Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 23

Discussion: Comportement du parent chez qui l'enfant ne réside pas

  1. #1
    Petit Solo
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Localisation
    75
    Messages
    143

    Comportement du parent chez qui l'enfant ne réside pas

    Pour des parents non séparés, la gestion de la parentalité se fait naturellement car sous le même toit que l'enfant et avec l'autre parent.
    En devenant parent solo, on bouleverse cette coparentalité et ce rapport quotidien avec son enfant.
    Lors d'un dvh classique, le parent pas hébergeant passe peu de temps avec son enfant. Dans quelle mesure participe t'il à son éducation, à ses progrès?


    Je souhaiterai savoir de quelle manière, concrètement, vous maintenez le lien avec votre enfant lorsqu'il est avec le parent qui en a la garde habituelle.
    Vous manifestez vous quotidiennement?
    Obtenez vous beaucoup d'informations de la part de l'autre parent?
    Comment vous investissez vous dans le quotidien de votre enfant?

  2. #2
    Primo Solo
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Sexe
    Femme
    Localisation
    marne 51
    Messages
    6
    Bonjour,

    je fais confiance au père de mes enfants...Les we je n'appelle pas et les semaines de vacances, 1/2 fois, pour savoir comment ça va.

  3. #3
    Super Solo Avatar de fripouille
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    Orléans
    Messages
    3 969
    moi c est un sujet qui me fait bondir
    faut pas croire qu un papa n est pas fusionnel et ne participe pas a l éducation de ses enfants
    certes il y en a mais il y en a beaucoup qui s en occupe mieux que la mère et qui n ont q un dvh
    je suis persuadé que si les juges approfondirais un peu plus sur a qui je vais donner la garde des enfants en faisant faire des enquêtes poussées
    il y aurait des surprises
    et le comportement du parent chez qui l enfant réside
    ba sa par contre on n en parle pas et pourtant souvent c est pas beau à voir non plus
    vaut mieux vivre dans un désert que de vivre avec un dragon :D

  4. #4
    Super Solo Avatar de flonat
    Date d'inscription
    novembre 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    33
    Messages
    1 370
    Sophiesolo: il me semble que le souci que tu décris est trop vague pour qu'on puisse t'apporter une réponse concrète...
    Peux-tu alors préciser ce que tu souhaites savoir?
    ce que tu souhaites mettre en place?
    et ce que tu attends du père?

    tu dois te poser ces questions là, leur apporter une réponse et ensuite et enfin en discuter avec le père.
    Il y aura des divergences(si il n'appelle pas, ça ne veut pas dire qu'il se fiche des enfants), des points à préciser(est-il le bienvenu à la kermesse/carnaval/sortie scolaire quelconque de l'enfant sachant que ce sont des choses importantes pour les enfants et le lien parent/enfant ou alors sa présence lors des mêmes manifestations est quelque chose qui va te faire sortir de tes gonds...?)

    Il n'y a pas une organisation universelle mais chaque duo parental est particulier et doit trouver la meilleure façon de fonctionner ensemble dans l' intérêt de l'enfant qui est la seule chose qui compte dans l'équation.
    Ainsi, si les parents ne sont pas capables de s'adresser la parole courtoisement devant les enfants, autant éviter les contacts direct et passer aux mails.
    Si au contraire ils arrivent à se parler, autant voir ensemble en direct le plus possible les décisions éducatives.

    Mais il faut toujours garder à l'esprit que durant son dvh, un parent peut faire ce qu'il veut avec son enfant...
    J'espère que cela t'apportera une ébauche de réponse...

  5. #5
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    février 2014
    Sexe
    Femme
    Messages
    379
    Citation Envoyé par fripouille Voir le message
    moi c est un sujet qui me fait bondir
    faut pas croire qu un papa n est pas fusionnel et ne participe pas a l éducation de ses enfants
    certes il y en a mais il y en a beaucoup qui s en occupe mieux que la mère et qui n ont q un dvh
    je suis persuadé que si les juges approfondirais un peu plus sur a qui je vais donner la garde des enfants en faisant faire des enquêtes poussées
    il y aurait des surprises
    et le comportement du parent chez qui l enfant réside
    ba sa par contre on n en parle pas et pourtant souvent c est pas beau à voir non plus
    De mon point de vue, il est difficile de comparer le comportement du parent gardien et du parent DVH. D'un côté on a le parent qui s'occupe de l'enfant au quotidien avec toutes les contraintes que cela implique, de l'autre un parent qui n'a son enfant, certes peu, mais que sur des temps de repos. Le parent DVH a des chances d'être plus zen et plus disponible pour son enfant que le parent ayant la résidence du fait justement qu'il n'en a pas la résidence. Est ce pour autant qu'il s'en occupe mieux ? Non, juste différemment, juste pendant un temps où les contraintes sont moindres.
    Et je dis bien le parent parce que pour moi ce n'est pas une question de père ou de mère.
    Dernière modification par B'ham ; 14/05/2015 à 18h50.

  6. #6
    Supra Solo
    Date d'inscription
    avril 2010
    Sexe
    Femme
    Messages
    14 222
    parent rp donc je peux pas te répondre aux dernières questions
    pour la première concernant le maintien du lien, il en va des 2 parents et donc aussi du parent rp d'informé le parent dvh de certaines choses concernant l'enfant , en clair du dialogue toujours du dialogue, essentiel pour le maintien d'un lien
    Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie... pas leur différence

  7. #7
    Super Solo
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    3 600
    Citation Envoyé par fripouille Voir le message
    moi c est un sujet qui me fait bondir
    faut pas croire qu un papa n est pas fusionnel et ne participe pas a l éducation de ses enfants
    certes il y en a mais il y en a beaucoup qui s en occupe mieux que la mère et qui n ont q un dvh
    je suis persuadé que si les juges approfondirais un peu plus sur a qui je vais donner la garde des enfants en faisant faire des enquêtes poussées
    il y aurait des surprises
    et le comportement du parent chez qui l enfant réside
    ba sa par contre on n en parle pas et pourtant souvent c est pas beau à voir non plus
    Là j'avoue je ne vois pas en quoi le sujet pose problème : il n'y a aucun jugement ou insinuation dans le post de départ, juste un questionnement général.

    Si tu veux lancer le sujet "comportement du parent chez qui l'enfant réside", il me semble que personne ne t'en empêche.

  8. #8
    Petit Solo
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Localisation
    75
    Messages
    143
    Merci Alouhett de ta réponse.

  9. #9
    Petit Solo
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Localisation
    75
    Messages
    143
    Merci Fripouille de ta réponse, mais je n'ai jamais évoqué qu'un papa ne pouvait pas etre fusionnel avec son enfant.
    dans mon post il n'est pas question de la mere ou du père qui a le dvh mais du parent.
    Je n'oppose pas la mère au père ou inversement.
    Mon post concerne la façon dont le parent qui a le dvh gère sa parentalité et comment ?
    C'est à dire, comment vivre le quotidien loin de son enfant tout en gardant le lien? De quelle manière? etc...

  10. #10
    Petit Solo
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Localisation
    75
    Messages
    143
    Merci pour ta réponse Flonat,
    J'ai crée ce post afin de comprendre comment, les ps en DVH, gerent la parentalité de façon concrète lorsque l'enfant est en RP.
    Comment maintenir le lien en n'étant pas au quotidien avec son enfant.
    Je souhaite comprendre comment cette parentalité est vécue, et comment?
    Je suis désolée si mon post n'était pas clair.

  11. #11
    Petit Solo
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Localisation
    75
    Messages
    143
    Wolvescbs, merci de ta réponse. Oui, le quotidien ne peut être le même. C'est justement pour comprendre quel est le quotidien d'un parent en DVH que j'ai crée ce post. Comment maintenir une parentalité, de quelle manière s'exprime t'elle.
    Je ne cherche pas à opposer les deux parentalité (rp et dvh), ni a en mettre une au dessus de l'autre.
    je voudrais vraiment comprendre comment cela se passe pour le parent en DVH.Voilà.

  12. #12
    Petit Solo
    Date d'inscription
    mars 2015
    Sexe
    Femme
    Localisation
    75
    Messages
    143
    Skeepy, merci de ta réponse, effectivement, je n'ai rien insinué, ni jugé. Je cherche simplement à comprendre comment le parent en DVH vit sa parentalité, concrètement, avec des exemples. Comment maintenir le lien lorsque l'enfant n'est pas au quotidien avec le parent dvh, etc....

  13. #13
    Petit Solo
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Sexe
    Femme
    Messages
    285
    Je suis parent RP .
    Suite à plusieurs événements, j'ai pris la décision de ne plus avoir aucun contact avec le père de mes kids.
    Il les prend régulièrement et ça se passe mal
    .
    La raison? je pense qu'il leur en veut de ne pas avoir pris parti. Alors il est strict avec eux. A la séparation, ils étaient enfants. Ce sont maintenant des ados et dès qu'ils refusent quelque chose ( le plat, la sortie, la visite...) il leur envoie leur 'manipulatrice de mère' à la tête.
    La seule chose qu'il oublie, c'est de leur montrer qu'il les aime. Leur dire.

    Aimons nos enfants plus que tout et plaçons-les au dessus de la mêlée. Ils n'ont rien demandé à personne.

  14. #14
    Super Solo Avatar de jaliro
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    54
    Messages
    2 528
    Citation Envoyé par Wolvescbs Voir le message
    De mon point de vue, il est difficile de comparer le comportement du parent gardien et du parent DVH. D'un côté on a le parent qui s'occupe de l'enfant au quotidien avec toutes les contraintes que cela implique, de l'autre un parent qui n'a son enfant, certes peu, mais que sur des temps de repos. Le parent DVH a des chances d'être plus zen et plus disponible pour son enfant que le parent ayant la résidence du fait justement qu'il n'en a pas la résidence. Est ce pour autant qu'il s'en occupe mieux ? Non, juste différemment, juste pendant un temps où les contraintes sont moindres.
    Et je dis bien le parent parce que pour moi ce n'est pas une question de père ou de mère.
    Je ne sais pas quel mode de garde de tes enfants vis tu. Mais bon là tout laisse à supposer que tu as une vision vraiment déformée de la chose.

    je suis dans le cas du parent dvh pour l'instant après pendant leurs premières années m'être occupée de mes enfants au quotidien pendant que leur père travaillait ... ben franchement je ne comprend pas ce côté limite à se plaindre que certains parents en rp ont ... ils se plaignent de vivre le quotidien ... sans voir que des temps de repos ils en ont aussi vu qu'ils ont aussi les week end et les vacances ... comme le parent dvh. Faut pas retourner les choses quoi ... le parent dvh c'est lui qui a du temps "en moins" vu qu'il ne partage pas le quotidien de ses enfants.

    Bref, j'ai envie de dire que si le quotidien avec tes enfants te semble tant une contrainte et que le dvh te semble si zen et si doux, ben dans ce cas demande au père de tes enfants de les prendre en rp, comme ça tu vivras ce truc super chouette de voir ses enfants un week end sur deux et pendant les vacances, histoire de n'avoir que ce super temps de repos où on est zen.

    je dis ça sans animosité, mais avec une certaine aigreur, du fait que moi je subis cette situation depuis 10 mois et j'espère encore très peu de temps, et que j'en ai assez de lire des parents en RP qui ont ce trip de dire combien c'est trop la belle vie d'avoir un dvh.

    C'est ne pas voir qu'on a l'horloge qui tourne pendant les 48h qu'on passe ensemble, c'est qu'on ne peut pas faire d'activité trop loin car passer 3h de route alors qu'on a déjà eu le trajet pour aller les chercher et pas leur faire trop de voiture, c'est que non on ne pourra pas leur faire tous les petits plats qu'on aimerait car y a pas assez de repas à faire sur un week end... c'est aussi la frustration de devoir les convaincre (dans mon cas je parle) qu'il faut bien retourner chez leur père, que j'ai pas le choix même si j'ai pas envie, que non il ne voudra pas entendre si je lui demande de les garder une nuit de plus même si c'est ce que les enfants demandent ... c'est ne pas voir qu'on sent une odeur sur ses enfants qu'on ne connait pas, c'est de les voir avoir des expressions, des modes de fonctionnement qu'on ne leur a pas transmis, c'est de voir combien ils ont une vie très grande en dehors de nous, c'est ne pas partager leur vie scolaire, c'est ne pas être inclu dedans par l'équipe pédagogique qui n'en a rien à foutre de conforter un père-crevard dans ses attitudes dégueulasses...

    Donc s'il te plait, un peu de décence à ne pas te plaindre d'une situation comme ça. Ou au moins de penser à ceux qui souffrent de cette situation de ne voir leurs enfants que 4 ou 6 jours par mois.
    Il faut cultiver son grain de folie !:diable:

  15. #15
    Super Solo Avatar de jaliro
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    54
    Messages
    2 528
    donc perso je le vis mal car c'est une situation injuste. Donc je ne peux que mal le vivre. Je fais tout pour que ça change.

    Comme dit au dessus, c'est dur de voir qu'on est peu dans la vie de ses enfants. Pourtant je ne veux pas être une maman cadeaux qui n'éduque pas. Je dis "chez nous" quand je parle de l'appart où je suis, je ne veux pas qu'ils imaginent que chez moi c'est juste de l'optionnel. Je reste la maman éducatrice que j'ai toujours été. Je ne met pas notre amour dans la balance de céder à tout. Je fais au mieux avec les moyens que j'ai. Je répare au mieux les problèmes comportementaux du père qui met nos enfants en porte à faux dans l'histoire, il me dénigre beaucoup ... donc sans cesse faut rattraper sans prendre les enfants à partit. Mais c'est compliqué vu qu'il génère pleins de conflits en utilisant les enfants, en leur prenant des affaires que je leur a acheté et qu'il refuse de leur laisser ramener chez moi ensuite ... du coup ça fait pleurer les enfants quand je les récupère ... bref, réussir à leur expliquer les choses sans les prendre à partit, mais que les choses soient claires sur les responsabilités des uns des autres .. c'est pas simple.
    Il faut cultiver son grain de folie !:diable:

  16. #16
    Supra Solo Avatar de 2anges
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Sexe
    Homme
    Messages
    13 666
    Citation Envoyé par jaliro Voir le message

    je dis ça sans animosité, mais avec une certaine aigreur, du fait que moi je subis cette situation depuis 10 mois et j'espère encore très peu de temps, et que j'en ai assez de lire des parents en RP qui ont ce trip de dire combien c'est trop la belle vie d'avoir un dvh.

    il y a a mon sens 2 grande tendance les parents DVH qui le subisse qui voudrais avoir plus les enfants et tout ce qui va avec ...

    et d un autre les parents DVH qui eux on choisi d être DVH et effectivement bien souvent c est juste pour avoir le coté cool de la chose ....sorti détente et rien de plus a géré .


    pour la RA la même chose peut arriver tous(les parents ) ne sont pas investie ..... juste que le parent le plus responsable galère un max quand l autre en face ce la joue "DVH" relaxe sur une semaine .
    2 garçons 13 et 15 ans _______________ le dire en toute simplicité "merde!!"

  17. #17
    Super Solo Avatar de jaliro
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Sexe
    Femme
    Localisation
    54
    Messages
    2 528
    Citation Envoyé par 2anges Voir le message
    il y a a mon sens 2 grande tendance les parents DVH qui le subisse qui voudrais avoir plus les enfants et tout ce qui va avec ...

    et d un autre les parents DVH qui eux on choisi d être DVH et effectivement bien souvent c est juste pour avoir le coté cool de la chose ....sorti détente et rien de plus a géré .


    pour la RA la même chose peut arriver tous(les parents ) ne sont pas investie ..... juste que le parent le plus responsable galère un max quand l autre en face ce la joue "DVH" relaxe sur une semaine .
    oui c'est toujours le truc .... si on subit une situation forcement on la vit mal, si on la choisit, ben tranquille quoi ...
    Il faut cultiver son grain de folie !:diable:

  18. #18
    Supra Solo Avatar de lakeulette
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    22
    Messages
    5 280
    Je répondrais dans mon cas lors que j'ai la RP ....

    Citation Envoyé par sophiesolo Voir le message
    Dans quelle mesure participe t'il à son éducation, à ses progrès?
    purement financier, le reste il s'en desinteresse....pas une question, pas un accompagnement des enfants


    Vous manifestez vous quotidiennement?
    Il ne s'est pas manifesté pendant 5 ans et maintenant qu'ill est marié, il appelle une fois par semaine en moyenne

    Obtenez vous beaucoup d'informations de la part de l'autre parent?
    Je lui envoie de mon propre gré : photos, résultats de classe, bilan de santé, informations diverses sur leur activités et scolarités...
    il n'en demande jamais

    Comment vous investissez vous dans le quotidien de votre enfant?
    Quoi ??? euh il est parti pour ne pas avoir ce quotidien... donc il ne va pas s'investir
    Pour réussir dans la vie ? optez pour l'attitude du canard ! Prenez un air complétement indifférent en surface et pédalez comme un furieux en dessous !!!

  19. #19
    Supra Solo
    Date d'inscription
    avril 2011
    Messages
    5 970
    Est-ce qu'une séparation a une incidence sur la façon dont on vit sa parentalité ?

    Avec quelques années de recul, je me rends compte que le père des enfants qui les voit une fois par semaine ainsi qu'un week-end sur deux agit finalement comme avant.

    Mais je n'avais absolument pas conscience que l'on avait pas du tout la même approche de la parentalité. Aujourd'hui, les différences se voient. Nos priorités sont différentes, l'attention que l'on porte aux enfants est différente. Ce qui est important pour moi ne l'est pas du tout pour lui et vice-versa.

    Ca me fait encore bondir aujourd'hui mais en réfléchissant bien, il était déjà ainsi.

    Sauf obstruction manifeste de l'autre parent, on vit sa parentalité, DVH ou RP comme on le sent, en fonction de sa personnalité, de son passé., etc.
    Du moins c'est la conclusion de mon expérience personnelle.
    ça fait bizarre de s'effacer

  20. #20
    Moyen Solo
    Date d'inscription
    février 2014
    Sexe
    Femme
    Messages
    379
    Citation Envoyé par jaliro Voir le message
    Je ne sais pas quel mode de garde de tes enfants vis tu. Mais bon là tout laisse à supposer que tu as une vision vraiment déformée de la chose.

    je suis dans le cas du parent dvh pour l'instant après pendant leurs premières années m'être occupée de mes enfants au quotidien pendant que leur père travaillait ... ben franchement je ne comprend pas ce côté limite à se plaindre que certains parents en rp ont ... ils se plaignent de vivre le quotidien ... sans voir que des temps de repos ils en ont aussi vu qu'ils ont aussi les week end et les vacances ... comme le parent dvh. Faut pas retourner les choses quoi ... le parent dvh c'est lui qui a du temps "en moins" vu qu'il ne partage pas le quotidien de ses enfants.

    Bref, j'ai envie de dire que si le quotidien avec tes enfants te semble tant une contrainte et que le dvh te semble si zen et si doux, ben dans ce cas demande au père de tes enfants de les prendre en rp, comme ça tu vivras ce truc super chouette de voir ses enfants un week end sur deux et pendant les vacances, histoire de n'avoir que ce super temps de repos où on est zen.

    je dis ça sans animosité, mais avec une certaine aigreur, du fait que moi je subis cette situation depuis 10 mois et j'espère encore très peu de temps, et que j'en ai assez de lire des parents en RP qui ont ce trip de dire combien c'est trop la belle vie d'avoir un dvh.

    C'est ne pas voir qu'on a l'horloge qui tourne pendant les 48h qu'on passe ensemble, c'est qu'on ne peut pas faire d'activité trop loin car passer 3h de route alors qu'on a déjà eu le trajet pour aller les chercher et pas leur faire trop de voiture, c'est que non on ne pourra pas leur faire tous les petits plats qu'on aimerait car y a pas assez de repas à faire sur un week end... c'est aussi la frustration de devoir les convaincre (dans mon cas je parle) qu'il faut bien retourner chez leur père, que j'ai pas le choix même si j'ai pas envie, que non il ne voudra pas entendre si je lui demande de les garder une nuit de plus même si c'est ce que les enfants demandent ... c'est ne pas voir qu'on sent une odeur sur ses enfants qu'on ne connait pas, c'est de les voir avoir des expressions, des modes de fonctionnement qu'on ne leur a pas transmis, c'est de voir combien ils ont une vie très grande en dehors de nous, c'est ne pas partager leur vie scolaire, c'est ne pas être inclu dedans par l'équipe pédagogique qui n'en a rien à foutre de conforter un père-crevard dans ses attitudes dégueulasses...

    Donc s'il te plait, un peu de décence à ne pas te plaindre d'une situation comme ça. Ou au moins de penser à ceux qui souffrent de cette situation de ne voir leurs enfants que 4 ou 6 jours par mois.
    Je vais donc te répondre selon ma situation également donc mon point de vue.
    Je suis moi même enfant de personnes divorcées. Il est clair que l'investissement de les deux parents étaient loin d'être identique et hé veux bien croire que pour mon père voir ses enfants de temps à autres (DVH libre) n'était pas forcément plaisant. Nous avons choisi avec quel parent nous souhaitions vivre, mais il ne voulait de la RP. Il n'était pas investi, en même temps il ne l'était déjà pas pendant la vue commune. Après le divorce, il n'a pas changé. Une chose est sûre c'est qu'il trouvait les 30€ de PA (pour 2 ados, pas par enfant) trop élevé. Et peu importe que ma mère galerait au quotidien malgré un salaire correct, elle avait la RP, c'était donc à elle d'assumer.

    Concernant ma situation de parent séparé.
    Je suis séparée depuis que mon enfant a 2,5 mois. Depuis il vit avec moi, son père le prend un jour par semaine et uniquement sur ses jours de repos. J'ai proposé plus mais non, ça ne l'intéresse pas de le prendre en semaine car il travaille (faut croire que moi pas lol). Peut être voudrait il la RP ? Il ne l'a demande pas et ne demande pas plus que son jour / semaine, nous verrons devant le JAF d'ici quelques mois ?
    Par contre il trouve la PA qu'il me verse à l'amiable trop élevée, il en diminuera probablement le montant d'ici le passage devant le JAF, peu m'importe. Il sait en moyenne ce que coûte son fils par mois, s'il estime que ce qu'il veut verser ers suffisant, ma foi...
    Est ce dur pour lui de voir son fils entre 4 et 6 jours dans le mois ? Je n'en doute pas mais dans ce cas, qu'il le demande, si la situation lui semble injuste...
    Notre enfant n'est pas scolarisé, il le sera d'ici un peu plus d'un an. Je l'implique d'ores et déjà dans le choix de l'école, ses coordonnées sont déjà notées sur le dossier de notre fils (dossier unique de la crèche au collège) et je compte bien continuer en ce sens. Je ne le dénigre jamais, j'ai des photos de lui chez moi, on s'envoit photos et vidéos de notre petit, et quand notre fils parlera, s'il souhaite voir davantage son père je ne m'y opposerais pas quelque soit le jugement.
    Mais oui c'est rageant d'avoir face à soit qqn qui dit subir la situation sans pour autant faire de propositions autres que de revoir le montant de la PA, peut être plus encore du fait que je vois qu'il aime son fils, vraiment, et que je ne comprends donc pas qu'il se contente de ces quelques jours par mois, qu'il n'envisage pas de déménager dans notre ville ... Etc...
    Donc dans mon cas et en tant que enfant puis aujourd'hui en tant que parent, la différence entre la personne ayant la RP est celle ayant le DVH est celle décrite au dessus. Ai je pour autant envie de lui laisser la RP ? non, j'aime le partage du quotidien malgré les contraintes mais y a bien plus de positif que de négatif.
    Par contre j'ai hâte de passer devant le JAF, il arrêtera peut être de jouer sa victime du coup

    Quant à ta situation, pour avoir lu l'intégralité de tes posts, je la trouve regrettable et j'espère que bientôt tes deux enfants seront de retour avec toi.

Discussions similaires

  1. Changement de comportement au retour de chez l'autre parent ?
    Par eillis dans le forum Enfants Education
    Réponses: 25
    Dernier message: 03/04/2014, 21h26
  2. joindre son enfant chez l'autre parent ?
    Par BANBAN dans le forum Droit Finances
    Réponses: 20
    Dernier message: 30/03/2011, 22h44
  3. Un enfant arrive chez l'autre parent...
    Par UneFemme dans le forum Psycho Santé
    Réponses: 18
    Dernier message: 11/02/2010, 17h15
  4. Enfant à charge qui réside chez grand parent
    Par bebeblue dans le forum Droit Finances
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/10/2009, 07h57
  5. troubles du comportement chez l'enfant ?
    Par zouina dans le forum Enfants Education
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/07/2009, 07h10

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •