Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Discussion: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

  1. #1
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    mars 2006
    Sexe
    Femme
    Messages
    333

    Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    Bonsoir,

    Avez-vous regardé l'émission de Jean Luc DELARUE hier soir sur le cancer? Qu'en pensez-vous? Cela a-t-il répondu à certaines questions que vous vous étiez déjà posé? Ou cela vous a-t-il ouvert les yeux sur un sujet dont beaucoup de gens ignorent les causes, conséquences des cancers et leur traitement?

    Pour ma part, j'ai trouvé ce reportage très intéressant, et j'espère qu'il aura aider certaines personnes à avoir un regard différent quant aux malheureuses personnes atteintes de cette maladie,si diverse soit-elle.

    Beaucoup de courage à toutes ces personnes venues témoigner, leur douleur mais aussi leur VIE, car oui, ils sont en vie malgré leur maladie, ils restent des personnes entières comme vous et moi.

    Dur de voir des personnes se retrouvés seul face à la maladie, de les voir rejeter par leur entourage ou par d'autres tout simplement. Dur d'entendre des parents dire à leur enfant de ne pas aller jouer avec untel parce qu'il est malade, dure de les voir devoir supporter en plus du poids de leur maladie, la méchanceté des gens qui réagissent de part leur méconnaissance...

    On ne doit pas juger les autres; c'est cela que l'on doit apprendre à nos enfants, mais pour cela, il faut en tant que parent l'appliquer et ainsi faire prendre conscience à nos petits bout, que nous sommes tous différents de part notre histoire, notre vécu, nos origines... Mais qu'au fond, nous sommes tous des hommes.

    Alors, merci de prendre le temps d'expliquer à vos enfants pourquoi untel à ceci ou cela et que surtout il ne faut pas se moquer de lui, que c'est déjà dur pour lui et qu'a défaut de lui faire plus de peine, il ne sert à rien de faire comme les autres qui l'ignore ou parle de lui comme d'un monstre.

    Je suis dégouttée de voir cette petite fille de 5 ans a qui ont à découvert une leucémie, et tous ces camarades la rejeter, lui dire d'arrêter de les embêter avec sa maladie, d'entendre les parents dire "je t'interdit de jouer avec elle parce qu'elle est malade", ou encore "elle n'a jamais eu d'amie, elle n'en a pas besoin aujourd'hui"... ou je ne sais quelle sotise encore...
    les enfants sont très dure entre eux, mais s'il n'y a pas d'adulte pour les recadrer, cela ne fera qu'empirer...

    Un grand merci à vous parent, car je suis sure que vous saurait expliquer à vos enfants, et surtout leur apprendre à ne pas être comme certains adultes qui ont la critique façile, même devant la maladie.
    :-) On ne peut changer le passé, mais on peut influer sur l\'avenir :-)

  2. #2
    Grand Solo
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    831

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    Bonjour,

    Je n'ai vu que la fin de l'émision, avec le message de la jeune femme en conclusion "souriez aux personnes qui ont un cancer, parlez-leur, ce ne sont pas des dépressifs" enfin un message de ce style là, j'ai trouvé ça direct et bien.
    Ca terminait sur des messages positifs de gens qui s'en étaient sortis.

    J'apprend la tolérance et le respect à mes enfants et évidemment qu'une personne malade est normale.

    Ma mère a eu un cancer et elle s'en est sortie, si cette émission pousse les personnes à se faire dépister ou à se rapprocher de leurs proches malades c'est super.

  3. #3
    Super Solo Avatar de tmax
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Sexe
    Homme
    Localisation
    Près de Nancy (54)
    Messages
    1 575

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    Malheureusement tout le monde n'est pas prêt à affronter la maladie de l'autre ; passé un premier temps de compassion, pour peu que le malade n'en parle pas beaucoup, certaines personnes s'en éloignent, par peur ? incapacité de trouver les bons mots ? la bonne attitude ?
    Alors oui cela peut faire mal, mais en même temps cette maladie est un combat , seul à seul, qu'il faut affronter.Et tout comme le point commun qui nous réunit tous sur ce site chacune de nos expériences est unique et chaque combat contre cette maladie est unique aussi ...

    Thierry
    Ce qui ne vous tue pas, vous a forcément loupé ...

  4. #4
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    mars 2006
    Sexe
    Femme
    Messages
    333

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    Me battre pour la famille, des amis, des moins proches... est quelque chose que je sais faire et qui ne m'effraie pas, je me dit que j'ai de la chance de pouvoir supporter tout ça.

    Maintenant, il est vrai que dans mon cas, je l'ai toujours dit, si je faisait une rechute de ma leucémie, je sais que je ne voudrais aucun traitement car je ne veux plus souffrir comme je l'ai déjà vécue il y a des années de ça; contrairement à ce que j'aurais "préféré", je ne me suis pas habituée aux prises de sang quotidienne, aux douleurs, vomissements..et donc c'est quelque chose que je souhaite plus revivre...
    D'autre part, je sais aussi que j'essairai au maximum d'éloigner mon ami de moi, je pense même que j'arrêterais notre relation, car je ne voudrais surtout pas lui infliger d'être malheureux et de vivre à travers moi ma maladie.
    Je sais que cela peut paraître injuste vis à vis de lui, mais si je fait ça, ça sera en premier lieu pour lui éviter de vivre ce malheur.

    Voilà ce que je pensait depuis toujours.

    Maintenant, j'avoue que je ne sais plus trop quoi penser, je me dit que je n'aurait pas le droit de me priver de soins car il y a des personnes qui malheureusement ne peuvent y avoir accès; d'autre part, depuis que j'ai mon fils, je me suis toujours promis (et cela me semble évident) que je lui montrerais qu'il faut être combattif dans ce monde et ne jamais baisser les bras quoi qu'il se passe.
    Je ne sais pas si j'aurai la force de supporter ces traitements, mais ne serait-ce que pour mon petit bout, je pense que je la trouverai tout naturellement.
    Ensuite pour ce qui est de mon conjoint, je pense que je n'aurai pas non plus le droit de le priver de moi s'il le désire (j'entend par la être présent dans ces dures moments), mais avant tout, je sais aussi que je ne lui imposerai pas ma situation (il en est hors de question) et que je discuterais longuement avec lui pour lui faire comprendre ce qui se passera durant toute la durée du traitement. Et surtout j'insiterais sur le fait que je ne veux qu'il ai "pitié" de moi, et encore moins qu'il change d'attitude vis à vis de moi. Je voudrais être traité comme quelqu'un de "normal".

    Mais bon, ce que j'espère bien sur, c'set qu'il n'y aura plus de réapparition de ma maladie. Aujourd'hui tout va bien (coté santé j'entend bien) et donc je ne m'inquiète pas à ce sujet.
    :-) On ne peut changer le passé, mais on peut influer sur l\'avenir :-)

  5. #5
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    mars 2006
    Sexe
    Femme
    Messages
    333

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    Je ne porte pas de jugement sur les personnes qui n'arrivent pas à faire face à la maladie de leur proche, au contraire,je peux comprendre que ce n'est pas façile à vivre. (D'ailleurs dans un autre topic je l'avait énoncé quant à ma soeur qui disait qu'elle n'arrivera pas à accompagner ma mère jusqu'au bout, et ça je peux le comprendre).

    Le point sur lequel j'insiste c'est l'importance de dire et de comprendre qu'une personne malade n'est pas un monstre, et qu'a défaut de l'aider, il ne faut pas non plus lui rajouter un poids quand au regard et phrases blessantes que l'on pourrait lui dire, vaut mieux dans ce cas s'abstenir.
    Et c'est juste que je veux faire prendre conscience à certains parents qu'il est important de faire passer ce message à son enfant quand il rencontre un enfant malade dans son environnement afin d'une part de ne pas infliger un mal être supplémentaire à cet personne malade, et d'autre part apprendre à notre enfant la tolérance et surtout une ouverture d'esprit dont tout le monde n'ai malheureusement pas doté...
    :-) On ne peut changer le passé, mais on peut influer sur l\'avenir :-)

  6. #6
    Super Solo Avatar de tmax
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Sexe
    Homme
    Localisation
    Près de Nancy (54)
    Messages
    1 575

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    Mille fois d'accord avec toi Lelene,
    Désolé si, par pudeur, je m'étais mal fait comprendre : je ne suis pas du côté de l'accompagnement mais de " l'accompagné ", en connaissance de cause.

    Thierry
    Ce qui ne vous tue pas, vous a forcément loupé ...

  7. #7
    Super Solo Avatar de Lisi
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    94
    Messages
    3 630

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    LA maladie, la mort font peur. Ce n'est pas forcément par mauvaise intention qu'on s'éloigne d'une personne malade. Mais on se sent si impuissant face à sa douleur ... Que dire, que faire ? Parler de ses petits problèmes, de ses joies semble si dérisoire...
    Et on ne peut pas non plus lui parler de sa maladie et de son traitement à longueur de temps.
    C'est difficile mais il faut réussir à faire savoir qu'on est là disponible pour écouter. Et savoir que souvent les malades sont ravis de penser à autre chose qu'à leur quotidien et les distraire avec nos broutilles leur fait du bien...
    Pour avoir vécu ce combat (du côté accompagnant), je sais que le regard des autres compte beaucoup et que parfois rien qu'un geste, une présence même sans mots fait énormément de bien ...

    lelene974 a écrit : Dur de voir des personnes se retrouvés seul face à la maladie, de les voir rejeter par leur entourage ou par d'autres tout simplement. Dur d'entendre des parents dire à leur enfant de ne pas aller jouer avec untel parce qu'il est malade, dure de les voir devoir supporter en plus du poids de leur maladie, la méchanceté des gens qui réagissent de part leur méconnaissance...
    Cela malheureusement, c'est la bêtise pur et simple !
    J'ai vu ma petite soeur de 9 ans supporter les regards, des adultes se retournant sur son passage, la montrant du doigt...
    Je me souviendrai toujours de sa main serrant plus fort la mienne, ses yeux se remplir de larmes ...
    Et là, la seule solution : relever la tête, regarder ces imbéciles dans les yeux... et ce sont eux qui tournent le regard gênés et pas une petite fille malade...
    Bien mieux vaudrait oublier et sourire
    Que s\'en souvenir et s\'attrister.
    Christina Georgina Rossetti

  8. #8
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2007
    Messages
    40

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    Ca me fait penser au très beau texte du slammeur Grand Corps Malade, Sixième sens, sur l'album Midi 20

    En particulier j'aime bien les deux dernières phrases.

    « Votre fils ne marchera plus », voilà ce qu'ils ont dit à mes parents
    Alors j'ai découvert de l'intérieur un monde parallèle
    Un monde où les gens te regardent avec gêne ou avec compassion
    Un monde où être autonome devient un objectif irréel
    Un monde qui existait sans que j'y fasse vraiment attention
    Ce monde-là vit à son propre rythme et n'a pas les mêmes préoccupations
    Les soucis ont une autre échelle et un moment banal peut être une très bonne occupation
    Ce monde là respire le même air mais pas tout le temps avec la même facilité
    Il porte un nom qui fait peur ou qui dérange : les handicapés
    On met du temps à accepter ce mot, c'est lui qui finit par s'imposer
    La langue française a choisi ce terme, moi j'ai rien d'autre à proposer
    Rappelle-toi juste que c'est pas une insulte, on avance tous sur le même chemin
    Et tout le monde crie bien fort qu'un handicapé est d'abord un être humain
    Alors pourquoi tant d'embarras face à un mec en fauteuil roulant
    Ou face à une aveugle, vas-y tu peux leur parler normalement

  9. #9
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    mars 2006
    Sexe
    Femme
    Messages
    333

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    Pas de problème,

    je n'avais peut être pas tout saisi non plus...
    En tout cas, je ne sais pas ce que tu vis, mais je te souhaite bon courage pour continuer à l'affronter :
    :-) On ne peut changer le passé, mais on peut influer sur l\'avenir :-)

  10. #10
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    mars 2006
    Sexe
    Femme
    Messages
    333

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    Ce que tu dis est vrai LISI, et comme tu dit, juste une présence apporte parfois beaucoup plus que des paroles...
    Pour ta petite soeur, tu as eu la bonne réaction et je te dit bravo, car nombreux sont ceux qui baisse la tête face aux autres.

    JEAN, ton texte relate beaucoup,malheureusement ce qui se passe dans notre société, et j'espère qu'un jour cela changera, et que maladie ou pas, nous pourront tous faire ce que dit la dernière phrase de cet extrait! :
    :-) On ne peut changer le passé, mais on peut influer sur l\'avenir :-)

  11. #11
    Super Solo Avatar de Lisi
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    94
    Messages
    3 630

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    lelene974 a écrit : Je suis dégouttée de voir cette petite fille de 5 ans a qui ont à découvert une leucémie, et tous ces camarades la rejeter, lui dire d'arrêter de les embêter avec sa maladie, d'entendre les parents dire "je t'interdit de jouer avec elle parce qu'elle est malade", ou encore "elle n'a jamais eu d'amie, elle n'en a pas besoin aujourd'hui"... ou je ne sais quelle sotise encore...
    les enfants sont très dure entre eux, mais s'il n'y a pas d'adulte pour les recadrer, cela ne fera qu'empirer...

    Un grand merci à vous parent, car je suis sure que vous saurait expliquer à vos enfants, et surtout leur apprendre à ne pas être comme certains adultes qui ont la critique façile, même devant la maladie.
    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, là ...
    Les enfants spontanément, en tout cas lorsqu'ils sont jeunes, ont de l'empathie pour le copain malade...
    Ce sont les parents qui en tenant des propos devant eux ou en montrant de la réticence influent sur leur comportement.
    Ma soeur à l'époque de sa maladie a été très entourée par les enfants de sa classe qui pourtant ne la connaissaient que depuis 3 mois ...
    Qu'un enfant montre du doigt un autre enfant qui est chauve ou autre, n'est pas grave en soi si l'adulte qui l'accompagne est capable de lui en expliquer les raisons... Mais qu'un adulte fasse cela, ça c'est beaucoup plus grave.

    C'est aux adultes d'apprendre à respecter l'autre dans sa différence ! Et à nous parents de le transmettre à nos enfants.
    Mais bon si tout le monde avait cette intelligence-là, ça se saurait :-D
    Bien mieux vaudrait oublier et sourire
    Que s\'en souvenir et s\'attrister.
    Christina Georgina Rossetti

  12. #12
    Super Solo Avatar de city
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Sexe
    Femme
    Localisation
    78
    Messages
    2 169

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    C'est bien pour ça qu'il est important d'en parler, encore et encore. C'est le but de ces émissions (que je n'ai pas vu hier).

    La différence fait peur, quelqu'elle soit, du moment qu'elle est visible et engendre l'intolérence.

    Gros, maigre, vieux, moche, on vous regarde déjà de travers ! Alors malade !

    La dépression est encore tabou de nos jours, comme le cancer ou le sida, ou même Alzeihmer et pourtant, ce sont les maladies du siècle. C'est aussi les progrès de la science médicale qui donne l'illusion à notre société trop naïve que la perfection existe !
    Ne vit-on pas l'ère du jeunisme...

    Non, je ne m'éloigne pas du sujet, tout cela marche ensemble. Et ça me révolte !

    Mais ne noircissons pas le tableau, y'a des gens qui pensent autrement, qui agissent dans l'action et d'autres qui dénoncent. Alors, tout est encore possible !

  13. #13
    Super Solo Avatar de mina
    Date d'inscription
    février 2006
    Sexe
    Femme
    Localisation
    95
    Messages
    2 877

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    Lisi a écrit :
    LA maladie, la mort font peur. Ce n'est pas forcément par mauvaise intention qu'on s'éloigne d'une personne malade. Mais on se sent si impuissant face à sa douleur ... Que dire, que faire ? Parler de ses petits problèmes, de ses joies semble si dérisoire...
    Et on ne peut pas non plus lui parler de sa maladie et de son traitement à longueur de temps.
    C'est difficile mais il faut réussir à faire savoir qu'on est là disponible pour écouter. Et savoir que souvent les malades sont ravis de penser à autre chose qu'à leur quotidien et les distraire avec nos broutilles leur fait du bien...
    Pour avoir vécu ce combat (du côté accompagnant), je sais que le regard des autres compte beaucoup et que parfois rien qu'un geste, une présence même sans mots fait énormément de bien ...
    C'est tout à fait vrai ce que tu dis lisi.

    Et je me sens tout à fait concernée. Ni comme "accompagné" ni comme "accompagnant" mais comme "abandonnant".

    Je me sens bien souvent démunie face à une telle situation, que faire ? Que dire ? Parler de la maladie ou de tout autre chose ?

    J'ai sans doute blessé des gens par ce qu'ils ont pu prendre pour de l'indifférence...
    Carpe Diem

  14. #14
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    590

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    Vos réflexions a tous montre effectivement que s'est différents pour chacun de nous, mais que rien n'est figé on change, on évolue, au grés de nos vécus, de nos ressenties, de nos émotions..ou de nos souffrances quelles qu'elles soient...
    une chose dont je suis a peu près certaine s'est que nous serons tous un jour accompagnant,un jour accompagné,ou abandonnant.Vous avez tous très bien définit la situation, aucune des situations n'est facile.

    Mon fils a trois ans 1/2 et je ne cesse de constater son besoin de conformité il semble à un age ou l'apprentissage de la différence se met en route et ça remu pas mal de chose. Hier nous avons croisé un ado que nous voyons souvent en fauteuil roulant, mais là il était debout et mon fils ne l'a pas reconnut parcequ'il est immense avec une déformation très importante du rachis et de la tête.combien a été ma gêne devant l'exclamation de mon fils qui s'est mis a rire en le montrant du doigt,il hurlait "he t'a vue maman regardes t'a vu !"je me suis ressaisie parceque j'était moi aussi très troublée (je l'avais toujours vu assis) et ai rappellé a mon fils qu'il a le droit d'être surpris mais pas de se moquer,et qu'un bonjour fait plus de bien qu'un doigt pointé. Au fond de moi je sais que ce n'est pas de la méchanceté car il n'avait jamais été confronté a cette situation et que ça perception ne peu donc pas être la même que la notre .Alors oui Lisi tu as raison de rappeller que l'enfant est guidé par nos réactions de nous autres les parents.
    je me suis sentie lache a cause de la gêne que j'ai éprouvée moi même,j'ai un peu du mal a m'en expliquer.Mais après on a pu mettre des mots, ce soir dans son activité découpage il a découpé "un fauteuil roulant".
    on fait chacun se que l'on peu...

  15. #15
    Super Solo Avatar de city
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Sexe
    Femme
    Localisation
    78
    Messages
    2 169

    Re: Emission "sortir le cancer de l'ombre"

    La gêne n'est pas condamnable alka ! Mais l'indifférence oui ! Je crois que tu as très bien réagis avec ton fils et qu'il retiendra quelque chose de positif du regard de sa maman sur la différence.

Discussions similaires

  1. où sortir sur Paris et RP ?
    Par sydney dans le forum Vacances Loisirs
    Réponses: 32
    Dernier message: 27/03/2007, 09h33
  2. sortir de l'isolement
    Par chardon dans le forum Vie Sociale
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/01/2007, 23h41
  3. sortir de l'indivision
    Par hana dans le forum Droit Finances
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/01/2006, 17h07

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •