Vous êtes ici : Actualités et brèves > Actualités > Des mesures pour favoriser la présence familiale du père

Des mesures pour favoriser la présence familiale du père

Le Monde du 8 juin 2011 propose un article de Anne Chemin intitulé "Des recommandations pour favoriser la présence du père au sein de la famille" :

Brigitte Gresy

Passer peu à peu d'une paternité "discrète" à une paternité pleinement assumée : telle est l'ambition d'un rapport remis, mardi 7 juin, à la ministre des solidarités et de la cohésion sociale, Roselyne Bachelot. Dans ce document, Brigitte Grésy, inspectrice générale des affaires sociales, propose de créer, en plus du congé maternité, un "congé d'accueil de l'enfant" également partagé entre le père et la mère : un mois pour l'un, un mois pour l'autre, avec un bonus d'une semaine si le père prend intégralement son quota.

Dans ce scénario, le congé maternité, qui dure actuellement seize semaines, serait maintenu: pendant les premiers mois de sa vie, le bébé resterait auprès de sa mère, comme aujourd'hui. A la fin de cette période, la mère et le père bénéficieraient chacun à leur tour de quatre semaines supplémentaires mais ce congé serait "non transférable". Si le père y renonce, la mère ne pourra l'assumer à sa place et ce mois sera perdu. Si le père, en revanche, s'absente de son travail pendant un mois, la famille recevra un bonus d'une semaine.

Pour favoriser l'équilibre des responsabilités familiales, Brigitte Grésy propose également de réformer le congé parental de trois ans, qui a l'inconvénient d'éloigner les femmes les plus fragiles du marché du travail. Elle suggère de le réduire à un an, de mieux le rémunérer et de réserver aux pères un quota de deux mois. Elle propose aussi de permettre aux salariés de bénéficier, au cours de leur vie, d'un congé familial de plusieurs mois rémunéré.

De telles réformes bousculeraient en profondeur les habitudes des familles françaises : aujourd'hui, seuls 66 % des pères optent pour le congé de paternité de onze jours créé en 2002 par la ministre de la famille du gouvernement Jospin, Ségolène Royal. Pour les congés parentaux, les pères sont encore plus discrets : seuls 4 % des bénéficiaires de ce congé qui peut durer jusqu'à trois ans sont des hommes. "C'est un dispositif auquel les pères recourent très faiblement", constate le rapport.

FINANCIÈREMENT NEUTRE

Inspirées par les pays nordiques, les propositions de Brigitte Grésy ont pour but de favoriser un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale, pour les hommes comme pour les femmes. Jusqu'ici, le mouvement en faveur de l'égalité des sexes né dans les années 1970 progresse en effet "en sens unique" : les femmes sont entrées en masse dans le monde du travail mais les hommes peinent à s'investir dans la vie familiale – 80 % des tâches parentales et domestiques sont encore assumées par les femmes.

En favorisant la présence du père au sein de la famille, Brigitte Grésy espère, par ricochet, donner un coup de pouce à l'égalité hommes-femmes dans le monde du travail. "L'inégal partage du temps parental et des tâches domestiques constitue le noyau dur de l'inégalité professionnelle", souligne-t-elle. En poussant les femmes à désinvestir leur univers professionnel après une naissance, ces déséquilibres nés dans la sphère privée nourrissent en effet jour après jour les disparités salariales et le "plafond de verre".

Selon le chef de l'IGAS, les propositions de Brigitte Grésy seraient "quasiment neutres du point de vue financier" : le coût du "congé d'accueil de l'enfant" (250 millions d'euros) serait compensé par la réduction à un an du congé parental de trois ans, même s'il est mieux rémunéré. Cette politique permettrait en outre à la France de rejoindre les pays européens les plus avancés en matière d'égalité hommes-femmes: dans les pays nordiques comme la Norvège, la Suède ou l'Islande, le "quota du père" est devenu la règle.

Ces propositions seront discutées le 28 juin, lors d'une table ronde sur le partage des responsabilités familiales et professionnelles à laquelle Mme Bachelot a convié syndicats, patronat, associations, experts et élus. "La ministre a inscrit cette question à l'agenda, c'est maintenant aux partenaires sociaux de se saisir de cette question", précise-t-on rue de Varenne. La ministre semble avoir une petite idée sur la question: en matière de parentalité, "la mobilisation des hommes constitue un élément majeur du changement", écrit-elle dans sa lettre de mission.

Écrit par Nathalie le 08/06/2011
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : Db6jk2

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir

Les adolescents de 14 à 18 ans préfèrent leurs mères Les adolescents de 14 à 18 ans préfèrent leurs mères
Selon un sondage* Ifop/Sélection du Reader's Digest, les adolescents de 14 à 18 ans préfèrent leurs mères, plus compréhensives, plus...
Écrit par Nathalie le 30/05/2008 - 0 commentaire Lire la suite
La Ville de Paris en fait encore plus pour les familles monoparentales La Ville de Paris en fait encore plus pour les familles monoparentales
Ce matin, le Conseil de Paris a voté à l'unanimité 44 mesures concernant surtout le logement et la garde d'enfants en faveur des...
Écrit par Nathalie le 17/05/2011 - 0 commentaire Lire la suite
La vie non rêvée des familles monoparentales, dans Alternatives Economiques de Septembre 2008 La vie non rêvée des familles monoparentales, dans Alternatives Economiques de Septembre 2008
Le mensuel Alternatives Economiques de Septembre 2008 consacre un article intitulé "La vie non rêvée des familles monoparentales",...
Écrit par Nathalie le 28/08/2008 - 0 commentaire Lire la suite
Arrêt de la Cour d'Appel concernant le partage de l'AFEAMA en résidence alternée Arrêt de la Cour d'Appel concernant le partage de l'AFEAMA en résidence alternée
La Cour d'Appel de Besançon vient de rendre un arrêt concernant le bénéfice de l'AFEAMA pour 2 parents ayant chacun leur assistante...
Écrit par Nathalie le 02/04/2008 - 0 commentaire Lire la suite
Joyeux Noël ! Joyeux Noël !
Noël sans enfant, Noël seul ou Noël en famille, quelles que soient les situations, nous vous souhaitons à toutes et tous, durant cette...
Écrit par Nathalie le 24/12/2005 - 0 commentaire Lire la suite
Les hommes sont-ils des mères comme les autres ? - Le Monde 9 février 2011 Les hommes sont-ils des mères comme les autres ? - Le Monde 9 février 2011
Le Monde du 9 février 2011 publie une tribune signée Olivia Uzan, avocate au barreau de Paris, et titrée : "Les hommes sont-ils des...
Écrit par Nathalie le 09/02/2011 - 0 commentaire Lire la suite