PDA

Voir la version complète : Pour un papa nommé J-Phil



perede4
24/04/2006, 22h06
j-phil
heureusement que des fois nous obtenons gain de cause. Cependant quand j'ai demandé la garde alternée contre l'avis de la mère des enfants je me battais pour une alternance ou rien ,alors que mon ex pour une alternance ou tout. J'ai obtenu une garde alternée (1/1000 d'après les chiffres de mon lieu de jugement)avec les allocs conservées à la mère (on a le même salaire) : équité ?
3 ans après, mon ex fait des études à 400 km, s'occupe des enfants quand elle est disponible (manger, dormir ,s'habiller) , ne met jamais les pieds au collège et ne s'implique jamais dans leurs activités.
je pourrai effectivement demander la garde exclusive avec de bonnes chances(statistiques) de tout perdre. Donc je reste sur un accord bancal par peur uniquement (et sur les conseils de mon avocate).
Dans les pères qui ne demandent pas la garde, combien sont laminés par les conditions du divorce et des droits de visites? 800 km pour voir ses enfants dans un hotel le WE, combien de mères accepteraient ça ?
Et qu'on ai envie de jeter l'éponge oui. Alors que je m'occupe de mes 3 enfants de manière quasi exclusive, le jeu de pouvoir de mon ex, les rapports avec la justice font que je regrette aujourd'hui d'avoir voulu des enfants.
On l'a vu sur d'autres sujets également, le père doit toujours prouver qu'il est le père (admission à l'école, à l'hopital, pour faire un passeport, pour s'inscrire à l'auto école etc), je n'ai jamais vu mon ex confrontée à ces situations( et la maman n'est pas là )

Je viens de sortir ton message sur un autre post et je l edite ici car il merite un peu plus d attention.
Je lis ta souffrance par cette phrase:

" Et qu'on ai envie de jeter l'éponge oui. Alors que je m'occupe de mes 3 enfants de manière quasi exclusive, le jeu de pouvoir de mon ex, les rapports avec la justice font que je regrette aujourd'hui d'avoir voulu des enfants."

Ca me fait mal pour toi parce que connais cela...j avais moi aussi obtenu une residence alternée en conciliation malgré que mon ex preferait avoir la garde exclusive...et au bout de 6 mois elle a laissé tomber elle aussi...j ai elevé les enfants jusqu au jugement de divorce sans aide...je me suis demené pour les faire manger les habiller enfin bref pour les faire vivre...mais je n ai pas laissé la situation moribonde, j ai finis par demander la garde de mes enfants malgré ma preference pour la RA...
J ai tremblé de peur de tout perdre mais le juge m a ecouté. Mon ex voulait les enfants mais pas de RA et si le juge statuait sur une RA elle voulait pas des enfants...
Je devrais etre heureux...mais voila...moi je vois mes enfants se detacher de leur mere petit a petit, je vois ma vie d homme se reduire a peau de chagrin...j ai de la tristesse, de la melancolie mais je regrette pas. C est parfois tres dure a gerer et j ai parfois l impression de me sacrifier...mais je crois que je suis fier de mon parcours...Alors ne baisse pas les bras...et si tu trouves que financierement tu n y arrives plus alors change les termes du jugement...demande la garde complete des enfants ou alors que madame ton ex applique le jugement...
Moi mon petit plus c est que sur mon jugement il est bien precisé que mon ex peut redemander la RA a tout momment...je ne lui ai pas fermer la porte au bonheur de vivre avec ses enfants.
J-phil, nous sommes des hommes certes mais de veritable parent.

Bruno

24/04/2006, 22h32
Tu sais on peut être une femme et avoir vécu la même chose que toi.
Moi aussi j'ai fini par demander la garde principale, avec la peur d'être obligée de continuer cette RA catastrophique, et de voir mes enfants devenir insupportables, irritables et pleurnichards, en me sentant impuissante devant les humiliations qu'ils subissent (si si, à 11 ans se retrouver à aller à l'école avec un survêt trop court (acheté par moi il y a 3 ans et imprudemment laissé dans la maison) et en plus avec un canard cousu sur le trou, à mon avis un petit préado ne s'en remet pas...

DEvoir faire des calculs savants, et ruser pour trouver les bonnes affaires, et s'entendre dire "je ne suis pas crésus" devant un anorak à 10 euros qu'on est sensé partager.
Les bras m'en tombent, surtout quand l'ex en question est resté dans la maison(sous évaluée par moi pour qu'il puisse racheter ma part...), est allé 3 semaines au Népal cet automne en me laissant les enfants, vient de s'acheter une Berlingo neuve, et m'annonce qu'il prend les enfants 2 semaines cet été en vacances (au lieu des 4 prévues) et qu'il prend 2 semaines de vacances à l'automne sans eux...

J'ai mis un an à oser faire cette demande et affronter la colère de mon ex.

Aujourd'hui j'ai la garde provisoire, mon ex ne s'étant pas présenté, et lui n'a pas pris les enfants comme initialement prévu. Je dois y retourner le 12 mai, en n'étant même pas sûre qu'il se pointe.
Je suis triste pour mes enfants ... ce n'est pas le père que j'aurais rêvé pour eux.
Je sais que si je lui demande une pension (ce qui serait juste car ce sont aussi ses enfants, et moi je suis en location tandis que lui est propriétaire et paye 300 € de moins de remboursement que moi de loyer.), il se vengera en ne prenant plus les enfants.

Voilà devant quel dilemmme il me place : réclamer le dû de nos enfants et passer pour intéresssée, ou ne rien demander pour préserver les relations père enfant.

MAis que penser d'un père qui monnaye ainsi sa prise en charge des enfants ?

En conclusion, celui qui s'en occupe vraiment doit avoir le courage de le faire officialiser.

Toi même Bruno tu reconnais que ce n'est pas une sinécure de les avoir à plein temps, mais c'est tellement de petits bonheurs. ET tant pis pour les sorties, ou alors il faut se trouver un nouveau compagnon avec des ados babysitters 8-) je plaisante

perede4
24/04/2006, 22h42
Ben je sais bien Zoreben et je cherchais pas a me glorifié...non en fait je suis sincerrement touché par le message de J-phil et surtout par cette phrase.
" Et qu'on ai envie de jeter l'éponge oui. Alors que je m'occupe de mes 3 enfants de manière quasi exclusive, le jeu de pouvoir de mon ex, les rapports avec la justice font que je regrette aujourd'hui d'avoir voulu des enfants."

Bruno

tifrank
24/04/2006, 23h48
Grand coup de chapeau à vous perede4 et jean-phil, ainsi qu'à tous les papas-solos qui ont la garde de leurs enfants.

Je ne suis pas dans ce cas-là, malheureusement ou heureusement ( je ne sais pas quel est le terme le plus approprié dans ce genre de cas)et j'espére ne jamais connaître ce type de situation. Je tente de rester en bons termes avec mon ex. pour pouvoir garder le contact avec ma fille mais son déménagement à 100km de chez moi ne va pas faciliter les choses.

En tout cas, courage à vous et gardez le moral! (c'est facile à dire mais c'est sincére).

Mesdames, n'y voyaient pas là de machisme déplacé de ma part mais il faut bien reconnaître qu'il est parfois plus facile pour une mére d'obtenir la garde de ses enfants, question de contexte me direz-vous, peut-être... alors pourquoi statistiquement parlant, la garde exclusive par les papas reste quelque chose de rare?.

kook
25/04/2006, 00h51
alors voilà... je suis (encore !!!) l'oiseau de mauvais augure...
mais... loin de moi l'idée de dénigrer l'implication des VRAIS papas solos... mais, ... ils ne sont confrontés qu'aux problèmes (éducation, scolarité, finances, vie perso et amoureuse, interrogations de toute sorte....) que gèrent la plupart des mamans solos ou pas...
j'admire et "félicitent" les papas qui témoignent, sans langue de bois, de leur vie avec leurs enfants... mais avez-vous penser au nombre de mamans qui assument ca seules et qui en plus, par tradition, peur du "qu'en dira-t-on", du regard des autres, .... ne peuvent même pas en parler ? parce que ce qu'une maman fait tous les jours, quitte à se sacrifier amoureusement, professionnellement, financièrement, socialement... c'est normal !!!! voir même on la cloue au pilori si elle a oublié le gouté du petit il y a 3 ans ... un papa... on le met tout de suite sur un pied d'estale sous pretexte qu'il a pensé à changer les brosses à dent au bout de 2 ans...
j'exagère, je sais... mais c'est fait exprés...
Messieurs, je sais que ce que vous vivez n'est pas facile...
Quant à salir l'image de l'autre parent, voir seulement à confronter son enfant à la nature réélle de l'autre... je sais aussi que cela est trés dur... laissons nos enfants se faire leur propre opinion... même si elle est en désacord avec nos vérités... c'est cela aussi, un parent qui assume.

tonia
25/04/2006, 10h38
:-) bonjour je vois que ton combat est celuis du coeur avant tout !!
comme toutes les femmes seules mais bravo tu me donne l'espoir qu'il y a des vrais papa formidables c'est tellement rare !!qui veulent assumer leurs responsabilités ;
je te dit ne lache rien et bonne chance pour la suite ,
et aux yeux des enfants l'amour et la tendresse sont des choses bien plus forte que le reste
@+++
:-)