Vous êtes ici : Actualités et brèves > Actualités > Les familles monoparentales depuis 1990​ - étude de la DREES

Les familles monoparentales depuis 1990​ - étude de la DREES

Familles monoparentalesMarie ACS, Bertrand LHOMMEAU, Émilie RAYNAUD de la Direction de la recherche des études de l'évaluation et des statistiques (DREES) ont étudié le développement de la monoparentalité depuis 1990, notion apparue réellement dans les années 70. Leur étude "Les familles monoparentales depuis 1990" est publiée dans Dossiers Solidarité Santé n°67 de Juillet 2015

Une diversité de situations de monoparentalité

En 2011, on comptait 1,6 million de familles monoparentales (soit une famille sur huit), un chiffre qui ne fait qu’augmenter mais qui cache beaucoup de situations différentes et de fluctuations dans les situations puisqu'on ne reste pas forcément indéfiniment dans cette catégorie : on y entre, on en sort, on peut y revenir, etc... Mais une constante, les hommes en sortent plus rapidement que les femmes. Parmi les familles monoparentales observées en 2011, 16 % l'étaient devenues en 2010, juste l'année précédente.

Les situations familiales sont également très variées selon les cas des parents dits "isolés" : 190.000 n'ont jamais vécu en couple, 130 000 ont un conjoint qui vit ailleurs, 200 000 partagent le toit d'un autre ménage constitué d’autres adultes (chez leurs parents, notamment).

Les parents "isolés" sont très majoritairement des femmes à 85%, contre 15 % d'hommes (contre 11 % en 1990). Le nombre de pères à la tête de familles monoparentales est donc en augmentation, sans doute du fait de la loi de 2002 favorisant la résidence alternée.

Professionnellement, même si le niveau de diplôme des parents isolés a augmenté en 25 ans, il a moins progressé que celui des parents en couple et surtout, leur position relative s’est dégradée par rapport à ces derniers (davantage de temps partiel, CDD, emplois aidés).

En outre, en 2012, les mères en couple sont davantage des femmes actives occupées que les mères isolées, ce qui était l'inverse dans les années 1990. Concernant les pères seuls, même s'ils doivent davantage se battre que les pères en couple sur le marché du travail, ils s'en sortent quand même mieux que les mères seules.

Télécharger l'étude "Les familles monoparentales depuis 1990"

Écrit par Nathalie le 30/07/2015
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Pseudo ou Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : prAK4K

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir