Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 40 sur 55

Discussion: Vous pensez-vous pauvre ? La pauvreté, c'est quoi pour vous ?

  1. #21
    Supra Solo Avatar de lakeulette
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    22
    Messages
    5 280
    pas assez riche pour me sortir de la merde...pas assez pauvre pour qu'on m'aide...chaque jour est un combat pour me dire comment je vais faire manger les puces, comment je vais me chauffer, me doucher, aller bosser....finalement en version systeme D, j'arrive à gérer les problemes mais ma richesse c'est mon courage...et mon courage il est motorisé par mes enfants... elles ne manquent de rien, je n'ai plus rien...du moment qu'elles ne sont pas touchés, je reste riche...
    Coté valeur, je suis plutot riche mais ca rapporte pas grand chose et des fois, je doute....quand je vois tous les pauvres en moralité (menteurs, voleurs, ...) qui s'en sortent plus que des gens qui ont vraiment des valeurs...je me demande à quoi ca sert... certains jours, je me dis que je suis pas si mal comme ca...aujourd'hui un eleve est venu me voir pour me remercier de l'avoir encourager ...il a reussi a s'en sortir...il a décroché un boulot en CDI, et il vient de trouver un logement (il était apprenti et vivait dans sa voiture...)
    Pour réussir dans la vie ? optez pour l'attitude du canard ! Prenez un air complétement indifférent en surface et pédalez comme un furieux en dessous !!!

  2. #22
    Visiteur
    Date d'inscription
    juin 2012
    Sexe
    Femme
    Messages
    756
    Citation Envoyé par zeliedou Voir le message
    Dites, y a un truc qui me choque un peu là dedans...parce que je veux bien adhérer au discours "oui mais le vrai pauvre, c'est celui qui n'a pas de richesse humaine, bla bla, qui en veut toujours plus, bla bla""... mais allez dire ça à quelqu'un qui pionce dans la rue ou dans sa voiture, à des familles qui courent les foyers d'accueil le soir pour pas passer la nuit dehors, au petit vieux qui n'a plus de quoi s'acheter à bouffer ou se chauffer, aux gens qu'on loge dans des hôtels insalubres pour un prix exorbitant, ils vous vous dire quoi, à votre avis ???

    Relativiser la pauvreté et la faire sortir des aspects matériels élémentaires, c'est un discours de riches quand même...

    Non ?

    je trouve que la citation ne contredit pas ce que tu écrit "celui qui est pauvre n'est pas celui qui possède peu mais celui qui a besoin de beaucoup (...)"
    pour moi celui qui n'a pas de toit, ne mange pas à sa faim est effectivement quelqu'un qui a besoin de beaucoup et qui doit ressentir la pauvreté

    après relativiser sa propre situation quand on a un toit et un frigo plein, ça permet aussi d'être plus à l'écoute de ceux qui ont besoin et de faire plus facilement le geste de donner que ce soit de l'argent, de la nourriture, de l'attention, du temps ...

  3. #23
    Super Solo Avatar de Fairytale
    Date d'inscription
    mai 2011
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 259
    Citation Envoyé par lakeulette Voir le message
    pas assez riche pour me sortir de la merde...pas assez pauvre pour qu'on m'aide...chaque jour est un combat pour me dire comment je vais faire manger les puces, comment je vais me chauffer, me doucher, aller bosser....finalement en version systeme D, j'arrive à gérer les problemes mais ma richesse c'est mon courage...et mon courage il est motorisé par mes enfants... elles ne manquent de rien, je n'ai plus rien...du moment qu'elles ne sont pas touchés, je reste riche...
    Coté valeur, je suis plutot riche mais ca rapporte pas grand chose et des fois, je doute....quand je vois tous les pauvres en moralité (menteurs, voleurs, ...) qui s'en sortent plus que des gens qui ont vraiment des valeurs...je me demande à quoi ca sert... certains jours, je me dis que je suis pas si mal comme ca...aujourd'hui un eleve est venu me voir pour me remercier de l'avoir encourager ...il a reussi a s'en sortir...il a décroché un boulot en CDI, et il vient de trouver un logement (il était apprenti et vivait dans sa voiture...)
    pas mieux.....
    Je me retrouve dans ce que tu dis.
    J'essaie d'aider autour de moi par le biais d'associations. ça dépasse mon entourage...mais ma situation m'oblige à ouvrir les yeux sur ce qui se passe autour de moi...
    Le mot "pauvre" semble si péjoratif....peu importe dans quelle catégorie je rentre...le tout c'est d'avancer, mais c'est tellement loin d'être simple au quotidien...
    S'il fait trop sombre la nuit....Allume les étoiles...;)

  4. #24
    Supra Solo Avatar de crevette
    Date d'inscription
    mars 2007
    Sexe
    Femme
    Localisation
    78-56
    Messages
    7 967
    Quand je me suis mariée, être propriétaire était un objectif aujourd'hui devenir propriétaire est un rêve. Comme beaucoup ici, pas assez d'argent pour vivre décemment mais trop de salaire pour pouvoir prétendre à quoi que se soit. Donc je crois que j'ai pas vu mon compte en positif en fin de mois depuis au moins 5 ans. Même le 13ème mois est bouffé avant même d'arriver.
    Mais bon on va relativiser, j'ai un toit sur la tête, à manger dans mon assiette, un froc sur le cul et des chaussures au pieds

    (j'vous fait pas le plan je suis riche d'amour toussa toussa, il a déjà été fait à chaque post )
    Ar re vezv a zivezvo met ar re sot ne zisodont ket

  5. #25
    Super Solo Avatar de xena13
    Date d'inscription
    mars 2007
    Sexe
    Femme
    Localisation
    Marseille (13)
    Messages
    2 064
    Citation Envoyé par zeliedou Voir le message
    Dites, y a un truc qui me choque un peu là dedans...parce que je veux bien adhérer au discours "oui mais le vrai pauvre, c'est celui qui n'a pas de richesse humaine, bla bla, qui en veut toujours plus, bla bla""... mais allez dire ça à quelqu'un qui pionce dans la rue ou dans sa voiture, à des familles qui courent les foyers d'accueil le soir pour pas passer la nuit dehors, au petit vieux qui n'a plus de quoi s'acheter à bouffer ou se chauffer, aux gens qu'on loge dans des hôtels insalubres pour un prix exorbitant, ils vous vous dire quoi, à votre avis ???

    Relativiser la pauvreté et la faire sortir des aspects matériels élémentaires, c'est un discours de riches quand même...

    Non ?
    D'accord avec ça.

    De plus, la citation du post de départ me fait davantage penser à une formule qu'à une vérité de portée générale ... je serais curieuse de savoir dans quel contexte elle a été prononcée car je pense qu'en l'espèce, c'est déterminant : il faudrait pouvoir comprendre ce que cette petite phrase est censée enfoncer comme clou, ou faire passer comme message ...

    Au-delà de ça, cette citation s'inscrit à mon sens dans une conception assez consumériste de la pauvreté, et ne parle donc pas de la réelle indigence - je te rejoins là, zeliedou.

    Quant au fait de relativiser la pauvreté, je pense qu'on peut malgré tout le faire : il y a non seulement ici, mais aussi partout dans le monde, des personnes qui meurent chaque jour de faim, de froid, ou de maladies qui nous valent à nous un petit arrêt de travail assorti de quelques antibiotiques à aller chercher à la pharmacie du coin. Je fais court, hein, mais vous voyez l'idée.

    (au pire, regardez la télé ou votre boîte aux lettres : à l'approche des fêtes de fin d'année, on ne manque jamais de vous rappeler tout ça d'une manière ou d'une autre, la période étant porteuse pour obtenir des dons gagnés sur notre culpabilité d'occidentaux grassouillets dont les enfants bien portants seront assis à Noël sur une montagne de cadeaux)

    Alors perso, le chauffage et l'électricité coupés, les repas sautés, j'ai connu. Les mois qui se terminent le 15, la CB inutilisable à partir du 22, les vacances une année sur deux (et encore), le compte en banque rouge fluo, je connais encore. Mais tant que j'aurai un toit chauffé sur la tête, que ma fille sera habillée et chaussée correctement et que son assiette sera remplie, tant que moi je pourrai lire ici tout ce qu'on se dit grâce à ma connexion internet haut débit, bien au chaud depuis chez moi : non, je ne m'estimerai pas pauvre.

    (je m'estimerai parfois en galère, mais c'est un autre sujet )

    La pauvreté du coeur, c'est encore autre chose ... mais pour moi c'est effectivement hors sujet ici et ça n'a aucune sorte de corrélation avec la pauvreté matérielle (il y en a qui cumulent toutes les richesses, d'autres qui cumulent toutes les pauvretés, et tous les dégradés entre les deux). Ca ne fait pas vase communiquant, et ça ne se compense pas, je crois.

    Allez, il me reste environ 10 jours pour me procurer de quoi gâter amis, famille et la progéniture associée pour Noël, et pour manger un steak ou deux : après, ma photo sera placardée dans tous les magasins de la ville par mon banquier avec la mention "WANTED", et la saison des pâtes au beurre et des sandwichs au pain va (re)commencer ...

    Affectueusement - xena13
    xena13 et sa Princesse Patate (9 ans 1/2) - "Quand le niveau du pot de Nutella baisse, c'est pas bon pour tes fesses ..." (proverbe xénien :D)

  6. #26
    Primo Solo
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Sexe
    Femme
    Messages
    87
    peut être que pour certaines personnes je le suis!
    mais je ne sens pas pauvre faut pas abuser
    la preuve je vous écris!!
    L'amour est un art mais rare sont les artistes...

  7. #27
    Super Solo Avatar de papou77
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    3 789
    Citation Envoyé par zeliedou Voir le message
    Relativiser la pauvreté et la faire sortir des aspects matériels élémentaires, c'est un discours de riches quand même...

    Non ?
    Zeliedou et xena, je ne suis pas sur de bien vous comprendre (j'extrapole peut-être), mais comme ça, y a un truc qui me grattouille à mon tour dans votre discours, que j'interprète un peu (à tort ou à raison) comme : "il y a des vrais pauvres, donc nous, arrêtons de nous plaindre".

    D'un côté, c'est vrai.

    D'un autre côté, on trouve toujours plus pauvre que soi. Il y a ceux qui vont réduire les cadeaux de Noël cette année. Et puis il y a ceux qui ne savent pas où ils vont dormir à Noël, on n'est déjà plus dans la même catégorie (je fais simple). Mais il y a aussi ceux qui, dans d'autres pays, n'ont même pas de quoi manger, ni boire, ni se soigner, ou qui essayent de survivre au milieu d'une guerre. C'est quasi sans fin.

    Bon, voilà, c'est une réalité, c'est bien d'en avoir conscience. Mais après, on en fait quoi ? On se tire une balle dans la tête ? On part en croisade pour changer le monde ? On essaye déjà de changer ce qu'on peut autour de soi ? Je n'ai pas la solution, du moins pas de vérité absolue.

    Et aussi, est-ce qu'il faut se taire pour autant ? Je comprends qu'on relativise les choses en se disant qu'il y a plus pauvre et plus malheureux que soi. Et même je trouve ça positif. En revanche je ne vois pas l'intérêt de culpabiliser. Ni d'avoir honte de ce qu'on a. Ni même, tout égoïste que ce soit, de défendre ses "privilèges". Pourquoi je dis ça ? Parce que sinon, c'est une tendance à niveler par le bas, et je trouve que c'est un peu le discours ambiant dans les entreprises et notre société capitalo-libérale, qui plus est en période de crise et de mondialisation : "il faut être compétitifs comme les sociétés de Chine / Inde / Afrique / Pays de l'Est" (ou autre); "regardez ces fonctionnaires / profs / cheminots / ...(choisir ce que vous voulez), c'est scandaleux les privilèges qu'ils ont, il faut leur supprimer".

    L'égalité, c'est un bel idéal. Mais si c'est d'être tous pauvres, je me demande si on y gagne vraiment.

    Je ne suis pas sur d'avoir été clair, mais...
    Le changement, c'est maintenant !

  8. #28
    Super Solo Avatar de batik
    Date d'inscription
    décembre 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    94
    Messages
    2 747
    la pauvreté j'ai connu ça toute mon enfance sans vraiment m'en rendre compte...c'était comme ça....
    ensuite en tant que célibataire, je vivais bien..ça a été un peu chaud avec ex pendant 3 ans car il était encore étudiant et puis ensuite plutôt tranquille...pas riche mais pas à la plaindre...
    depuis la séparation, je m'en sortais mais là avec l'achat de l'appart...on peut dire que je suis redevenue pauvre...si je compte toutes les factures et budget bouffe transport etc...le 05 du mois y a plus rien..donc là on est le 6...et ben je peux vous dire qu’heureusement que le noel de la princesse avait été prévu les mois précédent car sinon y aurait rien eu sous le sapin...

    mais pour autant je ne me plains pas..;c'est dur, plus aucun plaisir , mais j'ai un toit, je suis au chaud, j'ai à manger, et surtout surtout je suis en bonne santé pour m'occuper de ma princesse....
    tu ne me manques pas...c'est l'homme que je croyais que tu étais qui me manque...

  9. #29
    Super Solo Avatar de Hermyone
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Sexe
    Femme
    Localisation
    46
    Messages
    2 417
    Objectivement, je n'ai jamais manqué de rien, ni petite, ni maintenant.
    Ca ne m'empêche pas de penser comme Zeliedou : Ne pas avoir à arbitrer entre payer la cantine ou faire le plein d'essence, ça laisse du temps de cerveau disponible pour philosopher sur la vraie pauvreté de l'âme.

  10. #30
    Super Solo Avatar de Ans
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    92
    Messages
    3 413
    " Celui qui est pauvre n'est pas celui qui possède peu, mais celui qui a besoin de beaucoup et qui désire toujours plus" (cité il y a peu par le président de l'uruguay qui reverse 90% de son salaire pour les mal logés... ça laisse rêveur)

    Il y 'a plusieurs belles actions dans ce coin du monde...a ne pas sous estimer voir de vrais leçons a prendre...
    Mais pour la citation .. je trouve cela pas très juste et des pauvre avec comme simple exigence un bol de riz par jour ... il y'en a et plus qu'on ne croit ... dire que cela est un besoin d'avoir beaucoup et toujours plus ..... je doute..
    Papa de 3 enfants 1F de 17 et 2G de 13....oui cela pousse ...mais veulent des Barbies...!!!

  11. #31
    Super Solo Avatar de xena13
    Date d'inscription
    mars 2007
    Sexe
    Femme
    Localisation
    Marseille (13)
    Messages
    2 064
    Citation Envoyé par papou77 Voir le message
    Zeliedouet xena, je ne suis pas sur de bien vous comprendre (j'extrapole peut-être),mais comme ça, y a un truc qui me grattouille à mon tour dans votre discours,que j'interprète un peu (à tort ou à raison) comme : "il y a des vraispauvres, donc nous, arrêtons de nous plaindre".

    D'un côté, c'est vrai.

    D'un autre côté, on trouve toujours plus pauvre que soi. Il y a ceux qui vontréduire les cadeaux de Noël cette année. Et puis il y a ceux qui ne savent pasoù ils vont dormir à Noël, on n'est déjà plus dans la même catégorie (je faissimple). Mais il y a aussi ceux qui, dans d'autres pays, n'ont même pas de quoimanger, ni boire, ni se soigner, ou qui essayent de survivre au milieu d'uneguerre. C'est quasi sans fin.

    Bon, voilà, c'est une réalité, c'est bien d'en avoir conscience. Mais après, onen fait quoi ? On se tire une balle dans la tête ? On part en croisade pourchanger le monde ? On essaye déjà de changer ce qu'on peut autour de soi ? Jen'ai pas la solution, du moins pas de vérité absolue.

    Et aussi, est-ce qu'il faut se taire pour autant ? Je comprends qu'onrelativise les choses en se disant qu'il y a plus pauvre et plus malheureux quesoi. Et même je trouve ça positif. En revanche je ne vois pas l'intérêt deculpabiliser. Ni d'avoir honte de ce qu'on a. Ni même, tout égoïste que cesoit, de défendre ses "privilèges". Pourquoi je dis ça ? Parce quesinon, c'est une tendance à niveler par le bas, et je trouve que c'est un peule discours ambiant dans les entreprises et notre société capitalo-libérale,qui plus est en période de crise et de mondialisation : "il faut êtrecompétitifs comme les sociétés de Chine / Inde / Afrique / Pays de l'Est"(ou autre); "regardez ces fonctionnaires / profs / cheminots / ...(choisirce que vous voulez), c'est scandaleux les privilèges qu'ils ont, il faut leursupprimer".

    L'égalité, c'est un bel idéal. Mais si c'est d'être tous pauvres, je me demandesi on y gagne vraiment.

    Je ne suis pas sur d'avoir été clair, mais...
    Si si, c'est très clair
    . Mais oui, tu extrapoles largement . Pour ma part, je me suis contentée de répondre à la question de départ : vous sentez-vous pauvre ? Et d'expliquer pourquoi ça n'était pas le cas.

    Je suis restée factuelle sur cette question, et ne suis à aucun moment rentrée dans des considérations d’ordre idéologique ou émotionnelles (égalité, honte, culpabilité, générosité, indignation, toussa …) – ça, c’est toi qui viens de le faire, c’est pas moi qui l’ai dit, écrit, ni même évoqué
    .

    Mais si tu veux qu’on en parle : je crois que l’égalité est une chimère qui n’existera jamais tant que l’humain sera humain ; je ne vois vraiment pas de quoi je devrais me sentir coupable ni avoir honte ; et je n’ai pas de recette à proposer pour éradiquer la pauvreté dans le monde, ni l'intention de faire quoi que ce soit à ce sujet : d'abord, j'ai déjà un boulot à temps plus que plein, et puis je ne m'appelle pas Superbatspiderman ni Sainte Xena. Mais je n’ai pas l’intention de me flageller chaque matin pour autant parce que j’ai gagné à la sueur de mon front la possibilité de servir un petit déjeuner chaud et roboratif à ma fille avant qu’elle ne parte vaquer à ses occupations scolaires gratuites et obligatoires de fillette de 9 ans.

    Ca n'empêche pas que quand je réfléchis et réponds à une question comme celle-là, j'essaie juste de ne pas oublier qu’elle et moi, on a de la chance, et de rester décente quand je parle pauvreté. C'est tout ce que j'ai dit
    .

    Affectueusement– xena13
    xena13 et sa Princesse Patate (9 ans 1/2) - "Quand le niveau du pot de Nutella baisse, c'est pas bon pour tes fesses ..." (proverbe xénien :D)

  12. #32
    Supra Solo Avatar de zeliedou
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    10 340
    Citation Envoyé par papou77 Voir le message
    Zeliedou et xena, je ne suis pas sur de bien vous comprendre (j'extrapole peut-être), mais comme ça, y a un truc qui me grattouille à mon tour dans votre discours, que j'interprète un peu (à tort ou à raison) comme : "il y a des vrais pauvres, donc nous, arrêtons de nous plaindre".

    D'un côté, c'est vrai.

    D'un autre côté, on trouve toujours plus pauvre que soi. Il y a ceux qui vont réduire les cadeaux de Noël cette année. Et puis il y a ceux qui ne savent pas où ils vont dormir à Noël, on n'est déjà plus dans la même catégorie (je fais simple). Mais il y a aussi ceux qui, dans d'autres pays, n'ont même pas de quoi manger, ni boire, ni se soigner, ou qui essayent de survivre au milieu d'une guerre. C'est quasi sans fin.

    Bon, voilà, c'est une réalité, c'est bien d'en avoir conscience. Mais après, on en fait quoi ? On se tire une balle dans la tête ? On part en croisade pour changer le monde ? On essaye déjà de changer ce qu'on peut autour de soi ? Je n'ai pas la solution, du moins pas de vérité absolue.

    Et aussi, est-ce qu'il faut se taire pour autant ? Je comprends qu'on relativise les choses en se disant qu'il y a plus pauvre et plus malheureux que soi. Et même je trouve ça positif. En revanche je ne vois pas l'intérêt de culpabiliser. Ni d'avoir honte de ce qu'on a. Ni même, tout égoïste que ce soit, de défendre ses "privilèges". Pourquoi je dis ça ? Parce que sinon, c'est une tendance à niveler par le bas, et je trouve que c'est un peu le discours ambiant dans les entreprises et notre société capitalo-libérale, qui plus est en période de crise et de mondialisation : "il faut être compétitifs comme les sociétés de Chine / Inde / Afrique / Pays de l'Est" (ou autre); "regardez ces fonctionnaires / profs / cheminots / ...(choisir ce que vous voulez), c'est scandaleux les privilèges qu'ils ont, il faut leur supprimer".

    L'égalité, c'est un bel idéal. Mais si c'est d'être tous pauvres, je me demande si on y gagne vraiment.

    Je ne suis pas sur d'avoir été clair, mais...

    Xena a parfaitement résumé ma pensée.
    Je ne culpabilise personne, je ne donne pas de leçons, je répondais juste à la question initiale "C'est quoi pour vous la pauvreté ?"
    Et il ne s'agissait pas pour moi de dire "Taisez-vous" mais juste de reposer les choses dans leur contexte - peut-être aussi parce qu'en écrivant ce post, je venais de lire un sujet où une nana se faisait lyncher parce qu'elle disait qu'elle n'avait pas pu assumer financièrement son môme. Et la période de Noël de ce point de vue là me révolte chaque année quand je vois des gens claquer des milliers d'euros en cadeaux et en bouffe, et passer la tête droite devant le SDF dans la rue.
    Se considérer comme pauvre, quand on a un toit sur la tête, de quoi subvenir à ses besoins, et s'assurer en prime quelques extras, ben c'est quelque chose que je ne peux pas entendre, et j'ai voulu réagir par rapport à la tournure que prenait la discussion.
    Quant à défendre les privilèges de quelques uns, t'inquiètes, je fais partie de ceux qui se le prennent dans les dents à peu près 10 fois par an (sauf que y a des mois où je n'ai plus les moyens de me mettre en grève). Je ne comprends pas bien comment, à partir de mon post tu peux aboutir à ce raisonnement là...
    L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre (Wolinski)

  13. #33
    Supra Solo Avatar de Sun28
    Date d'inscription
    mars 2012
    Sexe
    Homme
    Localisation
    28
    Messages
    5 445
    Si vous avez :
    - un toit
    - des sanitaires (wc + douche)
    - du chauffage
    - de l'électricité
    - de l'eau courante
    - un téléphone
    - une télé
    - une voiture
    - un ordi
    Et bien vous faites parti des 1% privilégiés de la population mondiale, et c'est véridique.

    Si je compte ma moto, je dois faire parti des 0,10% .....
    Je ne m'estime pas riche dans le sens vivant dans le luxe, mais je ne manque de rien.
    Je n'échangerai ma place pour rien au monde, et je n'envie pas ceux qui sont au-dessus, car je sais qu'ils sont beaucoup plus nombreux ceux d'en dessous.
    "Une personne en couple est un PS pas encore fini" SAJU © 2013

  14. #34
    Supra Solo
    Date d'inscription
    avril 2010
    Sexe
    Femme
    Messages
    14 222
    Citation Envoyé par xena13 Voir le message

    et de rester décente quand je parle pauvreté. C'est tout ce que j'ai dit .
    et c'est déjà une grande chose de le dire, de l'être et ça me fait plaisir de le lire ce soir sur ce sujet douloureux à mes yeux
    Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie... pas leur différence

  15. #35
    Super Solo Avatar de papou77
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    3 789
    Citation Envoyé par zeliedou Voir le message
    Je ne comprends pas bien comment, à partir de mon post tu peux aboutir à ce raisonnement là...
    Cherche pas, c'est sans doute lié à une activité cérébrale mêlée d'angoisses existentielles qui provoque une distorsion cognitive et une dissonance praxique
    Le changement, c'est maintenant !

  16. #36
    Supra Solo Avatar de zeliedou
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    10 340
    Citation Envoyé par papou77 Voir le message
    Cherche pas, c'est sans doute lié à une activité cérébrale mêlée d'angoisses existentielles qui provoque une distorsion cognitive et une dissonance praxique
    Papou , apéroooooooooo ? Là tu m'as l'air d'en avoir besoin
    L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre (Wolinski)

  17. #37
    Supra Solo
    Date d'inscription
    avril 2007
    Sexe
    Femme
    Messages
    5 434
    Aujourd'hui beaucoup plus riche qu'hier même si j'ai beaucoup perdu matériellement j'ai gagné à tous les autres niveaux de la vie et je profite de ma fille
    Dernière modification par LLilou ; 06/12/2012 à 23h06. Motif: résumé c'est mieux

  18. #38
    Supra Solo Avatar de kimamila
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Sexe
    Homme
    Localisation
    Montrouge 92 Sud / 972
    Messages
    5 874
    Citation Envoyé par zeliedou Voir le message
    Dites, y a un truc qui me choque un peu là dedans...parce que je veux bien adhérer au discours "oui mais le vrai pauvre, c'est celui qui n'a pas de richesse humaine, bla bla, qui en veut toujours plus, bla bla""... mais allez dire ça à quelqu'un qui pionce dans la rue ou dans sa voiture, à des familles qui courent les foyers d'accueil le soir pour pas passer la nuit dehors, au petit vieux qui n'a plus de quoi s'acheter à bouffer ou se chauffer, aux gens qu'on loge dans des hôtels insalubres pour un prix exorbitant, ils vous vous dire quoi, à votre avis ???

    Relativiser la pauvreté et la faire sortir des aspects matériels élémentaires, c'est un discours de riches quand même...

    Non ?
    les PS ne sont pas pauvres ils ont un PC pour être sur PS
    Ma façon d'être différent c'est simplement d'être moi même.
    Car la vie est un bien perdu si on n'a pas vécu comme on l'aurait voulu.

  19. #39
    Supra Solo Avatar de Elohia
    Date d'inscription
    mai 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    Amiens (80)
    Messages
    5 509
    Pour moi, une personne pauvre est quelqu'un qui n'a pas suffisamment pour rester digne et qui marche sur corde tellement raide que la moindre "merde" supplémentaire pourrait la faire chuter dans les tréfonds.

    Je ne peux cautionner cette citation "Celui qui est pauvre n'est pas celui qui possède peu, mais celui qui a besoin de beaucoup et qui désire toujours plus" car ceux qui ont de quoi penser ça ont un toit, un travail suffisant et de quoi nourrir/habiller leur famille... bref, peu de soucis en somme.
    Je n'ai jamais su définir le féminisme. Tout ce que je sais c'est qu'on me dit féministe chaque fois que mon attitude ne me permet plus de me confondre avec un paillasson. R. West

  20. #40
    Supra Solo Avatar de zeliedou
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    10 340
    Bon, sinon, je ne sais plus qui posait la question du contexte de cette citation - comme ça me disait quelque chose, je suis allée voir. Déjà le contexte est très politique, puisque c'était pendant un sommet sur le développement durable aux Nations Unies.
    Et je pense qu'on comprend mieux le pourquoi de cette phrase si on la replace dans le discours d'où elle est extraite :
    En juin dernier, lors de la conférence sur le développement durable des Nations unies Rio + 20, le président de l’Uruguay a fait un discours qui a été repris des centaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux. Extraits.
    “Nous ne pouvons pas continuer, indéfiniment, à être gouverné par les marchés ; nous devons gouverner les marchés. […]
    Les anciens penseurs Epicure, Sénèque ou même les Aymaras disaient : ‘Celui qui est pauvre n’est pas celui qui possède peu, mais celui qui a besoin de beaucoup et qui désire toujours en avoir plus.’ […]
    Je viens d’un petit pays très riche en ressources naturelles. Dans mon pays, il y a 3 millions d’habitants. Un peu plus de 3 millions. Mais il y a aussi 13 millions de vaches, les meilleures du monde. Près de 8 à 10 millions de moutons parmi les plus succulents. Mon pays exporte de la nourriture, des produits laitiers, de la viande. C’est une grande plaine où près de 80 % du territoire est exploitable. Mes compatriotes se sont battus pour obtenir la journée de travail de huit heures. Aujourd’hui, ils travaillent six heures. Mais celui qui travaille six heures doit cumuler deux boulots ; donc il travaille encore plus qu’avant. Pourquoi ? Parce qu’il accumule les crédits à rembourser : la moto, la voiture… toujours plus de crédits. Et, quand il a fini de payer, c’est un vieillard perclus de rhumatismes, comme moi, et la vie est passée. Je vous pose la question. Est-ce que c’est cela la vie ? Nous touchons ici au cœur du problème. Le développement ne doit pas être opposé au bonheur, il doit favoriser le bonheur des hommes, il doit favoriser l’amour, les relations humaines, permettre de s’occuper de ses enfants, d’avoir des amis, d’avoir le nécessaire. Parce que c’est précisément la chose la plus précieuse. Et, dans notre combat pour l’environnement, n’oublions pas que l’élément essentiel, c’est le bonheur des hommes. Merci.
    -http://www.courrierinternational.com/article/2012/11/29/le-pauvre-c-est-celui-qui-a-besoin-de-beaucoup-jose-mujica

    Et qu'on la comprend encore mieux, si on connait le parcours politique de José Mujica :
    -http://www.courrierinternational.com/article/2012/11/28/uruguay-le-vrai-president-normal
    L'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre (Wolinski)

Discussions similaires

  1. Vous faites quoi pour vous occuper le samedi soir ?
    Par lasupermam dans le forum Vie Sociale
    Réponses: 112
    Dernier message: 15/01/2014, 18h02
  2. Le romantisme, c'est quoi pour vous ?
    Par aurega dans le forum Vie Sociale
    Réponses: 490
    Dernier message: 07/08/2011, 12h51
  3. juste pour rire vous en pensez quoi ?
    Par fox dans le forum Des Hauts et Débats
    Réponses: 24
    Dernier message: 24/11/2009, 18h33
  4. pour vous c'est quoi le bonheur
    Par vonvon22 dans le forum Vie Sociale
    Réponses: 63
    Dernier message: 09/03/2009, 02h17
  5. Pour vous c'est quoi un PACS ?
    Par crevette dans le forum Vie Sociale
    Réponses: 24
    Dernier message: 30/12/2008, 18h06

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •