Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 21 à 38 sur 38

Discussion: Elle me laisse le choix entre partir ou qu'elle parte avec les enfants

  1. #21
    Super Solo Avatar de evasca
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    72
    Messages
    2 055
    Citation Envoyé par Gefriz59 Voir le message
    Ça c'était avant, avant les menaces les coups bas, et qu'elle parte avec nos enfants
    Je ne dis pas ni être pour rien mais la aujourd'hui le.dialogue est rompu et je ne vois plus mes loulous
    Elle est en train de digérer, tu ne crois pas...

    les mots dépassent la pensée souvent, et rien n'est facile quand on est de l'autre côté, tu imagines le rôle inverse...tu te fais quitter par la femme que tu aimes...

    Moi j'ai été quitté, je ne pourrais pas du tout imaginer ce qu'il a vécu en me quittant, bien que j'imagine que ce n'est pas simple, mais avec du recul, car aujourd'hui j'ai du recul, et à force d'être sur ce forum, j'entends tellement d'histoire que j'arrive à faire la part des choses.

    laisse lui le temps de réagir face à la situation, et chacun à sa propre façon de réagir, la colère, les pleurs, ne plus se parler, être triste, tout faire pour reconquérir l'autre, menaces, injures et j'en passe. bien sûr je ne dit pas que c'est la bonne façon de procéder...

    mais apprendre à balayer devant sa porte, ça fait pas de mal des fois !

    le dialogue va revenir tranquillement, maintenant c'est à toi d'avancer
    mes nounours en caoutchouc, c'est toute ma vie :D

  2. #22
    Super Solo Avatar de kumiko
    Date d'inscription
    avril 2012
    Messages
    1 185
    Citation Envoyé par Gefriz59 Voir le message
    Ça c'était avant, avant les menaces les coups bas, et qu'elle parte avec nos enfants
    Je ne dis pas ni être pour rien mais la aujourd'hui le.dialogue est rompu et je ne vois plus mes loulous
    Ce sont les "joyeuseries" du processus de divorce
    Il y a beaucoup de douleur dans le process... et donc des réactions inattendues ... voire méchantes ... tu ne t'en doutais pas ?

    Bon les choix sont faits.
    A chacun de veiller à ses intérêts sans trop détruire l'autre.
    Reste à définir les modalités de séparation et de bien-être des enfants avec le plus d'intelligence, de compréhension et de bienveillance possibles.

    Bon courage à vous tous dans la tempête.

  3. #23
    Grand Solo Avatar de Gefriz59
    Date d'inscription
    avril 2015
    Sexe
    Homme
    Localisation
    59
    Messages
    685
    Citation Envoyé par kumiko Voir le message
    Ce sont les "joyeuseries" du processus de divorce
    Il y a beaucoup de douleur dans le process... et donc des réactions inattendues ... voire méchantes ... tu ne t'en doutais pas ?

    Bon les choix sont faits.
    A chacun de veiller à ses intérêts sans trop détruire l'autre.
    Reste à définir les modalités de séparation et de bien-être des enfants avec le plus d'intelligence, de compréhension et de bienveillance possibles.

    Bon courage à vous tous dans la tempête.
    Merci
    L'imagination est plus importante que la connaissance... Albert Einstein

  4. #24
    Grand Solo Avatar de Gefriz59
    Date d'inscription
    avril 2015
    Sexe
    Homme
    Localisation
    59
    Messages
    685
    Citation Envoyé par evasca Voir le message
    Elle est en train de digérer, tu ne crois pas...

    les mots dépassent la pensée souvent, et rien n'est facile quand on est de l'autre côté, tu imagines le rôle inverse...tu te fais quitter par la femme que tu aimes...

    Moi j'ai été quitté, je ne pourrais pas du tout imaginer ce qu'il a vécu en me quittant, bien que j'imagine que ce n'est pas simple, mais avec du recul, car aujourd'hui j'ai du recul, et à force d'être sur ce forum, j'entends tellement d'histoire que j'arrive à faire la part des choses.

    laisse lui le temps de réagir face à la situation, et chacun à sa propre façon de réagir, la colère, les pleurs, ne plus se parler, être triste, tout faire pour reconquérir l'autre, menaces, injures et j'en passe. bien sûr je ne dit pas que c'est la bonne façon de procéder...

    mais apprendre à balayer devant sa porte, ça fait pas de mal des fois !

    le dialogue va revenir tranquillement, maintenant c'est à toi d'avancer
    Je souhaite que cela s'apaise même si au fond de moi je pense que je lui en voudrais tout le temps de m'avoir privé de mes enfants une semaine un mois
    Elle me parle de septembre pourquoi je ne sais pas
    Patienter oui de toute façon je n'ai pas le choix
    L'imagination est plus importante que la connaissance... Albert Einstein

  5. #25
    Super Solo Avatar de evasca
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    72
    Messages
    2 055
    Citation Envoyé par Gefriz59 Voir le message
    Je souhaite que cela s'apaise même si au fond de moi je pense que je lui en voudrais tout le temps de m'avoir privé de mes enfants une semaine un mois
    Elle me parle de septembre pourquoi je ne sais pas
    Patienter oui de toute façon je n'ai pas le choix
    Alors dans ce ça j'en reviens à ce que je dis souvent, tu n'es pas en colère contre elle mais contre toi

    tu as fait un choix pas simple, mais tu l'as fait, se séparer, et maintenant faut l'assumer et cela est plus dur, forcément assumer ça veut dire accepter, le fait de voir moins ses enfants, de vendre la maison, de se respecter, d'accepter que tout ce qui est de l'ordre administratif ne se règle pas en deux jours, et surtout d'accepter qu'on est à l'initiative de la rupture et que l'on fait du mal à l'autre.
    mes nounours en caoutchouc, c'est toute ma vie :D

  6. #26
    Supra Solo Avatar de ennovy
    Date d'inscription
    mai 2008
    Sexe
    Femme
    Messages
    10 165
    Citation Envoyé par Gefriz59 Voir le message
    Je suis à l'origine de la demande de divorce. Plus de confiance au point de croire qu'après trois jours de présence sur ce forum une femme me tournai autour et l'aurai même traité de s...pe dans un post publique (piste que biensur elle n'a jamais réussi à me montrerElle a vu son mari soutenir d'autres femmes, alors qu'il la laissait seule dans son chagrin, non ? Elle s'est rendue compte que son mari mettait de l'énergie à soutenir de parfaits inconnus (les ps du forum) pour fuir et ne pas discuter de leur situation de couple.
    Je ne ni pas mes tord ou le mal que j'ai plus lui faire
    Dimanche dernier elle m'annonce aller chez ses parents jusqu'au soir. Je lui ai demandé qu'à l'avenir qu'elle s'arrange pour le faire quand je ne suis pas la A l'heure où tu écris, cela ne fait que deux jours qu'elle est partie pour être auprès de sa famille .... elle est malheureuse, elle cherche du soutien parmi les siens. Et elle a emmené les enfants pour être sûre que tu ne considérerais pas qu'elle fait elle-même un abandon de domicile (ce qui arrive dans certains cas, donc elle a peut-être reçu ce conseil "ne pas partir seule").
    Tu la quittes et tu lui dis qu'à l'avenir, elle s'arrange pour le faire quand tu ne seras pas là !! C'est quoi cet "ordre", ou cela signifie quoi dans son esprit à elle ?
    Elle appel son père qui me menace de représailles physique si je ne lui laisse pas les voir
    Chose que je n'ai jamais envisage
    Suite à ça elle annonce avoir découvert des choses qui l'ont définitivement blaisse mais refuse de me dire de quoi il s'agit Heu, tu le fais exprès ? Tu lui as dit que tu ne l'aimais plus, que tu souhaitais le divorce et ce qu'elle découvre l'a forcément blessées (surtout si elle est toujours amoureuse de toi). Je ne te connais pas mais, il est sûr que tu as passé beaucoup de temps à écrire aux ps, alors qu'elle avait sans doute besoin de comprendre ce qui se passait entre vous.
    Suite à son départ je suis parti à la mer sur un coup de tête pour décompressé Elle a probablement fait de même mais dans sa famille.
    Le lendemain je la retrouve à la maison pour elle pas de menace de son père c'est moi qui est tout imaginé
    Son incompréhensions de mon ressent ma laisse pantois Oh, elle est dans le chagrin que tu lui infliges, et tu aurais souhaité qu'elle soit compatissante envers toi ? Ne comprends-tu pas que pour le moment tes ressentis ne sont pas ses priorités. Elle est quittée, et elle a ses propres angoisses à surmonter. Tu ne veux plus d'elle, et elle n'a pas à te soutenir psychiquement ....
    Du soir nous rediscutons et est convenu que j'aurai la garde le lendemain Tu parles déjà avec des mots de divorcer .... tu aurais pu écrire "je m'occuperais des enfants le lendemain.... on voit très nettement que tu avances très vite dans la séparation, et qu'elle n'est pas du tout au même point que toi.
    Le lendemain pas de nouvellesô jusqu'à 16h
    Elle me dit que je dois partir de la maison car son avocate lui a dit que comme j'étais à l'origine de l'idée du divorce je n'avais pas à rester à la maison Elle a déjà consulté une avocate ? Bon dans un sens, elle n'a pas forcément tort ou raison. Tu ne veux plus vivre avec elle, dont il serait logique que se soit toi qui partes pour le moment , le temps de rencontrer le jaf. Mais, c'est précipiter les choses également. Car vous êtes mariés, et le devoir entre époux est maintenu... et vous avez l'obligation de partager le domicile conjugal (sauf cas bien précis). Elle est sans doute sous l'effet de la colère, elle ne pense pas que "partir sur le champ" ce n'est sans doute pas aussi simple à faire. Il faut du temps pour trouver un nouveau logement, pour déménager. Et souvent, c'est le jaf qui autorise l'un ou l'autre à quitter le domicile conjugal lors de l'ONC. Moi, je ne suis pas dans la démarche de mettre à la porte (pour l'un ou pour l'autre), je trouve que c'est de la violence.
    Je refuse car trop peur qu'elle maccuse d'abandon du domicile Tu as tout à fait raison. Pour éviter une telle accusation, tu peux lui demander un document qui serait une autorisation de partir de la maison... tu peux aussi te rendre au commissariat pour donner ton adresse et expliquer les raisons de ton départ alors que vous n'avez pas encore rencontrés le jaf.
    Elle me laisse le choix entre partir ou qu'elle parte avec les enfants Elle n'a pas à se faire justice toute seule. Lui proposer de parler tous les deux en médiation pour mettre les choses à plat, et surtout pour parler de l'intérêt de vos enfants.
    Au mieux que je partent à l'heure couché pour revenir quand mystère Elle ne supporte pas ta vue, elle veut te fuir... la cohabitation est souvent douloureuse (savoir que l'autre nous quitte mais qu'il désire rester dans le cocon familial, c'est psychiquement dur). Te voir et savoir que tu es déjà "ailleurs" lui est trop douloureux.
    Je voulais rester chez moi avec n'es enfants que je n'avais quasiment pas vu
    Elle a donc dit qu'elle partait et que ses parents arrivaient
    J'ai donc appeler des amis de mon côté pour éviter que ça dégénère
    Je le regrette mes ses amis ont préféré connaissant la réputation de son père prévenir la police
    Police arrive et mon beau père indieque que j'ai menace ma femme avec un couteau
    Donc fouille au corps et que mes yeux pour peu pleurer de voir mes enfants partir
    La.police ma dit que je n'avais aucun recours Apart amiable pour avoir la garde
    Mes questions
    Est ce vrai que hé doivent quitter le.domicile conjugale non, sauf si cela est stipulé sur un jugement.
    Dois-je attendre que le juge statut pour revoir mes enfants, sachant qu'entre deux ils auront droit à un lavage de cerveau approfondi Comment peux-tu dire cela ? Non, tu peux demander à voir tes enfants. Mais, te faire accompagné par des amis communs pour qu'elle puisse être rassurée. Qu'elle entende des amis ou d'une personne de confiance 'que oui, tu la quittes, mais que tu restes le papa des enfants et que tu désires faire toujours partie de leur vie, et de t'en occuper du mieux possible".
    A telle le.droit de partir avec les enfants contre mon accord? Oui, car si elle partait sans les enfants, tu pourrais aussi clamer qu'elle a abandonné le domicile, ses devoirs de mère.... Elle joue la prudence. Et elle a peur que tu te braques également.

    Sachant que je ne vais faire preuve de violence pour les retenir ? Heureusement, mais elle a peut-être aussi besoin de l'entendre. Parfois dans le gros du tsunami, on peut ne pas réagir de la bonne façon, tout s'est écroulé et elle se rattache à ceux qu'elle aime. Mais, on finit par réfléchir et se rendre compte que c'était la colère qui était mauvaise conseillère.
    Lorsque j'ai appris qu'il demandait le divorce, j'ai cessé de m'en occuper. Je ne voyais pas pourquoi je devais continuer à lui préparer ses petits plats préférés, je ne voulais plus m'occuper de lui , ni de son linge. Et bien entendu, je lui ai laissé la chambre, je préférais de loin mon ami le canapé.

    Il ne trouvait pas normal que je le délaissais de la sorte.... mais j'ai agi en fonction de moi-même, pas en fonction de ses propres ressentis.

    J'appelle cela de la survie pas de la méchanceté ou de la colère.

  7. #27
    Super Solo
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    3 600
    Oui c'est assez étonnant de lire à quel point tout était "bien clair pour toi"...sans aucune anticipation de ce que cela pouvait déclencher chez elle.

    Là donc tu t'aperçois que tes plans personnels pourraient bien être contrariés par ta femme...qui n'apprécie pas forcément tes choix.

    Mais quand on NIE complètement l'Autre...souvent cela se passe très mal.

    Donc oui, elle te demande de partir, ou elle part...C'est déjà bien sympa de sa part de ne pas mettre tes valises sur le pas de la porte : c'est TA décision cette séparation ! Entre le dire et l'assumer il y a un fossé apparemment.

    Maintenant la cohabitation n'a aucun intérêt ni pour chacun de vous, ni pour les enfants qui vont se trouver au coeur des tensions. Donc si tu peux te loger, être logé, partir serait la solution la plus saine pour tous. C'est parfaitement faisable en signant un accord écrit, afin de ne pas être "accusé" d'abandon du domicile conjugal (et encore, plus aucun JAF ne se soucie de cela je pense).
    Elle signera si elle souhaite préserver sa tranquillité et celle des enfants.

    Une fois les tensions quotidiennes redescendues il est aussi plus simple de s'organiser pour les enfants.
    Mais mettre immédiatement en place une RA, alors qu'il y a toujours une transition sur le logement, il faut avoir de sacrés moyens financiers. Je n'ai pas l'impression que tout ait été bien réfléchi.
    Tu pensais que cela se passerait facilement, que tu continuerais à faire ta petite vie tranquille à la maison en attendant que l'un ou l'autre ne se reloge correctement pour accueillir les enfants ?
    C'est très idéaliste.

    Elle souffre.
    Elle a besoin de se retrouver, de faire son deuil, et cela ne peut pas se faire en ta présence.
    Avant de faire ton annonce, il eut été judicieux d'avoir un plan B, par respect pour elle, par respect simplement pour l'idée qu'elle puisse ne PAS AVOIR ENVIE DE FAIRE CETTE SEPARATION uniquement selon tes plans, tes désirs.

    Elle subit ta décision et te demande une seule chose dans l'immédiat : pas de cohabitation. Alors si tu souhaites que les choses se passent dans le calme, en bonne intelligence, trouve un moyen d'organiser cela. L'intelligence c'est l'adaptation...Pas de réfléchir tout seul de son côté à l'organisation que l'on veut imposer aux autres.

    Par ailleurs, si sa famille a une forte influence sur elle, la laisser partir chez ses parents avec les enfants, ne semble pas le meilleur moyen de lui permettre de réfléchir au calme.

  8. #28
    Super Solo
    Date d'inscription
    mars 2013
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 346
    Le respect il l a eu en lui disant qu il ne l aimait plus .....

  9. #29
    Grand Solo Avatar de Gefriz59
    Date d'inscription
    avril 2015
    Sexe
    Homme
    Localisation
    59
    Messages
    685
    Citation Envoyé par ennovy Voir le message
    Lorsque j'ai appris qu'il demandait le divorce, j'ai cessé de m'en occuper. Je ne voyais pas pourquoi je devais continuer à lui préparer ses petits plats préférés, je ne voulais plus m'occuper de lui , ni de son linge. Et bien entendu, je lui ai laissé la chambre, je préférais de loin mon ami le canapé.

    Il ne trouvait pas normal que je le délaissais de la sorte.... mais j'ai agi en fonction de moi-même, pas en fonction de ses propres ressentis.

    J'appelle cela de la survie pas de la méchanceté ou de la colère.
    Oui j'ai cru prendre la décision la plus Intelligente à mon point de vue. Je souhaitais mais ne souhaite plus la cohabitation
    Nous avons l'un comme l'autre de quoi nous loger correctement mais pas avec nos enfants Je pensais donc qu'en attendant que l'un d'entre nous trouve de quoi se loger et ou car ellle ne sait pas où elle veut mettre nos enfants à l'école l'on pourrait habiter la maison la semaine ou nous aurions les enfants vous penser que c'est trop demande
    Que je quitte la maison et attendent qu'elle se décide pour le lieu de scolarité afin de chercher un logement qui conviennent ?
    J'avoue n'avoir pas pris à sa juste valeur le mal que cela lui faisait
    L'imagination est plus importante que la connaissance... Albert Einstein

  10. #30
    Grand Solo
    Date d'inscription
    mars 2013
    Sexe
    Homme
    Localisation
    78
    Messages
    952
    Re bonjour

    Personnellement c'est ce que nous avons fait avec la mere des enfants. Celui qui les avait restait à la maison et l'autre allait habiter ailleurs. Dans ce cas pas de cohabitation et c'est bien le mieux.

    Le fait que tu sois à l'initiative ne t'oblige en rien à partir de la maison en priorité. Les enfants sont les votres donc tu as autant le droit d'etre avec eux que la mere. Tant qu'il n'y a pas de jugement indiquant l'inverse tu as autant de droit qu'elle , un point c'est tout.

    La douleur il y a en aura forcement et tu ne pouvais de toute façon pas anticiper sa réaction. Au mieux tu la prends en compte pour ne pas réagir au quart de tour.

    Cordialement

    ps : par contre en attendant le jugement ,un passage par la case mediation pourrait etre bon pour que madame comprenne qu'elle n'a pas tout les droits.
    Dernière modification par Kristof78 ; 15/04/2015 à 17h03.
    Profitez de chaque instant , eclatez vous comme si demain n'existait pas nous n'avons qu'une vie

  11. #31
    Supra Solo Avatar de blan-dine
    Date d'inscription
    août 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    pas de calais - dans mon ptit coin de paradis ....
    Messages
    7 730
    il va falloir te faire à une chose : "c'est de ta faute" ... note bien les "" "" surtout .... tu es à l'initiative de la separation donc ton ex est la quittée dans l'histoire et elle le prend mal , c'est humain, elle est blessée. la place de quittant est plus confortable que celle de quitté ....

    quant à ses parents : et bien ils defendent leur fille, vois tu le premier qui touche à un cheveu de mes enfants, qui que ce soit, meme s'il fait 2m et 120kg je vais lui rentrer dans le lard, c'est animal comme reaction ... et bien ils font pareil ....

    dis toi bien une chose c'est qu'une personne pourra apaiser les choses : toi. tu le pourras si tu gardes ton calme, si tu te prepares comme il faut ( en pensant aux enfants, en pensant à la mère qu'elle est etc) et si tu n'espères pas que en 2 mois elle sera calmée ....

    l'idée de la médiation est une bonne idée. en lui expliquant que vosu avez besoin d'un tiers neutre qui fasse fusible entre vous. tu peux meme lui laisser choisir le mediateur, il y a un certains nombre d'associations qui proposent des médiations, si elle choisit le lieu de mediation cela la rassurera : elle saura qui elle choisit comme mediateur, ne se dira pas "c'est lui qui l'a choisi, peut etre qu'il lui a deja dit xxxxxxx bêtises sur moi" .... et en plus cela lui donnera une forme de pouvoir sur ce qu'il se passe.
    ton ex subit la separation, en t'imposant ce qu'elle veut concernant les enfants c'est sa façon de garder la main sur sa vie, de ne pâs etre victime, de ne pas subir mais d'etre actrice des evenements .....
    (Florence Nightingale) " Je crois que les mots gâchent les émotions. Il faut en faire des actions qui donnent des résultats. "....

  12. #32
    Moyen Solo Avatar de Miyajima
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Sexe
    Femme
    Messages
    488
    Bonjour Gefriz,
    Loin de moi l'idée de te jeter la pierre et ne te méprends pas sur mes intentions ...
    Par contre, je m'interroge quand même sur la pertinence de ta démarche ... Et aussi sur l'éventuel effet pervers qu'aurait pu avoir le fait de participer activement à un forum à un moment crucial de ta vie où tes réflexions auraient du, selon moi, être partagée avec ton épouse dans le seul huis clos de votre intimité ... sachant notamment qu'elle était lectrice desdites réflexions.
    Je ne sais pas si c'est de l'empathie féminine ou du simple bon sens, mais je me mets à la place de ta femme et je me dis que ça doit être une souffrance terrible que d'assister passivement à un quasi débat public sur l'avenir et la pérennité de son couple. "Je l'aime, je l'aime plus ... Je sais plus ... Qu'en pensez-vous ?".
    Tu viens de transformer une épreuve, certes difficile et douloureuse et qu'on a tous plus ou moins traversée en faisant le choix ou en subissant une rupture, en drame mêlé de police, de menaces, de coups tordus et valises sur le trottoir (ou presque ...).
    Je ne juge en aucune façon la pertinence de ta décision, elle t'appartient et vous en portez tous les deux l'histoire et la genèse, mais par contre, je pense que tu devrais lui parler, temporiser, t'excuser sans doute aussi ... Parce qu'après 10 ans et deux enfants, elle mérite sans aucun doute d'être celle auprès de qui tu dois exposer tes raisons, tes doutes et tes questionnements.
    Attention au phénomème de "galvanisation" du forum ... Dans le genre "C'est une grande communauté de solos qui sont passés par là et ont la maxi patate ... S'ils l'ont fait et s'en sont sortis, pourquoi pas moi ... ?" La route est longue et crois-moi, elle n'est pas si fun que ça !!!
    Sur ce, je ne vous souhaite à tous les deux que de l'apaisement, du dialogue, de la concertation et de la maturité dans cette épreuve, pour vous, pour vos proches qui vont en souffrir et surtout pour vos deux enfants.
    Bon courage.

  13. #33
    Super Solo
    Date d'inscription
    août 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    77
    Messages
    1 454
    Citation Envoyé par Miyajima Voir le message
    Bonjour Gefriz,
    Loin de moi l'idée de te jeter la pierre et ne te méprends pas sur mes intentions ...
    Par contre, je m'interroge quand même sur la pertinence de ta démarche ... Et aussi sur l'éventuel effet pervers qu'aurait pu avoir le fait de participer activement à un forum à un moment crucial de ta vie où tes réflexions auraient du, selon moi, être partagée avec ton épouse dans le seul huis clos de votre intimité ... sachant notamment qu'elle était lectrice desdites réflexions.
    Ce n'est pas parce qu'on quitte, qu'on ne souffre pas et qu'on n'a pas de remords et qu'on n'a pas besoin de se livrer dans une sorte de "jardin secret neutre"

    Moi, j'ai vu gerfrtitz arriver ici avant sa femme. Elle ne s'est même inscrite que le lendemain même de son inscription à lui, bien après qu'il ait commencé à se livrer et livrer ses doutes (qui n'étaient finalement qu'un besoin de formaliser une décision déjà bien présente...)

    Il était peut être paumé, il avait besoin d'éclairage. Et il n'est pas le seul à le faire ici, juste avant la décision de la séparation concrète.... d'ailleurs parfois quand on n'arrive pas à parler à la personne (peur, lâcheté, impossibilité d'y voir clair), il est plus facile de le lâcher sur un endroit où on pense qu'on pourrait nous éclairer et où on ne nous connaît pas. Et ça aide à se greffer les couilles comme je dis souvent!

    Après, le souci, c'est qu'elle est arrivée ici après et l'a lu... Or ça, on n'y songe pas quand on se livre par ici, tous sans exception nous risquons d'être lus par nos proches, et qu'ils soient touchés de ce qu'on dit ici sur eux...

    Après, la maladresse a été de continuer à livrer ce débat sur leur vie après avoir su qu'elle lisait, nier un peu la grandeur de sa souffrance à elle. Mais on ne sait pas ce qu'ils se sont dit après sa découverte qu'elle l'avait suivi ici... et de ce que elle a lu. mais cela n'enlève en rien la pertinence de ce besoin d'échanger à la base qu'a eu l'un d'eux (ou les deux)... à la base même..

    Mais nous, on est en mesure de prendre ce recul, quand cela fait un moment que pour nous, les doutes, le mal être est là, alors que l'autre (celui qui apprend du jour au lendemain), celui qui découvre à peine que ça ne va pas, ce n'est pas en 2 jours , 1 mois ou plis qu'il l'aura ce recul là han!!

    En général, quand le choc est si grand, c'est que l'autre personne aime encore le quittant, que pour elle, tout allait bien.. Soit parce que "politique de l'Autruche" (je ne veux rien voir ma vie va bien) soit parce que le quittant n'a rien laissé voir de ces doutes, et dieu sait que souvent....

    Bref, tout ce que je voulais dire, c'est que de se livrer ici ne saurait être impertinent....
    Et la réaction de la personne qui a cherché à savoir, elle ne pouvait l'imaginer elle même et a causé un choc.

    Le tout est de temporiser. Surtout du côté de la personne qui a fait un long chemin, pas parce qu'il a pris la décision, non. Pas parce qu'il ne la subit pas la décision. Pas parce que c'est lui qui part non plus.
    Juste parce qu'on est capable de plus de recul que celui qui vient de se prendre un sacré choc et d'en apprendre de bonnes, qui vient soit d'ouvrir les yeux sur ce qu'il ne voulait pas voir, soit de tomber de haut, bien haut, dans les deux cas, cette personne n'est pas capable (comme la personne qui a murît la décision, hésité, analysé le pourquoi du comment, le comment on pourrait faire, et ce même si elle souffre) de ce recul qu'a l'autre (qui malgré l'immense souffrance a eu plus de temps pour "digérer", parfois on prend des années pour digérer la chose avant de la cracher enfin..... mais l'autre ne l'a pas eu ce temps là...)
    Dernière modification par Shéhérazade ; 15/04/2015 à 20h32.
    "Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu’au jour où être fort reste la seule option."

  14. #34
    Moyen Solo Avatar de Miyajima
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Sexe
    Femme
    Messages
    488
    @ Shéhérazade : en grande fan des adages latins (plein de bon sens en plus), je te répondrai "Errare humanum est, perseverare diabolicum" ...
    On peut ignorer qu'on blesse et le faire sans le vouloir ... Par contre, continuer à le faire quand on en est conscient, c'est beaucoup moins touchant.
    Mais je ne suis pas qu'une fervente latiniste, je suis aussi une grande utopiste ... tant pis, j'assume à 300 % !

  15. #35
    Moyen Solo Avatar de Muscade92
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Messages
    411
    Je crois que le débat ne se situe plus dans ce qu'il aurait fallu faire. J'ai envie de dire "le mal" est fait (j'entends par "mal" le fait qu'elle ait assisté passive à la fin de son couple sur le forum) ...
    Certes, Gefriz59 a commis des maladresses qui ont rendu les choses une fois de plus douloureuses pour sa femme.
    A présent, il reste à identifier des solutions pour que les choses se passent du mieux possible.
    Peut être avoir une discussion avec elle, l'écouter dans sa douleur et la rassurer en lui montrant que tu t'en rends compte et que tu as le souhait que les choses se passent du mieux possible dans l'intérêt de tous. Que vous avez beau vous séparer, vous ne devenez pas pour autant être des ennemis...
    Ta femme a besoin d'apaisement ... Ne prends pas d'emblée tout ce qu'elle fait comme une volonté de te nuire ou te manipuler. Mais bien sur "au cas où" et parce qu'il y a des enfants, prends tes dispositions pour te protéger en consultant un avocat.
    Ici, il n'y aura que des gens pour te soutenir, t'écouter, donner leur avis, te faire par de leurs expériences. C'est une aide humaine mais pas une consultation juridique. Chaque situation a une conséquence juridique différente et nous ne connaissons pas tout, ni de votre vie, ni du droit.
    Une séparation c'est violent pour tout le monde. Celui (celle) qui quitte, celui (celle) qui est quitté ... Pour les deux, c'est la fin d'une famille, un échec de vie, une source d'angoisses quant à l'équilibre des enfants, la fin d'habitudes de vie (aussi imparfaites soient elles) et donc une projection dans l'inconnu. Pour les deux, c'est aussi synonymes au départ d'une période de conflit. L'image collective fait que c'est forcément une période de règlements de compte. Alors d'emblée, on regarde l'autre avec paranoïa, comme quelqu'un qui va forcément chercher à nuire.
    A vous de trouver un dialogue intelligent, à vous de savoir vous apaiser sur vos intentions respectives et de montrer de la bonne volonté ...
    Bon courage
    Dernière modification par Muscade92 ; 16/04/2015 à 00h21.

  16. #36
    Grand Solo Avatar de Gefriz59
    Date d'inscription
    avril 2015
    Sexe
    Homme
    Localisation
    59
    Messages
    685
    Citation Envoyé par Miyajima Voir le message
    Bonjour Gefriz,
    Loin de moi l'idée de te jeter la pierre et ne te méprends pas sur mes intentions ...
    Par contre, je m'interroge quand même sur la pertinence de ta démarche ... Et aussi sur l'éventuel effet pervers qu'aurait pu avoir le fait de participer activement à un forum à un moment crucial de ta vie où tes réflexions auraient du, selon moi, être partagée avec ton épouse dans le seul huis clos de votre intimité ... sachant notamment qu'elle était lectrice desdites réflexions.
    Je ne sais pas si c'est de l'empathie féminine ou du simple bon sens, mais je me mets à la place de ta femme et je me dis que ça doit être une souffrance terrible que d'assister passivement à un quasi débat public sur l'avenir et la pérennité de son couple. "Je l'aime, je l'aime plus ... Je sais plus ... Qu'en pensez-vous ?".
    Tu viens de transformer une épreuve, certes difficile et douloureuse et qu'on a tous plus ou moins traversée en faisant le choix ou en subissant une rupture, en drame mêlé de police, de menaces, de coups tordus et valises sur le trottoir (ou presque ...).
    Je ne juge en aucune façon la pertinence de ta décision, elle t'appartient et vous en portez tous les deux l'histoire et la genèse, mais par contre, je pense que tu devrais lui parler, temporiser, t'excuser sans doute aussi ... Parce qu'après 10 ans et deux enfants, elle mérite sans aucun doute d'être celle auprès de qui tu dois exposer tes raisons, tes doutes et tes questionnements.
    Attention au phénomème de "galvanisation" du forum ... Dans le genre "C'est une grande communauté de solos qui sont passés par là et ont la maxi patate ... S'ils l'ont fait et s'en sont sortis, pourquoi pas moi ... ?" La route est longue et crois-moi, elle n'est pas si fun que ça !!!
    Sur ce, je ne vous souhaite à tous les deux que de l'apaisement, du dialogue, de la concertation et de la maturité dans cette épreuve, pour vous, pour vos proches qui vont en souffrir et surtout pour vos deux enfants.
    Bon courage.
    Beaucoup de chose ont été faites aujourd'hui
    Avocat avec courrier à mon "ex épouse" pour arrangent amiable
    Rencontré "cordialement" avec ce que j'ai ressenti comme un apaisement ou j'ai annonce que j'avais des tors même si j'aurai encore pu faire plus
    Ce soir elle m'a annoncé que je pourrai garder les enfants de vendredi soir à dimanche soir
    Et je l'ai grandementr remercie
    Maintenant jessai de rester prudent et de ne pas trop y croire car j'ai déjà eu des désillusions
    Si cela se passe comme prévu je l'en remercierai d'autant plus
    Merci de vos conseils remarque et coup. De pied au,c.l
    L'imagination est plus importante que la connaissance... Albert Einstein

  17. #37
    Supra Solo
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Sexe
    Homme
    Messages
    9 500
    Comme quoi il faut parfois accepter d'aller vers l'autre pour tenter un dialogue sans camper sur ses positions.
    Quant aux remerciements répétés et appuyés, faut pas non plus tomber dans le travers de d'applatir devant son ex.

  18. #38
    Supra Solo Avatar de ennovy
    Date d'inscription
    mai 2008
    Sexe
    Femme
    Messages
    10 165
    Citation Envoyé par R1M Voir le message
    Comme quoi il faut parfois accepter d'aller vers l'autre pour tenter un dialogue sans camper sur ses positions.
    Quant aux remerciements répétés et appuyés, faut pas non plus tomber dans le travers de d'applatir devant son ex.

    Bien sûr, mais on peut toujours dire "j'ai été maladroit et je m'en excuse".

    Et dans sa situation, elle agit en écoutant des conseils qui ne sont pas forcément les bons. Et elle aussi peut revenir sur ses dires, en s'excusant ou en lui disant qu'elle a eu tort de réagir ainsi.

Discussions similaires

  1. Réponses: 81
    Dernier message: 27/01/2014, 23h02
  2. Partir à Lisbonne avec elle
    Par paolo dans le forum Vie Sociale
    Réponses: 25
    Dernier message: 24/12/2013, 12h42
  3. A-t-elle le droit de partir à l'étranger avec notre enfant ?
    Par titof68700 dans le forum Droit Finances
    Réponses: 45
    Dernier message: 18/05/2013, 17h51
  4. Même avec un jugement elle peut faire ce qu'elle veut ?
    Par Papasteph dans le forum Droit Finances
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/11/2012, 11h49
  5. A-t-elle le droit de partir en vacances avec sa fille ?
    Par Zlatan75 dans le forum Droit Finances
    Réponses: 10
    Dernier message: 13/11/2012, 22h20

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •