PDA

Voir la version complète : se separer ou rester ?



karinelmcb
15/08/2006, 06h23
Bonjour,

je vis aux antipodes, en Nouvelle Zelande, ce patit pays cache entre l'Australie et la Polynesie Francaise, et je suis en instance de separation avec mon mari britannique.

Mon isolement fait que je suis tres depressive depuis un petit bout de temps alors je ne sais plus si j'ai les idees assez claires pour prendre une decision sensee.

Mon mari et moi suivons en ce moment une "psychoterapie de couple", car j'accouche dans 2 mois d'un second enfant - le premier a 14 mois-, et je veux prendre une decision des la naissance du bebe, a savoir nous nous separons ou nous restons ensemble.

J'ai tres peur de me separer car ma famille ne cesse de me projeter les difficultes d'une famille solo - deux bebe de moins de 2 ans, devoir trouver du travail (apparement tres tres difficile en France avec mes pauvres qualifications professionnelles), logement, pension alimentaire minable, pas d'aide financieres, difficultes de rencontrer d'autres gens, peut etre ne jamais retrouver d'homme, que tous les hommes ne sont pas interesses par les enfants d'un autre, que de toute maniere les hommes sont tous ceci et cela et que j'en demandre trop, qu'en tant que femme il faut savoir faire des compromis etc....

Cela me terrorise tellement - a tord ou a raison- que je me demande s'il vaut mieux:
1) prendre ma liberte avec mes deux bebes et recommencer, petit a petit, doucement, sans grandes esperances
2) continuer une vie de famille ou ma vie de couple est reduite a une relation de co-locataire, quite a me trouver des amours a cote.

Des conseils?????? Merci de toute reponse.

TeeGee
15/08/2006, 09h19
karinelmcb a écrit :
Bonjour,

...Mon mari et moi suivons en ce moment une "psychoterapie de couple", car j'accouche dans 2 mois d'un second enfant - le premier a 14 mois-, et je veux prendre une decision des la naissance du bebe, a savoir nous nous separons ou nous restons ensemble...
....
Cela me terrorise tellement - a tord ou a raison- que je me demande s'il vaut mieux:
1) prendre ma liberte avec mes deux bebes et recommencer, petit a petit, doucement, sans grandes esperances
2) continuer une vie de famille ou ma vie de couple est reduite a une relation de co-locataire, quite a me trouver des amours a cote.

Des conseils?????? Merci de toute reponse.à toi de choisir: affronter les difficultés que tu as citées, ou vivre une parodie de couple et en être malheureuse !!!

1-Dans le 1er cas, c'est dur, mais tu te laisses une porte de bonheur possible, une fois les difficultés arrangées (et je sais que ce n'est pas facile)

2-Dans le 2e cas, plus de difficultés en apparence, mais si ton mari et toi viviez en co-locataires...pourras-tu longtemps te regarder dans la glace et te dire: "Je suis heureuse de la vie que je mène..." ?


Mon ex femme a eu la gentillesse de me proposer ta 2e solution....j'ai ouvert de grands yeux...j'étais malheureux depuis des mois et nous vivions en "copains" depuis des mois....Je lui ai dit: "une cohabitation pendant quelques années avant de faire le point ? ...PAS QUESTION !"

Et la mort dans l'âme, j'ai choisi de partir, pour cesser d'être malheureux et me donner une infime chance d'être heureux...sinon, avec mon ex, la vie était devenue une parodie de mariage.

Les difficultés (différentes pour moi ok) ont commencé après: mon ex est une rodée du divorce (son 2e) et moi je découvrais tout. Le divorce ne se fait pas du tout à l'amiable...son but: de l'argent ! On croirait Louis de Funés avec Yves Montand !

Bien qu'elle ose prétendre que ce n'est pas pour elle mais pour notre fille, je me bats pas à pas, sans l'attaquer de front, pour éviter que ma fille en pâtisse, mais je ne VEUX PAS lui céder une partie de mon héritage, qu'elle réclame alors que nous avons été marié sous le régime de "séparation de biens"...(il y a une faille dans la loi sur laquelle elle a sauté...)...

Voilà, j'ai mélangé ma réponse à ma propre histoire, mais tu as réveillé en moi de mauvais souvenirs...désolé.

En conclusion, la réponse est dans ton coeur:

1-Si tu n'aimes plus ton mari, la co-location ne te rendra pas heureuse....Le départ va te créer des ennuis ?
Oui, mais ça se surmonte toujours, et la lumière est au bout du tunnel, même si on en bave....même si à un moment on n'y croit plus..Il FAUT tenir.

2-Par contre si tu espères sauver ton couple.....Essaie !

tee gee (bavard dés le réveil)

Mana38
15/08/2006, 09h39
Bonjour karine et bienvenue sur le site malgré les tristes circonstances que tu évoques. Que tu vives aux antipodes ou juste à côté, la douleur est la même, simplement ton isolement n'aide certainement pas dans cette situation.

Tu demandes des conseils ? C'est difficile, c'est TA vie et TOI SEULE auras à en assumer les choix . Pourquoi ne pas aller d'abord aux priorités ? Tu es enceinte, et je crois donc qu'il ne faut surtout rien précipiter. Laisse-toi encore deux mois, profites-en pour te reposer et attendre la naissance le plus calmement possible. Durant ce répit, continue ta thérapie de couple et donne ainsi une dernière chance sérieuse à ton mariage... Ensuite, quand le bébé sera né, tu auras à choisir ce qui est le "mieux" pour toi et tes enfants.

La séparation entraîne effectivement des difficultes mais ce long parcours douloureux est parfois la moins mauvaise des pires solutions. Ne laisse pas ta famille te décourager, ils devront au contraire te soutenir. Pour tes bebes, ton travail à trouver, les aides, tu verras cela au fur et à mesure ! Bien sûr il faut y penser mais enfin d'autres l'ont fait... C'est difficile mais on y arrive.

Pour ce qui est de "retrouver un homme", je ne crois pas que ce soit urgent !!! Juste après une séparation, il faut savoir prendre le temps de "faire son deuil" et d'analyser son échec avant de se rejeter dans la première relation venue. Tu es jeune, il est probable que tu auras d'autres rencontres, avec ou sans compromis !


...continuer une vie de couple reduite à une relation de co-locataire, quitte à me trouver des amours à côté...
Gloups ! Désolée mais cela me parait une solution épouvantable et de plus parfaitement malhonnête !

Comme disait un papa solo à une autre maman dans ton cas : "Deviens ce que tu es" ! C'est à dire écoute tes vrais sentiments et assume-les...

Pense surtout aux petits dont tu as la charge, ils seront ton moteur et ta joie, quel que soit ton choix... Je te souhaite du courage, tu vas en avoir besoin.

Mana38
15/08/2006, 10h10
TeeGee a écrit :...j'étais malheureux de cette parodie de mariage. La mort dans l'âme, j'ai choisi de partir pour me donner une infime chance d'être heureux...

Les difficultés ont commencé à cause de l'argent, bien qu'elle ose prétendre que ce n'est pas pour elle mais pour notre fille...
TeeGee, comme souvent, je ressens une ressemblance troublante entre nos situations, sauf que moi j'ai tenu le rôle que tu attribues à ton ex et que certaines de tes justifications "auraient pu" être celles du mien (je n'en sais rien, on n'a jamais parlé, et il est parti sans un mot, avec une autre...)

Tu sais, la "parodie de mariage", il faut avoir des torts des deux côtés pour y arriver aussi parfaitement. Je connais le poids écoeurant des déceptions informulées, des incompréhensions qui s'accumulent, et des attentes irréalisées... Bien sûr, on aurait du en parler, mais il faut aussi "savoir entendre" pour faire évoluer les choses et manifestement cela n'a pas été le cas...

Bien sûr, il y a toujours deux échos à la même histoire et c'est utile parfois d'écouter un point de vue différent. Tes écrits m'interessent vraiment, alors merci à toi...

alka
15/08/2006, 10h33
bonjour karine
tu dis que tu traverse une phase de déprime et effectivement cela peu influencer tes decisions peut être devrais tu laisser un peu de temps au temps en laissant cette therapie de couple commencée ,faire son chemin.Si vous vous êtes tous les deux inscris dans cette démarche s'est bien que vous en attendez quelques chose,et peut être vas tu dans ce travail fait sur votre couple découvrir des données nouvelles qui t'aiderons a faire un choix.
a bientôt

TeeGee
15/08/2006, 10h38
Chère Mana, j'avais lu que tu pensais ressembler à mon ex...j'espère que TU n'es PAS mon ex :-D ...

J'ai écrit, ici ou là que je me reconnaissais des torts, notamment celui d'avoir attendu que la soupape "explose" pour lui annoncer mon envie de départ, aprés quelques mois de "copinage"....

J'aurais dû lui dire: "Tu me fais c****, si on continue comme ça....ce sera la fin"...mais introverti comme je suis, j'ai gardé, gardé, gardé, tout en essayant de tendre des perches qu'elle n'a pas vues, et j'en ai eu marre d'être trop malheureux...

Depuis, comme j'ai appris qu'elle m'attribue les torts à 100 %, je joue la mauvaise foi aussi en lui accordant gracieusement 100 % des torts aussi (alors que je pensais à un 75-25 pour elle et j'aurais accepté, mais injustement, un 50-50 !)

Pour la question de l'argent, elle touche à mon honneur (et elle le sait), parce qu'elle me force à prendre sur l'héritage que m'a légué mon père, alors que je n'aurais JAMAIS accepté ça de mon avocate si elle me l'avait proposé dans le cas inverse où mon ex aurait touché un héritage et moi non.

Elle veut une pension de compensation, alors qu'elle n'avait rien demandé de ce côté-là à son 1er mari et s'en vantait: "je me suis débrouillée, j'ai cherché du travail"....Pas là ! :encolere:

Ceci est un autre débat.

Elle me fait "payer" au sens large mon départ, parce que ce n'est pas ELLE qui l'a décidé....

tee gee (en colère décidément ce matin) :encolere:

P.S. à la différence de ton ex, je ne suis pas parti avec une autre, je vis seul et m'occupe de notre fille....ça fait déjà une différence...ouf :lol:

P.S.II: Pardon pour la déviation du sujet, et au plaisir de te lire aussi, tu m'aideras à comprendre peut être aussi... :-D

maki
15/08/2006, 15h02
Bonjour karine,

Waou ta sitiation n'a rien d'envieuse, je suis d'accord sur le fait que c'est ton choix et que toi seule peut le faire.
Il est très difficile de te donner un avis franc et tranchant car le fait que tu ai deux enfants (un à naître) rend le choix très dur.

Recommencer une nouvelle vie sans emploi avec deux enfants en bas age est un défi de tout les jours.
Pourquoi ne pas envisager de faire des étapes, la première étant de te rendre indépendante financierement.

et ensuite tu pourras prendre tes élans mais ne fait pas tout en même temps, prends le temps de la réflexion.

cielbleu94
15/08/2006, 20h37
Bonjour Karine,
Pourquoi te mettre la pression, et t'imposer une décision et une action dès la naissance de ton enfant ?
Il me semble d'ailleurs que ta décision est déjà prise, et que tu as atteint le point de non-retour dans ta tête.
Je crois que tu vas rejeter la "co-location"...
Mais ce n'est pas une raison pour te jeter à la rue et t'installer dans la précarité, surtout avec tes 2 petits bouchons !
Alors la co-location, oui, pourquoi pas, mais seulement le temps d'organiser ta future vie et limiter autant que faire se peut les difficultés auxquelles tu auras à faire face : emploi, logement... je ne sais pas quelle est le climat entre vous, mais il serait bien sûr préférable que les choses soient claires sur cette période transitoire, et ne pas vous raconter d'histoires.
Au bout du compte tu échapperas à cette vie morne et frustrante que tu redoutes, et repartiras dans les moins mauvaises conditions, avec la possibilité de reconstruire ton bonheur. Il sera fait de ce que t'apporteront des deux bébés, et puis sans doute de quelqu'un qui te rejoindra un jour. Car, je te rassure, il y a beaucoup d'hommes qui acceptent les femmes avec des enfants ! mais ce n'est pas l'urgence pour toi, ça viendra en son temps.
Bon courage, et fais-nous un beau BB !
:yes

Mana : ton ressentiment est palpable. Ca doit te pourrir la vie. Il n'est pas temps de tourner le page ?...

Tee Gee : il me semble que les biens hérités ne peuvent en aucun cas entrer dans la communauté, quel que soit le régime matrimonial. Relis ton livret de famille, c'est écris dans les petites lignes, et ce doit toujours être le cas. Sinon je serais intéressé à connaitre l'actualité en la matière (je suis confronté au même profil de rapace que toi... :-( )
PS : je sais, tu as un peu les boules, (voire les pastèques...) mais calme toi un peu, je ne voudrais pas entendre à la radio que 2 avions se sont téléscopés dans la région bordelaise... ;-)

Mana38
15/08/2006, 21h18
cielbleu94 a écrit : Mana, ton ressentiment est palpable. Il n'est pas temps de tourner la page ?
SI absolument, mais c'est plus facile à dire qu'à appliquer... bye.