Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Discussion: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

  1. #1
    Super Solo
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Messages
    1 067

    Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    Est-ce qu'il y aurait quelqu'un, parmi vous, qui aurait déjà pris un rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre ?
    Je voulais simplement savoir si un parent devait avoir une autorisation de l'autre parent pour pouvoir prendre rendez-vous ?



    Je me pose des questions, suite à une légère mésaventure récente. J'ai téléphoné à une pédo-psychiatre pour prendre rendez-vous, mais elle a refusé en me disant qu'il me fallait une autorisation écrite de la maman. Etant donné que j'ai de bonnes relations avec mon ex, je me suis vite dit que ce serait carrément mieux qu'elle soit présente elle aussi, donc le rendez-vous n'a pas été un problème.

    Parallèlement, ma petite amie me dit que ce n'était pas normal, qu'elle a pu avoir un rendez-vous avec sa pédo-psychiatre sans qu'on lui demande une quelconque autorisation.
    Je me pose des questions. Est-ce que cette pédo-psychiatre que nous sommes allés voir pour mon fils a une démarche incorrecte, ou est-ce que tous les pédo-psychiatres sont comme ça, c'est-à-dire qu'il faut une autorisation rien que pour les papas ??

    Je précise qu'il s'agit de cette pédo-psychiatre qui n'a pas daigné utile de me dire bonjour lors du rendez-vous (voir mon topic "les idées reçues"). Comme quoi, on peut avoir de beaux diplômes, et ne pas connaître les règles de politesse de base...



    Pour la petite anecdote, on a décidé avec mon ex d'annuler les prochains rendez-vous, car on pense que notre fils va bien et que c'est inutile. Pour le moment, je n'arrive pas à joindre la pédo-psychiatre par téléphone, mais je me demande si je vais avoir besoin d'une autorisation pour annuler !? On ne sait jamais !!! :lol:


    Alors, d'après votre expérience, faut-il une autorisation de l'autre parent pour prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre ?
    Merci !! :

  2. #2
    Administrateur Avatar de Nath
    Date d'inscription
    juin 2005
    Sexe
    Femme
    Localisation
    Tours (37)
    Messages
    5 419

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    La réponse est dans celle qu'a déjà faite la juriste : sur ce genre de démarche importante, il est bien que les 2 parents soient d'accord...autorité parentale conjointe.
    Nath

  3. #3
    Primo Solo
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    98

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    Mmm... deux cas se présentent.
    1 - tu as de bonnes relations avec ton ex. La question se pose pas. Tu lui en parles et roule charrette.
    2 - tu n'as pas de bonnes relations avec ton ex : deux cas se présentent.
    2.1 - tu lui en parle spas. Risque de problèmes.
    2.2 - Tu lui en parles quand même. Là deux cas se présentent...

    LOl...

    Je crois qu'il vaut mieux en parler. Quant au pédo psy, si ta question c'est de savoir s'il a le "droit" ou pas j'en sais rien mais peut-être qu'elle a eu un prob avec un ps avant ? ou qu'elle est en cours de divorce ? c'est une femme aussi.


    Edition : Merci cerise, j'avais pas vu, je vais lire
    2e edit : pas cerise, Nath !!!! oups... boulette.
    Maman solo de deux lutins... (13 et 10)

  4. #4
    Primo Solo
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    9

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    Bonjour,

    Il est effectivement bien que les deux parents soient d'accord cependant ce n'est pas une obligation.(experience personnelle..)

  5. #5
    Grand Solo
    Date d'inscription
    mars 2007
    Sexe
    Femme
    Messages
    845

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    Pour le coup, je suis une maman et j'ai pris le rendez-vous toute seule et personne ne m'a demandé l'accord du papa.
    Il est au courant, n'est pas forcément pour, ne voit pas l'intérêt et refuse de venir aux rendez-vous.
    Je pense qu'il a peur de voir certaines vérités donc il se protège. Bref ..... c'est pas le sujet.

    Je trouve ça abérrant qu'il faille l'autorisation des 2 parents .... enfin c'est la loi mais apparement dans la réalité la maman seule peut mais pas le papa seul comprend pas tout là

    Je pense être assez grande pour prendre seule cette décision pour mon enfant.
    Et si son papa avait fait cette démarche seul, je n'aurais eu aucun problème tant que c'est pour le bien de mon petit ... J'aurais juste aimé être prévenue c'est tout.
    F 38 ans + G 14 ans + F 11 ans
    Vivre comme si chaque jour était le dernier .....

  6. #6
    Super Solo
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Messages
    1 067

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    Merci pour vos réponses !! :



    Nath a écrit :
    La réponse est dans celle qu'a déjà faite la juriste : sur ce genre de démarche importante, il est bien que les 2 parents soient d'accord...autorité parentale conjointe.
    Je comprends mieux. La pédo-psychiatre m'a effectivement demandé si nous avions l'autorité parentale conjointe, probablement parce que je suis un homme.
    Si j'avais été une maman, je pense qu'elle ne m'aurait même pas posé la question, et le rendez-vous aurait été pris sans problème ! C'est ce qu'il s'est passé avec la pédo-psychiatre de mon amie.
    Le fait de poser la question ou pas, en fonction du sexe, c'est une sorte de discrimination, finalement, non !?

  7. #7
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    555

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    Et hop Alexis, un autre exemple pour ton topic des idées reçues ! ;

    A force de les pointer du doigt, peut être que ça va passer...
    BM d\'un Petit Lutin de 5 ans :-D

  8. #8
    Petit Solo
    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    138

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    "Par accords parentaux, il faut entendre les accords implicites et explicites. S’agissant des accords implicites, l’article 372-2 du Code civil issu de la réforme de 1970 organise une présomption d’accord pour les actes usuels effectués par les époux (famille légitime). La loi du 8 janvier 1993 l’étend aux actes effectués par les parents (famille naturelle). Elle a été maintenue telle quelle par la loi du 4 mars 2002. Elle est destinée à faciliter, tant la vie des parents, que celle de leurs interlocuteurs de bonne foi. La présomption légale a pour but de réduire les inconvénients liés à une conception collégiale de l’autorité parentale. Cette présomption a été rendue nécessaire à partir du moment où l’exercice conjoint de l’autorité parentale est apparu et est devenu le principe. En effet, ce principe exige une cogestion c’est-à-dire qu’un accord des parents est nécessaire pour accomplir tout acte relevant de l’autorité parentale. Conscient du risque d’exaspération parentale lié à l’exigence d’une co-décision systématique ainsi que du risque de paralysie pratique de la vie quotidienne, en raison de la méfiance possible des tiers, qui demanderait au parent se présentant seul de justifier de l’accord de l’autre, le législateur a posé cette présomption où chacun des parents est censé agir avec l’accord de l’autre. Il ne faut pas, il n’est pas imaginable d’exiger à tout propos une double signature : « l’autorité parentale ne peut fonctionner de manière quotidienne, avec le concours systématique des deux parents ». A défaut, l’exercice en commun de l’autorité parentale risquait d’aboutir à un alourdissement des procédures. Cet article est donc utile et permet à chacun des père et mère d’accomplir seul un acte usuel relatif à la personne de l’enfant à l’égard des tiers de bonne foi. Il s’agit là d’une transposition dans les rapports parents/enfants de la règle posée par l’article 222 alinéa 1 du Code civil dans les rapports entre époux dans le but de simplifier au maximum la vie familiale. Il ne s’agit pas d’une présomption de pouvoir mais simplement d’une présomption d’accord : on ne présume pas que le parent a le pouvoir de passer l’acte mais qu’il a agi avec le concert de l’autre. L’exercice au quotidien pourra parfois être individuel. Il est impossible pour les parents de tout décider ensemble. Le législateur a assoupli le principe d’exercice conjoint en édictant cette présomption."

    Je sais, c'est un peu long... Le synthétisme n'est pas mon fort!!! ;
    Risquer est une nécessité. Le plus grand des dangers, c’est de ne pas risquer.

  9. #9
    Supra Solo Avatar de anabel21
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Sexe
    Femme
    Localisation
    92
    Messages
    5 451

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    On ne m'a jamais demandé si le père était d'accord. Celle qui suit mon aîné m'a demandé la permission de le contacter mais rien de plus.
    Maman de 2 petits diablotins de 7 et 14 ans

  10. #10
    Primo Solo
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    73

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    Bonsoir,
    Pour ma part, bien qu'étant une maman on m'a demandé l'accord du papa ... Voilà Alexis ; , pas de "sexisme" parental sur ce coup-là, peut-être juste une vigilance différente selon les professionnels ... car certains se sont vus "traînés" en justice par le parent n'ayant pas donné son accord !..
    :-) :-? :bisous: x 4

  11. #11
    Super Solo
    Date d'inscription
    décembre 2006
    Messages
    1 379

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    Le papa était contre ("ça sert à rien !") mais j'ai pris rdv sur les conseil du médecin traitant... donc j'ai précisé au papa que ce n'tait pas moi qui voulait mais que c'était une prescription médicale... Je pense qu'un mot du médecin traitant devrait pouvoir arranger les choses. Et si le pédo psy choisi refuse le rdv addresse doit à l'ordre des médecins, ou mieux, prendre rdv dans un cmpp.
    Enfin dernière solution, saisir le JAF en référé...
    Si maintenant il faut se battre pour faire soigner ses enfants ça devient dingue !!!
    Que c\'est bon de vivre ! (Baloo- Le Livre de la Jungle)

  12. #12
    Petit Solo
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    104

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    De mon côté, le pédopsy a refusé de continuer à voir mon fils car son père ne validait pas les compétences de ce psy. (sans proposer quoi que ce soit d'autre).

    Dans notre cas, le psy considère que le conflit est ce qu'il y a de pire pour l'enfant. Le fait que les parents ne soient pas d'accord pour le suivi psychologique est donc prioritaire sur toute autre considération.

    Par contre, il a continué avec moi ou plutôt j'ai continué avec lui ;o)
    ce qui m'a amené à lâcher sur tout ce que demandait son père pour calmer le conflit et pour le bien de mon gosse.

    Mais ça ne calme pas le conflit pour autant, car le père est du genre toujours plus jusqu'à l'anéantissement de l'autre.
    Et ça m'inquiète qu'il transmette ça à mon fils.

    Je prends des cours avec Gandhi : comment contrer l'abus sans entrer dans le conflit ?
    Le rire n\'est jamais gratuit; l\'homme donne à pleurer mais prête à rire.
    Pierre Desproges

  13. #13
    Petit Solo
    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    216

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    bonjour
    Alexis je souhaite apporter mon témoignage à ton topic,
    il ya trois ans, quelque mois après l'onc , la mère de mes deux filles les a amenées voir une pédospy. La communication entre nous étant proche de zéro, j'insistais pour que nous discutions de nos choix coparentaux et éducatifs . au bout de 4 mois, elle acceptais le principe d'une médiation, à la seconde séance elle me lachait que les filles voyaient une spécialiste depuis plusiers mois !! je le découvrais.

    la médiatrice et moi lui avons demandé le nom et le contact de cette spécialiste, pretextant divers excuses ( je ne sais pas si j'ai le droit de vous donner ce contact, etc... )je l'ai obtenus 4 mois plus tard!!
    j'ai donc contacté cette psy par tél, et me suis étonné fermement de ne pas avoir été prévennu ( il ne s'agit pas d'acheter un manteau pour l'hivers ou d'un rhume chez un généraliste), cette psy a botté en touche," c'est vos histoires , etc.... "

    mes filles ont continué ( 2 et 6 ans alors) a y aller, puis stop du jour au lendemain.bien évidement leurs paroles pendant ces séances relève de la confidentialité.
    J'ai pris donc un rv avec cette psy, j'ai rencontré cette personne ( femme 58 ans env), j'ai décidé d'emmener mes filles une fois par mois sur le temps de mon dvh ( samedi à 13h), j'ai été trés ferme " je ne vous ai pas choisi, votre action m'a été cachée pendant plusieurs moi etc..mais je vous fais confiance", je crois qu'elle a compris que la mère avait tiré les ficelles dans son dos , elle en a été vexée, une psy qui se fait manipuler
    cela se passe trés bien depuis bientôt un an, elle m'a demandé une seule fois de rentrer dans la salle de consultation, ce qui m'a permis de retracer sommairement devant mes filles la première année post ONC ( pas triste), j'ai aussi devant les filles redemandé une thérapie familiale ( mais là je rève, il faut les 2 parents !) les enfants on vu mon implication, le comportement des filles a été très particulier cette séance là.

    Renseignement pris auprès d'une psychiatre externe à la situation : dans ces cas, le spécialiste dois au moins connaître l'avis de l'autre parent ( continue ou pas) c'est très important pour les enfants, ( caché çà à l'autre parent mets dans la tête des enfants que des choses importantes les concernant peuvent être occultées, niées à l'autre parent : PAS BON.)
    Si un parent cache , maquille, les enfants le feront quand ils seront grand. non ??
    au moins l'autre parent est au courant. je le répète c'est çà le plus important.
    Si il refuse le suivi psy, c'est dommage, l'exemple de 49Nord est édifiant, le psy a été au bout de la logique de l'autorité parental.Mais ce qui est bien c'est 49Nord a été très honnête vis à vis des son enfant.

    Quant à ton article, jolie caro, très bien, celà devrais largement inspirer Papajoel qui a initié un topic sur la fameuse autorité parental conjointe et cherchait des éléments.
    Effectivement il faut que le bon sens prévale, la justice ne va pas instruire une plainte pour coupe de cheveux ratée, mais baptiser un enfant, le placer dans une école privé, le mettre sous traitement psychothérapique - analyse ou médoc -, lui enlever son appendicite n'a rien à voir avec choisir la prochaine trousse de la rentré, les nouvelle basquettes ou la nouvelle activité du mercredi.
    Là encore le parent qui a la résidence principale ( parent continue) a des droits certe mais aussi des devoirs importants.
    Si l'autre ne souci de rien et ne s'implique pas dans un projet coparental on ne peut l'y forcer juste le tenir au courant.
    Cela est juste mon avis.
    excusez la longueur.

    BeBop
    " la principale cause de divorce est le mariage "
    Oscar Wilde

  14. #14
    Primo Solo
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    7

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    pour le besoin d'un suivi psy comme pour le reste (ex bilan ophtalmo) je demande au médecin traitant ou au pédiatre ou a tout autre professionnel de santé de l'écrire dans le carnet de santé. "Ce n'est pas moi qui le dit, c'est un professionnel..." du coup, le message passe mieux et le père donne son accord (alors qu'avant que je fasse cela, mon fils n'avait besoin de rien, j'étais la folle à faire soigner!). Et pour les conclusions du pro consulté, idem, conclusions dans le carnet de santé. (je précise que le papa a toujours été invité à tous les RV santé, et j'essaye au maximum d'obtenir des RV sur des moments où il pourrait venir, mais il ne vient jamais).
    Caramielle

  15. #15
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    3

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    c'est cool :lol:

  16. #16
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    3

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    bonjour tout le monde vous soyaite une bonne journée et j'espere que vous aller aimer votre journée parce que moi j'aime pas ma journée parce que je suis malade

  17. #17
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2010
    Messages
    2

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    bonjour,


    je voulais savoir si tu vis à nantes à tout hasard?









    merci

  18. #18
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2010
    Messages
    2

    Re: Prendre rendez-vous avec un(e) pédo-psychiatre

    message à ALEXIS:

    vis tu à nantes?

Discussions similaires

  1. Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous !
    Par Marthy dans le forum Nord - Ouest
    Réponses: 13
    Dernier message: 18/11/2007, 23h57
  2. Rendez vous avec le maire le 15/11/07
    Par neolyn dans le forum Logement
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/11/2007, 23h20
  3. Premier rendez vous avec l'avocat !!!
    Par celalana dans le forum Droit Finances
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/10/2007, 18h42
  4. rendez-vous avec le J.A.F... quelques appréhensions ...
    Par didiflo dans le forum Droit Finances
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/10/2006, 12h19
  5. Premier rendez vous galant !
    Par dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 37
    Dernier message: 19/06/2006, 16h37

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •