Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Discussion: peur de l'avenir

  1. #1
    Primo Solo
    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    32

    peur de l'avenir

    bonjour à tous, voilà je vais être maman d'une petite fille cet été, mais le papa ne veut pas la reconnaître. je me sens prête à faire mon possible pour l'éléver, mais j'ai peur de ce qui peut m'arriver c'est à dire si je vais mourir pendant qu'elle sera petite, savai vous comment sa se passe? sera t-elle confié tout d'abord à sa marraine et son parrain, à sa famille ou à la ddass? voilà se qui me passe par la tête en ce moment, je n'arrête pas de penser au pire, moi je l'aime déjà, j'ai hâte qu'elle soit là. je me demande aussi se que je lui répondrai lorsqu'elle me demandera ou est papa? j'ai peur qu'une fois éléver et grande elle recherche son père et qui la rejette une deuxième fois, ou qu'elle lui pardonne tout malgré toute cette soufrance qui me fais subir à l'heure d'aujourd'hui. je trouve sa déguelasse la facilité des hommes à fuir quand il veulent. merci de me donner votre avis.

  2. #2
    Super Solo
    Date d'inscription
    avril 2006
    Messages
    2 171

    Re: peur de l'avenir

    Je comprends bien ton désarroi ... bien difficile de vivre bien ta grossesse avec tant d'angoisses. En tout cas, on sent que cette petite tu l'attends avec beaucoup de bonheur et d'amour à lui donner et ça, c'est l'essentiel.

    Le papa ne veut pas la reconnaître, mais cela veut-il dire qu'il ne veut pas l'élever non plus ? peut-être aussi risque t-il de "craquer" littéralement lorsque celle-ci viendra au monde ... rien n'est encore définitif tant qu'elle n'est pas là ...

    Je te sens cependant très mûre, je veux dire très responsable dans cette situation difficile, et ça c'est déjà une garantie pour elle.

    Quant à tes angoisses concernant son avenir et de ce qu'il peut t'arriver, je crois que tous les parents solos connaissent ça et y pensent de temps à autre.
    C'est mon cas parfois bien évidemment, et de ce fait une vie équilibrée avec toutes les chances de mon côté et pas de prise de risques me conforte et me rassure.

    De plus, ces angoisses sont décuplées pendant la grossesse surtout que tu as à gérer de la vivre seule si j'ai bien compris.

    Concernant les personnes qui doivent élever un enfant lorsque son seul parent disparaît, ce sont les membres les plus proches parents, frères, soeurs qui doivent assumer et prendre une décision ; parles en en dans ta famille pour être rassurée à ce sujet.

    Bon courage en tout cas et continue à lui donner tout cet amour pour une bonne arrivée parmi nous ; la vie est belle malgré ses turpitudes ...

    Soph
    \"la première condition du bonheur, c\'est de savoir se réjouir de ce qu\'on a déjà\" (proverbe berbère)

  3. #3
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2007
    Messages
    40

    Re: peur de l'avenir

    Chère Shanys,

    Je vais être un peu maladroit, je te prie de m'en excuser. L'histoire que je vais te raconter n'est probablement pas très réconfortante pour toi, puisqu'il s'agit de l'histoire tragique d'un homme qui n'a pas voulu reconnaitre son enfant.

    Un de mes amis est sorti avec une fille pendant quelques mois puis ils se sont séparés. Quelques semaines plus tard, ils recouchent ensemble, juste une fois, et elle tombe enceinte. Il a 26 ans, elle en a 22. Il se sent piégé. Il ne reconnaîtra pas l'enfant.
    Par la suite, la famille ayant été informée s'est occupé d'aider la maman seule. Lui avait peu de contacts.
    L'impact de cet enfant sur sa vie a néanmoins été radical.

    Pour ne plus avoir à affronter l'évidence de sa paternité dans les discussions quotidiennes de son entourage, il s'est exilé, solitaire, dans une ville voisine.
    Je le voyais à l'époque dans cette ville.

    Je n'ai pas su l'aider, personne n'a pu, et il a mis fin à ses jours alors que sa fille avait deux ans. Il lui léguait tout ce qu'il avait.

    Tout le monde a aidé la maman et l'enfant. Personne ne l'a écouté lui, on se disait "il s'en fout". On avait tort.

    Je ne connais pas ta situation, mais il est possible que le papa fasse quelques efforts une fois le bébé présent. Je te le souhaite vraiment. Je sais que c'est dur mais tu dois essayer de ne pas le haïr pour son geste, et de laisser une porte ouverte pour qu'il s'occupe de votre enfant, s'il se sent prêt un jour.

    Bon courage pour tout.

  4. #4
    Primo Solo
    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    32

    Re: peur de l'avenir

    salut jean
    je n'y crois plus qu'il va revenir, même pour élever ma fille qui va naître, il a du oublier que je suis enceinte, de 5 mois et demi, il doit s'envoyer en l'air avec d'autre fille, dans notre ancien appartement où l'on vécu 1 an.je n'y crois plu, je vois mon avenir toute seule avec ma fille, j'essaye jour à jour de ne plus l'aimer, et de l'oublier, car lui fait de même et j'en es marre de me faire marcher dessus par lui. je ne lui pardonnerai pas car il mais l'excuse de ne pas être prêt alors qu'il a déjà 1 enfant de 6 ans ou il a la garde complète, et dontil s'occupe de son enfant comme un père exemplaire. il ma dit que c'était fini dès que je lui est dit que je garder ma grossesse, pourquoi ne ma t-il pas quitter avant d'être enceinte. aujourd'hui j'aurai avorter, je serai encore avec lui à croire qui m'aime et a enmener son fils à l'école en pensant à notre avenir. quel idiote je suis!!!!

  5. #5
    Super Solo
    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    1 255

    Re: peur de l'avenir

    jean a écrit :
    Chère Shanys,

    Je vais être un peu maladroit, je te prie de m'en excuser. L'histoire que je vais te raconter n'est probablement pas très réconfortante pour toi, puisqu'il s'agit de l'histoire tragique d'un homme qui n'a pas voulu reconnaitre son enfant.

    Un de mes amis est sorti avec une fille pendant quelques mois puis ils se sont séparés. Quelques semaines plus tard, ils recouchent ensemble, juste une fois, et elle tombe enceinte. Il a 26 ans, elle en a 22. Il se sent piégé. Il ne reconnaîtra pas l'enfant.
    Par la suite, la famille ayant été informée s'est occupé d'aider la maman seule. Lui avait peu de contacts.
    L'impact de cet enfant sur sa vie a néanmoins été radical.

    Pour ne plus avoir à affronter l'évidence de sa paternité dans les discussions quotidiennes de son entourage, il s'est exilé, solitaire, dans une ville voisine.
    Je le voyais à l'époque dans cette ville.

    Je n'ai pas su l'aider, personne n'a pu, et il a mis fin à ses jours alors que sa fille avait deux ans. Il lui léguait tout ce qu'il avait.

    Tout le monde a aidé la maman et l'enfant. Personne ne l'a écouté lui, on se disait "il s'en fout". On avait tort.

    Je ne connais pas ta situation, mais il est possible que le papa fasse quelques efforts une fois le bébé présent. Je te le souhaite vraiment. Je sais que c'est dur mais tu dois essayer de ne pas le haïr pour son geste, et de laisser une porte ouverte pour qu'il s'occupe de votre enfant, s'il se sent prêt un jour.

    Bon courage pour tout.
    Je suis désolé Jean, c'est tout à fait regrettable que cette histoire soit aussi sombre mais du début à la fin l'attitude de ton ami est injustifiable..
    Tu ne penses pas que sa fille aurait préféré un père à un héritage ????
    Tu n'as pas su l'aider, mais est ce qu'il t'a demandé de l'aider pour coucher avec la mère de sa fille ???
    Je suis peut etre dur mais je n'admets pas certaines attitudes....
    Mon fils, ma bataille :love:
    qui pourra te dire.... :love:

  6. #6
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2007
    Messages
    70

    Re: peur de l'avenir

    il est toujours difficile de donner des conseils ou de mettre un avis quand on ne vit pas le problème!!

    Tu es jeune,lui aussi apparemment et de plus il est déjà père.Le temps joue en votre faveur,laisse lui le temps de digérer et de prendre à "son tour lui la décision",il a sans doute besoin de s'approprier cet évenement "seul" comme toi tu l'as fait!
    Les hommes ont plus besoin de temps que nous,d'ailleurs, c'est pour cela qu'ils nous trouvent "chiantes"!!
    En général ont va trop vite pour eux.......(réflexion!!(?))
    pendant ce temps ........il faut en prendre soins; de toi et de l'enfant que tu attends,lui il attend de le voir!!
    Rassemble tes forces,et quand on est enceinte ........C'est un moment entre toi et ton enfant pour l'instant,alors chérie le au maximum dans l'attente!!

    "Après les plaines,les montagnes"dis un proverbe chinois.

    bon courage,je t'envoie un océan d'arcs-en-ciel.......pour qu'il ne pleuve plus dans ton jardin!

    a bientôt

  7. #7
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2007
    Messages
    40

    Re: peur de l'avenir

    ...
    du début à la fin l'attitude de ton ami est injustifiable..
    Tu ne penses pas que sa fille aurait préféré un père à un héritage ????
    Bien sur que sa fille aurait préféré avoir son père. Et je suis d'accord qu'il aurait du la reconnaître et s'en occuper. Et ce, malgré des circonstances atténuantes. Elle prenait la pilule. Malgré cela, elle tombe enceinte. Ils sont déjà séparés lorsqu'elle se rend compte de son état. La maman a alors deux mois pendant lesquels elle aurait pu choisir de ne pas garder l'enfant, étant donné les circonstances. Elle ne l'a pas fait, tout en sachant que le père ne le reconnaitrait pas.
    Comment ne se serait il pas senti piégé?

    Mais dans cette histoire, ce n'est pas cela que je veux souligner. Bien qu'il ait été dans la position facile de celui qui renonce, dans la position du bourreau en quelque sorte, il en a beaucoup souffert. Il se voyait sans doute comme un lâche, et n'avait plus d'estime pour lui même. Et quelque chose aurait sans doute pu être fait pour qu'il soit encore là et qu'il s'occupe de sa fille de temps en temps.

    Ce que je voulais dire à Shanys c'est de laisser une chance au père. Je n'imagine pas qu'un être humain puisse être insensible au sort de son enfant.
    Shanys, est-ce qu'il est possible que le père ne veuille pas voir l'enfant parce qu'il ne veut pas te voir toi?
    Si votre relation s'améliorait, il y aurait peut être de l'espoir pour l'avenir, non?

    Je sens que tu es très blessée par ce qui t'arrive et c'est très compréhensible. Tu dis ne pas vouloir lui pardonner et je le comprend. Mais si tu veux donner un espoir à ton enfant de connaitre son père, il faudra pardonner. Mais tu ne le regretteras pas.

    Bon courage

  8. #8
    Super Solo
    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    1 255

    Re: peur de l'avenir

    jean a écrit :


    Bien sur que sa fille aurait préféré avoir son père. Et je suis d'accord qu'il aurait du la reconnaître et s'en occuper. Et ce, malgré des circonstances atténuantes. Elle prenait la pilule. Malgré cela, elle tombe enceinte. Ils sont déjà séparés lorsqu'elle se rend compte de son état. La maman a alors deux mois pendant lesquels elle aurait pu choisir de ne pas garder l'enfant, étant donné les circonstances. Elle ne l'a pas fait, tout en sachant que le père ne le reconnaitrait pas.
    Comment ne se serait il pas senti piégé?
    Attends, s'il ne voulait pas d'enfant, il y a d'autres moyens que la pilule..encore une fois c'est facile
    Mais dans cette histoire, ce n'est pas cela que je veux souligner. Bien qu'il ait été dans la position facile de celui qui renonce, dans la position du bourreau en quelque sorte, il en a beaucoup souffert. Il se voyait sans doute comme un lâche, et n'avait plus d'estime pour lui même. Et quelque chose aurait sans doute pu être fait pour qu'il soit encore là et qu'il s'occupe de sa fille de temps en temps.
    Il aurait pu...certes mais face à des tergiversations conditionnelles, il y avait une petite fille qui elle était bien là, qui n'avait rien demandé...
    Et dans l'histoire, il n'y a pas photo, c'est elle qui est à plaindre.
    Ce que je voulais dire à Shanys c'est de laisser une chance au père. Je n'imagine pas qu'un être humain puisse être insensible au sort de son enfant.
    Malheureusement, la preuve du contraire en est apportée tous les jours.
    Shanys, est-ce qu'il est possible que le père ne veuille pas voir l'enfant parce qu'il ne veut pas te voir toi?
    Si votre relation s'améliorait, il y aurait peut être de l'espoir pour l'avenir, non?
    Je sens que tu es très blessée par ce qui t'arrive et c'est très compréhensible. Tu dis ne pas vouloir lui pardonner et je le comprend. Mais si tu veux donner un espoir à ton enfant de connaitre son père, il faudra pardonner. Mais tu ne le regretteras pas.
    Il faut arreter de jouer avec l'enfant en otage !!! Je ne me vois pas rejeter mes enfants sous prétexte que je m'entends pas avec mon ex, c'est absurde...Etre père n'est pas un droit ou un fait acquis, ça se mérite et ça se justifie....contrairement au géniteur....
    Mon fils, ma bataille :love:
    qui pourra te dire.... :love:

  9. #9
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2007
    Messages
    40

    Re: peur de l'avenir

    Il faut arrêter de jouer avec l'enfant en otage !!! Je ne me vois pas rejeter mes enfants sous prétexte que je m'entends pas avec mon ex, c'est absurde...Etre père n'est pas un droit ou un fait acquis, ça se mérite et ça se justifie....contrairement au géniteur....
    Je pense que l'enfant doit être au centre des préoccupations des parents dans un problème aussi grave que celui là. Et en cela je pense que nous sommes d'accord.

    C'est un fait que de nombreux parents solos ne voient plus leurs enfants parce qu'ils ne s'entendent pas avec la personne qui en a la garde. Je suis d'accord que cela paraisse absurde, mais c'est un fait. Et je ne peux pas encourager qui que ce soit à fermer la porte définitivement au père/géniteur.

    Par ailleurs, j'aimerai bien que tu m'expliques ce que tu veux dire par "être père n'est pas un fait acquis"?

  10. #10
    Super Solo
    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    1 255

    Re: peur de l'avenir

    jean a écrit :

    C'est un fait que de nombreux parents solos ne voient plus leurs enfants parce qu'ils ne s'entendent pas avec la personne qui en a la garde. Je suis d'accord que cela paraisse absurde, mais c'est un fait. Et je ne peux pas encourager qui que ce soit à fermer la porte définitivement au père/géniteur.

    Par ailleurs, j'aimerai bien que tu m'expliques ce que tu veux dire par "être père n'est pas un fait acquis"?
    Attends, dans ce que tu disais, le père ne voulait peut etre pas voir son enfant pour ne pas voir la mère....c'est différent non ? Ce que j'ai dit trouver absurde, c'est de ne pas vouloir !!! ne mélange pas tout à chaque post...

    Il n'est pas question de fermer une porte, il est question de savoir si le père/géniteur veut l'ouvrir...nuance !!

    Bien c'est évident qu'il ne suffit pas d'être géniteur pour être père, au sens fort du terme...j'ai eu un géniteur, je ne le considère pas comme un père parce qu'il n'a pas su l'être ou le devenir....
    Mon fils, ma bataille :love:
    qui pourra te dire.... :love:

  11. #11
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2007
    Messages
    40

    Re: peur de l'avenir


    Attends, dans ce que tu disais, le père ne voulait peut être pas voir son enfant pour ne pas voir la mère....c'est différent non ? Ce que j'ai dit trouver absurde, c'est de ne pas vouloir !!! ne mélange pas tout à chaque post...
    Je ne comprend pas ce que tu écris.

    Il n'est pas question de fermer une porte, il est question de savoir si le père/géniteur veut l'ouvrir...nuance !!
    Reprenons cette métaphore de la porte. Elle symbolise la relation du père à l'enfant d'accord? Il y a deux serrures à cette porte (lorsque l'enfant est petit), et le père et la mère ont une clé chacun. Quand l'enfant est grand il a lui même sa clé bien sur. Pour que la porte puisse s'ouvrir il faut que les deux parents aient ouvert leur serrure. Si la mère a le courage, malgré sa blessure, d'entretenir une bonne relation avec le géniteur, alors il peut y avoir une chance que celui ci devienne un père. Et je pense que cela vaut la peine d'être tenté.

    Il ne faut pas juger les personnes mais la relation qu'il y a entre ces personnes. C'est à dire commencer par considérer qu'il y a deux personnes et que chacune est responsable de l'état de la relation. Il est bien trop simpliste de considérer qu'il n'y a que des méchants d'un côté et des gentils de l'autre.

    Chacun est en mesure de faire un peu de chemin vers l'autre pour le bien être de l'enfant. C'est ce que je voulais dire à Shanys, sans la juger elle et sans juger le géniteur.

  12. #12
    Super Solo
    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    1 255

    Re: peur de l'avenir

    Je crois que c'est tout simplement que tu ne comprends pas ce que tu écris.

    Les relations entre un père et son enfant sont indépendantes de celles de la mère avec l'enfant et heureusement !!

    Quant à ta métaphore...y'a intérêt à pas oublier les clés !!!
    Relis bien....la mère a une clé de la porte qui représente la relation entre le père et son enfant....ça n'a pas de sens.
    Mon fils, ma bataille :love:
    qui pourra te dire.... :love:

  13. #13
    Primo Solo
    Date d'inscription
    mars 2007
    Messages
    40

    Re: peur de l'avenir

    Dans le cas précis où le père ne reconnaît pas l'enfant, la mère a un rôle à jouer pour que ces deux là se rencontrent. Elle peut faire en sorte que l'enfant ne grandisse pas dans la haine du géniteur. Elle peut faire en sorte que ces deux là se rencontrent, elle peux donner une chance à cette relation d'exister. Donc non, la relation du père à l'enfant n'est pas indépendante de la relation de la mère au père.

    Ce que je veux dire avec la métaphore de la porte c'est que dans une relation il y a deux personnes, donc deux personnes responsables du lien qui les unit.

  14. #14
    Super Solo
    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    1 255

    Re: peur de l'avenir

    et dans la pratique ?
    comment veux tu forcer quelqu'un à une relation dont il ne veut pas ?

    ce que je voulais dire c'est que j'essaie de rendre ma relation avec mes enfants indépendante de leur mère qui n'a rien à voir là dedans, d'autant plus qu'elle fait tout pour la rendre impossible.
    Mon fils, ma bataille :love:
    qui pourra te dire.... :love:

  15. #15
    Super Solo
    Date d'inscription
    décembre 2006
    Messages
    1 666

    Re: peur de l'avenir

    jean a écrit :
    Dans le cas précis où le père ne reconnaît pas l'enfant, la mère a un rôle à jouer pour que ces deux là se rencontrent. Elle peut faire en sorte que l'enfant ne grandisse pas dans la haine du géniteur. Elle peut faire en sorte que ces deux là se rencontrent, elle peux donner une chance à cette relation d'exister. Donc non, la relation du père à l'enfant n'est pas indépendante de la relation de la mère au père.
    Ce que je veux dire avec la métaphore de la porte c'est que dans une relation il y a deux personnes, donc deux personnes responsables du lien qui les unit.
    Bonjour Jean
    je te coupe desuite il y a des cas comme tu le dis ok mais il y en a de different
    je suis enceinte et dans mes derniers moment de grossesse
    j ai fait cet enfant a deux on etais deux pour prendre la decision de faire ce petit qui arrive
    du jour au lendemain il y a eu un petage de cable du "Geniteur" le style il est pas de moi j en veux pas
    je suis desolé mais faire voire mon enfant a une personne qui s en fou ca m enchante pas et j ai mieux a faire que de me dire et poser des miliards de questions
    il aurrait voulu des nouvelles il l aurris dit j ai la meme adresse j ai eu une carte l année derniere ou j ai lu des nouvelles pour mon ainée(il n est pas son pere) son chien, voire moi entre deux ligne mais le petit que dalle.
    je pense etre responsable et l autre non ...........
    Shanys je suis dans les même doute aussi
    je sais que s il m arrive un truc j ai des gens proche autour de moi
    un conseil que j ai fait
    une lettre aupres d un huissier de justice
    je l ai fait et la même s il m arrive quelque chose le petit sera la ou je souhaite qu il soit
    Courage et amitié a toi

    Morgane
    heureuse maman pour la troisieme fois
    ai trouvé mon bonheur
    bisous a tous

Discussions similaires

  1. Mon homme me quitte et j'ai la frousse pour l'avenir : help !
    Par Rourou dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 7
    Dernier message: 19/09/2010, 14h02
  2. peur de l'avenir
    Par chardon dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/10/2006, 18h47
  3. peur de l'avenir
    Par chardon dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/10/2006, 17h28
  4. J'ai peur
    Par Celys dans le forum Droit Finances
    Réponses: 21
    Dernier message: 31/08/2006, 01h44
  5. la peur ?
    Par maevaetmoi dans le forum Vie Sociale
    Réponses: 20
    Dernier message: 25/04/2006, 20h51

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •