Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 73

Discussion: Exposition de bric à brac poétique : A la plume intrépide !

  1. #1
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058

    Exposition de bric à brac poétique : A la plume intrépide !

    Le nouveau thème coin poésie m'a évidemment interpellé pour toutes celles que j'aime et pour toutes celles que j'ai commises.


    Je n'ai pas osé mettre celles de ma composition à la suite du fil, elles n'y seraient pas à leur place.

    J'ouvre donc un nouveau topic pour cela. Pour y mettre les miennes, venez donc y mettre les votres, vous y serez les bienvenus.

    Je commence dans le mode délire.

    faut voir

  2. #2
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058
    MODERN FABULOUS


    La cigale ayant tapiné tout son été
    Se trouva fort déçue
    Par l’ impôt qu’elle reçut
    "De quoi, de quoi ? qui c’est qui veut prendre mes sous ?
    Ce pouvoir bon à rien
    Voudrait prendre mon bien !"

    La fourmi sa voisine
    L’a ouï de sa cuisine
    "Eh, dis donc, la morue, t’as quand même pas tout bu ?
    T’aurais eu comme moi,
    un patron aux abois
    et virée en plus d’ça !!! , tu la ramen’rai pas !
    moins de lignes de dope
    feront plus pour l’europe
    faut réduir’ la dépense, pour restaurer la France
    entre pipe et tabac
    le peuple choisira.."

    "C’est tout vu pauvre insecte !
    Rejoins ta triste secte
    De ceux qui croient encore aux lendemains qui chantent
    Si je me cass’ le cul
    Pour avoir un pécule
    Ce n’est pas pour laisser
    Des cons le dépenser"

    "Eh zyvas ! mieux vaut toi
    Que moi et mes ptits bras !"

    "Fourmi ! la ramèn’ plus
    C’soir, j’en cause à lulu"

    Fourmi et Cigale ont continué ainsi
    à s’échanger de cette manière fleurie
    les meilleurs arguments
    de nos représentants

    moralité :
    quand la droite aujourd’hui voudrait jouïr sans entraves
    la gauch’ nous refroidit et nous prend pour des caves.

    Par Emerhomme 19-04-2013

    faut voir

  3. #3
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058

    Une journée au bord de la mer

    Heu, la première peut surprendre, évidemment.

    C'est un genre particulier qui peut me faire passer pour un foutu facho, c'est ce que je me dis à la relecture. Mais l'intention était surtout de faire un texte un peu leste et ironique.


    Dans un autre genre, voici celle-ci :

    Une journée au bord de la mer

    Le chant hoquetant des mouettes,
    Le soleil par-dessus les têtes,
    La mer et ses vagues et leurs crêtes,
    Le vent grossissant en tempête,
    Le sable sec que rien n’arrête,
    Séjour en bord de mer.

    Les filles sont déjà bronzées,
    Les hommes les suivent amusés.
    Des glaces pour récompenser
    Les nymphes au sourire rusé.
    Rires éclatant comme fusées,
    Parades pour se plaire.

    Sur la plage, près de la ville,
    Des grappes montrent les familles,
    Les petits et grands s’éparpillent,
    Après eux, les mères houspillent.
    Le glacier retient leurs pupilles.
    Hum, le sorbet amer.

    Les enfants ont aimé jouer
    Avec les étrilles affolées.
    Les pinces en ont fait reculer,
    Mais le plus jeune est plus doué.
    Sa pelle a servi de fouet.
    Quelle pêche de mer.

    L’après midi déjà fini.
    Les familles sont réunies,
    Maillots de bains et bikinis
    Sont rangés dans les sacs vernis.
    C’est l’heure du retour au nid.
    Une journée du tonnerre.


    Emerhomme 18/07/2010
    faut voir

  4. #4
    Super Solo Avatar de luluberlu
    Date d'inscription
    avril 2012
    Sexe
    Femme
    Messages
    1 096
    J'aime bien lire mais suis une handicapée de l'alexandrin !

  5. #5
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058
    Puisque tu veux des alexandrins, je n'hésite pas et en dévoile un nouveau.
    Un texte qui a des défauts..




    BALLADE AMOUREUSE


    Mes amours me semblent comme ces lourds abîmes
    Les vieux crient derrière, mais restent dans le fond
    Les nouveaux tous fringants pointent en haut des cimes.
    Qu’à Dieu ne déplaise et m’envoie dans les tréfonds !

    D’un pic à l’autre tel un sentier de la montagne,
    Je descends, je remonte, l’œil fixé sur ma montre
    Ah quel aiguillon ! Il me faut une compagne
    Le temps me pousse. Comment avoir cette rencontre ?

    Les visages se déposent dans ma mémoire
    Défilés de destins, plus sombres que le mien
    Pour chaque personne, revient le lot d’histoires
    Qui ont tracé ces chemins. En voudrai-je bien ?

    Je ne sais encore, il faut pourtant que j’ose
    Le mout que la vie laisse dans le fond du verre,
    Donne par endroit cette espérance d’osmose
    Ou bien est si épais, qu’il en garde l’amer

    La bouteille est là, le flacon est débouché
    Vais-je me résoudre à le boire solitaire ?
    D’innocentes saillies m’ont pourtant bien touché.
    Comment en parler ? Je ne puis avec ma mère.

    Tant pis, n’en parlons pas et mourrons en silence
    Dans ma déshérence vers notre dernier lieu,
    Peut-être l’enjeu d’une dernière romance
    Me conduira sur le chemin de meilleurs cieux

    Emerhomme le 31/10/2010
    faut voir

  6. #6
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058

    l'Hexagone assimilé

    autre poème, plutôt engagé


    L'hexagone assimilé

    Pénitence ! oh tu feras pénitence !
    Malheur à toi si tu chemines en France !
    La couleur de la peau ou l’origine,
    Bien plus que le talent, te déterminent.

    Comme un étranger, tu dois supporter
    Les peurs d’un pays inhospitalier.
    Quelle ironie puisque tu l’as choisi !
    Le « merci » sombre devant le mépris.

    Tu es trop noir, au cheveu trop crépu,
    Sans recours d’être un soldat inconnu.
    Trop tard ! Fini ! Plus de sang à verser !
    Tes enfants à peine seront français !

    Si tu es patient, un jour, des papiers
    Te permettront de pouvoir travailler.
    En attendant, pas de turbin légal !
    Clandestin ! voilà ton cycle infernal !

    Vague après vague, le pays grossit
    Des hommes et des femmes issus de pays
    Où la France s’est un jour installée.
    Quel changement ! ça l’aurait ébranlée !

    L’histoire est passée. Aujourd’hui constate !
    Ta présence est comme un nouveau stigmate
    Pour ceux là qui voient la réalité :
    Désormais notre peuple est bigarré !


    Emerhomme 06-07-2010
    faut voir

  7. #7
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058

    Les joueurs



    LES JOUEURS

    Jouer sa vie sur un coup de dés,
    Gagner des points, les perdre aussitôt,
    Reprendre goût, croire de nouveau,
    Frémir en perdant son seul manteau,
    Blanchir : la mise vient d’augmenter.


    Les points sont plus difficiles à gagner
    Les joueurs regardent le jeu, hagards
    Certains savent qu’il est déjà trop tard
    Ce soir, il ne restera que la gare
    Pour recueillir et loger les derniers.


    Amère destinée de ceux qui ont joué,
    Ils croyaient tenir leur destin au bout des mains.
    Mais les dés trompeurs ont été les plus malins.
    Ils ont désigné seuls un gagnant pour demain.
    Celui là sût un instant qu’il était doué.


    Le jeu se poursuit, visages nouveaux,
    Nouvelles mises, nouvelles attentes.
    Les dés roulent, s’arrêtent au bout du banc ;
    L’atmosphère est tendue, devient démente ;
    Les jeux sont joués, calme des cerveaux.

    Revenir à la réalité,
    Délaisser les dés, gagner sa vie,
    Se relancer, revoir ses amis,
    mais
    Penser à la force de l’envie,
    Jouer sa vie sur un coup de dés.


    Emerhomme, le 03/03/2010
    faut voir

  8. #8
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058

    Une poésie. Pourquoi ?

    Une poésie, pourquoi ?


    Poésie, poésie, voilà
    Penseriez vous qu’il soit facile
    De mettre les rimes à l’endroit ?
    En voilà une ! Elle est fragile
    Où la mets je ? Ici, ou là ?

    La seconde ? Votre sueur
    En sera l’encre travailleuse
    Pff ! Vous souffrez ! Ah quel labeur !
    Persévérez ! L’âme rieuse
    Ou triste, sera le moteur.

    L’histoire ? Vous la puiserez
    En vous, votre vie, vos amours,
    Un détail de votre journée,
    Un silence devenu lourd,
    À l’émotion vous le saurez.

    Et maintenant elle est finie.
    Croyez-vous ? Est-elle achevée ?
    Votre censure est-elle ravie ?
    Vos lecteurs ont-ils apprécié ?
    Incertitude, rien n’est prescrit.

    Mais avant tout, elle est pour vous,
    Votre marque, votre romance.
    Elle vous a soulagé beaucoup,
    Le sentiment d’une délivrance
    C’est pourquoi y reviendrez-vous.


    Emerhomme, le 23/01/2010
    faut voir

  9. #9
    Moyen Solo Avatar de badaron
    Date d'inscription
    mai 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    RP
    Messages
    578
    Ben tu parles tout seul... Je racle les fonds de tiroir avec ces petits bouts....

    Fin

    Je radote
    Je ratiocine
    J’en rajoute
    Dans le doute
    Voilà, c’est fini

    Axiomes

    Les axes nord et sud
    Les axes est et ouest
    Ont pour horizon
    Et seule raison
    Mon nombril tout rond

    Les axes nord et sud
    Les axes est et ouest
    Ont pour confluence
    C’est une évidence
    Mon nombril tout rond

    Les axes nord et sud
    Les axes est et ouest
    Ont pour contingence
    A ma convenance
    Mon nombril tout rond

    Les axes nord et sud
    Les axes est et ouest
    Ont pour perspective
    Toute introspective
    Mon nombril tout rond

    Allées

    Le bruit des pas sur le gravier
    La plainte accrochée qui s’attarde
    En lambeaux de brume
    Aux branches des cyprès
    Et les morts qui gémissent
    Tandis que travaille le ver
    Inlassablement
    "Rien de trop"

  10. #10
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058
    Merci c'est gentil d'y mettre ton "fond de tiroir", je vais me sentir moins seul.

    Les deux derniers vers sont terribles.. Bravo.
    faut voir

  11. #11
    Supra Solo Avatar de borriquita
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Sexe
    Femme
    Localisation
    pas très loin d'une île
    Messages
    16 550

    Pudiques

    Si je t'ai baptisé,
    Mon amour, je garde,
    Mes colères et ma santé
    Pour d'autres gaillardes.

    D'autres, qui, pour certaines,
    Ont éprouvé la haine
    Un peu plus tôt que l'haleine
    Sans autre doux émoi.

    Ne sois pas triste, pourtant,
    La haine est ton ennemie,
    Et te grandit, cependant autant,
    D'en savoir le sentiment
    Sans te laisser choir, pourtant,
    A ton assentiment.

    Qu'elle t'amoindrisse
    Me plisse
    Me lisse,
    Glisse,
    Lisse,
    Hisse.

    Ainsi est,
    Ma vie,
    La tienne,
    Indifférentes à l'oubli.
    Une femme qui de respecte ne déploie pas son BZ pour le premier venu. (nan, j'ai pas le bourdon, mais je gère)

  12. #12
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058

    Lumière et vie, variations


    lumière et vie, variations


    Une mélancolique histoire
    nous est narrée par une artiste
    Elle nous fait toucher le grand noir
    et frôler sa destinée triste ;

    Comme les jours dont la lumière
    augmente, diminue, varie,
    la vie offre cet éphémère
    dont l'espoir appelle l'envie.

    Gardez courage, tout s'en va
    le noir, le sombre, eux aussi
    La pluie lavera leurs éclats
    Le grain germera, Et la Vie....
    faut voir

  13. #13
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058
    Merci à vous deux d'avoir mis vos charmants textes,

    bienvenue à ceux qui ont envie, osons, osez...
    faut voir

  14. #14
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058

    La séduction du poète

    la séduction du poète


    Après une vie déchirante où est l’amour ?
    Les turbulences ont lassé le pauvre trouvère
    Se rappelant l’extase des premières lumières
    Il décline, se lamente, et appelle au secours

    Les femmes de sa vie l’auront pourtant choyé
    S’en souvenant ému, il leur rend encore grâce
    Cupidon le secourt, le soutient et l’enlace
    Enfin notre poète se lève ; Ève est passée

    Il court après elle et lui adresse ses rimes
    Elle les lit enjouée, recherche celui qui trime
    C’est lui. Pelotonné, il évite son regard

    Elle est surprise. Comment ? Où est Casanova ?
    L’homme devant elle est loin de cette image là.
    Il le sait, il compte sur le charme de ses histoires.
    faut voir

  15. #15
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058
    Citation Envoyé par badaron Voir le message
    Ben tu parles tout seul... Je racle les fonds de tiroir avec ces petits bouts....
    As tu d'autres petits bouts ?
    faut voir

  16. #16
    Moyen Solo Avatar de badaron
    Date d'inscription
    mai 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    RP
    Messages
    578
    Des bouts je sais pas mais des fils à tirer parfois retors souvent de soie (facile) y'en a plein sur cette rubrique. N'hésite pas à plonger et à remonter les pépites que tu y trouves !
    "Rien de trop"

  17. #17
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058
    invitation formelle


    Je vois qu’à mon réveil
    Ah ! Aucune réponse !
    Dois-je essayer un mail ?
    Puis-je dir’ ? Vas-y Fonce !

    Hélas, ne suis danseur
    N’ai pu la faire valser
    Sinon, pour mon malheur
    J’aurai pu la casser !

    A honorer la belle,
    A un repas festif,
    Étais-je prêt pour elle..
    Mais ce n’est moi qu’elle kiffe !

    Tant pis ! Sans le talent
    De l’ardent Jacques Brel
    J’essaierai autrement
    De chanter pour ma frêle,

    Et belle, et joyeuse
    Et rieuse, et jolie
    Femme si enchanteuse
    Ah oui, ne l’ai-je dit ?

    Comme Blaise a écrit
    "Le cœur a ses raisons…
    Que la raison…. ": Quel cri !
    Et quelle dérision !

    Peut-être l’avenir
    Sourira et dira
    Sans frémir, sans soupirs
    A quoi m’exposera

    Restera ce regret
    De ne savoir au fond
    Si notre histoire est vraie ?
    Quel montant de pension ?

    En tous cas, sache bien
    Que mon chèque toujours
    Prêt à un festin plein
    Se tient. Signe d’amour


    Malouino 2010
    faut voir

  18. #18
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058
    passion brûlante


    Le gris de mes couleurs
    Mord celui de tes yeux.
    Il ôte leur douceur
    Me fait paraître vieux.

    Quelques mois nous séparent.
    Quelques années de plus
    Seraient-elles un rempart ?
    Un frein voire un malus ?

    Je me refuse à croire
    Que tu t’arrêteras
    A l’énoncé d’histoires,
    A ce qu’elles font de moi.

    Ah si tu connaissais
    Les passions qui m’animent !
    Jamais tu ne rirais
    Comme ces anonymes.

    Regardons comme ensemble,
    Nous défions le temps !
    Certes, un amour qui tremble
    De peur d’être puissant

    Ton sourire est précieux ;
    Ton visage est un rêve.
    L’espoir de vivre vieux
    Ensemble, me soulève.

    Je m’engage pour toi,
    A écrire ces pages
    Que tu rêves parfois.
    Je serai ton grand mage.

    Accorde-moi encore
    Ces années de bonheur.
    Dans un vrai corps à corps,
    Je soutiendrai ton cœur.

    Ces rides là seront
    Le témoignage juste
    De la pleine passion,
    De mon orgueil robuste.

    Je me dévoilerai
    En te sauvant si vite
    De l’ennui de juillet
    D’août et de sa suite

    Je brûle et me consume
    Mais ne puis te contraindre
    J’espère qu’au moins j’allume
    Une envie de nous ceindre..
    faut voir

  19. #19
    Super Solo Avatar de moietmoi
    Date d'inscription
    décembre 2013
    Sexe
    Femme
    Localisation
    86
    Messages
    2 859
    Citation Envoyé par hominem Voir le message
    passion brûlante


    Le gris de mes couleurs
    Mord celui de tes yeux.
    Il ôte leur douceur
    Me fait paraître vieux.

    Quelques mois nous séparent.
    Quelques années de plus
    Seraient-elles un rempart ?
    Un frein voire un malus ?

    Je me refuse à croire
    Que tu t’arrêteras
    A l’énoncé d’histoires,
    A ce qu’elles font de moi.

    Ah si tu connaissais
    Les passions qui m’animent !
    Jamais tu ne rirais
    Comme ces anonymes.

    Regardons comme ensemble,
    Nous défions le temps !
    Certes, un amour qui tremble
    De peur d’être puissant

    Ton sourire est précieux ;
    Ton visage est un rêve.
    L’espoir de vivre vieux
    Ensemble, me soulève.

    Je m’engage pour toi,
    A écrire ces pages
    Que tu rêves parfois.
    Je serai ton grand mage.

    Accorde-moi encore
    Ces années de bonheur.
    Dans un vrai corps à corps,
    Je soutiendrai ton cœur.

    Ces rides là seront
    Le témoignage juste
    De la pleine passion,
    De mon orgueil robuste.

    Je me dévoilerai
    En te sauvant si vite
    De l’ennui de juillet
    D’août et de sa suite

    Je brûle et me consume
    Mais ne puis te contraindre
    J’espère qu’au moins j’allume
    Une envie de nous ceindre..
    Que c'est beau.

  20. #20
    Super Solo Avatar de hominem
    Date d'inscription
    juin 2011
    Sexe
    Homme
    Localisation
    35
    Messages
    1 058
    Citation Envoyé par moietmoi Voir le message
    Que c'est beau.
    Je n'arrive pas à savoir si tu es sérieuse..
    Ce poème est un chant désespéré.
    Je l'avais présenté ainsi sur le site Exionnaire :

    "Par malouino Texte daté de 2010/07/04
    une histoire d'amour, d'une passion dévorante.
    elle envahit le narrateur qui démarre à partir de la réalité, puis fait divaguer son imagination. Il revient sur terre, contrit et timide, mais reste optimiste.
    Bref, le désir le tient l'aveugle même, mais il espère, alors il vit !"
    faut voir

Discussions similaires

  1. Erotique/ Poétique
    Par LionRock dans le forum Créations littéraires
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/10/2009, 14h52
  2. essai poetique !!
    Par filouzen dans le forum Des Hauts et Débats
    Réponses: 200
    Dernier message: 30/03/2008, 11h45
  3. L'heure d'aller à la plume...
    Par moetim75 dans le forum Enfants Education
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/08/2007, 22h00
  4. cirque plume le 3 novembre à Rezé (44)
    Par hana dans le forum Nord - Ouest
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/10/2006, 09h13

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •