PDA

Voir la version complète : douleur d'1 separation entre couple et enfants



chanel
01/06/2006, 23h54
je suis mariée depuis 18 ans ,maintenant j'ai 3 enfants ;6 ans 7 ans et 11 ans.j'ai passée toutes ces années a éviter une séparation pour mes enfants mais aussi parce que je tiens encore a lui. ces parents frere et soeur sont plus importants que moi et les enfants ;quant il voit son pere le week end il est comme envouté par ce dernier possessif et quant mon mari est de retour a la maison c'est un autre homme distant et cherchant la petite bete pour provoquer une dispute.en 18 ans je compte une dispute tous les 2 mois avec a chaque fois :pardon je vais laisser tomber mon pere.....+ 2 demande de divorce que j'ai annulée a cause de ses suplices et pour mes enfants.le mardi16 mai il est revenu de chez son pere et me dit :je veut que l'on separe nos compte en banque en suprimant le compte joint ...le 30 mai separation du compte et souhaite vendre la maison donc il demenage vendredi 9 juin sans mon consentement ;moi je resterais de toute facon a la maison avec mes enfants et on verra .
pour le moment mes 3 enfants sont malheureux et moi je pleure tout les jours;j'apprehende le jour de sont départ car meme si c'est peut etre mieux comme ca, mes enfants et moi allons etre tres malheureux meme si je le suis deja car 18 ans de vie commune c'est beaucoup....
mon mari a pris l'habitude de partir et de revenir avec ses suplices et ses poemes d'amours en me disant: sais mon horoscope qui veux ca .il est balance!!!!

cissou
02/06/2006, 04h43
Je tiens a vous soutenir moralement. vous ne me connaissez pas. moi je vis avec mes 2 enfants dans l'aveyron. je suis séparée depuis 1 mois. nous avons vécu 10 ans ensembles, cohabité 6 mois pour permettre au père de mes enfants de trouver un travail et un chez lui. je ne soupçonne pas tout ce que je portais dans cette relation (je ne cherche pas a ma plaindre. maintenant que je vis seule j'affronte les aléas de la vie. ce n'est pas toujours facile, mais j'ai fonctionnée comme cela auparavant même dans la relation.
cela dit en passant c'est moi qui ai choisi cette séparation. je pense qu'il vous faut beaucoup de courage afin de connaitre des jours meilleurs. moi je consulte une personne pour comprendre, et me permettre d'avancer. je souhaite que vous soyez soutenue afin de ne plus être dans l'émotion de tristesse (qui envahi et pèse)car les enfants vivent eux aussi cette tristesse. plus vite la tristesse seras canalisé plus vite les enfants seront dans mieux dans leurs êtres. a bientot sur le forum

eben03
02/06/2006, 14h28
je suis très touchée par ton témoignage.
je retrouve des choses communes à mon histoire. moi aussi j'ai espéré 14 ans que mon ex "coupe le cordon" avec son pere, surtout quand on a eu notre fils. rien n'a changé. c'est devenu insupportable.
se séparer avec enfant, c'est vrai que c'est dur. mais dans une vie de couple, je crois qu'il y a des limites, des choses qu'on ne doit pas accepter. après chacun met la barre où il veut. j'ai mis 14 ans et un enfant à écouter enfin cette petite voix intérieure qui me disait de sortir de cette relation.
si tu es malheureuse, donne toi le droit d'être heureuse avec tes enfants. ils ont surtout besoin d'une maman qui va bien et qui soit épanouie. L'es-tu actuellement dans ta relation de couple ?

je ne suis pas assez informée pour t'apporter des conseils au niveau de tes droits si ton mari vous abandonne comme ça du jour au lendemain, mais tu trouveras ici toutes aides et tous conseils pour faire valoir tes droits dans ta situation.

de tout coeur, bon courage à toi pour la suite.
a bientot.

chanel
02/06/2006, 17h05
merci a vous deux de m'encourager ,c'est vrai qu'il n'a pas coupé le cordon ,il a pourtant 47 ans et moi 36 ans ,j'ai tout acceptée et supportée pendant 18 ans aujourd'hui c'est mon beau pere qui a gagné ou plutot le vieux diable comme le surnonme le mari de ma belle soeur qui souffre lui aussi . mes amis me dise que mon mari est téléguidé par son père qu'il est conditionné; encore merci a tous de la part d'une maman de la loire.