Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: Harcèlement moral après une séparation, que peut décider le jaf ?

  1. #1
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    18

    Harcèlement moral après une séparation, que peut décider le jaf ?

    Bonjour à tous,
    Je cherche des expériences de cas de harcèlement moral suite à une séparation. Nous sommes passé devant un jaf, chacun avec une avocate, il y a un an et demi, pour une garde alternée. Les choses se passent bien, avec quand même de la part du père régulièrement des mails assez agressifs sur des détails d’organisation, et sur mes qualités de mère (lui est un père fusionnel et adorée de sa fille, mais très isolé par ailleurs). Notre fille de trois ans vit bien la garde partagée et va très bien.
    Nous avions en commun le projet de partir de Paris, donc dans la même ville pour garder la garde alternée. J’ai insisté pour mettre ce projet par écrit par un avocat commun pour être en confiance. Dès les premières conversations, il a demandé beaucoup plus de sacrifice de ma part que prévu. J’ai donc refusé et préfère rester à Paris où ma situation stable sécurise le bien être de ma fille et pour moi de ne jamais perdre la garde. Et depuis les mails diffamatoires, délirants et insultants s’enchainent. Je pense à demander un passage en urgence devant le jaf pour harcèlement moral, en demandant de rester en garde alternée à Paris tant que Monsieur ne recommence pas les insultes, mais en lui faisant comprendre que sinon la garde ira à la mère.
    Est-ce que cela se pratique devant le jaf ?
    J’ai aussi peur – c’est un mot que je vois beaucoup dans ce forum car je pense que nous sommes nombreux à être plus ou moins sous emprise d’une histoire ancienne et d’une personne manipulatrice – que ses derniers mails soient tellement délirants que le jaf préfère me confier la garde, en mesure transitoire, avec injonction de soin pour le père. Ce que je suis parfaitement prête à assumer mais j’ai peur que cela finisse de lui faire « péter un câble », et du coup de ce qu’il pourrait faire, et que ma fille m’en veuille de la séparer de son père.
    Est-ce une possibilité de décision pour un jaf ?
    En tout cas j’ai conscience d’être encore sous emprise pour avoir supporté ces mails diffamatoires depuis un an, et j’ai tout simplement peur de porter cela devant un juge.
    Quelqu’un a t il vécu des choses similaires sur le harcèlement moral et la peur de l’officialiser, même longtemps après la séparation ?

  2. #2
    Supra Solo
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Sexe
    Homme
    Messages
    9 500
    Si vous engagez une procédure devant le JAF pour ne demander aucun changement, ça risque de ne pas plaire.
    Soit vous dites à votre ex de stopper ses agissements, soit vous les ignorez simplement.
    Prenez du recul et voyez si ces messages relèvent de la justice ou des soins comme vous l'évoquez: ce n'est peut être que votre perception trop sensible qui vous le fait croire.

    PS: Votre engagement commun à déménager ensemble en province, pour maintenir la résidence alternée de l'enfant, était impressionnant et avait peu de chances de tenir!

  3. #3
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    18
    Merci beaucoup R1M.

    Je pense peut être plutôt alors porter une plainte au commissariat pour les mails diffamatoires (pour ce qui est de lui dire d'arrêter, je le fais depuis longtemps évidement).

    Je vais de toute façon voir l'avocate de la séparation cette semaine car je me sens perdue et trop atteinte par ces mails.

    Merci pour votre remarque sur le déménagement, je pense aussi maintenant qu'on a voulu tenter quelque chose de tangent, surtout avec des relations régulièrement tendues. Partir en province était une envie commune avant la séparation, mais dur à tenir quand on ne se sent plus rassurée.

  4. #4
    Supra Solo Avatar de ennovy
    Date d'inscription
    mai 2008
    Sexe
    Femme
    Messages
    10 165
    Le soucis, c'est que je pense que tu te trompes de juridiction...

    Le JAF n'a aucunes compétences pour ce qui concerne le harcèlement (enfin ce que tu considères comme harcèlement ou propos diffamatoires).

    Tu souhaitais partir en province lorsque vous étiez en couple, mais tu n'as aucun moyen de le décider à te suivre et à changer ses projets de vie.

    La séparation fait changer les projets de vie et si cela te tient à coeur, libre à toi de déménager (ou d'envisager le déménagement) mais en sachant que tu risques de perdre la résidence de votre enfant.

    Ton ex peut aussi dire (ou penser) que tu lui mets une pression en parlant de cet ancien projet de couple qui n'est plus d'actualité puisque le couple est dissout.

    Tu ne sembles pas comprendre ce qui risque de se passer par la suite..... si tu portes plainte contre lui (tu risques d'être déboutée, et que ta plainte soit classée sans suite parce que les faits ne sont pas forcément très marquants, et puis après tout, rien ne dit que c'est lui qui a écrit vraiment ces mails), et si la plainte est classée sans suite, lui à son tour peut déposer une plainte contre toi (et là, il risque de gagner).

    Le mieux est de ne plus utiliser ta boite de messagerie , tu lui envoies un dernier mail en disant "tu ne cesses de me dénigrer, tes mails ne sont qu'injurieux à mon égard. Puisque tu ne sembles pas comprendre que tu dois me respecter et bien j'ai décidé de ne plus utiliser cette messagerie. Inutile à l'avenir de m'écrire par ce biais. D'ailleurs, aucune loi m'oblige à avoir une adresse mail !!!".

    Tu peux aussi créer une adresse juste pour lui, et ne jamais ouvrir les mails qu'il t'envoie.

  5. #5
    Primo Solo Avatar de Gointobeme
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Localisation
    78
    Messages
    27
    Bonjour,
    Le harcèlement moral est un délit puni par le code pénal. Si tu en es la victime tu peux donc déposer plainte auprès de ton commissariat ou gendarmerie, plainte qui sera poursuivie ou classée sans suite par le procureur auquel cas tu auras le droit a un recours. Si ta plainte est poursuivie l'affaire sera placée devant le tribunal lcorrectionnel ou tu devras te constituer partie civile afin de réclamer des dommages et intérêts.
    Saches que lorsque ta plainte est déposée si le procureur décidé de poursuivre tu ne pourras plus stopper la machine judiciaire.
    Dernière modification par Gointobeme ; 17/05/2015 à 14h24. Motif: Erreur
    What's wrong with me? :mefiant:

  6. #6
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    18
    Merci beaucoup pour vos réponses.

    Ennovy, en fait à présent c'est lui qui insiste pour partir, donc c'est lui qui menace de réclamer la garde au jaf. De ce côté là je me sens à l'abri, la réponse de RM1 m'a clarifié les choses : je ne vais pas devant le jaf pour rester en garde alternée déjà décidée, ni pour les histoires de harcèlement. S'il part c'est pour convenance personnelle, il peut demander la garde devant le jaf s'il veut mais je sais qu'il n'a aucune chance, je garderai la résidence.

    C'est plus l'autre sujet de mail harcelants que je ne sais pas trop démêler, vous avez tous l'air de dire que c'est dangereux de déposer une plainte ("tu ne pourras plus stopper la machine judiciaire", mais ça ne doit pas aller plus loin qu'une injonction et une amende, non ?), et en même temps j'ai toujours l'envie de bien lui signifier une fois pour toute que l'on ne fait pas ça impunément, après lui avoir déjà demandé plusieurs fois de cesser.

  7. #7
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    18
    Mais tes conseils à ce sujet sont très bien, Ennovy, merci (même si la logistique garde alternée sans les mails ça devient une gageure...)

  8. #8
    Super Solo Avatar de Cchérie
    Date d'inscription
    avril 2008
    Messages
    1 074
    Citation Envoyé par Missipsa Voir le message
    Mais tes conseils à ce sujet sont très bien, Ennovy, merci (même si la logistique garde alternée sans les mails ça devient une gageure...)
    Si si c'est possible sans communication....pas top pour les enfants qui servent alors de boîte à lettre.
    Mais la bêtise ne se soigne pas.
    Par contre les enfants peuvent rapidement se retrouver dans des conflits de loyaute et cela je le déconseille très formellement.
    Bientot 2 ans. Que de joies, de rencontre...
    Deux petits loups déjà si grand.

Discussions similaires

  1. Menaces, chantage....Peut-on parler de harcèlement moral?
    Par Nomaé dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 11
    Dernier message: 02/06/2014, 21h43
  2. Harcèlement moral de l'ex
    Par priscil dans le forum Droit Finances
    Réponses: 15
    Dernier message: 08/11/2009, 14h04
  3. La colère peut elle arriver longtemps après séparation
    Par ondinia3 dans le forum Vie Sociale
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/10/2009, 13h11
  4. A quel âge un enfant peut il décider??
    Par Ptitemaman dans le forum Droit Finances
    Réponses: 13
    Dernier message: 23/11/2008, 23h21
  5. harcèlement moral
    Par vincent dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/11/2007, 15h41

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •