Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Page 8 sur 8 PremièrePremière ... 345678
Affichage des résultats 141 à 145 sur 145

Discussion: Comment se passe l'audience devant le JAF?

  1. #141
    Primo Solo
    Date d'inscription
    octobre 2013
    Sexe
    Femme
    Localisation
    77
    Messages
    14
    Bonjour,

    Je suis passée en audience jeudi dernier devant le JAF à Meaux (77). J'y suis allée sans avocat (j'en avais pris une au départ mais je l'ai dessaisie car elle m'a roulée et ne faisait rien à part demander de l'argent... et je suis juriste de formation).

    Nous avions signé un protocole en médiation aux termes duquel il me laisse la garde exclusive, la résidence et ne veut aucun DVH

    La juge a un peu cherché à vérifier s'il se désintéressait de l'enfant. En substance, il a confirmé qu'il n'avait pas de ressenti pour elle, qu'il ne voulait pas la voir... La juge lui a expliqué les conséquences de sa décision et vérifié qu'il les avaient bien en tête. C'est le cas.

    Bref...

    La juge est revenue sur le point de savoir si l'enfant a été désiré. J'ai expliqué que oui il a bien été conçu à deux, volontairement (et c'est le cas). Je n'ai pas pu rentrer dans les détails elle m'a coupée.

    Elle lui a demandé à lui son avis : il a répondu qu'il m'avait fait cet enfant "pour me rendre service" sinon j'allais adopter... Cette version est mensongère. Il n'a pas dit que nous avions eu une relation en mars 2013 ni qu'il avait annoncé la naissance avec joie à sa famille, la mienne, mes amis ni qu'il m'avait larguée à 4 mois de grossesse parce que je ne faisait plus assez de sport à son goût, qu'il avait décrété que l'enfant serait anormale (ce qui est faux...)... et j'en passe.

    Bref, j'ai juste pu placer le fait que la naissance avait été annoncée avec joie à sa famille, la mienne et mes amis et dire que j'avais des attestations dans mon dossier.
    Je n'ai rien pu dire d'autre, la juge ne m'a pas laissée préciser car j'avais parlé en premier et "qu'elle devait entendre sa version"

    Ensuite on est passé au montant de la PA.

    Bref.... Je suis frustrée, dégoutée de cette présentation des faits qu'il a fait. Je n'ai pas pu dire un dixième de ce que je voulais dire. J'étais tendue, cassante, sèche... mais je n'ai pas réussi à être autrement tellement je le hais du mal qu'il nous fait.



    Je me suis arqueboutée sur le montant de la pension vu qu'il ne me restait plus que ça à discuter...

    J'ai coupé la parole à la juge, bref j'ai le sentiment d'avoir été nulle, de m'être fait passer pour la mauvaise et lui le chic type sympa (il était à l'aise, souriant, détaché...).
    Je me sens super mal.

    Mon dossier est en béton mais ma question est : vu que la procédure est orale est ce que le juge s'en tient seulement à ce qui a été dit et à ses notes ou regardera t'elle mes pièces et mes conclusions (j'en avais fait et je les lui ai remises)?

  2. #142
    Supra Solo
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Sexe
    Homme
    Messages
    9 500
    Tiens, un témoignage qui explique bien que se défendre seul devant le JAF est possible mais ce n'est pas évident.
    Dès les premières lignes de votre exposé, il était évident que l'attention serait tournée sur le fait que le père qui a reconnu l'enfant ne veuille pas de DVH mais demeure redevable d'une PA.
    C'est ce qui s'est passé: vous avez synthétiquement exposé votre position (qui devait être proche de ce que le protocole convenu relate) et aviez fourni des éléments dans le dossier remise au juge, tandis que le père devait apporter des compléments de son côté.
    Maintenant, y'a plus qu'à attendre la date de délibéré plus quelques jours pour avoir la décision prise par le JAF.

  3. #143
    Primo Solo
    Date d'inscription
    octobre 2013
    Sexe
    Femme
    Localisation
    77
    Messages
    14
    Le jugement sera rendu fin mai

    Effectivement ce n'est pas évident même si je suis juriste et que je gère des contentieux depuis bientôt 15 ans. Quand on est directement concerné c'est dur...
    Si elle lit mes conclusions et regarde mes pièces je suis tranquille.
    Mais je pense que les "histoires" ou "querelles" n'intéressent pas le JAF, il fixera le montant sans se pencher sur notre histoire. Est ce que je me trompe?

  4. #144
    Moyen Solo Avatar de uh_dada_21
    Date d'inscription
    juin 2014
    Sexe
    Homme
    Localisation
    Aquitaine
    Messages
    434
    Citation Envoyé par Ladyybird Voir le message
    Bref.... Je suis frustrée, dégoutée de cette présentation des faits qu'il a fait. Je n'ai pas pu dire un dixième de ce que je voulais dire. J'étais tendue, cassante, sèche... mais je n'ai pas réussi à être autrement tellement je le hais du mal qu'il nous fait.
    Je ne suis pas juge mais je pense que le JAF prendra le temps de lire tes conclusions. Vu la situation il ne peut en etre autrement... De mon point de vue.
    Il t'a fallu une bonne dose de courage pour te présenter seule devant la juge, et face à des mensonges d'une telle envergure, d'après ce que tu décris.
    Si le père refuse de voir son enfant, il se peut que la JAF l'y oblige. C'est ce que j'ai pu lire à droite à gauche dans certains témoignages. De ton coté, sois confiante et gardes ton énergie pour ton bébé. Ta haine est légitime mais elle peut te fatiguer, te fragiliser. Comme on le dit souvent, le temps fera son effet... Le tout est d'arriver à se préserver et surtout à préserver ton enfant.
    Courage à toi et ton pitchoun.
    "La connerie, c'est la décontration de l'intelligence" (Serge Gainsbourg).
    "L'imaginaire n'est pas la vérité, mais il est nécessaire" (Marcel Rufo).

  5. #145
    Primo Solo
    Date d'inscription
    octobre 2013
    Sexe
    Femme
    Localisation
    77
    Messages
    14
    Je ne pense pas que la JAF le "forcera" à la voir en ordonnant un DVH vu qu'il a été clair sur le sujet et qu'il ne veut rien. Elle a bien insisté sur ce point en s'assurant qu'il comprenait les conséquences de son choix.

    Sinon, pour être tout à fait claire: lui et moi nous connaissons depuis 2000. C'est mon premier amour. Pour je ne sais quelle raison, je l'ai toujours regretté, je ne l'ai jamais oublié. Nous sommes restés amis et en contact. En 2011 je me suis séparée de mon ami de l'époque et j'étais très abattue car je me retrouvais à la case départ, seule, pas maman alors que j'en rêvais.
    De son côté pas mieux : echec sentimental. On se racontait nos déboires.

    Je m’apprêtais à faire une demande d'adoption en solo. Et puis je lui ai demandé s'il accepterait une coparentalité ou de faire un bébé dont je m'occuperais s'il ne voulait pas. Il a refusé catégoriquement en me répondant que pour lui on avait des enfants quand on est en couple. Et je reconnais qu'il a raison. Nous en sommes restés là.

    En mars 2013 nous ré-évoquons le sujet et il accepte de reprendre une relation avec moi et qu'on fasse un bébé. Nous lançons les essais 3 mois plus tard et lors d'un voyage, nous concevons le bébé. Il était ravi. Annonce à sa famille, à ma famille à mes amis. Il redoublait d'attentions à mon égard... J'étais aux anges.
    Et puis nous voilà partis en vacances en août. Monsieur qui est très sportif n'a pas toléré que j'ai des envies de dormir récurrentes (à cause de ma grossesse) et donc que je fasse moins de sport (je dis bien moins car j'en faisais encore et c'était physique) et que nous ne suivions pas son planning d'activités à la lettre. Déçu que j'ai besoin de dormir plutôt que d'aller en boîte, excédé que je me renferme sur moi-même, sans empathie...
    Ensuite j'ai du passer l'équivalent de l’amniocentèse : il n'y avait rien du tout mais Monsieur a décrété de manière parfaitement irrationnelle que le bébé ne serait pas normal...

    Il a fini par me laisser sans plus me donner de nouvelles, en disparaissant alors que j'étais enceinte de 4 mois.

    Devant la médiatrice il a tout à fait admis, sans aucune gêne, qu'il avait changé d'avis du jour au lendemain et qu'il m'avait quitté juste en raison de ce qui c'était passé pendant les vacances... Je suis encore sans voix...

    Je passe les détails mais je l'ai obligé à reconnaître la petite après sa naissance (il ne voulait pas) car ce bébé il l'avait voulu.

    Voilà aujourd'hui pourquoi il croit pouvoir se permettre de dire au JAF qu'il "m'a fait ce bébé pour me rendre service sinon j'allais adopter"...
    Dernière modification par Ladyybird ; 21/04/2015 à 14h44.

Discussions similaires

  1. Comment se passe le partage de mobilier ?
    Par kapukak dans le forum Droit Finances
    Réponses: 17
    Dernier message: 11/06/2007, 14h57
  2. comment ca se passe pour demenager
    Par soso76 dans le forum Enfants Education
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/03/2007, 18h12
  3. prise en adultère comment ça se passe?
    Par Mblue dans le forum Droit Finances
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/03/2007, 23h53
  4. jugement devant le JAF suite séparation: comment ça se passe ?
    Par Annso44 dans le forum Droit Finances
    Réponses: 10
    Dernier message: 09/02/2007, 22h38
  5. comment se passe un appel
    Par elektra76 dans le forum Droit Finances
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/08/2006, 14h28

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •