qui me dégoute. A chaque âge son traumatisme ?)
    "Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne"

  18. #58
    Grand Solo Avatar de Chataigne
    Date d'inscription
    novembre 2013
    Messages
    798
    Pour terminer sur la pudeur, pour moi c'est simple : en tant que parent, on connaît notre enfant, et on est capable de voir dans quels moments il ou elle est pudique. Et c'est cela qu'il faut respecter. Il y a des situations où je suis pudique, il y a des situations où ma fille est pudique, et cela est entendu. Tout cela pour moi est au coup par coup, en fonction des familles, des individus, il n' y a pas de "recette", sinon, ba ça se saurait depuis longtemps. Et bien évidemment il ne faut pas museler sa propre pudeur "pour faire plaisir à l'enfant", on est d'accord là-dessus.
    "Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adaptée à une société malade". Jiddu Krishnamurti

  19. #59
    Supra Solo Avatar de zeliedou
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    10 340
    Sur la pudeur, je pense que la limite, elle est souvent donnée par l'enfant lui même : je ne me suis jamais exhibée devant mon fils, mais jamais cachée de ma nudité non plus ; il lui est arrivé de rentrer dans la salle de bains quand j'y étais, il lui est arrivé de me voir en train de m'épiler le maillot (d'où un "M'man, pourquoi tu retires tes poils ?" - bah j'ai expliqué que j'en avais envie tout simplement), dans ces cas là, je me couvre mais sans honte ni précipitation. Petit, il se baladait à poil régulièrement dans la maison, est arrivé un âge où il s'est systématiquement couvert si je risquais de le voir nu, et ça a coïncidé avec le moment où il n'est plus rentré de manière intempestive dans la salle de bains, j'en ai tenu compte, tout simplement.
    L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre (Wolinski)

  20. #60
    Super Solo Avatar de jaliro
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    54
    Messages
    2 528
    Citation Envoyé par bibounette Voir le message
    Cours de changement de cup a 14.30

    Viens cherie maman va changer sa cup

    C'est une blague non ???

    Serieux a 5 ans tu laisses ta fille voir quand tu vides ta cup ...
    Non parce que limite la gosse comprend qu'on peut donc introduire un objet dans le vagin alors que d'une part elle n'aura que ces regles dans des annees lumieres et d'autre part peut se rentrer n'importe quoi dans son vagin histoire de faire comme maman ...

    Non mais 5 ans chais pas niveau sexualité on leur apprend a la limite de comment on fait les bebes mais pas plus , chaque etape sexuelle va par rapport a l'evolution de l'age de l'enfant ...

    vers 5, 6 ans donc le comment on fait les bebes
    ver 9 11 ans les regles, vers 13 14 ans les rapport sexuels enfin bref coller sa cup en pleine tete a 5 ans pour lui expliquer son cycle menstruele c'est un peu gore quand meme

    Enfin bref on vis dans un monde parrallele ...

    j'suis d'accord ... sauf si l'enfant pose des questions, ben j'aime pas répondre "tu sauras plus tard !"

    et en fait quand tu parles du truc de la cup, c'est pour ça je me rend compte que je veux pas que mes enfants entrent dans la sdb ni connaissent l'existence de ça... pas envie qu'ils se posent des questions sur ce qu'on peut se mettre là quoi !
    Il faut cultiver son grain de folie !:diable:

Discussions similaires

  1. parler avec les enfants de ce qui se passe à l'école ?
    Par valmantit dans le forum Enfants Education
    Réponses: 10
    Dernier message: 06/06/2012, 12h41
  2. Parler de sexualité à nos enfants
    Par ccdille dans le forum Enfants Education
    Réponses: 51
    Dernier message: 14/03/2011, 12h29
  3. il m'empêche de parler au tel avec mes enfants ?
    Par rubit dans le forum Enfants Education
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/09/2008, 23h25
  4. comment parler sexualité à nos pré-ados ?
    Par katyliem dans le forum Enfants Education
    Réponses: 16
    Dernier message: 08/01/2008, 19h39

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •