Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 40 sur 45

Discussion: Dire stop à mon ex sans jugement ! Culpabilité vis à vis des enfants ?

  1. #21
    Super Solo Avatar de ondinia3
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 816
    Citation Envoyé par R1M Voir le message
    ça présente un risque si le planning établi ne tient pas compte de toutes les contraintes ou s'il y a eu un oubli.

    Une autre approche serait de lui dire qu'à défaut de meilleur accord c'est toujours le jugement initial qui s'applique donc il prend en charge les enfants en RA...
    Plus sérieusement, est-ce un énorme soucis si les enfants sont quelques heures seuls chez lui? Peut être que devant le fait accompli et non plus votre accord systématique il se prendra en main: pour l'instant, vous pliez à chaque fois, pourquoi s'embêter?
    ça ne présente pas trop de risques qu'il fasse les planning (je préfèrerai même mais il a un énorme poil dans la main, et le risque est plutôt qu'il ne le fasse pas du tout), donc s'il les faisait... j'ai sur les week end, moins de contraintes que lui. Là sur les vacances ça pose problème parce que la demande de changement vient 15 jours avant le début des vacances de notre zone.
    Maintenant s'il me donne un planning décidé par lui, je peux m'organiser à l'avance, et en plus refuser des changements ensuite, en arguant (si besoin) que c'est SON planning... Mais bon, je peux être aussi souple quand je le peux, l'idée n'est pas de devenir bornée, mais de ne plus entendre que c'est "à mon bon vouloir" parce que c'est moi qui propose le planning (qu'on a pourtant chaque fois validé au préalable ensemble).

    Les enfants ont 9 et 12 ans passés. Il n'y a pas un énorme soucis s'ils restent seuls, non, il travaille à 5 min de leur maison, sa compagne travaille à 5 min de la maison, et il y a aussi d'autres enfants là bas 13 et 15 ans, qui sont rarement chez leur papa (même pdt les vacances).

    Et c'est, je crois, la raison pour laquelle j'ai bien envie de tenir ferme, la prochaine fois, s'il vit pour une fois ce genre de situation, il fera attention.

    En même temps, les précédentes vacances de toussaint, malgré le fait qu'il était OK pour les semaines de vacances, il a travaillé toute la semaine quand même. Donc même si j'accepte de changer, il n'est pas garanti qu'il prenne ses congés !

    moi j'ai du mal aussi à être de mauvaise foi, ce n'est pas dans ma nature, mais l'idée de renvoyer au jugement en RA
    Maman de deux gars de presque 12 ans et 8 ans en RP. En recompo familiale

  2. #22
    Super Solo Avatar de ondinia3
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 816
    Citation Envoyé par Meljoflo62 Voir le message
    Pour moi deja les enfants n ont pas a donner leur avis sur des histoires d adultes .
    Oui c'est vrai, j'ai dit cela à mon fils, qui m'a dit un peu bravache "oui mais je crois qu'à partir de 12 ans, j'ai le droit de choisir" !!
    ce à quoi je lui ai répondu "oui, tu as à ton âge, ton mot à dire, si papa et moi n'étions pas d'accord sur où tu vis, tu pourrais avoir ton mot à dire aidé d'un avocat qui te représenterait toi et tes droits, si tu avais plus envie de vivre au quotidien chez papa ou chez moi, en ce qui concerne les vacances et actes de ce type, ce sont les parents qui décident et non les enfants".
    Maman de deux gars de presque 12 ans et 8 ans en RP. En recompo familiale

  3. #23
    Super Solo Avatar de ondinia3
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 816
    Citation Envoyé par tchatcha Voir le message
    Alors je comprends tout à fait ce que tu ressens même si je ne vis pas tout à fait la même situation mais j ai le même ex!! A sûrement des différences prets
    Mon ex est pareil il me demande souvent des changements et dès que j emets quelque chose qui ne va pas dans son sens je suis la méchante, celle qui le prive de son fils ect. ..et il compte toujours sur moi pour donner les dates des vacances scolaires ect..
    et qd il veut changer un we et que je refuse il me prend par les sentiments: de toute façon faut que j aille travailler donc je trouverais quelqu un pour le garder. Car il sait que je préfère le garder avec moi plutôt qu il trouve n importe quel nounou.
    Notre fils n a que 28 mois.
    Bref un beau manipulateur, donc je vois bien de quoi tu parle.
    Nous on a quelque chose de clair décidé par un juge donc la base est carrée mais on fait de l arrangement à l amiable c'est la différence a ta situation.
    Tu n as pas trente six solutions je pense.
    Ou tu repasse devant je juge pour poser un cadre et faire valider la rp chez toi ou vous ne faites que de l arrangement à l amiable mais tu t accorde de refuser ses changements si cela t embête.
    Lui ne changera pas enfin en tout cas dans le présent il est ainsi donc c est à toi de faire au mieux pour toi pour que cela ne vire pas dans l insupportable.
    Bon courage à toi
    Oui c'est tout à fait cela, j'imagine que cela doit être bien plus difficile avec un enfant de 28 mois...

    Je sais que je ne vais pas avoir 36 solutions, pour le moment, je n'ai aucun retour de mon refus... je crois vraiment que la situation future va dépendre de comment mon refus pour une fois, va être pris.

    En fait, j'apréhende un peu le fait qu'il n'entende pas mon refus, et qu'il n'en fasse qu'à sa tête ! j'aviserai en fonction.
    Si cela s'envenime beaucoup, si on entre dans un conflit, alors qu'il est responsable de cette situation, je n'hésiterai pas à saisir un juge pour en terminer avec tout cela.
    Dans mon mail, que j'ai écrit calmement, j'ai évoqué aussi et rappelé les dernières fois, depuis septembre où à sa demande j'ai modifié des choses quand je le pouvais, week end et même vacances de toussaint, (même si au final il a changé d'avis, j'avais accepté le changement qui était possible). Que j'étais de bonne foi, et que j'étais désolée de lire ce qu'il écrivais sur "mon bon vouloir". Et là je lui ai dit qu'on avait un autre possibilité c'était le planning fixé par un juge, qui serait à appliquer, quelque soit la situation des uns et des autres !

    En gros, une menace un peu subtile, pour lui faire comprendre que j'étais gentille jusqu'ici avec ses erreurs, mais que ça pouvait ne plus être le cas.

    J'attends le retour.
    Des fois on pense finalement que les choses se calment, mais les personnes ne changent pas... je sais bien qu'à chaque fois que les choses n'iront pas dans son sens, il deviendra borné et agressif !
    Maman de deux gars de presque 12 ans et 8 ans en RP. En recompo familiale

  4. #24
    Super Solo Avatar de ondinia3
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 816
    Citation Envoyé par tchatcha Voir le message
    Oui et en plus sachant qu il est question d enfants grands si j ai bien compris donc cela remet tout le monde a leur place. Et les enfants arrêteront d en vouloir à la mère qui porte tout.
    les enfants ont 9 et 12 ans.
    le plus petit, lui est hors de ça, il s'en fiche. C'est le plus grand qui a plus de souvenirs des 2-3 années de RA faites avec son papa, qui est le plus à cran avec ça. Il est en panique de perdre son père, il sent bien ces choses, que son père met son travail avant eux, sa vie à lui avant l'attention à leur vie. Et du coup n'a pas l'assurance de l'amour comme un roc de son papa.
    Je crois que tant qu'il n'aura pas grandi et fait le deuil de ça, acquis la lucidité de comment son père est, il préférera me faire porter ça.
    Il a refusé de poursuivre des rdv avec un psy, on en a eu 2, mais il ne veut pas ouvrir les yeux,x quitte à rester dans le déni, l'angoisse est trop importante et il y a risque d'effondrement si on va trop le chercher...

    J'ai mis des années à ouvrir les yeux sur cet homme, ne voulant pas croire qu'il n'avait pas de sentiments, qu'il était hermétique aux émotions, et à la prise en compte des autres. Qu'il construisait sa vie, de son point de vue, pour construire une image de ce qu'il imaginait être la meilleure vie sans ressentir les sentiments profondément. C'est sa façon d'aimer un peu vide de sens, construite sur des paroles qui ne sont pas incarnées. (donc il n'a pas de pb à ne pas tenir parole, à trahir ses promesses avec tout le monde, puisque lui même n'y met pas de sens)

    ça a un côté effrayant parfois de se rendre compte de comment il pense, parle, et agis, avec des gens qu'il est censé aimer plus que tout.
    Je respecte le déni de mon fils pour le moment, parce que j'ai vécu la lucidité en tant que compagne, c'était déjà très difficile. Je n'imagine pas cela possible pour un enfant !
    Maman de deux gars de presque 12 ans et 8 ans en RP. En recompo familiale

  5. #25
    Supra Solo Avatar de boobka
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    SudEst
    Messages
    12 058
    coucou Ondinia,
    comme d'habitude je trouve que tu analyse, tout en écrivant, bien les choses, et tu avances dans ta reflexion en piochnat ici ou là, très sérieusement.
    je suis peinée de lire à quel point ton ainé est mal dans cette situation.

    ce que je pense en te lisant c'est la nécessité de séparer la gestion du probleme relationnel, de communication, avec le pere.
    et la gestion des réactions de votre fils ainé.
    pas simple tant tout est lié.
    et, à la limite, la question du père est plus facile à gérer (tu dis oui, ou tu dis non, avec arguments, ou jugement et puis basta...puisque depuis le temps tu as appris à le connaitre, à la cerner, et à réagir en fonction...)
    que la question du fils qui est dans un embroglio de sentiments difficiles à dénouer pour lui...et du coup une difficulté supplémentaire pour toi..

    il me semble que ce point là est à "traiter" autrement, ailleurs, avec l'aide d'un psy peut-etre (pour toi, et si c'était possible pour lui aussi...si c'était possible de lui imposer la consultation-une seule-... quitte à ce qu'il se mette en colère devant le psy en disant que tout va bien, que c'est toi qui fait des histoires..... j'ai lu ce que tu as noté sur son déni et le problème de trop creuser, mais un bon psy saura jusqu'où il peut aller, et l'aidera à cheminer progressivement vers une certaine liberté de pensée... enfin c'est ce que je crois mais je sais que ce n'est pas simple, mon grand étant aussi en refus de voir un psy alors que...).

    Je ne t'aide pas bcp, désolée.
    Les voyages ont ceci de merveilleux que leur enchantement commence avant le départ même. On rêve sur les cartes, on répète les noms magnifiques des villes inconnues...(J.Kessel)

  6. #26
    Supra Solo
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Sexe
    Femme
    Messages
    20 551
    Ondina, jene peux que t'encourager à faire confiance à ton fils
    arrêter, d'essayer de le "proteger" rapport à son père, c'est leur rapport-histoire à eux.
    tu ne réussiras, en insistant, qu'à braquer ton garçon contre toi ..
    ici.. ( je ne prétends pas détenir "la" solution hein)
    j'ai "laissé faire, sans jamais interférer , ni émettre de jugement..le temps ( et le papa aidant) a fait son oeuvre
    il n'a aucune parole...est absent...promet autant qu'il peut...
    bon, elle sont grandes, et ne sont pas aveugles, ni idiotes, elles le respectent...
    il est bon ( même si on voudrai toujours pouvoir les protéger) de les laisser aller au fond de certaines choses

  7. #27
    Super Solo Avatar de ondinia3
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 816
    Citation Envoyé par boobka Voir le message
    coucou Ondinia,
    comme d'habitude je trouve que tu analyse, tout en écrivant, bien les choses, et tu avances dans ta reflexion en piochnat ici ou là, très sérieusement.
    je suis peinée de lire à quel point ton ainé est mal dans cette situation.

    ce que je pense en te lisant c'est la nécessité de séparer la gestion du probleme relationnel, de communication, avec le pere.
    et la gestion des réactions de votre fils ainé.
    pas simple tant tout est lié.
    et, à la limite, la question du père est plus facile à gérer (tu dis oui, ou tu dis non, avec arguments, ou jugement et puis basta...puisque depuis le temps tu as appris à le connaitre, à la cerner, et à réagir en fonction...)
    que la question du fils qui est dans un embroglio de sentiments difficiles à dénouer pour lui...et du coup une difficulté supplémentaire pour toi..

    il me semble que ce point là est à "traiter" autrement, ailleurs, avec l'aide d'un psy peut-etre (pour toi, et si c'était possible pour lui aussi...si c'était possible de lui imposer la consultation-une seule-... quitte à ce qu'il se mette en colère devant le psy en disant que tout va bien, que c'est toi qui fait des histoires..... j'ai lu ce que tu as noté sur son déni et le problème de trop creuser, mais un bon psy saura jusqu'où il peut aller, et l'aidera à cheminer progressivement vers une certaine liberté de pensée... enfin c'est ce que je crois mais je sais que ce n'est pas simple, mon grand étant aussi en refus de voir un psy alors que...).

    Je ne t'aide pas bcp, désolée.
    Merci beaucoup de ta réponse

    j'ai emmené mon fils voir un psy, il a fait 2 séances, et il a ouvert les yeux sur sa tristesse, il pleurait beaucoup, et n'avait jusqu'alors, pas relié ça, au manque de son papa. Il a réussi en 2 séances à acter ça, et à ouvrir les yeux, sur le lien entre son hypersensibilté (le sac de larmes qui déborde souvent) avec le manque et la tristesse de ne pas voir bcp son père.
    A partir de là, il a refusé catégoriquement de poursuivre les séances !! Pourtant nous avons été voir un psy très réputé avec les enfants.

    Moi j'ai fait une bonne dizaine d'année, 9 de psychothérapie, 2 de gestalt thérapie (pour la gestion de la colère, des émotions vis à vis de mon ex). j'ai parfois des discussions avec ma soeur qui est psy sur ce qui se passe. Elle n'est pas ma thérapeute, mais regarde les choses autrement, et m'amène une réflexion.
    Je ne me sens pas en besoin de reprendre un rendez vous pour le moment.

    J'essaye de gérer la séparation des pb relationnels, mais mon ex a offert un portable à notre fils il y a 2 ans, et depuis, il ne passe presque plus par moi pour poser certaines choses. Cela posait problème à mon fils, du coup, il me transmets chaque fois ce qu'il reçoit comme information, et je prends le relai. Mais il est face à cela. Difficile du coup de ne pas avoir de réactions.
    quand tu dis "nécessité de séparer la gestion du probleme relationnel, de communication, avec le pere." tu penses à quoi ?
    Maman de deux gars de presque 12 ans et 8 ans en RP. En recompo familiale

  8. #28
    Super Solo Avatar de ondinia3
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 816
    Citation Envoyé par Julia-63 Voir le message
    Ondina, jene peux que t'encourager à faire confiance à ton fils
    arrêter, d'essayer de le "proteger" rapport à son père, c'est leur rapport-histoire à eux.
    tu ne réussiras, en insistant, qu'à braquer ton garçon contre toi ..
    ici.. ( je ne prétends pas détenir "la" solution hein)
    j'ai "laissé faire, sans jamais interférer , ni émettre de jugement..le temps ( et le papa aidant) a fait son oeuvre
    il n'a aucune parole...est absent...promet autant qu'il peut...
    bon, elle sont grandes, et ne sont pas aveugles, ni idiotes, elles le respectent...
    il est bon ( même si on voudrai toujours pouvoir les protéger) de les laisser aller au fond de certaines choses
    Tu as vraiment raison, et je sais aussi que c'est sur ce point que j'ai du mal... je crois qu'il serait temps de lâcher et laisser les choses se faire oui
    Merci de tes mots !!
    Maman de deux gars de presque 12 ans et 8 ans en RP. En recompo familiale

  9. #29
    Super Solo Avatar de tchatcha
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Sexe
    Femme
    Messages
    1 881
    Citation Envoyé par ondinia3 Voir le message
    Oui c'est tout à fait cela, j'imagine que cela doit être bien plus difficile avec un enfant de 28 mois...

    Je sais que je ne vais pas avoir 36 solutions, pour le moment, je n'ai aucun retour de mon refus... je crois vraiment que la situation future va dépendre de comment mon refus pour une fois, va être pris.

    En fait, j'apréhende un peu le fait qu'il n'entende pas mon refus, et qu'il n'en fasse qu'à sa tête ! j'aviserai en fonction.
    Si cela s'envenime beaucoup, si on entre dans un conflit, alors qu'il est responsable de cette situation, je n'hésiterai pas à saisir un juge pour en terminer avec tout cela.
    Dans mon mail, que j'ai écrit calmement, j'ai évoqué aussi et rappelé les dernières fois, depuis septembre où à sa demande j'ai modifié des choses quand je le pouvais, week end et même vacances de toussaint, (même si au final il a changé d'avis, j'avais accepté le changement qui était possible). Que j'étais de bonne foi, et que j'étais désolée de lire ce qu'il écrivais sur "mon bon vouloir". Et là je lui ai dit qu'on avait un autre possibilité c'était le planning fixé par un juge, qui serait à appliquer, quelque soit la situation des uns et des autres !

    En gros, une menace un peu subtile, pour lui faire comprendre que j'étais gentille jusqu'ici avec ses erreurs, mais que ça pouvait ne plus être le cas.

    J'attends le retour.
    Des fois on pense finalement que les choses se calment, mais les personnes ne changent pas... je sais bien qu'à chaque fois que les choses n'iront pas dans son sens, il deviendra borné et agressif !
    J ai le même! !
    Dès que je ne vais sans son sens il devient fermé et comme.tu dis on ne peut pas changer quelqu'un.
    Mais bon tes enfants sont grands laisse le prendre ses responsabilités aussi cela permettra à tes enfants de ne pas croire que c est toi celle qui y met de la mauvaise volonté et leur colère se dirigera au bon endroit.

    Si ton ex ne se calme pas je crains aussi que tu devrais repasser devant un juge mais bon ce sera un mal pour un bien car tout sera clair et carré.
    Après même si le cadre est posé vous pourrez faire de l amiable mais il arrêtera de te manipuler dans tous les sens (planning, chantage affectif, ect...)
    Oui avec mon fils de 28 mois c est parfois plus compliqué qd il dit j irais travailler qd même et trouverais une nounou!
    D ailleurs il m a fait le coup pour l été prochain car il doit prendre notre fils deux fois quinze jours et il m à dit qu'il le ferait garder.
    Donc c est qui qui a trouvé une solution pour que cela n arrive pas! ?!? Hé hé! C est moi!
    Cadre le ton ex il n a aucun droit de te manipuler ainsi, et tes enfants laisse les grandir.
    Ainsi ils se feront leur propre opinion et tu arrêtera de tout porter.
    "Tout dans la vie est une affaire de choix, ça commence par la tétine ou le téton, ça se termine par le chêne ou le sapin." Pierre Desproges

  10. #30
    Super Solo Avatar de tchatcha
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Sexe
    Femme
    Messages
    1 881
    Citation Envoyé par ondinia3 Voir le message
    les enfants ont 9 et 12 ans.
    le plus petit, lui est hors de ça, il s'en fiche. C'est le plus grand qui a plus de souvenirs des 2-3 années de RA faites avec son papa, qui est le plus à cran avec ça. Il est en panique de perdre son père, il sent bien ces choses, que son père met son travail avant eux, sa vie à lui avant l'attention à leur vie. Et du coup n'a pas l'assurance de l'amour comme un roc de son papa.
    Je crois que tant qu'il n'aura pas grandi et fait le deuil de ça, acquis la lucidité de comment son père est, il préférera me faire porter ça.
    Il a refusé de poursuivre des rdv avec un psy, on en a eu 2, mais il ne veut pas ouvrir les yeux,x quitte à rester dans le déni, l'angoisse est trop importante et il y a risque d'effondrement si on va trop le chercher...

    J'ai mis des années à ouvrir les yeux sur cet homme, ne voulant pas croire qu'il n'avait pas de sentiments, qu'il était hermétique aux émotions, et à la prise en compte des autres. Qu'il construisait sa vie, de son point de vue, pour construire une image de ce qu'il imaginait être la meilleure vie sans ressentir les sentiments profondément. C'est sa façon d'aimer un peu vide de sens, construite sur des paroles qui ne sont pas incarnées. (donc il n'a pas de pb à ne pas tenir parole, à trahir ses promesses avec tout le monde, puisque lui même n'y met pas de sens)

    ça a un côté effrayant parfois de se rendre compte de comment il pense, parle, et agis, avec des gens qu'il est censé aimer plus que tout.
    Je respecte le déni de mon fils pour le moment, parce que j'ai vécu la lucidité en tant que compagne, c'était déjà très difficile. Je n'imagine pas cela possible pour un enfant !
    Je pense qu il reste dans le déni parce que tu le protège du coup il s en prend à toi.
    "Tout dans la vie est une affaire de choix, ça commence par la tétine ou le téton, ça se termine par le chêne ou le sapin." Pierre Desproges

  11. #31
    Supra Solo Avatar de lakeulette
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    22
    Messages
    5 280
    le gamin a l air d oublier que c est son pere en demenageant qui a mis fin a la ra .. et ca tu n es pas responsable

  12. #32
    Supra Solo
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Sexe
    Femme
    Messages
    20 551
    Citation Envoyé par ondinia3 Voir le message
    Tu as vraiment raison, et je sais aussi que c'est sur ce point que j'ai du mal... je crois qu'il serait temps de lâcher et laisser les choses se faire oui
    Merci de tes mots !!
    je sais que ce n'est pas facile, mais c'est aussi l'aider à grandir... ( comme je dis aux miennes, "j'ai les petites cuillères")
    et, cet énergie que tu utilises ici...dans un combat..qui ne t'appartient pas.
    mets la dans autre chose ..
    tu seras là quand il aura besoin de toi et c'est là l'important fais toi confiance, et, fais lui confiance

  13. #33
    Super Solo
    Date d'inscription
    février 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    Centre
    Messages
    1 676
    Citation Envoyé par R1M Voir le message
    Une autre approche serait de lui dire qu'à défaut de meilleur accord c'est toujours le jugement initial qui s'applique donc il prend en charge les enfants en RA...
    Sauf que ça sert à quoi de balancer quelque chose d’irréalisable. Ils ont désormais 170 kms. Il n’a plus qu’à lui balancer OK dans la colère sans réfléchir, ils ne seront pas emmexdés ensuite !



    Citation Envoyé par ondinia3 Voir le message
    je lui ai proposé, que dorénavant, il fasse le calendrier, et que s'il ne voulait pas, on avait une 3è solution, de resaisir le juge et d'avoir un calendrier immuable, années, paires, impaires, des semaines de vacances et week end, qui seraient fixées définitivement !!
    (sous entendant, non modifiables à sa guise suivant ses désidératas quand il bosse)...
    j'attends le retour de lance-flamme...
    Pour moi je pense que tu as trouvé la meilleure idée. Il manque juste peut-être une date limite pour te le dire mais pas grave, si tu n’as pas de réponse dans un délais raisonnable tu relanceras en lui disant qu’à défaut de recevoir son planning selon SES contraintes, tu seras bien obligée de continuer à le faire mais sans modification possible où idem, on en arrive à la 3eme solution.

    Je connais aussi les calendriers pourris de l’ex en m’adaptant aussi bien que je peux mais parfois il y a des limites, on a aussi le droit de vivre et de programmer des choses. On n’est pas responsable si l’ex. ne le peut pas. Quant à l’enfant, il va te sortir ça aussi sous la colère pour te faire céder mais quelque part, il voit bien aussi qui change le calendrier en dernière minute. Et quelque part, les contraintes, nos enfants les auront aussi plus tard aussi bien dans leur vie professionnelle que personnelle donc ça fait aussi partie des bonnes habitudes que de leur montrer que l’on n’est pas toujours seul(e) à pouvoir décider des choses.
    Par contre si ses paroles sont accentuées par une peur de "perdre" le parent qui n'est pas là, c'est clair que c'est dommage qu'il ne voit pas un psy.
    Dernière modification par Catvy ; 24/01/2015 à 14h00.

  14. #34
    Primo Solo Avatar de sooshis
    Date d'inscription
    janvier 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    69
    Messages
    52
    Pour ma part, j'ai tout accepté, dit oui à toutes les demandes. Les changements de planning, les trajets de 200km que je n'avais pas à faire, les pensions alimentaires "oubliées", les menaces, les insultes, les reproches, les refus de ramener ma fille, etc etc... Ma santé s'est dégradé, j'ai pris du poids, j'ai eu des problèmes de dos, impossible de me reconstruire, des semaines sans manger, à trembler ne sachant si ma fille reviendrait. Et ce pendant 3 ans. Tout ça uniquement à cause de ma culpabilité.

    Et puis un jour, la soeur de mon ex, la tante de ma fille, que je considérais comme faisant partie de ma "famille" (au sens élargi bien sûr, mais pour laquelle je gardais du respect) m'a tout balancé en pleine poire. Je me suis entendue dire que j'étais une mauvaise mère, ne faisant aucun effort pour la relation père/fille. A la limite de la maltraitance. Bref, ce jour là, j'ai réalisé qu'aux yeux de ma belle famille et de mon ex, je ne serais jamais que la femme qui leur a fait un "bébé dans le dos" mais surtout que si en tant que mère je ne savais poser MES limites, je perdrais le respect de ma fille en plus de celui que je m'accordais à moi même.

    Du jour au lendemain, j'ai refusé. J'ai réellement appris à dire NON. Et je l'ai mis devant le jugement qu'il avait demandé, sachant que la loi était de mon coté.
    De ce jour, il a accepté, non sans rechigner parfois, mes conditions sachant que ce serait à lui de faire des efforts. Aujourd'hui, j'ai pu relacher les contraintes et nous arrivons à nous entendre. Il n'y a plus de changement de planning inopiné, plus de PA "oubliées" plus de menaces... Il a compris (par ce biais et c'est bien le seul que j'ai trouvé, la discussion n'a jamais marché) que tout ne lui était pas du et que s'il n'y mettait pas du sien, je pouvais grandement rester sur mes acquis et dans mes droits.

    Tout ca pour dire qu'il faut vraiment que tu poses tes limites (surtout que tu as 2 plannings à gérer). Tu peux l'expliquer à ton fils et même s'il ne comprends pas tout de suite, il comprendra plus tard. Et ton ex comprendra lui aussi. Comme un enfant, il a oublié mais après la remontrance, il n'oublieras plus ou du moins feras l'effort de se souvenir !

    Bon courage! (Et désolé pour le pavé) !

  15. #35
    Super Solo Avatar de ondinia3
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 816
    Je reviens ici pour vous donner le résultat de ce que j'avais posé, jusqu'à hier soir, je ne savais pas si ça avait porté ses fruits, car ce week end, c'était un we où mes enfants étaient chez leur papa, et le dernier week end avant les vacances.

    Depuis donc 15 jours je n'avais aucune nouvelle, aucune réponse à mon mail...

    Vendredi je l'ai à peine vu, donc je me suis dit, on verra dimanche, puisqu'il amène les garçons jusqu'au pas de la porte...
    Et là, comme si de rien n'était (comme si évidemment il ne m'avait rien demandé), il me dit bon alors dans 15 jours ? Je dis oui c'est ça.

    Et sur la pointe des pieds, il me dit qu'il travaille le vendredi, jusque 19h, et il peut venir les chercher vendredi soir tard (genre 21h30) ou alors éventuellement samedi matin... mon homme a entendu la conversation il m'a bien confirmé qu'il marchait sur des oeufs, je n'ai pas inventé cette sensation, étonnante de sa part !

    Le fait de venir le samedi matin au lieu du vendredi soir, il le demande de temps en temps, d'habitude il vient à 16h30, parfois il ne peut pas, s'il vient le vendredi tard, les garçons ne sont pas chez lui avant 23h... sans compter durant cette saison, le risque de gel etc
    Je ne dis rien durant quelques secondes, me rendant compte là, qu'il est en train de me demander une faveur (à nouveau) et je voyais bien qu'il venait sur la pointe des pieds. Je me dis d'abord en moi même, mais il est gonflé après le sketch qu'il m'a fait !!! Mais quel culot !! j'ai falli m'étrangler de surprise... Or je ne souhaite pas le conflit, j'en ai juste marre qu'il ne fasse pas gaffe au calendrier prévu des vacances. Après réflexion rapide. Je n'ai pas eu envie de dire non, parce que là, c'est pas grand chose, c'est pas non plus agréable pour les enfants d'arriver à 23h chez leur papa Et que dire oui à ce moment là était aussi stratégique, pour bien montrer que "c'est pas à mon bon vouloir, mais bien le sien depuis des années, et il le sait bien"

    Mais comme je réfléchissais il y a eu qqes secondes de silence, il s'est dit "elle va refuser" je l'ai vu à sa tête. Il a rajouté "c'est les vacances, sinon c'est pas grave si les enfants se couchent plus tard"
    J'ai juste dit "peu importe, comme TU préfères" il m'a dit "samedi matin" j'ai dit OK.

    je n'ai rien dit de plus, je n'ai pas eu à rajouter de phrase du genre "tu vois bien que ce n'est pas que à mon bon vouloir et rajouter de l'huile sur le feu", rien juste "bon retour" avec un "merci" de sa part !!
    Pour moi l'important a été de poser un NON pour le changement des semaines de vacances. Et j'ai été entendue, ça me va. J'espère qu'il vérifiera le calendrier la prochaine fois. Et je lui rappellerai aussi de faire LUI les calendrier la prochaine fois ! ça je ne l'oublierai pas c'est certain.

    Je sais qu'à ce moment là, il savait ça, et que je crois m'être fait entendre !! je n'en reviens pas. Jusqu'à hier, je me disais "il va revenir là dessus" et non à aucun moment. J'ai du être suffisemment persuasive dans ma menace... pour qu'il se taise.

    Bon comme il le disait. les enfants seront seuls à la maison, le matin et l'après midi durant sa semaine, il reviendra déjeuner avec eux le midi... mais ce n'est pas mon problème (même si ça me fait suer quand même au fond de moi) ! C'est l'organisation de leur père avec eux, si mes enfants me disent quelque chose, je me sens assez forte !! Je serais là durant leurs vacances c'est bien le plus important, je me suis organisée moi

    Merci à vous, vos mots ont été très soutenant pour moi
    Maman de deux gars de presque 12 ans et 8 ans en RP. En recompo familiale

  16. #36
    Supra Solo
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Sexe
    Homme
    Messages
    9 499
    Ben voilà un pas de franchi.
    Pour ce qui est d'arriver tard (23h) est-ce un gros problème par rapport à la semaine de vacances qui suivra? peut être pas. Malgré tout si le samedi matin (vosu avez convenu d'un horaire?) vous convient c'est pas plus mal.

  17. #37
    Super Solo Avatar de ondinia3
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 816
    Citation Envoyé par R1M Voir le message
    Ben voilà un pas de franchi.
    Pour ce qui est d'arriver tard (23h) est-ce un gros problème par rapport à la semaine de vacances qui suivra? peut être pas. Malgré tout si le samedi matin (vosu avez convenu d'un horaire?) vous convient c'est pas plus mal.
    l'horaire tardif n'est pas un souci, sur une semaine de vacances qui arrive, plus par rapport à une période hivernale où les risques de gel sont plus nombreux. La fatigue aussi d'une route à cette heure, de nuit, faite après une grosse journée de boulot, est aussi plus risquée en terme de sécurité routière... Il y a quand même 170-180 km x 2

    Le matin il n'arrive jamais après 10h, parfois même il est là, quand on vient de se lever Donc je n'ai pas de soucis là dessus.
    Maman de deux gars de presque 12 ans et 8 ans en RP. En recompo familiale

  18. #38
    Supra Solo
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Sexe
    Homme
    Messages
    9 499
    eh bien ouvrez lui la porte en nuisette et proposez lui un café: ce sera l'occasion de discuter.

  19. #39
    Super Solo Avatar de tchatcha
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Sexe
    Femme
    Messages
    1 881
    Ben c est super, je te félicite, tu as eu ce que tu voulais par rapport aux vacances!
    Je suis tout à fait d accord par rapport aux vacances, c est trop tard pour venir les chercher, qu il se débrouille un peu qd même!
    L arrangement oui mais toi tu as bien compris que tu avais à mettre des limites, ce que tu fais, muy bueno! !
    "Tout dans la vie est une affaire de choix, ça commence par la tétine ou le téton, ça se termine par le chêne ou le sapin." Pierre Desproges

  20. #40
    Super Solo Avatar de Elodie31
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    31
    Messages
    4 500
    Citation Envoyé par ondinia3 Voir le message

    Mais comme je réfléchissais il y a eu qqes secondes de silence, il s'est dit "elle va refuser" je l'ai vu à sa tête. Il a rajouté "c'est les vacances, sinon c'est pas grave si les enfants se couchent plus tard"
    J'ai juste dit "peu importe, comme TU préfères" il m'a dit "samedi matin" j'ai dit OK.

    je n'ai rien dit de plus, je n'ai pas eu à rajouter de phrase du genre "tu vois bien que ce n'est pas que à mon bon vouloir et rajouter de l'huile sur le feu", rien juste "bon retour" avec un "merci" de sa part !!


    Bon comme il le disait. les enfants seront seuls à la maison, le matin et l'après midi durant sa semaine, il reviendra déjeuner avec eux le midi... mais ce n'est pas mon problème
    Super : j'ai pris ton post sur le tard mais vraiment c'est très bien la manière dont ça s'est passé . Tu as géré

Discussions similaires

  1. perdue, je n'arrive pas à dire stop
    Par bbetmoi dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 29
    Dernier message: 11/02/2013, 12h13
  2. Sans jugement : il prend l'enfant sans date de retour...
    Par Gaelle33 dans le forum Droit Finances
    Réponses: 20
    Dernier message: 24/01/2013, 23h22
  3. Conciliante oui mais quand il abuse... Quand dire stop ?
    Par Helena85 dans le forum Droit Finances
    Réponses: 21
    Dernier message: 13/01/2013, 21h24
  4. Réponses: 7
    Dernier message: 18/11/2008, 08h45
  5. Réponses: 12
    Dernier message: 24/09/2007, 19h30

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •