Le forum est fermé pour une durée indéterminée.
Page 1 sur 3 12 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 59

Discussion: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

  1. #1
    Super Solo Avatar de papou77
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    3 789

    Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    Je fais suite au sujet d’Onde "j’ai fait un bébé toute seule". Je préfère en ouvrir un autre, car je ne souhaite pas interférer dans son sujet qui, bien qu’ayant des points communs (l’IAD), est un peu spécifique par le côté solo. Plusieurs personnes ayant fait part de leur intérêt sur la question, je suis tout à fait disposé à faire part de ma propre expérience, et si ça peut servir à certains ou certaines, tant mieux. Par contre je vais être un peu long, parce qu’il me paraît important de TOUT raconter et pas seulement un aspect particulier, sauf à ne pas comprendre le contexte. Voilà donc une bonne partie de ma vie.

    1990 : je rencontre ma future femme. Tout va assez vite (trop ?). Quelques semaines après, on sort ensemble, 4 mois plus tard elle emménage chez moi, un an après on annonce notre mariage. On a la même volonté de fonder « quelque chose », une famille, et on n’envisage pas la vie sans enfants. A ce sujet, arrêt de la pilule, esprit « on verra bien quand ça arrivera ». Mais ça n’arrive pas. Essais plus organisés (heu pas tip top les relations à jour programmé, m’enfin bon). Toujours rien. Rendez-vous chez son gynéco, on y va ensemble, c’est une affaire de couple, même si à ce moment là je suis à 1000 lieus d’imaginer ce qui va me tomber dessus. Il lui prescrit des examens (pénibles et douloureux, certains en ont parlé, comme l’hystérosalpingographie), et m’en prescrit aussi « vous comprenez, les problèmes peuvent venir autant de l’un que de l’autre ». OK, logique. On fait chacun nos examens, et on attend les résultats. Un soir, alors que les siens sont bons, on découvre les miens : azoospermie totale, autrement dit ils ont eu beau chercher, ils n’ont trouvé aucun spermatozoïde, même pas quelques uns frêles ou fatigués. Que dalle, le néant total. Ouch !!! C’est un peu le ciel qui me tombe sur la tête.

    Petit aparté : la stérilité féminine est sans doute difficile à vivre, elle met en cause la notion de maternité, fortement ancrée que ce soit génétiquement ou socialement. Pour un homme, ça remet peut-être moins en jeu la notion de paternité que d’abord celle de virilité. Pas facile à accepter. D’autant qu’il s’y rajoute un autre fait : c’est beaucoup plus tabou !

    Bref, j’encaisse, mal mais j’encaisse. On discute et on décide d’entrer dans l’action, pas question de se laisser aller au désespoir. On s’aime et veut des enfants ! Nouveau rendez-vous en urgence chez le gynéco, il me fait refaire de nouveaux examens de confirmation (même résultat) et nous expose les différentes options possibles. Le soir on discute et on passe en revue ce qui est envisageable :
    1ère option : on arrête là, elle veut des enfants, je ne peux pas lui en donner, on se quitte et elle refait sa vie. Elle refuse net cette option.
    2ème option : l’adoption, je ne la rejette pas mais pour des tas de raisons, je ne suis pas chaud.
    3ème et dernière option : l’insémination avec donneur (IAD), pas facile à accepter l’irruption d’un tiers même anonyme, mais au moins ensuite tout raccroche normalement : envie d’enfants ensemble, grossesse « normale », accouchement, implication possible du papa tout au long du processus, etc.
    La décision est vite prise : ce sera l’IAD. Là encore, on ne se lamente pas, on agit. Le reste, on gérera le moment venu.

    Dès le lendemain on prend rendez-vous avec un éminent professeur vers lequel nous a dirigé le gynéco. C’était avant la loi sur la bioéthique de 2004. A l’époque c’était un peu plus souple. On passe donc par un autre organisme que le CECOS, avec des temps d’attente inférieurs, quelques mois suffisent. 1er essai, sans succès. Grosse déception. On met la pression sur le professeur pour engager une stimulation hormonale. 2ème essai, et dès que possible, test de grossesse : positif (on a encore la photo dans l’album de famille lol). 2ème test : toujours positif. On n’ose pas trop y croire, donc test complémentaire et confirmation de la grossesse. Waouh !!! Grand bonheur !!!

    Quelques temps plus tard, 1ère échographie : oui on nous confirme qu’il y a bien un embryon, ha oui mais, attendez, non finalement il n’y en a pas un, mais deux. Des jumeaux !!! On sort de là et dans le hall de l’immeuble, on laisse exploser notre joie. Quelle revanche sur la vie !!!

    Grossesse multiple très surveillée, fin de grossesse difficile avec risque sur la santé de la maman et des bébés, déclenchement à terme, et nous voilà avec 2 jolies filles. Nous sommes en février 1995. Il y a moins de 5 ans que nous nous sommes rencontrés. Bagarre avec l’hôpital car une des filles pèse moins de 2 kg, mais nous voulons nous battre pour nos enfants, et je ne peux pas aider ma femme autant que je le voudrais tant qu’elle est à l’hôpital où on l’envoie balader quand elle demande de l’aide. Au bout de plusieurs jours on signe donc une décharge et on sort. A peine arrivés à la maison, appel de la PMI déjà alertée. Je prend un mois de vacances et on se relaie jour et nuit. Et oui, des jumelles ce n’est pas de tout repos ! Le stérilisateur tourne à plein, le frigo est plein de biberons avec une étiquette au nom de chacune, nous nous croisons parfois en pleine nuit chacun avec un bébé dans les bras, nous allons régulièrement à la PMI où nous sommes très bien accueilli et où ils ont compris qu’ils pouvaient nous faire confiance. Et les bébés grandissent… elles ont aujourd’hui 15 ans…

  2. #2
    Super Solo Avatar de papou77
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    3 789

    Re: Témoignage d’un papa IAD

    Quelques années plus tard, ma femme me fait part de son envie d’avoir un autre enfant. J’avoue qu’au départ je ne suis pas chaud. D’une part les filles commencent juste à nous laisser souffler un peu et donc recommencer le rythme biberons – couches ça ne m’emballe qu’à moitié, d’autre part il faut recommencer le parcours du combattant, et ça remet au 1er plan mon problème de stérilité. Mais ce que femme veut… Entre temps, la loi sur la bioéthique a été votée, le parcours est plus long et plus difficile, les CECOS ont le monopole du traitement, il faut passer par un entretien avec une psy, puis devant un juge. Qu’à cela ne tienne, notre volonté est intacte, et en décembre 2000 naît notre 3ème enfant, un garçon. Que demander de plus à la vie ?

    Concernant l’information des enfants, nous avons eu tout le temps d’y réfléchir, et d’en discuter avec les différents intervenants. Nous avions le choix de les informer ou de garder le secret. Il nous a paru normal de les informer des conditions de leur naissance. Sur certains conseils, nous l’avons fait quand nos filles étaient en âge de comprendre. Mais nous n’aurions pas été opposés à le faire plus tôt s’il y avait eu des questions car nous ne souhaitions pas qu’il y ait un secret de famille. De tête, je crois que nous avons du leur dire vers 10 ans. Pour notre fils, nous ne lui avons pas encore dit (9 ans ½) et pas sur que le contexte du divorce soit très propice, ça ferait beaucoup d’un coup. En même temps, je ne serais pas étonné qu’il soit déjà au courant, par ses sœurs ou d’autres membres de la famille, donc il ne faudra pas trop tarder et on aura peut-être des surprises.

    Nous l’avons dit ensemble, de la façon la plus naturelle possible, avec des mots adaptés à leur âge. En leur disant que si elles avaient des questions, nous serions toujours prêts à y répondre. Le sujet est revenu quelques fois, puis moins ces dernières années, au point qu’on s’interrogeaient si elles n’avaient pas enfoui ça quelque part dans leur subconscient. Et puis, c’est drôle, l’une de nos filles a ressenti le besoin d’en reparler il y a juste quelques jours avec sa maman. Elle voulait tout savoir dans les détails sur la façon dont ça s’était fait. Mais en tout cas, elle n’avait rien oublié…

    Quelques remarques supplémentaires pour finir.

    Sur la perception de sa stérilité vs masculinité, j’ai eu 16 ans pour digérer. Aujourd’hui je suis convaincu qu’être un homme ne tient pas dans son slip, ni dans le fait de pisser le plus loin, mais bien plus dans le fait d’assumer ses décisions et de pouvoir se regarder dans la glace le matin. De ce point de vue là, je suis devenu d’une zénitude absolue lol. Et quand je vois le comportement de certains « hommes », je préfère au final ma vision des choses.

    En ce qui concerne les enfants, ce sont MES enfants (enfin plutôt NOS enfants, mais donc AUSSI les miens). Et je souhaite bien du courage à qui voudrait me contester ce rôle paternel. Si certaines mères peuvent être des louves pour leurs enfants, moi je peux être un loup. Et un loup ça peut mordre ! :-D

    Enfin, tout cela joue sans doute un rôle dans les conditions de notre divorce. Nous en avons parlé avec mon épouse. Nos enfants ont été conçus de façon assez particulière, il est de notre responsabilité de les protéger le mieux possible.

    Merci pour celles et ceux qui ont eu le courage de tout lire jusqu’au bout.

    Maintenant je vous laisse, le loup va faire la vaisselle

  3. #3
    Moyen Solo Avatar de Sabelle
    Date d'inscription
    août 2010
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    569

    Re: Témoignage d’un papa IAD

    très beau témoignage.
    "À quoi ça sert les émotions pour soi tout-seul ?" (Anna Gavalda, "Ensemble c'est tout") :cowboy:

  4. #4
    Supra Solo
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Localisation
    Ayé! du 77!! (et un bout d'coeur dans l'05)
    Messages
    9 185

    Re: Témoignage d’un papa IAD

    Joli témoignage.
    et nickel pour la définition de l'homme/ de l'humain..


    il me reste une question. Quand tu fais ta vaiselle, es-tu:

    loup papou papa à mapa
    ou loup papou papa pas à mapa?

    :-D
    Assainir le passé et profiter du présent pour préparer l'avenir. Allez, avenir, bouge-toi encore un peu... J'ai enfin dans les mains aujourd'hui, mon avenir d'hier. Je continue.

  5. #5
    Super Solo Avatar de ccdille
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    4 593

    Re: Témoignage d’un papa IAD

    Papou le loup :-D

  6. #6
    Super Solo Avatar de Paruline
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Sexe
    Femme
    Localisation
    38
    Messages
    1 516

    Re: Témoignage d’un papa IAD

    papou77 a écrit :
    Aujourd’hui je suis convaincu qu’être un homme ne tient pas dans son slip, ni dans le fait de pisser le plus loin, mais bien plus dans le fait d’assumer ses décisions et de pouvoir se regarder dans la glace le matin.
    Rhhhâââ, me serais-je trompée, serais-je un homme ?

    Juste pour dire que le courage, la fidélité à ses engagements, la capacité de prendre des décisions et de les assumer ne sont pas l'apanage des hommes.

    Du coup, je comprends votre détresse : que vous reste-t-il ????
    :) Paruline
    Moi j'préfère foncer tête baissée, même si tête baissée j'y vois rien

  7. #7
    Super Solo Avatar de papou77
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    3 789

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    Sais pas, la bière et les matchs de foot vous voulez bien nous les laisser ? :lol:

  8. #8
    Super Solo Avatar de papou77
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    3 789

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    Ha si je sais : faire pipi debout !!! :-D

    Nananèreuuuuu

  9. #9
    Super Solo Avatar de vedi
    Date d'inscription
    février 2010
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 748

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    papou77 a écrit :
    Ha si je sais : faire pipi debout !!! :-D

    Nananèreuuuuu
    et pas partout .... n'est ce pas


  10. #10
    Super Solo
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    91
    Messages
    2 088

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    Voilà donc une bonne partie de ma vie.
    Eh bien elle est très belle papou, sois en fier

    merci de nous l'avoir confiée.

  11. #11
    Super Solo Avatar de ccdille
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    4 593

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    vedi a écrit :
    papou77 a écrit :
    Ha si je sais : faire pipi debout !!! :-D

    Nananèreuuuuu
    et pas partout .... n'est ce pas

    Pas si évidemment sinon ce serait pas un vrai mec

    Et sinon moi aussi je pense que tu as tout compris sur la virilité et que tu pourrais en apprendre à beaucoup... Et sinon, t'es libre en ce moment ??

  12. #12
    Super Solo Avatar de papou77
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    3 789

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    Lol, pour un tajine ? :lol: Miam.

    Ha oui j'ai juste oublié : j'ai 75 ans, je suis petit, gros, chauve, sourd comme un pot, myope comme une taupe, sans un rond, radin, je mange comme un ogre, bois comme un trou et fume comme un pompier.

    J'ai du en oublier...


  13. #13
    Super Solo Avatar de ccdille
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    4 593

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    oulà vu comme ça, ben j'ai plus envie de tajine en fait sauf si c'est Kip qui le fait :-D et qu'on le mange pour Halloween 8

  14. #14
    Super Solo Avatar de vedi
    Date d'inscription
    février 2010
    Sexe
    Femme
    Messages
    3 748

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    stop !

    Papou,
    ton histoire est trés agréable à lire, pleine d'émotions et de courage.
    J'espère que tout se passera au mieux pour vous.
    Parfois je me demande pourquoi il y a des divorces.
    Je savais bien que d'être "père" était bien plus, que ce que tu cites plus haut et que je peux connaître.

    Non, non ..... ce n'est pas une invitation et pour le tajine faut demander à d'autres, quoique pour la vaisselle :lol:






  15. #15
    Super Solo Avatar de Paruline
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Sexe
    Femme
    Localisation
    38
    Messages
    1 516

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    papou77 a écrit :
    Sais pas, la bière et les matchs de foot vous voulez bien nous les laisser ? :lol:
    OK pour les matchs de foot, je vous les laisse... mais pas la bière, ça, je prends aussi !!
    :) Paruline
    Moi j'préfère foncer tête baissée, même si tête baissée j'y vois rien

  16. #16
    Super Solo Avatar de valytilo
    Date d'inscription
    avril 2010
    Localisation
    quelque part sous un soleil frais
    Messages
    1 111

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    Merci pour ce magnifique témoignage.

    J'ai entendu récemment l'histoire d'un papa qui a commencé comme la tienne sauf à quelques "détails" près...

    Quand tout va bien c'est ok, ce sont les enfants du couple. Quand les gamins posent soucis c'est forcément pas de sa faute, ça vient de la mère ou de "on sais pas qui".

    Forcément les enfants avec le temps digèrent de moins en moins facilement l'argument et ont de moins en moins envie de voir leur père.

    Du coup Mossieur est malheureux d'être délaissé par les enfants, il peste comme un diable de devoir assumer (financièremen) des enfants "qui sont pas à lui", mais dont il annonce fièrement les prouesses par ailleurs...

    grrrrrr !


    Donc je suis ravie de lire ton témoignage particulièrement touchant!

    Dis tu as rajouté combien de dizaines en trop à ton âge? pour le reste de la description ça ne me dérange pas, surtout que je n'ai pas de lave-vaisselle ! :lol: :lol:

    "Je voulais juste essayer de vivre ce qui sortait spontanément de moi. Pourquoi était-ce si difficile?" Hermann Hesse...

  17. #17
    Super Solo Avatar de papou77
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    3 789

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    Pour moi mes enfants sont bien mes enfants, je n'ai aucun doute là dessus. Et au contraire, ça me donne peut-être même plus de responsabilité vis-à-vis d'eux.

    Il y a tellement de gens qui font des gosses sans vraiment les vouloir... quand on passe par là, au moins c'est clair qu'ils ont été désirés.

    Pour l'âge, je te laisse deviner, il est bien de garder une part de doute dans la vie :lol:

    PS pour Paruline : ha non, pas la bière !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :-D

  18. #18
    Petit Solo
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    77 Sud
    Messages
    156

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    hé bé ! Moi je dis juste : chapeau bas !
    Pour le combat que vous avez mené, pour ton recul là-dessus, et pour ce témoignage qui m'a beaucoup touchée.

  19. #19
    Super Solo Avatar de papou77
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    3 789

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    Merci, c'est gentil ;

    J'avais un moment imaginé proposer au CECOS de témoigner s'ils en avaient besoin, je crois qu'ils ont des groupes de discussions comme ça, avec des "anciens" et des "nouveaux", histoire pour ces derniers de mieux appréhender de quoi il s'agit et comment on peut le vivre, l'accepter, en parler aux enfants, etc. Pis bon, la vie passe, le boulot, le train train, jamais eu (ou pris) le temps de me lancer là dedans.

  20. #20
    Super Solo Avatar de valytilo
    Date d'inscription
    avril 2010
    Localisation
    quelque part sous un soleil frais
    Messages
    1 111

    Re: Témoignage d’un papa IAD (insémination avec donneur)

    est-il trop tard?

    Témoigner signifie t'il forcément investir beaucoup de temps?
    "Je voulais juste essayer de vivre ce qui sortait spontanément de moi. Pourquoi était-ce si difficile?" Hermann Hesse...

Discussions similaires

  1. Donneur de sperme par un ami
    Par faustina dans le forum Enfants Education
    Réponses: 35
    Dernier message: 12/07/2009, 17h03
  2. Témoignage d'un Papa solo
    Par Ulysse38 dans le forum Enfants Education
    Réponses: 30
    Dernier message: 18/05/2009, 16h34
  3. Réponses: 17
    Dernier message: 28/06/2008, 19h54

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •