PDA

Voir la version complète : Retrouver confiance dans les autres ?



Carolyn
14/10/2006, 16h46
Bonjour,

J'ai quitté le domicile conjugal il y a 2 mois 1/2, et c'est dur, plus que je ne le croyais.

En fait, au debut de la séparation, ca allait pas trop mal. Puis je me suis effondrée. Ensuite, j'ai trouvé un boulot que j'adore, alors tout allait super bien. Je me suis concentrée un maximum sur mon nouveau boulot, et même si ce n'est qu'un CDD, je me donne a fond, comme si c'était une carrière a vie. En plus, avec mes petits bouts a épauler, je n'avais pas le temps de penser a moi.

Mais la semaine derniere, une collegue de travail s'est mariée, et ils ont plus ou moins insisté sur le fait que je devait venir aussi. Ca me faisait tellement plaisir d'être conviée comme ca, ca montrait que j'etais vraiment integrée a l'equipe, j'y suis allée. Mauvais plan ! Une fois que le maire a eu fini son discours, on est toute allée la rejoindre, histoire de lui parler un moment pendant que les invités etaient sortit, en prenant pour excuse "on va ranger, allez-y les autres" (je travaille dans la mairie où elle s'est mariée)

Et là, je me suis effondrée. J'avais honte de pleurer comme ca, le plus beau jour de la vie de cette collegue, mais tout est remonté a la surface ...
Le jour de mon mariage, que je croyais le plus beau de ma vie, le bonheur qui m'etait promis, puis les coups, les insultes, les humiliations, d'autres choses que je ne peux dire tellement c'est horrible.

Et là, voyant mes collegues, l'une en robe de mariée, l'autre enceinte, l'autre avec son amoureux, je me suis effondrée. Je suis seule, je ne trouverais peut-etre plus d'homme qui m'aimerait, j'ai peu d'amis (il a reussit a me couper de' mes amis, à me couper du monde pendant nos 6 ans de mariage)

J'ai beau me dire que c'est derisoire par rapport à la difficulté de ces dernières années, j'ai beau me dire que le plus important, c'est que j'ai pu lui echapper, je me sens très mal.

Comment peut-on retrouver confiance ? Après avoir été trahie par un homme qui me promettait l'amour et m'a offert l'horreur, comment puis-je refaire confiance ?

Je souffre à l'idée de finir ma vie seule, mais je ne vois pas comment je pourrais aimer a nouveau ...

Lisant
15/10/2006, 08h09
bonjour Carolyn,

ta séparation est trés recente pour ne pas ressentir encore toutes ces douleurs.Tu dois te reconstruire en prenant du temps,en t 'accordant le droit de ne pas etre pas au top de ta forme.Il est normal que certais evenenments te rappelle ta vie ,tes echecs et tes souffrances et aussi des bonheurs.....

Pour la confiance, pas de recette, mais souvent le probleme ne vient pas des autres mais de nous.Il faut apprendre à depasser ces sensations de honte, de culpabilité et tu passe par divers stades:la colere,le regret,les larmes.....c 'est parfois long mais tu rencontreras à nouveau des personnes hommes et femmes confondus qui te donneront envie d 'aller vers eux ,de leur accorder à nouveau ta confiance.Et pour cela,il faut bien se connaitre soi meme,apprendre à s 'aimer à nouveau,oublier notre culpabilité et se dire que notre avenir dependra desormais de nous,de nos choix et de nos envies...

Garde le moral et n 'hesites pas à venir ici,c 'est peut etre une bonne maniere d 'ouverture vers les autres dans un premier temps et laisse le temps faire son boulot meme si aujourd'hui tu as l 'impression qu'il ne passe pas vite, il agit!

bon courage malgré tout ,ce sont des moments pas terribles du tout

Elizabeth
15/10/2006, 09h41
Dis toi déjà que tu n'as pas besoin(parce que j'ai l'impression que j'ai en te lisant, je me trompe peut être) d'un homme pour te donner de la valeur. Tu t'en es sorti, tu t'es battue, tu as gagné. Tu as de la valeur en toi même, tu n'en aura pas plus en arborant un homme à ton bras.
Retrouver la confiance, c'est possible, ce n'est pas parce qu'UN homme s'est mal comporté avec toi que toute la gente masculine est du même accabit. ça viendra, pour un peu que tu en aie envie et que tu cherches, sans que tu en fasses une obcession.
Bon courage!

Carolyn
17/10/2006, 07h06
Je sais que je n'ai pas besoin d'un homme, et a vrai dire, depuis que j'ai quitté mon mari, je ne me suis jamais sentie aussi libre et tranquille. JE me fixe mes propres priorités, je ne suis plus celles d'un autre.

Mais ca ne m'empeche pas d'avoir peur de ne jamais pouvoir avoir assez confiance en un homme à nouveau. J'ai mes enfants, ma famille, mon travail. Mais après ? Me blottir dans les bras d'un homme, les calins, la tendresse, l'amour. Ca va etre dur de ne plus avoir tout cela.

En plus, je suis de nature quelqu'un de timide, alors pour faire de nouvelles connaissances, avec la peur de souffrir que j'ai maintenant, je me dis que je suis vraiment mal barrée ...

Jeff
17/10/2006, 07h18
Après l'échec on éprouve tous ce sentiment de bien être et de tranquilité à être seul maître de sa vie et son destin.
Et comme tout le monde, on a aussi des manques de tendresse, de calins et de discussions entre adulte le soir...

Ce bien être peut être un piège, attention! Je me sens bien tout seul avec ma fille, mon boulot, ma petite vie quoi...
Mais bien souvent je me dis: et si j'étais en train de m'enfermer dans ce petit monde que je me suis recréé? lorsque ma fille quittera le domicile pour voler de ses propres ailes, comment vivrais je la solitude à ce moment là? je n'ai vraiment pas envie de vieillir seul...

Alors je dis attention! certes y a des peurs, des craintes face à une nouvelle relation, mais ne pas tomber dans "le piège" au risque de finir sa vie seul(e).

Morgane
17/10/2006, 18h17
Bonjour Carolyn,

Ta séparation est en effet récente et je crois qu'il faut te donner du temps. Je comprends ton effondrement lors de ce mariage. Tu as subitement pris la mesure de ta situation actuelle et tout est remonté à la surface.
On ne cicatrise pas forcément instantanément... quoique cela dépend vraiement de chacun.
J'ai un peu vécu la même chose dans le sens où j'ai fait le vide autour de moi et j'ai peu d'amis aujourd'hui. Etant devenue d'une extrême vigilance, j'ai beaucoup de mal à faire confiance aujourd'hui, notamment dans les hommes... D'où une solitude qui commence à peser, mais j'ai peur de me tromper à nouveau...
Quant on a été trahi, humilié, voire violenté par qqn que l'on aimait profondément, le chemin de la "reconstruction" prend un peu de temps. Entoure-toi de personnes en qui tu as confiance et qui peuvent t'aider petit à petit à reprendre confiance.

Bon courage,

Morgane

manu78
17/10/2006, 23h39
Je comprends ta souffrance lors du mariage de ta collègue, ce week-end, des voisins se sont mariés et de la voir en marié m’a fait énormément souffrir, cela a fait resurgir tous les moments de bonheur avec mon ex-femme et surtout ce jour qui était l’un des plus beau de ma vie ( il y a aussi la naissance de ma fille).Tout cela est du passé et il faut se dire qu’il y aura d’autres moments de bonheurs, mais j’ai comme toi des difficultés à voir l’avenir. Je ne suis pas encore au stade de me dire si un jour je pourrais retrouver quelqu’un, mais il est vrai que sentir la présence d’une autre personne, se blottir contre elle, se sentir aimé, donner son amour et tous les bon moments d’une relation amoureuse me manque aussi.
Tout les matins, je me demande pourquoi se lever, car l’avenir qui avait été construit est détruit et ce n’est plus qu’un mot du dictionnaire, mais quand j’entends ma fille pour la lever je me dit que cette avenir je dois la construire pour elle.
Pour le moment, je vie au jour le jour en gérant mes peurs et mes angoisses de mon mieux (avec plus ou moins de réussite), je trouve que ces déjà pas mal en attendant des jours meilleurs, il ne faut pas baisser les bras et affronter les épreuves les une après les autres.
Tu es tombé sur un homme qui t’a fait énormément de mal, mais ils ne sont pas tous pareils (si c’est vrai), il ne faut les mettre dans le même panier, il faut avoir confiance en toi dans un premier temps pour avoir confiance aux autres dans un deuxième temps.

mimihibou
18/10/2006, 08h41
coucou
c'est vrai que c'est dur de vivre des moments de bonheur pour les autres, quand le notre c'est envolé!

Pour moi mon divorce date déjà de 2 ans, et je ne fais toujours confiance à aucun homme, désolé, mais mon ex m'a fait tellement de mal (psychologiquement) que meme mes enfants ( des garçons) s'entendent régulièrement répéter les meme choses. Mais bon je me dis, qu'il faut essayer, et j'ai une pêche d'enfer, c'est déjà un bon pas dans la reconstruction.

Je suis à votre disposition pour une conversation en direct.
amicalement

Carolyn
18/10/2006, 13h50
@ Jeff : C'est justement ce qui me fait peur. J4ai tant souffert avec lui, je me dis que je ne pourrais peut-etre plus jamais refaire confiance à un homme. Et après ? quel avenir ?
Mes enfants vont grandir, et j'espere bien qu'ils auront leur vie à eux, qu'ils fonderont leur propre famille. Je vais me retrouver seule dans mon appart', à parler à un canari ? :lol:
A trop avoir peur de souffrir, je risque de finir seule et aigrie ?

@ Morgane : je sais bien que mes craintes peuvent paraitre precoces. Cela ne fait que 2mois 1/2 maintenant que je suis partie de chez mon mari, c'est peu. Et je suis bien entourée. Je vis chez mes parents, qui me soutiennent à fond, et m'aide autant qu'ils le peuvent. Ils sont formidables avec moi. Mais il y a des choses que je ne peut pas leur dire. Comme cette peur de ne plus jamais aimer, être aimée. Pour eux, c'est totalement secondaire (ils ont pas completement tors d'ailleur), et donc je ne devrais meme pas y penser.
Quand aux amis, ben j'en ai plus .... Je n'ai pas fait le vide contrairement à toi. C'est mon ex qui a fait le vide autour de moi, il s'est arrangé pour faire fuir tout le monde. Et maintenant que je suis libre de les revoir, ben j'ai l'impression de ne plus avoir ma place dans leur vie. Cela fait 5 ou 7 ans que je ne leur ai plus parler, je ne saurais (ou ne sais pour ceux que j'ai revu) plus quoi leur dire.

@ Manu78 : J'ai beau me dire que tout les hommes ne sont pas comme lui, j'ai dû mal. Quand je l'ai rencontré, je lui ai tout donné, le croyant different des hommes qui m'avaient fait souffrir par le passé, et encore une fois, je me suis plantée. Je ressens un sentiment d'echec dans mes relations amoureuses, je fini par me dire que je ne dois pas etre douée pour l'amour .... :-(
Quand j'aime, je me connais, je me donne à fond, de toute mon coeur, de toute mon ame. Alors j'ai peur. Peur de souffrir encore. Et en meme temps, j'ai peur de ne plus jamais avoir l'occassion de sentir mon coeur battre. Quelle torture...

@mimihibou : Je ne tient que pour mes enfants, parce qu'ils ont besoin d'avoir une maman forte car cette situation est deja bien assez dur pour eux.
Mais je sens que la reconstruction, pour moi, risque d'etre tres longue, trop peut-etre ...


Après tout, je me dis que j'ai 28ans, 2 enfants. Quel homme voudrait s'embarquer dans une vie si compliquée ? Parce que si on m'aime moi, on doit aimer mes enfants aussi, c'est obligatoire. Croyez vous qu'il existe des hommes capable d'aimer une femme et ses enfants ?

Ritie
18/10/2006, 14h03
Carolyn a écrit :
Après tout, je me dis que j'ai 28ans, 2 enfants. Quel homme voudrait s'embarquer dans une vie si compliquée ? Parce que si on m'aime moi, on doit aimer mes enfants aussi, c'est obligatoire. Croyez vous qu'il existe des hommes capable d'aimer une femme et ses enfants ?

J'ose me dire que oui. Un collègue (27 ans sans enfant) vit un amour fou avec sa conjointe de 34 ans qui a 2 enfants. Ca fait plus ou moins 2 ans maintenant. Il adore les enfants et tout se passe bien pour eux.

Si c'est possible pour eux, pourquoi pas pour nous ?

mimihibou
18/10/2006, 14h28
re coucou
Pour moi aussi je sens que ça va etre très long, déjà 2 ans, et coté confiance, pas un seul pas dans cette direction, sauf peut etre un peu envers mes enfants, un bon point positif quand meme.

Pour moi, moins facile c'est sur, car à 44 ans, je me dis que ma vie est déjà bien entamée.......
A voir...........lol

amitiés

Poupette
18/10/2006, 14h41
Chaque chose en son temps Carolyn. Ne te poses pas aujourd'hui des questions qui ne sont pas encore d'actualité. Tu as un équilibre et toute une vie à reconstruire avant de songer à te "recaser".
Ca va faire bientôt 2 ans que mon ex est parti, et maintenant que j'ai enfin surmonté cet échec, je savoure pleinement ma liberté retrouvée et la nouvelle vie que je me suis construite.
Une rupture, c'est tout un schéma (très classique) de vie qui vole en éclat, et on a tendance au départ à se raccrocher à ce qui se rapproche de ce schéma perdu, ça nous rassure. Au début, moi aussi, je voulais refaire ma vie au plus vite, j'ai rencontré quelqu'un qui était prêt à m'offrir ce schéma si rassurant sur un plateau d'argent, mais je me suis rendue compte à temps que c'était bien au schéma que je tenais et pas à la personne, et j'ai tout arrêté.
Après, je me suis appliquée à reconstruire quelque chose de solide, seule avec ma fille. Ce n'est biensur pas la vie que j'imaginais pour moi et ma fille, mais je t'assure que c'est 100 fois plus satisfaisant que si j'avais replongé de suite dans une histoire avec un homme, juste par crainte de finir seule.
Aujourd'hui, je sais que si je rencontre quelqu'un, je serais prête à accueillir cette relation comme il se doit, dans la sérénité, et surtout pour la personne qu'il sera réellement et non pas pour ce qu'il pourrait représenter de rassurant.
Mais ma grande force, c'est que je ne l'attend plus ce "prince charmant", car je ne suis pas malheureuse sans lui. Je sais qu'avec ou sans homme, je peux être épanouie et heureuse.
On nous bourre tellement le crâne avec les valeurs familiales classiques que le jour ou ces valeurs volent en éclat, on n'a plus aucun repère. La première chose que l'on cherche à faire, c'est replonger au plus vite dans ce "classicisme". Pourtant, il y a tant de façons d'être une famille et de vivre son couple autre que le traditionnel couple >> mariage >> enfants >> maison >> chienchien >> maitresse-amant :-P ... etc... Et attention, je ne dis pas qu'il faut cracher sur ce que l'on a perdu hun (ça s'appelerait de l'aigreur), je dis juste que l'on peut être heureux et épanoui en construisant différemment, mais pour cela il faut du temps. L'échec est utile, il nous fait évoluer, réfléchir sur nous-même et surtout, il doit nous éviter de reproduire les mêmes erreurs ad vitam eternam.

Poupette
18/10/2006, 14h49
PS : Pour répondre vite fait au titre de ton post, je vais faire bateau, mais je dirais "reprend d'abord confiance en toi, et la confiance en les autres te reviendra d'elle même".
On ne peut pas passer sa vie à se méfier des autres. Tous les hommes ne sont pas comme ton ex et aucune histoire ne se ressemble, et c'est bien ça qui fait la beauté de la vie. Je dis souvent que ça ne sert à rien de se poser 1000 questions et de vouloir anticiper l'avenir, car la vie à plus d'imaginaton que nous.

mozart
18/10/2006, 18h08
jeff, cher modérateur
je suis assez d'accord avec poupette, n'est pas plus la peur de la perte des shémas qui nous effraient que la solitude?
cela fait 18 mois que je suis seule avec mes enfants et je m'interroge sur cela, est ce qu'on est tous fait pour vivre en couple? j 'ai vécu heureuse en couple pendant 21 ans et un jour il est parti , j'ai cru mourir et maintenant 18 mois après je suis là et même seule je ne m'ennuie pas entre les enfants le boulot et la maison, se retrouver seule peinarde pour savourer un bon bouquin ou un épisode des experts, j'en éprouve une vraie satisfaction :-D
une vie sentimentale? pour le jour où les enfants partiront? n'est ce pas une solution juste pour ne pas être seule? faut il se contenter d'un à peu près pour cela? je vais avoir 44 ans, j'ai parfaitement conscience que les hommes libres sur le "marché" lol, ne sont pas pour moi, soit ils sont trop jeunes et veulent des enfants soit trop vieux et veulent un bâton de vieillesse soit ils ont le bon âge mais il y a un lézard, sinon ils auraient déjà retrouvé. aigrie? non je ne regrette rien de mes années de mariage, méfiante? certainement, lucide? peut être bien :lol: à méditer mozart

tmax
18/10/2006, 18h24
Bonsoir mozart,
Moi aussi j'ai apprécié la façon d'aborder de Poupette ;-), par contre ta phrase " les hommes libres sur le "marché" lol, ne sont pas pour moi, soit ils sont trop jeunes et veulent des enfants soit trop vieux et veulent un bâton de vieillesse soit ils ont le bon âge mais il y a un lézard, sinon ils auraient déjà retrouvé. " me fait un peu froid dans le dos car on ne peut pas mettre les gens dans des cases aussi facilement, si ?

P.S. : en fait je réagis car mon anniversaire est le ... 03.11 ... de l'année 62 :-D :-D :-D :-D


Thierry.

Carolyn
19/10/2006, 07h52
Mozart, j'avoue être choquée par ta facon de voir les hommes de la quarantaine qui sont celibataire. :-o
N'est-ce pas trop simple de tous les mettre dans la meme categorie ? Parce que a ce compte là, les hommes pourraient aussi faire la meme choses avec toi ;-)

Et regarde Tmax, ca a l'air d'etre quelqu'un de bien, malgrès son grand age et son celibat :lol:

En ce qui me concerne, je ne pense pas que les hommes bien soient tous morts, ou deja pris. Je pense juste que j'aurais du mal a en rencontrer un. Et puis, a l'heure actuelle, je crois que meme si j'en avais un devant le nez, je ne pourrais pas y croire, et lui faire confiance.

mimihibou
19/10/2006, 08h40
coucou

Bon d'accord, tous les hommes ne sont pas pareil,et c'est sur, ils en a meme des très bien.....
Pour l'age, merci à toi CAROLYN,
J'ai l'age de Tmax et je ne me sens pas avoir un GRAND AGE

Vive l'humour.....
Courage à tous

Jeff
19/10/2006, 09h07
Carolyn a écrit :
Et regarde Tmax, ca a l'air d'etre quelqu'un de bien, malgrès son grand age .


:-D Tmax, l'ancêtre de parent-solo.... :-D



Mozart,

J'ai 41 ans, célibataire....
Je suis donc pour toi quelqu'un qui a un "lézard" sinon j'aurais déjà retrouvé....pour reprendre tes propos!

Et bien comme toi, je me sens bien seul, "peinard", je m'occupe de ma fille, de moi, mes amis sont là, j'ai mon p'ti boulot, ma famille etc etc....

Finalement, suis je différent de toi? :-)

En ce qui concerne la peur de la perte des "schémas", peut être que tu as raison pour certaines personnes qui ont impérativement besoin de se retrouver dans la "norme" pour être bien dans leur peau, ça les rassures. Mais existe t il encore des "schémas" dans la société dans laquelle nous vivons aujourd'hui? N'ont ils pas tous explosés sous les coups de boutoir de la tentation qui ammène les gens à ne plus rien respecter et à faire n'importe quoi pour parvenir à leur fin?....

Personnellement, je gère ma vie comme je l'entend et ne cherche pas à correspondre à un schéma quelqconque. C'est bien la peur de finir ma vie seul qui me fait réflechir parfois....

Carolyn
19/10/2006, 18h35
Juste un petit mot : J'espre que tout le monde à compris que je faisais de l'humour sur le soit disant grand age de tmax hein ;-)

Mon smiley était là pour le prouver :lol:

mozart
19/10/2006, 18h46
alors tu es plus vieux que moi, je suis du 31 12 62..... :lol:
je vois que j'ai fait réagir mais un forum c'est fait pour ça :lol: .bien sûr qu'il existe des mecs bien, mais ils sont rares, comme les nanas bien d'ailleurs.. mais reconnaissez mesdames ( et messieurs) que beaucoup ont des "lézards , allez sur des sites de rencontres, moi j'y en ai trouvé un qui en était au 3 ème divorce , un qui cherchait la mère de ses enfants tout de suite , un qui voulait une femme de ménage pour son 170m2, un qui ressemblait trait pour trait à laspales....
je ne suis pas sûre que les schémas aient tant explosés que ça. même si aujourd'hui les cellules familiales sont composées recomposées ou ...décomposées, je pense que pour beaucoup, on reste attachés à cette norme.
oui carolyn, j'ai un lézard moi aussi , j'ai quasi 44 ans, je vis en province, j'ai deux enfants de 17 et 8 ans.
où est le lézard dans tout ça? à par le fait que j'ai 2 enfants à charge et bien je ne quitterai pas ma ville pour aller vivre avec un homme car mes enfants n'envisagent pas de la quitter et que la séparation du père est déjà suffisament dure pour que je n'en rajoute pas. Le lézard? c'est aussi que j'ai un boulot prenant, très prenant. c'est aussi que je ne veux ( peux ) plus faire d'autre enfant et que j'ai rencontré des hommes qui à la quarantaine en désirent un encore.
et que quoi qu'on en dise, la quarantaine pour la femme c'est plus hard que pour un homme, je le sais mon ex est partie pour une fille de 21 ans et lui a fait un petit, vous voyez une femme de + de 40 avec enfants faire ça?
peut être que je suis comme toi carolyn, que même dans un couloir, je passerai à côté du bon.
quand jeff écrit " c'est bien la peur de finir seul qui me fait réfléchir", cela m'interpelle ( quelque part) :lol: , ce que dit jeff ou ce que j'en lis c'est plus la peur de la solitude que la recherche de l'amour et je crois que l'on est beaucoup comme cela. sachant que les femmes vivent plus longtemps que les hommes,je crois que de toute façon je finirai seule, c'est comme ça c'est biologique. ( je vais encore faire râler) :-P ou alors je me mets en couple avec une autre nana, faut voir.
j'ai vraiment du mal à faire la part entre retrouver qqun pour " de vrai" ou pour ne pas être seule .et ça.... allez salut à tous mozart

penelope
19/10/2006, 19h23
hello Mozart,
Tu sais les hommes qui choisissent une femme plus jeune, c'est fréquent, mais ont-ils raison ?

Oui elle a la peau plus ferme et n'a encore aucune ride. Mais qui dit jeune dit sorties en boite, sport...
A la quarantaine chez un homme ce n'est pas un problème.

Mais après....

Il veillit et la jeunette, elle, veut continuer à vivre à 100 à l'heure... Alors il court après sa jeunesse...
Lui voudrait peut'être quelque chose de plus ZEN...
Et la femme a 40 ans lui a 60 ans ils ont pas du tout les mêmes objectifs.

Lui la retraite.... :-D

Elle l'épanouissement, les enfants sont grands enfin elle peut faire quelque chose, une carrière professionnelle, des activités, des voyages...(bon les voyages quand on est à la retraite ça le fait :-D )

Bon ben avis au amateurs ...

tmax
19/10/2006, 19h42
Hello Beethoven ;-) et consoeurs :lol:,
ne vous inquiétez pas pour moi ;-) mon âge ne me pose aucun problème, je l'assume parfaitement et mon sens de l'humour est très loin d'avoir disparu.

Je réagissais à la " mise en case " et aux clichés qui vont avec ... La nature humaine est beaucoup trop vaste, compliquée et diverse pour s'accommoder d'un tel traitement.

Thierry.

Poupette
20/10/2006, 09h42
Quand je parlais de la crainte de la perte des schémas classiques, c'est surtout parceque la société ne nous propose aucune alternative positive à ces schémas.
Et puis, avoir foiré ma vie de famille reste pour moi un échec douloureux que j'ai encore par moment du mal à surmonter. Je n'ai pas honte de dire que je tenais à ce schéma très classique qui était d'élever mes enfants (oui j'en voulais 4) aux côté de leur père. Aujourd'hui, je me retrouve seule à élever une enfant unique, et non, ce n'était vraiment pas mon rêve. Je crois que peu de gens rêvent de ça non?
Maintenant, cette situation ne me rend plus malheureuse, j'ai appris à l'accepter, je n'avais pas le choix de toute façon. Dans cet échec, il y a biensur du positif, je me rend compte avec le recul que je m'étais mise entre parenthèse pour satisfaire les grandes exigences de Monsieur et que ma vie aurait été merdique s'il était resté de toute façon. Donc, j'ai foiré ma vie de famille, et je tente aujourd'hui de construire autre chose, justement moins classique, mais on a très peu de "références" dans ce domaine et en ce qui me concerne, j'ignore totalement ou je vais. Mais je sais ce que je ne veux plus, et ça c'est déjà énorme.

Mozart, tu me fais beaucoup rire avec tes rencontres internet... je crois qu'on a rencontré les mêmes mecs!!! :lol:
Perso, je me suis désinscrite depuis mai et franchement, c'est une très bonne chose. Cela dit, les rencontres que j'ai faite m'ont aidées à y voir plus claire sur ce que je pouvais accepeter ou non... et je crois que je suis devenue tellement exigente que j'ai la quasi garantie de finir ma vie toute seule, mais moi, ça ne me fait pas peur du tout. L'expression "mieux seule que mal accompagnée" n'a jamais prit autant de sens pour moi que depuis le départ de l'ex!